module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

logo repaire

Le Repaire recherche un ou une Stagiaire, en renfort sur l'éditorial et l'organisation des ateliers.
Poste à pourvoir dès maintenant

Canon R5C Vs Canon R5 : des performances en vidéo très différentes !

Le R5C aurait hérité, selon Canon, du même capteur que le R5 et de ses performances en photo. Qu'en est-il en vidéo ?

Publié par Repaire le 22 Juillet 2022 dans Tests
► Commentaires 0
    Recos : 1
    Vues : 3 924
  1. Repaire
    Le Canon R5C a été annoncé à sa sortie comme une évolution de la gamme EOS Cinema, avec un nouveau genre de boîtier totalement hybride, intégrant les capacités photo de la gamme EOS R.

    Ce nom avec une simple lettre C accolée à la dénomination "R5" a fait penser qu'il s'agissait d'une version évoluée du Canon R5, auquel on aurait ajouté une ventilation, une griffe active, un nouveau mode dédié à la vidéo, le menu et les fonctionnalités de la gamme EOS Cinema.


    Si vous ne connaissez pas le Canon R5C, vous pouvez découvrir l’ensemble de ses caractéristiques dans la News du Repaire, ou encore dans notre article comparatif avec le R5 et la C70.

    Nous avons eu l’occasion de tester en profondeur les performances du R5C, et avons constaté qu’il existait des différences entre le signal vidéo produit par le Canon R5C et celui du Canon R5.

    Ces différences sont explicables notamment par leurs différences de codecs vidéo, mais également en grande partie par les différences de firmware pour la partie vidéo, qui mènent ainsi à des processus de création d'image totalement différents.

    DÉFINITION :


    Comparatif 8K HEVC :


    Mires de résolution :
    R5C 8K Vs R5 8K Mires_1.2.1.jpg

    Zoom x3 :
    R5C 8K Vs R5 8K Mires Zoom x3_2.2.1.jpg

    Textures :
    R5C 8K Vs R5 8K Textures_2.3.1.jpg

    Que ce soit sur les mires ou les textures, on obtient des résultats similaires avec toutefois un léger mieux pour le R5 qui délivre une image plus contrastée et donc une impression de meilleure définition. On peut apercevoir un léger écart qualitatif sur la montre, avec des chiffres un peu plus visibles sur le R5. Notez que les deux images délivrent une excellente définition.


    Comparatif 8K RAW :


    R5C RAW 8K Vs R5 RAW 8K Mires Zoom x3_2.4.1.jpg

    Textures :
    R5C RAW 8K Vs R5 RAW 8K Textures_2.5.1.jpg

    Les deux boîtiers gagnent fortement en définition en enregistrant en RAW. L’écart entre les deux boîtiers se réduit drastiquement en RAW à tel point qu’il devient difficile de déterminer lequel du R5 ou du R5C délivre la meilleure définition.


    Comparatif UHD :


    Mires de résolution :
    R5C UHD Vs R5 UHD Mires_2.4.1.jpg

    Zoom x3 :
    R5C UHD Vs R5 UHD Mires Zoom x3_2.5.1.jpg

    Textures :
    R5C UHD Vs R5 UHD Textures_2.6.1.jpg
    R5C : MP4(HEVC) UHD CLog3 +LUT BT709 WideDR
    R5 : MP4(HEVC) UHD CLog3 +LUT BT709 WideDR


    A l’instar du comparatif en 8K HEVC, c’est à nouveau le R5 qui délivre une restitution des détails légèrement supérieure.

    Les deux boîtiers produisent une excellente 4K, qui bénéficie toutes deux d’un suréchantillonnage à partir de leur capteur 8K.

    Le R5C permet d'enregistrer dans un codec réputé comme étant plus fluide et qualitatif que le HEVC : le XF-AVC.

    Mires de résolution :
    R5C UHD XF-AVC Vs R5 HEVC UHD Mires_2.9.1.jpg
    Zoom x3 :
    R5C UHD XF-AVC Vs R5 HEVC UHD Mires Zoom x3_2.10.1.jpg
    Textures :
    R5C UHD XF-AVC Vs R5 HEVC UHD Textures_2.11.1.jpg
    R5C : XF-AVC UHD CLog3 +LUT BT709 WideDR
    R5 : MP4(HEVC) UHD CLog3 +LUT BT709 WideDR


    Le XF-AVC n'est pas d'un apport qualitatif conséquent mais il permet tout de même au R5C de fournir des résultats légèrement meilleurs qu'en HEVC.
    De plus, le nouveau codec présente l'avantage d'être bien plus fluide en postproduction.

    SCIENCE COULEUR :


    Comparatif des tons chair :


    Tons chair R5C Vs R5_2.8.1.jpg
    R5C : CLog3 CinémaGamut + LUT BT709 WideDR
    R5 : CLog3 CinémaGamut + LUT BT709 WideDR


    Ici, on observe une différence notable du rendu des tons chair. Le R5C délivre des carnations légèrement plus magenta et des ombres moins saturées que le R5 qui tire davantage vers le jaune.

    Un travail sera donc à prévoir en postproduction pour matcher les deux caméras.

    SENSIBILITÉ :



    R5C 1250 Vs R5 1250_2.14.1.jpg

    R5C 1250 Vs R5 1250 WVF_2.16.1.jpg
    R5C : XF-AVC 422 10bit UHD F/1.4 1/50
    R5 : HEVC 422 10bit UHD F/1.4 1/50


    Les deux Canon doivent monter à la même sensibilité ISO pour atteindre l’exposition cible de notre scène Low Light. Toutefois, les signaux délivrés par les deux caméras sont bien différents. En effet, à 1250 ISO, le R5 est bien plus bruité que le R5C et commence déjà à dériver vers le bleu. En réalité, le R5 ne se trouve pas ici dans une bonne situation.

    En effet, le R5 fonctionne sur une amplification analogique à chaque diaph "entier" au-dessus de l’ISO natif 800 et utilise l’amplification numérique pour compléter les incrémentations de tiers de diaph.

    Ainsi, sur le Canon R5 il sera plus pertinent d’utiliser des valeurs telles que 800 ISO, 1600 ISO, 3200 ISO, etc. pour délivrer un meilleur rapport signal/bruit.

    Passons donc le R5 à l’ISO 1600 (en compensant par l'ouverture), utilisant une amplification analogique, et observons le résultat.

    R5C 1250 Vs R5 1600_2.15.1.jpg
    R5C 1250 Vs R5 1600 WVF_2.16.2.jpg

    Le signal du R5 est bien meilleur à 1600 ISO qu’à 1250 ISO. Le bruit est à présent très peu vibrant et bien plus contenu. Ce résultat ne parvient tout de même pas à égaler les performances du R5C qui délivre un bruit très fin et totalement incolore.

    Les performances du R5C proviennent de l’apport du Dual Base. En effet, nous avons placé le boîtier sur sa base "3200". Il bénéficie donc d’une amplification analogique à 3200 ISO, puis d’une réduction du bruit grâce à un déplacement de la dynamique dans les basses lumières, de l'ISO 3200 à 1250.

    Canon annonce que le R5 fonctionne également sur un système de Dual Base mais la base serait choisie de manière automatique.

    Il est donc intéressant d’analyser les résultats à l’ISO 3200, sensibilité à laquelle la base 3200 devrait logiquement s’enclencher automatiquement.

    R5C 2500 Vs R5 3200_2.17.1.jpg
    R5C 2500 Vs R5 3200 WVF_2.22.1.jpg

    A 3200 ISO, le R5 délivre effectivement un meilleur rapport signal/bruit qu'à 1600 ISO, qui se trouve par ailleurs similaire à celui du R5C. La taille du bruit est équivalente sur les deux appareils et l’on retrouve la même dérive bleutée, légère mais présente, dans les basses lumières.

    Il est donc possible que le R5 bénéficie lui aussi de cette 2ème base, qui se déclencherait automatiquement à la sensibilité ISO 3200 ou plus.


    Le R5, à l’image d’autres caméras Canon, délivre donc de bien meilleurs résultats aux paliers “ronds” de sensibilité ISO (1600, 3200) que dans les ISO intermédiaires (tiers de diaph ou demi diaph).

    Nos tests montrent que ce n’est pas le cas pour le R5C (et c’est une bonne nouvelle) : la montée de bruit est linéaire sur tous les paliers d’ISO. Nous avons donc réalisé cette montée à partir de l’ISO 1250.
    Vous pouvez visualiser un montée compensée du R5C et son évolution linéaire ici.

    Il existe cependant une exception, à l’ISO 6400, où le boîtier délivre un signal de meilleure qualité qu’à ISO 5000, avec probablement un circuit de denoising se déclenchant à ce palier.

    R5C 5000 Vs R5 6400_2.18.1.jpg
    R5C 6400 Vs R5 6400 (à part)_2.19.1.jpg
    R5C 5000 Vs R5 6400 WVF_2.23.1.jpg
    R5C 6400 Vs R5 6400 (à part) WVF_2.25.1.jpg

    Ici, on passe donc le R5C de 5000 ISO à 6400 ISO, avec toujours la même exposition.

    Bien que la différence ne soit pas flagrante, on observe ainsi une légère amélioration du rapport signal/bruit à 6400 ISO. Cependant, on note aussi une légère dégradation du rendu des textures avec une image un peu moins piquée, ce qui tendrait à confirmer l’hypothèse du léger denoising.

    Cette optimisation permet toutefois de réduire l’écart de seuil de bruit présent entre le R5 et le R5C.
    Toutefois, ce gain ne suffit pour que le R5C égal le R5 à 6400 ISO.


    Nous reprenons donc notre montée du R5C à partir de l’ISO nominal 1250 ISO.

    R5C 10000 Vs R5 12800_2.19.1.jpg
    R5C 10000 Vs R5 12800 WVF_2.24.1.jpg

    Si on monte dans les très hautes sensibilités, le R5C reprend son avance avec un bruit certes plus présent mais avec beaucoup moins de dérives. A 12800 ISO, le R5 produit de fort artefacts colorimétriques bleutés. On observe une image lissée qui perd de son piqué, tandis que le R5C parvient à maintenir un rendu des textures correct. A noter que le denoise interne du R5 est ici paramétré en "standard", réglage par défaut dans le R5.


    TRÈS BASSE LUMIÈRE :



    6400 ISO R5C Vs R5_3.1.1.jpg

    Dans des conditions de très basses luminosité, les deux hybrides n’ont pas besoin de monter au même niveau d’ISO pour atteindre une exposition similaire. Le R5C doit se placer à 6400 ISO pour atteindre l’exposition cible alors que seulement 3200 ISO suffisent pour le R5. En revanche, le rapport signal/bruit du R5C reste meilleur que celui du R5.


    Conclusion sensibilité :


    Pour conclure, les résultats fournis par les deux Canon se distinguent sur plusieurs aspects et n’évoluent pas de la même manière. Tout d’abord, il sera nécessaire de placer le R5 à des paliers ISO entiers pour tirer le meilleur profit de l’appareil, tandis que le R5C pourra tout à fait délivrer d’aussi bons résultats dans les demis ou tiers de diaph.

    Le R5C présente une meilleure restitution des détails grâce à un bruit plus fin tandis que le R5 perd fortement en restitution des détails dans les hautes sensibilités.

    L'apparition d’artéfacts colorimétriques arrive plus tôt sur le Canon R5. Le boîtier délivre en revanche d’excellents résultats à 3200 ISO, sensibilité où il passe certainement à la base 3200 et bénéficie donc d’une amplification optimisée.

    Notons que le R5C enregistre ici en XF-AVC, contrairement au R5 qui ne possède pas ce codec et qui encode donc le signal en H.265. Cette différence peut avoir un rôle à jouer dans la restitution des détails notamment. Cependant, il possible que la différence en matière de gestion du bruit soit due au firmware EOS Cinema et à un meilleur traitement du signal.

    En somme, les performances des deux appareils en matière de sensibilité sont très différentes. On observe une meilleure linéarité pour le R5C et un bruit plus contenu, en particulier grâce au choix du Dual Base.


    DYNAMIQUE :


    Comparatif HEVC :


    Comparons à présent les dynamiques des deux boîtiers.

    Canon annonce une dynamique de 14 diaphs en CLog3 pour le R5C. En ce qui concerne le R5, aucune information officielle n’est communiquée.

    Les tests de dynamique sont tournés dans le gamma offrant la plus grande plage dynamique, à l’ISO natif. On expose avec l’ouverture permettant de clipper les deux premiers patchs au même niveau. Dans ce comparatif, les deux rushes sont tournés en 8K. Les captures des waveforms sont effectuées dans une timeline 8K pour que les signaux ne bénéficient pas d’un sur-échantillonnage en post-production.

    DYN 800 ISO R5C Vs R5 WVF_4.1.1.jpg

    Après denoising :
    NOUVEAU DYN 800 ISO R5C Vs R5 WVF DENOISE_4.1.2_4.1.1.jpg
    R5C : MP4(HEVC) 8K Clog3
    R5 : MP4(HEVC) 8K Clog3


    Avec 12+ diaphs, le Canon R5C délivre un diaph et demi de plus que le R5 qui présente 11 diaphs, dont la dynamique est donc plus limitée.

    L'étape de denoising en postproduction, permet de gagner davantage de dynamique dans le seuil de bruit du R5 que dans celui du R5C. En effet, le Canon R5 récupère plus d’un diaph et passe ainsi à 12+ diaphs de dynamique, soit un résultat très convenable.

    Le R5C quant à lui voit sa dynamique monter à 13 diaphs en HEVC après denoising.


    Comparatif RAW :


    Pour évaluer au mieux la dynamique issue des deux capteurs, nous avons également tourné en RAW à l’ISO natif (800 ISO) et développé les deux rushes dans le gamma CLog 2, qui offre une meilleure dynamique que le CLog 3, avec deux diaphs de plus dans les basses lumières.
    Le Canon R5C est ici en “RAW Light ST”, à savoir le RAW le plus qualitatif disponible en 8K, et le R5 en “RAW Light”, son “RAW standard” étant plus lourd et plus bruité.

    DYN 800 ISO R5C Vs R5 RAW CLog2 WVF_4.2.1.jpg

    Après denoising :
    DYN 800 ISO R5C Vs R5 RAW CLog2 WVF DENOISE_4.2.2.jpg

    On note tout d’abord que le RAW n’apporte pas un réel gain de dynamique par rapport au HEVC, avant denoising, en raison de l'épaisseur du seuil de bruit. Le R5C reste à 12+ diaphs de dynamique et le R5 gagne un demi diaph de dynamique pour passer à 11+ diaphs.

    Il sera donc nécessaire de denoiser les signaux pour exploiter la dynamique apportés par le CLog2 dans les basses lumières.

    Le denoising permet de récupérer un diaph et demi sur les deux caméras ce qui leur permet d’atteindre de très bon résultats : 13 diaphs pour le R5 et les 14 diaphs annoncée par Canon pour le R5C.


    Conclusion :


    Avec un meilleur rapport signal/bruit en basses lumières et une dynamique supérieure d’un diaph, le Canon R5C propose des performances bien supérieures à celles du Canon R5.

    La définition des deux boîtiers est similaire en 8K et en UHD. La restitution des détails en RAW est impressionnante.

    Le R5C offre une plus grande souplesse d’utilisation, avec une meilleure linéarité dans la gestion de son bruit lorsqu'on monte dans les ISO, un codec plus qualitatif, et un Dual Base ISO paramétrable.

    Bien entendu, les performances techniques ne sont pas suffisantes pour juger de l’intérêt d’un boîtier. Pour compléter notre évaluation du R5C, nous vous conseillons le comparatif C70 / R5C / R5 issu des retours de Greg qui permet de mettre dans la balance l’ergonomie, l’autonomie et les fonctionnalités des 3 boîtiers.

    Si vous souhaitez savoir comment se positionnent les performances du R5C face à d’autres caméras, nous vous conseillons notre comparatif Testbox face à la C70, à la FX6 et à la Raptor.
    AQW333 a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous