module inscription newsletter haut de page forum mobile

Et s'il n'y avait pas que le "BOKEH" ?

Discussion dans 'Cinéma numérique' créé par apatura, 20 Mai 2024.

  1. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    98
    Messages:
    3 558
    Appréciations:
    +184 / 906 / -2
    Ce soir, en ce moment mêle sur Arte : "Une vie cachée" de Térence Malik (2019).
    Un chef d'oeuvre pour certains...juste une symphonie pastorale pour d'autres.
    Mon propos n'est ni d'admirer ni de critiquer, juste de remarquer l'usage quasi permanent (voire, permanent !) du grand angulaire. Une profondeur de champ quasi infinie. ...
    Qu'en pensez vous ? Et qu'en pensent les fanatiques du bokeh ?
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 357
    Appréciations:
    +759 / 3 236 / -34
    ca demande une plus grande precision dans la mise en scene pour diriger le regard du spectateur.
    avec un fond flou , c'est plus facile, on regarde forcement ou c'est net.
    Mais du coup , c'est comme faire de l'animalier dans un environnment controllé, ou au nourrissage.
    tu as ce que tu veux , plus vite et plus facilement.
    Est-ce que ca enleve de l'interet pour le spectateur ? certainement pour le metteur en scene.
    avec une grande profondeur de champ tu as pas droit a l'erreur avec le decors.
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 807
    Appréciations:
    +323 / 815 / -5
    Prends et propose toujours en référence cette scène finale de Finding Neverland pour surveiller les arrières plans d'où les lignes et les formes ne disparaissent pas toutes dans les flous.

    Concernant les regards (leur grammaire), juste savoir qu'on est dans une métaphore où l'écrivain auteur de Peter Pan s'adresse à lui-même encore enfant.

    Et pour preuve, ils disparaissent qu'en ne laissant un modeste bagage.

    Ce n'est pas du bokeh pour du bokeh mais toute une mise en image d'un récit.
     
  4. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    346
    Messages:
    24 608
    Appréciations:
    +663 / 2 324 / -41
    :good: Absolument somptueux ..émouvant, prenant ...un grand moment.
    "réflexion personnelle" sur le fond ...célibataire compréhensible ..
    avec une femme et trois enfants, "je" n’adhère pas
    de son éthique, de sa responsabilité...vaste débat
     
  5. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 807
    Appréciations:
    +323 / 815 / -5
    Rappel historique également : William Wyler ne voulait que de la profondeur de champ et exemples notables de focale préférée de Marcel Carné le 32mm et de Sergio Leone le 29mm.

    Terrence Malick ne reviendrait qu'aux fondamentaux (pas vu La vie cachée).

    A tout hasard aussi et de mémoire (EDIT : pour ce qui relève selon moi de l'éthique et de la responsabilité d'un ou d'une cinéaste), ce que disait André Malraux : Il est vain de juger car pour juger, il faut comprendre et qu'une fois on a compris, on n'a plus envie de juger.
     
    #5 REDoré, 21 Mai 2024
    Dernière édition: 21 Mai 2024
    • J'aime J'aime x 1
  6. ipsonelo

    So

    Points Repaire:
    5 200
    Recos reçues:
    43
    Messages:
    998
    Appréciations:
    +90 / 691 / -7
    Le directeur de la photographie Joerg Widmer parle de son travail sur "Une vie cachée", de Terrence Malick

    (champ)
    "Terrence souhaite avoir un point de vue très large avec une profondeur de champ maximale, de manière à ce que le spectateur puisse lui-même appréhender le film comme il le souhaite, que ce soit plutôt sur les visages ou au contraire sur les paysages ou les décors."

    "Donc le choix entre les focales était très minimal, soit le 12 mm, soit le 8 mm sur la RED Dragon en 6K ou en 5,5K ce qui resserrait parfois légèrement l’angle de champ très large."

    (lumière)
    "Mais tourner au 12 mm ou au 8 mm ne laisse pas beaucoup de place pour les projecteurs. De toute façon, les films de Terrence Malick ont toujours fait la part belle à la lumière naturelle. La règle c’est de se placer toujours en contre-jour. La caméra se place toujours dans l’ombre, et se dirige vers le clair. On cherche le meilleur endroit pour placer la caméra en fonction de la lumière et du rapport à l’image. Notre seul moyen de contrôler ou de jouer sur les choses, c’est de faire de l’ombre avec des tissus noirs que mon équipe déplace en synchronisme avec la caméra pour assombrir au maximum les réflexions à la face. Une forme de tournage documentaire avec l’aide d’une équipe de fiction pour contrôler au mieux la nature..."

    Faiseur d'ombre

    12 mm sur une RED Dragon ça fait grosso modo du 14 mm eq.36 :unsure:
    Spécifications techniques de la caméra EPIC DRAGON
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  7. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 357
    Appréciations:
    +759 / 3 236 / -34
    en fait il fait une matte box geante, se serait comme pour filmer comme si on etait au cinema, dans le noir avec la lumiere qui vient de l'ecran.
    ou comme si on etait dans la chambre noire de la camera, toute la lumiere venant de l'objectif.
     
    • J'aime J'aime x 2
  8. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 807
    Appréciations:
    +323 / 815 / -5
    La bande annonce pour voir dans la pratique. Très réticent à de telles focales (trop) grand-angle genre fisheye, pas choqué par le résultat sans avoir vu le film :

    Peut-être légitime de forcer sur les audaces esthétiques (moins bien si que sur des voix off littéraires) mais sans oublier les acteurs parce que ce sont eux qui portent le sujet et aident le public à se concentrer et s'impliquer.

    (Bien suspecté James Newton-Howard pour la musique).
     
    • J'aime J'aime x 2
  9. ipsonelo

    So

    Points Repaire:
    5 200
    Recos reçues:
    43
    Messages:
    998
    Appréciations:
    +90 / 691 / -7
    Les courtes focales agrandissent l'espace autour des personnages. C'est un peu comme si le décors les enveloppait, la profondeur de champ renforçant cette impression. Mais on est à la limite du fisheye en effet...
     
    • J'aime J'aime x 1
  10. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 807
    Appréciations:
    +323 / 815 / -5
    Claude Sautet par exemple se basait sur l'inverse. Les longues focales permettaient de libérer de l'espace aux acteurs et actrices pour leur liberté d'évoluer.

    Les filmer d'au plus loin pour ne pas risquer que l'objectif de la caméra ne vienne leur chatouiller le bout du nez voire les poils des narines.

    De là à en penser autrement des personnages qu'ils sont alors censés faire vivre.

    Non OK d'accord, pas de débat ou polémique sur le (pseudo) moderne et l'académique. Place au libre arbitre de chaque école.
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  11. Charlie

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    40
    Messages:
    1 380
    Appréciations:
    +153 / 659 / -1
    Tu résumes tout dans cette dernière phrase, Patrice.... Libre arbitre et foin des modes...
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  12. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    346
    Messages:
    24 608
    Appréciations:
    +663 / 2 324 / -41
    En"reportage" amateur, ce sont deux approches complémentaires..le zoom d'au plus loin permet de saisir certains instants naturels "surprenants" que l'on n'obtient pas avec une caméra en "immersion**",
    (**même si cette caméra très rapidement deviens totalement transparente/ignorée) .
     
    • J'aime J'aime x 1
  13. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    231
    Messages:
    21 850
    Appréciations:
    +493 / 1 598 / -59
    Comme c'est mieux sans effet bokeh :good:
    Mais ça complique le travail du cadreur ..Avec effet bokeh peut importe l'arrière plan
    En Tout net l'arrière plan doit être bien choisi
     
  14. Lolive67

    Points Repaire:
    1 700
    Recos reçues:
    2
    Messages:
    71
    Appréciations:
    +7 / 20 / -0
    J'aime bien aussi sans bokeh. Pour être plus précis, j'aime bien avec un très léger flou, qu'on puisse quand même deviner l'arrière-plan, sans que l'on en soit distrait.
    Actuellement, les bokeh sont beaucoup trop prononcés. On ne voit pas où évoluent les personnages. Autant remplacer l'arrière-plan par un fond noir. C'est pareil.
     
    • J'aime J'aime x 3
  15. ipsonelo

    So

    Points Repaire:
    5 200
    Recos reçues:
    43
    Messages:
    998
    Appréciations:
    +90 / 691 / -7
    • Amusant Amusant x 1
Chargement...
Discussions similaires - s'il n'y BOKEH
  1. REDoré
    Réponses:
    1 358
    Nb. vues:
    42 113

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous