module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Gratuit : Atelier spécial Stabilisation - vendredi 7 juin 14h - 19h
Ne ratez pas notre prochain gros événement ! 
Multi-ateliers : initiations steadicam avec Planning Camera, ateliers pratiques sur gimbal et autres solutions de stab, monitoring et pilotage sur caméras et optiques de cinéma Canon

Infos & inscriptions

Venez discuter de votre activité

Discussion dans 'Discussions générales sur la vidéo' créé par suzannelb, 24 Mai 2023.

Tags:
  1. suzannelb

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bonjour,

    Je suis étudiante en première année de Master dans le domaine des industries créatives, et je mène un mémoire sur l'activité de vidéaste pro-am, et notamment l'utilisation des réseaux sociaux.
    Ce genre de forum collaboratif m'intéresse beaucoup, et si jamais une âme charitable était prête à prendre un peu de son temps pour discuter avec moi de son activité, ses contraintes, ses libertés, etc, ça me serait d'une grande aide ! (Idéalement en vrai ou par téléphone pour la fluidité, mais sinon par message)

    Merci d'avance !
     
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    746
    Messages:
    28 234
    Appréciations:
    +1 095 / 5 638 / -20
    Discussion déplacée car postée sur un forum de permettant aucune réponse.
    Laissez une boîte aux lettres ouverte sous votre pseudo où des repairenautes pourront vous contacter en message privé.
    Vous pouvez aussi parcourir le profil de nombreux inscrits sur le Repaire.

    Je signale que pro-am est une expression-valise qui signifie un mélange de professionnels et amateurs dans une même équipe ou activité.
     
    • J'aime J'aime x 2
  3. suzannelb

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bonjour,
    merci pour votre remarque. Je n'ai pas trouvé d'endroit plus adapté pour déposer une telle requête, mais je peux en effet laisser une "boite aux lettres".

    En réalité, le qualificatif "pro-am" a aussi été utilisé en sociologie par des chercheurs pour qualifier cet ensemble de vidéastes à la frontière entre pratique amateur/professionelle.
    Bonne journée
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    98
    Messages:
    3 554
    Appréciations:
    +184 / 905 / -2
    Bonjour Suzanne,
    Pro-Am, une expression valise.... j'aime bien la formule, et elle me convient assez.
    En effet une première question se pose : comment définir cette catégorie de gens "à la frontière" entre pratique amateur ou professionnelle ?
    par la qualité des images produites, par le matériel utilisé (autrefois oui, aujourd'hui, euh...), par la destination future des images (leur "diffusion") ?
    Ou plus simplement (n'en déplaise aux moqueurs) par le statut juridique de celui qui les produit ?

    Et puis, frontière ? Ya t'il vraiment frontière à présent ? Une piste d'étude, peut être à l'occasion du film de Yann Arthus Bertrand, "Vivant" : 200 vidéastes animaliers ont été "recrutés" pour cette réalisation et voient leurs oeuvres intégrées dans ce film, de 1 clip à plusieurs selon les cas.
    C'est sans doute, à cette dimension, une nouveauté. Mais cette pratique est depuis des lustres courante en photo animalière avec les agences de photos.
     
    • J'aime J'aime x 2
  5. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    224
    Messages:
    11 541
    Appréciations:
    +676 / 2 460 / -24
    Dans beaucoup de métier c'est la même chose... des amateurs brillants il y en a ...s'ils devaient en faire leur boulot pas sûr que tous rigoleraient tous les jours... et certains le font.

    Donc oui il y a surtout des passionnés , certains sont sectaires d'autres pas ... mais normalement quand le talent est là cette frontière n'a aucune raison d'être un obstacle à une discussion constructive ... c'est je crois l'esprit du repaire ...on ne peut pas tout savoir... pro ou pas.

    Apres quand quelqu'un vend une prestation "très moyenne " on peut dire que sont boulot est ou " fait très amateurs"... on comprend ce que cela veut dire.

    Les mots peuvent dirent des choses bien différentes selon le contexte... et on a tous besoin d'un peu de reconnaissance si on veut garder l'envie de continuer.

    J'avais à mes débuts félicité un mec pour son beau docu et spontanément j'avais écrit dans l'émotion " c'est vraiment très pro.. " ( alors que je savais qu'il s'agissait d'un monteur ou cadreur de Canal + qui s'était mis à son compte, on me l'avait dit avant)... mais c'était un reflexe , l'ultime compliment pour moi à l'époque... et il avait répondu par une boutade .. " normal je le suis " :laugh: ... échange très amusant .
     
    • J'aime J'aime x 3
  6. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    345
    Messages:
    24 546
    Appréciations:
    +659 / 2 314 / -41
    :good: +1 et ce, dans tous les domaines, qui que ce soit :jap:
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    224
    Messages:
    11 541
    Appréciations:
    +676 / 2 460 / -24
  8. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    746
    Messages:
    28 234
    Appréciations:
    +1 095 / 5 638 / -20
    Je rajoute ma catégorie perso, celle des ex-pros qui ont pratiqué la prise de vues, le son, le montage film 16 mm parfois 35 mm puis vidéo dans des domaines comme le documentaire télé, le reportage, la presse etc ... et qui une fois retraité, a essayé de former des "journalistes citoyens" à la presse locale audiovisuelle et aussi d'y contribuer... mais qui préfère s'intéresser désormais aux activités artistiques ou aux archives lorsqu'il est sollicité par des copains. Avec une doctrine de toujours favoriser le savoir-faire plutôt que l'investissement matériel ...
     
    • J'aime J'aime x 4
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  9. suzannelb

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Merci pour votre réponse.
    C'est très intéressant !
    C'est un peu les questions que je me pose en effet.
    Je pense que la question de la rémunération, et de l'activité annexe ou principale, peut aussi être à prendre en compte dans la transition entre amateur ou professionnel.

    Merci, je vais regarder ! la question de la nouveauté m'intéresse aussi : il y a beaucoup de discours qui présente une "émergence" ou une "explosion" de l'activité de vidéaste, mais peut être que vous n'avez pas cette impression, comme vous le dîtes il y a une certaine continuité avec d'anciennes pratiques
     
  10. suzannelb

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Haha, oui, cela illustre bien comme les termes sont utilisés au delà de leur signification précise.
    Mais effectivement, on vient bien sur le Repaire qu'il y a une continuité et une discussion possible quelque soit sa pratique de la vidéo
     
  11. suzannelb

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Oh c'est un parcours très intéressant ! Merci pour votre partage
    Vous qui avez donc cotoyer des domaines assez variés, vous avez ressenti des différences ? Vous avez vu des évolutions ?
     
  12. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    746
    Messages:
    28 234
    Appréciations:
    +1 095 / 5 638 / -20
    Au niveau matériel oui, en film il fallait être beaucoup plus rigoureux techniquement surtout en inversible couleur ce qui rendait à mes débuts moins disponible pour gérer ce qui se passait devant la caméra. Première évolution : les caméras vidéo d'épaule analogiques en U-Matic et BVU 3/4" puis en Betacam SP puis numérique, pas de problème d'adaptation et beaucoup d'avantages ... Seconde évolution : l'arrivée des caméras de poing DV issues de matériels amateur dont l'ergonomie faisait qu'une partie des contrôles et réglages nous changeait de nos habitudes, il a fallu s'adapter. Mais comme dit plus haut l'essentiel ayant toujours été de gérer l' histoire quel que soit l' outil, je m'y suis fait, même au smartphone quoique de temps en temps il m'arrive d'appuyer encore sur un bouton par inadvertance ou de me retrouver avec un doigt dans un angle du cadre.
    Pour les domaines différents, pas de problème, on commence toujours par ouvrir l'oeil, à mettre au point une méthode de travail pour rentabiliser son temps en fonction des circonstances et au matériel.
     
    #12 homero, 28 Mai 2023
    Dernière édition: 28 Mai 2023
    • J'aime J'aime x 2
  13. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    461
    Messages:
    18 292
    Appréciations:
    +753 / 3 201 / -34
    ce melange pro-amateur n'existe pas. Soit tu es pro soit tu es amateur.
    Apres il y des ecosystemes ou n'orbitent que des pros (parce que par exemple il faut une acredditation ou une structure) ou que des amateurs (parce que la plupart du temps ca ne rapporte pas d'argent , directement ou indirectement).
    Un ecosysteme fabriqué par les constructeurs est le niveau prosumer, a l'origine un niveau créé pour les amateurs fortuné. On avait accès a du materiel plus cher que la moyenne, mais pas vu par les pros comme materiel "broadcast". Ca n'empechait pas de se la peter un peu "comme un pro", d'ou peut-etre cette legende urbaine de pro-am.
    C'est moins visible de nos jours (bien qu'on trouve toujours des caméras "chères"), mais pour prendre un exemple, on avait sony qui sortait toutes ses cameras amateurs haut de gamme en modele "prosumer", en ajoutant souvant pas grand chose de plus qu'une paire de prises XLR.
    (et evidemment ce genre de camera ca faisait bien rigoler les pros).
    A la longue ce materiel est aussi passé dans le domaine pro, parce qu'il etait moins cher, plus leger et plus performant que le materiel pro (pas dans l'absolu, mais par le simple fait qu'il y avait un modele qui sortait chaque année, integrant toutes les nouveautés, alors qu'un pro devait souvent amortir son matos sur plusieures années).
    Il reste neamoins des réflexes , quand on voit des XLR ou une entre/sortie GENLOCK sur une caméra , on pense pro (ce qui est un peu stupide).
    Par contre avoir un objectif intercheangable sur sa camera , il y a longtemps que ca fait plus pro.
    Ni le stabilisateur, un steadi ca fait pro, une gimbal a 400 euros... bof.
    Je dirais qu'a ce niveau (le matos) un autre concept est venu remplacer le pro-am, c'est le fossé video/ciné.

    Après , on se defini pas amateur ou pro par le materiel qu'on utilise.
    Ni non plus par les connaissances, il y a beaucoup de pro qui ne connaissent que le petit bout d'activité qu'ils pratiquent (c'est pas péjoratif, c'est meme normal, si tu travailles dans une structure, ton job c'est de connaitre ce qui te concerne, pas ce que font les autres.)
    Par contre ca commence probablement par la formation, puisqu'un pro est censé respecter des normes et des règles, il convient donc de les apprendres d'une maniere ou d'une autre et on rejoint de que j'ai dit plus haut, un pro est souvent issu d'une filiere.

    L'amateur lui est plutot bien lotti puisque il n'a rien a respecter, tout a apprendre et du temps devant lui.
    Evidemment, a partir d'un certain niveau de connaissance et d'equipement, rien n'empeche un amateur de passer pro, mais c'est souvent de la mauvaise maniere (puisqu'en general il ne connait de la profession que le coté technique).
    C'est souvent la que ca se fritte avec les pros qui eux paient cher ce statut et ne voient pas d'un bon oeil ces envahisseurs.
    Dans les fait , cette situation est rarement rencontrée, puisque en general ce sont des activites mal payées qui n'interessent pas les pros, ou des activités assez exigentes qui n'interessent pas les amateurs (bien que ca les fassent souvent rever).

    Il y a aussi un cas particulier, l'auto-entrepreneur, qui melange les deux concepts, c'est souvent un pro ou un amateur qui se met a son compte, avec comme denominateur commun, une certaine économie de moyens. Il tape donc plus facilement dans le l'equipement prosumer mieux adapté par le prix et les specifications ce qui peut facilement le faire passer pour amateur, aux yeux des autres amateurs qui ont les moyens de se payer le meme equipement.

    Un autre cas particulier, c'est la démocratisation (banalisation ?) de la capture de l'info.
    Avant , une info diffusée , c'était un pro qui allait la chercher. Maintenant, avec twitter, instagram, facebook, tiktok etc... on pa pas mal d'info rapportée par des amateurs. Du coup ca efface un peu plus la frontière entre l'activité et le produit de l'activité.
     
    #13 giroudf, 29 Mai 2023
    Dernière édition: 29 Mai 2023
    • J'aime J'aime x 2
  14. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    224
    Messages:
    11 541
    Appréciations:
    +676 / 2 460 / -24
    On sent le vécu... ;)

    Je retiens d'assez juste :
    " L'amateur lui est plutôt bien loti puisque il n'a rien a respecter, tout a apprendre et du temps devant lui."
    ...et je rajouterais le pro , il n'a que des contraintes.. :D

    Une activité officiellement rémunéré (déclaré etc. ) est une activité pro ...je ne pense pas qu'il s'agisse ici de juger de la qualité de l'intervenant donc un auto entrepreneur à plein temps, c'est un pro....à lui d'arriver à en vivre .

    homero disait : " pro-am est une expression-valise qui signifie un mélange de professionnels et amateurs dans une même équipe ou activité.

    giroudf parle de pro-am pour une seule et même personne ...dans le cadre d'un mémoire il est urgent de définir ce concept exactement.

    Autant la définition d'homero est concrète et sans ambiguïté autant la fameuse situation "semi-pro " qui agace certains est au contraire très ambiguë ou mal interprété si on y met trop d'ego, elle n'existe pas officiellement , mais dans la vraie vie si ... la critère de matos n'a rien à voir, surtout aujourd'hui où le matériel low cost envahie la profession depuis presque 20 ans déjà... il suffit de voir les journalistes mojo et d'autres..

    " semi- pro " : tout ceux qui reçoivent de l'argent officiellement ( on évitera le bricolage au black probablement interdite par la charte du repaire ) d'une activité audiovisuelle car ils ont une mission , mais là soit ils sont salariés et n'ont pas d' activité audiovisuelle sur leur fiche de paie soit ils se lancent partiellement en artisan ....bon mais c'est forcement provisoire

    Bref le semi-pro serait celui qui n'est pas pleinement acteur dans le métier pour peut être plein de raisons ( incapacité à en faire plus, limité , ... ou par choix ) ....

    Pro : tout ceux qui vivent pleinement de cette activité et déclarés comme tel aux impôts .

    Ancien pro :rolleyes:: peut faire du bénévolat ou du semi -bénévolat ( tien encore un truc à définir :-) bref celui qui demande qqs compensations ) avec ou non une perte de compétence, d' agilité à s'adapter vite, de mise à niveau ... il restera aux yeux de tous pourtant un pro :-)

    Dans cette profession (elle n'est pas la seule ) on peut y accéder avec 0 compétences et être formé sur le tas même si j'imagine que c'est de + en + rare comme dans tous les métiers ...
    A la limite , c'est plus chez les artisans auto-entrepreneur (Photographe-vidéaste de mariage par ex ... les youtubeurs ) qu'on peut trouver ces profiles amateurs actuellement.

    Donc le sujet du mémoire étant " ...sur l'activité de vidéaste pro-am, et notamment l'utilisation des réseaux sociaux " il s'agirait de trouver quelqu'un qui a sa chaine You tube et qui se fait rémunérer ainsi en parti (car il faut beaucoup d'abonné et énormément de vues pour avoir une petite rémunération acceptable ).
     
    #14 AQW333, 30 Mai 2023
    Dernière édition: 30 Mai 2023
    • J'aime J'aime x 1
  15. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    746
    Messages:
    28 234
    Appréciations:
    +1 095 / 5 638 / -20
    Dans le boulot on entendait parfois "l'amateur peut avoir parfois du génie" puisqu'il n'a de comptes à rendre qu'à lui-même "mais le pro doit avoir du talent tout le temps" s'il veut continuer à en vivre ! :mdr:
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Amusant Amusant x 2
Chargement...
Discussions similaires - Venez discuter activité
  1. Marina
    Réponses:
    4
    Nb. vues:
    950

Partager cette page