Note utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Ce test du disque dur de tournage compact et léger de Sony a été réalisé principalement avec la V1. Je vous propose des conseils d'utilisation car il ressort de ma prise en main qu'il faut bien apprendre à régler le dialogue en son camescope et le disque via leurs menus respectifs.

 

sony_hvrdr60.jpgIncontestablement, pour ce disque dur de tournage Sony a joué la carte de la compacité et de la légèreté, et c'est réussi. C’est d’ailleurs ce qui étonne le plus avec ce disque dur de tournage en comparaison à l’approche retenue par exemple par Focus Enhancement, qui fabrique aussi ceux proposé en option par JVC pour les caméscopes HD100 et HD250. Le disque HVR-DR60 se place sur la griffe porte accessoire ou à l'arrière du caméscope. Je l'ai principalement utilisé avec le caméscope HVR-V1 sur pied.

Pour équilibrer une prise de vue au poing avec le disque placé sur la griffe porte accessoire, la batterie grande capacité de la V1 et son surpoids seront les bienvenues pour l’équilibrage de l’ensemble si l’on place le disque sur la griffe porte accessoire.

Ce disque est d'une capacité  de 60 Go pour un prix constructeur de 1820€. Pour un prix approchant ce sont 100Go que JVC propose pour son modèle de disque DR100 de la GY-HD250.

 

A mon sens l'aspect  primordial qui ressort de cette prise en main est qu'il ne faut pas se lancer dans un tournage  sans avoir bien étudié le fonctionnement en binôme de son couple caméscope / disque dur et le réglage des nombreuses options dans leurs menus respectifs.

Voici un petit aperçu rapide en vidéo du HVR-DR60 :

 

Gare aux chocs et aux chutes

Comme évoqué dans le dossier Synthèse P2, XDCAM, SxS, REV, Disque dur : Quels critères pour choisir une solution sans bande?, le disque dur de tournage exploite la mécanique des disques durs et est donc sensibles aux chocs. Une chute a même de forte chance de causer la perte de ses données. A ce titre, cette technologie sans bande est donc beaucoup moins favorable que la carte mémoire. C’est pourquoi il n’est pas rare que les utilisateurs des disques de tournage double leur tournage sur bande DV ou HDV. LE HVR-DR60 entend aussi limiter les risques avec un capteur 3G détectant les mouvements d’une chute afin de couper automatiquement le disque en cas de mouvement brusque détecter, pour limiter ainsi les risques de perte de données à l’impact. Tout dépendra ensuite  de l’ampleur de la chute et de la casse qui en résultera ou non ;-)

Il faut aussi savoir que l’activation de cette option « 3G » engendre une consommation électrique plus importante qui diminuera donc l’autonomie du disque.

 

Des réglages essentiels

A mon sens l'aspect  primordial qui ressort de cette prise en main est qu'il ne faut pas se lancer dans un tournage  sans avoir bien étudié le fonctionnement en binôme de son couple caméscope / disque dur. Type de synchronisation enregistrement/pause entre le caméscope et le disque, format de timecode à exploiter, format vidéo (DV ou HDV), format de fichier (avi ou .dv) sont autant de paramètres à prendre en compte.

 
Il ne sera donc pas négligeable de consacrer une ou deux heures pour faire le tour des différentes options du disque dur, mais aussi à celles du caméscope dédiées au pilotage du disque dur. Prenez le temps de les expérimenter afin de bien saisir leur logique et utilité pour les exploiter lorsqu’en tournage il faudra choisir l’option adéquate à une situation particulière.

 

Tous les menus du HVR-DR60

Voici une vidéo montrant les différents menus du disque et les réglages possibles dans chaque sous-menu, cela montre qu’il est conseillé de savoir à quoi chaque option se rapporte pour ne pas se lancer à l’aventure à l’aveugle…

 

 

Pilotage entre le caméscope et le disque

 

 
Le principe du « dialogue » entre le disque dur et le caméscope

 
Via la prise firewire, caméscope et disque dur dialoguent entre eux pour que se lance l’enregistrement, que le timecode généré par le caméscope soit enregistré sur les fichiers vidéo du disque dur etc. La relecture des vidéos du disque dur sur l’écran LCD du caméscope fait aussi parti de ce type de fonctionnalités. Il faut être bien conscient que tous les caméscopes Sony ne sont pas à même de « dialoguer » avec le disque dur, c’est pourquoi Sony fournit une liste de caméscopes compatibles. En fonction du caméscope on disposera d’ailleurs d’un potentiel de « dialogue » plus ou moins grand entre les deux matériels, certaines fonctions n’étant accessible qu’avec quelques modèles récents.

   

Tournage simple : enregistrement/Stby identique sur cassette et disque

 
Des situations de tournage peuvent se contenter d’un pilotage strict entre le caméscope et le disque dur : c'est-à-dire que chaque fois que j’appuie sur le bouton record/stby sur le caméscope cela lance/arrête l’enregistrement sur le disque dur. Un fichier vidéo est créé sur le disque pour chaque plan tourné entre chaque record/stby. On peut doubler l’enregistrement sur une bande également.

 
D’ailleurs notons que si on enregistre uniquement sur le disque dur sans cassette, l’indicateur jaune « pas de bande » clignote dans le viseur ou l’écran LCD du caméscope. C’est particulièrement gênant et désagréable. Je n’ai pas trouvé d’option pour désactiver cela sur la V1, si quelqu’un en connaît une…

 

Tournage en continu pour une captation de spectacle : quels réglages ?

 
Au contraire, d’autres situations de tournage, comme la captation d’un spectacle par exemple, nécessiteront un tournage en continu sur le disque dur. Si on se contente de  tourner sur le disque dur uniquement, sans cassette en plus dans le caméscope, il n’y aura pas de problème particulier. Mais si on veut doubler le tournage sur cassette, sans interrompre pour autant l’enregistrement sur le disque dur au moment des changements de cassettes, alors il va falloir étudier de près les options de synchros du menu caméscope.

 
En effet, l’option « Syncronous » par défaut interrompt le tournage sur le disque dur à chaque mise en pause sur le caméscope. Or, pour changer une cassette il est obligatoire de passer le caméscope en Stby. Mais cela ne serait donc pas tolérable lors d’un tournage en continu puisque ça couperait aussi l’enregistrement sur le disque dur lors du changement de cassette, on perdrait donc quelques minutes de l’événement capté.

 
Deux solutions pour éviter alors tout problème : ne faire aucune synchronisation entre le lancement de l’enregistrement sur le caméscope et sur le disque, lancer alors l’enregistrement sur le disque dur manuellement avec le bouton record en façade du HVR-DR60.

 
Autre solution, certains caméscopes proposent une option de syncro dédié à ce type d’usage. Le HVR-V1 propose ainsi le mode « Relay » dans le menu de synchronisation. Comme on peut le voir sur la petite vidéo ci-dessous, on peut ainsi lancer le début de l’enregistrement sur la cassette et sur le disque dur, ensuite les mises en pause du caméscope n’ont pas d’impact sur le disque dur qui poursuit son enregistrement. Cela permet donc de changer de cassettes en préservant un tournage continu sur le disque dur. Pour interrompre l’enregistrement sur le disque dur il faudra au final appuyer sur son bouton stop en façade.

 

Voici une vidéo illustrant ces réglages pour un tournage en continu :

 

L’importance du réglage du timecode

Notons aussi que dans ces situations de tournage en continu sur bande + disque dur, le réglage du type de timecode est très important. Si on veut préserver un timecode identique entre sa cassette et le disque dur de tournage, on peut alors opter pour un TC de type FreeRun. Lors du changement de cassette, le timecode continue ainsi de défiler (et est utilisé sur le disque dur qui tourne en continu). Ce qui fait qu’après le changement de cassette, quand on relance l’enregistrement sur la nouvelle bande, le TC inscrit sur la bande sera identique à celui exploité sur le disque dur pour les mêmes images. On dispose bien d’un double identique entre les images de sa cassette et celles du disque dur.

 

Visionnage des vidéos tournées

 
Lorsqu’on passe le caméscope en mode VCR, le disque dur de tournage est détecté comme un lecteur externe qui diffusera ses vidéos dans l’écran LCD du camescope.

 
C’est sur le petit écran LCD du disque dur que l’on peut voir le nom du plan que l’on va lire. Par défaut le disque dur propose le dernier plan tourné, ce qui est plutôt astucieux puisque généralement on veut relire le dernier plan que l’on vient de tourner pour le vérifier.

 
Contrairement aux caméscopes à carte mémoire ou disque optique, on ne dispose pas de représentation en vignettes des plans tournés dans le viseur LCD du caméscope. La navigation entre les plans est donc beaucoup moins ergonomique, on se déplace dans le nom des plans uniquement avec les boutons « précédent » / « suivant » sur le côté du disque dur. Le boutons sont petits et peu espacés, réservés à des doigts de pianistes ;-)

Voici une vidéo dans laquelle je présente succintement la relecture sur la V1 des plans tournés sur le HVR-DR60

 

 

Conclusion : Mes impressions en tournage et montage

Cette prise en main du disque dur de tournage HVR-DR60 livre certes des conclusions propres à ce modèle, mais aussi sur l’approche de travail à retenir avec ce type de matériel en général.

 
Ce disque compact tient pleinement ses promesses pour le tournage DV ou HDV en mode fichier. Il est très agréable, sans avoir à changer de matériel et donc en conservant ses habitudes avec son caméscope, de bénéficier d’un revisionnage immédiat des plans tournés. Par ailleurs, pour ceux qui ont des besoins « à flux tendus » au montage, le montage directement depuis le disque dur se montre très pratique et nous affranchit totalement de toute étape de capture ou de transfert. Si l’on copie les plans tournés sur sa station de montage il ne faut pas s’attendre à des miracles, les temps de transferts restent de l’ordre de ceux des disques durs externes habituels : 1mn pour 1Go.

 
Il ne faut pas négliger un certain temps de prise en main pour appréhender les nombreuses variantes possibles de pilotage et de réglages entre les menus du disque dur et ceux du caméscope (pour les modes de pilotage, le type de timecode à utiliser etc.). Ceci est vrai pour tous les disques durs de tournage du marché et ressort comme l’enseignement principal de ce test.

  

  Les +   Les -
  • Compacité et légèreté même avec batterie
  • Interaction avancée avec certains caméscopes
  • Prise en charge DV ou HDV en avi ou .dv et en mpg
 
  • Boutons de navigation et de menus très petits et peu espacés
  • La capacité du disque pourrait être accrue
  • Pas de représentation des plans tournés par des vignettes dans l’écran LCD du caméscope (aucun disque dur de tournage ne propose cela à ce jour).

 

Dernier petit reproche, le câble firewire difficile à retirer sur le HVR-DR60 faute d'espacement suffisant pour les doigts sous la prise :

 

  {include_content_item 1008}

 

Statistiques du Repaire

Discussions:249 778
Messages forum:1 387 438
Repairenautes:134 833

Catégories des articles

Créer un article

Les articles sont des contenus issus de la communauté du Repaire. Si vous souhaitez y contribuer, cliquez sur le lien ci-dessous

Créer un article

Nouveaux avis produits

Panasonic HC-X1000
 
5.3
Guich29
" Bonjour à tous !   ça fait..."
Canon 5D Mark III
 
9.7
"Je vends ce Canon 5D Mk III pour tout simplement..."
Panasonic DVX200
 
8.3
echap-35
" Pas grand chose a dire a part que..."
Panasonic AG AF-101
 
8.0
"J'ai utilisé cette caméra pour un usage pro pendant près..."
JVC GY-HM700
 
8.3
ker2x
" Je note cette caméra en 2017 sachant que c'est..."

Discussions les plus recommandées

Offres et actualités des partenaires

Nouveaux billets de blog

Camescope Thomson VM 50 en panne

bonjour, Je ressors le camescope de mon grenier et celui ne fonctionne plus. Lorsque je l'allume, seule une petite lumière blanche apparaît dans...

publié le 03/11/17 par Segoln dans

export H264 avec EDIUS 8.51

Bonjour à tous, A l'exportation souhaitée en H264 de mon montage réalisé en 1920x1080, 25p (séquences enregistrées sur caméra SONY X-70 dans ces...

publié le 20/07/17 par bernard.g dans