module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED // DMSC2 & DMSC3 Komodo
Enfin le retour de cet atelier ultra pratique pour se préparer à tourner en RED, les 15 & 16 décembre à Paris. DERNIERES PLACES
>> Toutes les infos <<

Sony Xperia PRO-I : le smartphone au capteur 1”

Sony a annoncé la sortie de son nouveau smartphone, le Xperia PRO-I (“I” pour “Imaging”)

Publié par Léa Fauchard le 26 Octobre 2021 dans News
► Commentaires 3
    Recos : 1
    Vues : 2 272
  1. Léa Fauchard
    xperia Pro I.JPG

    Ce nouveau téléphone pourrait sembler être le successeur du Xperia PRO sorti en janvier 2021, pourtant il n’en est rien ;-)
    Alors que le Xperia Pro a été avant tout pensé pour apporter les fonctions d’un moniteur vidéo externe , le PRO-I se place comme un appareil de prise de vues de qualité professionnelle !

    Sony ne joue plus sur le même terrain, et bien qu’il en garde le nom, se détache des fonctions proposées par sa version antérieure. Ici, plus question de port mini-HDMI le rapprochant d’un moniteur vidéo. Sony frappe fort en affichant sa volonté de placer ce nouveau smartphone au même rang que ses boîtiers hybrides professionnels.

    gamme sony.JPG

    Et puis finalement pourquoi pas ? Le Xperia PRO-I utilise le même capteur et le même processeur (BIONZ X) que la Sony RX100 VII, un appareil compact 4K sorti en 2019 et vendu aux alentours de 1 000€. Ce capteur est le Exmor RS CMOS 1”, ce qui fait du Xperia PRO-I le premier smartphone du marché avec un capteur 1 pouce (hors Japon avec le Leica Leitz Phone 1 / Sharp Aquos R6 sorti en début d’année mais seulement disponible au Japon) .

    capteur.JPG

    La présence d’un capteur 1” permet une meilleure sensibilité, une plus grande dynamique et d’obtenir une faible profondeur de champ “naturelle” (en comparaison de celle créée par l’iPhone 13 Pro par exemple).

    C’est intéressant de noter la différence de traitement dans l’annonce de la présence d’un capteur 1” pour ce smartphone et celui qui en est donné quand il s’agit d’un appareil photo ou d’une caméra ;-)

    Ici, Sony dans sa communication place ce nouvel appareil à un rang équivalent à celui de certains de ses boîtiers les plus haut de gamme, comme l’Alpha 1.

    Alors que le format 1” est habituellement plutôt boudé par les amateurs de rendu cinématographique, avec l’idée (fausse ?) qu’on ne peut obtenir ce type de qualité d’image avec une caméra ou un appareil photo doté de ce type de capteur, qu’on a plutôt l’habitude de retrouver sur des caméras professionnelles polyvalentes reportage / broadcast comme la JVC GHY-HC550 ou la XF705 (nouvellement XF605).

    Je vous renvoie vers notre Testbox comparative pour vous faire une idée des capacités de rendu de caméras à capteur 1”. Je vous encourage également à aller lire l’article très complet de Greg sur la Canon XF705 au moment de sa sortie, qui offre une vision plus objective des capacités de cette taille de capteur.

    Pourtant, sur le terrain du smartphone un capteur 1” est une vraie révolution. Alors que la plupart des marques actuelles tente de recréer l’effet “grand capteur” en utilisant du bokeh numérique, Sony décide de revenir à un système optique permettant d’atteindre une faible profondeur de champ naturellement (c’est-à-dire sans avoir recours à du numérique).

    Là où ce choix est malin et justifie la “photo de famille Sony”, c’est que le rendu des images tournées avec l’Xperia PRO-I sera très similaire à celui des boîtiers Alpha RX, et donc directement compatibles au sein d’un même projet.

    Le fameux iPhone 13 Pro quant à lui, nécessite de conserver un petit capteur (un 0,39 pouce), pour que le changement de focus et de profondeur de champ soit possible en post-production.

    _0-32 screenshot.png

    Le Xperia PRO-I possède trois lentilles, donc trois capteurs :
    • 24mm F/2-F/4 avec un capteur 1 pouce
    • 50mm F/2.4 avec un capteur 1/2,9’’
    • 16mm F/2.2 équipé d’un capteur 1/2,5’’ (similaire au capteur de l’iPhone 13 Pro).

    Les trois capteurs sont des Exmor RS de 12MP, ils possèdent donc des gros photosites (2.4µm) promettant une bonne sensibilité dans les basses lumières (pour un smartphone).

    ouverture.jpg

    L’objectif 24mm possède une double ouverture F/2 - F/4 permettant de contrôler manuellement l’entrée de lumière sans dégrader l’image avec un système numérique.

    Les trois objectifs sont des objectifs ZEISS Tessar T*, ils sont accompagnés à l’avant d’un capteur 3D iToF permettant de mesurer instantanément la distance entre l’objet et l’appareil grâce au délai entre l’émission des rayons infrarouges et leur retour au capteur. C’est ce capteur qui permet une mise au point plus précise même en basse lumière (voir autofocus).

    En ce qui concerne l’enregistrement, le Xperia PRO-I peut capturer des images 4K à 24, 25, 30, 60 et 120fps en .mp4 (H.264, H.265) et en HDR.

    Déjà proposé par les plus récents Xperia (par exemple le Xperia 1 III, le Xperia 5 II et III) et chez de rares concurrents (Asus Zenfone 7), Sony dévoile une autre nouveauté.
    En effet, la majorité des téléphones proposant un enregistrement en 120fps n’enregistre pas toutes les images et conforment directement la vidéo pour une diffusion en 30, 25 ou 24fps.
    Ici, Sony annonce que le Xperia PRO-I enregistre chaque image pour permettre à l’utilisateur de le jouer à la vitesse désirée.

    Pour stocker toutes ces données, le smartphone propose une mémoire interne de 512Go ainsi qu’une entrée pour micro SDXC pouvant étendre l’espace de stockage d’1TB maximum supplémentaire.

    cinematography mode.JPG

    Le mode “Cinematography Pro” est toujours présent et permet de travailler conserve les caractéristiques de ses précédentes versions : ratio d’images 21:9 (soit le ratio 2.39:1 ou cinemascope), 8 “Look” ou profils d’images (mais pas encore de courbe Log) ainsi que les choix parmi différents codecs.

    Le mode “Videography Pro”, plus simple, propose de régler la mise au point, l’exposition et la balance des blancs sur l’écran d’accueil, évitant ainsi de rentrer dans les menus plus approfondis.


    Il utilise le système de stabilisation SteadyShot ainsi que la technologie FlawlessEye permettant de créer des images fluides et stables, notamment en basse lumière.

    Un nouveau bouton sur le côté permet d’accéder directement à une application ou une fonctionnalité pré-définie. Par exemple, en assignant le mode Videography Pro à cette touche raccourci, le programme peut se lancer dès que nécessaire même lorsque l’écran est en veille ou qu'une autre application est utilisée.

    Le deuxième bouton est un déclencheur offrant deux utilisations. En le pressant longtemps, l’utilisateur peut accéder à l’application caméra classique. En le pressant à moitié, l’utilisateur fait la mise au point sur le sujet grâce à l’autofocus.

    En termes d’autofocus, le Xperia PRO-I présente des améliorations importantes par rapport au reste de la gamme Xperia.

    Il utilise l’autofocus à détection de phase, et se place entre le Xperia PRO (247 points de détection, couvre 70% du viseur) et le Sony RX100 VII (357 points de détection). Il repose sur 315 points de détection et couvre 90% du viseur.

    Deuxième nouveauté : le Eye Autofocus, jusqu’alors uniquement disponible en mode photo, apparaît pour le mode vidéo. Cette option permet un suivi de l'œil du sujet (humain ou animal) pour conserver la netteté quel que soit son mouvement. Le Xperia PRO-I permet le suivi d’objet même pour les hautes fréquences d’image.

    tracking.JPG

    Le téléphone comporte un écran 6.5” 4K HDR OLED avec un taux de rafraîchissement de 120Hz. Ses dimensions sont de 166 x 72 x 8,9 mm soit un format 21:9 permettant, en tournant en 16/9, d’afficher les menus sur le côté de l’écran.

    Il pèse 211g et est résistant à l’eau (IPX5/IPX8, 30 minutes sous l’eau à 1,5m de profondeur) et à la poussière (IPX6). Il utilise le système d’exploitation Android 11, le processeur Snapdragon 888 et 2GB de RAM.
    Il se recharge via USB-PD (charge plus rapide mais similaire au port USB Type-C).

    mono mic.JPG

    Pour ce qui est de l’audio, le téléphone possède une prise jack 3.5mm servant de sortie casque ou d’entrée micro. Comme ses prédécesseurs il possède des micros stéréo mais la nouveauté est le micro mono placé au dos du téléphone permettant de détacher plus distinctement la voix des sons d’arrière-plan. Il dispose également d’un filtrage anti-vent, fonctionnant aussi bien pour les micros stéréo que le mono et la technologie immersive Dolby Atmos.

    accessoire vlog kit.jpg poignée.JPG

    Pour finir, Sony propose aux vidéastes un accessoire parfait pour le vlog : un support en métal permettant d’aimanter un petit moniteur vidéo 720p 3.5” au dos du téléphone. Les deux appareils sont reliés via un câble USB-C permettant également d’alimenter le moniteur (le port USB-C peut également être utilisé comme port d’alimentation externe).
    Le support est doté d’une griffe porte-accessoire et d’un pas de vis permettant d’ajouter une poignée de prise de vue Bluetooth telle que la GP-VPT2BT, qui permet de démarrer et d’interrompre l’enregistrement sans toucher le téléphone.

    Le Xperia PRO-I sera disponible en Décembre 2021 au prix de 1 799€. Le kit “moniteur vlog” sera disponible au prix de 199€ et la poignée est déjà proposée au prix de 169,90€ sur le site de missnumérique.

    homero a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 3

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous