module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

atelier etalonnage avanc 7 au 9 juin

Atelier Resolve - Etalonnage Avancé avec Forest Finbow - 7 au 9 juin
2 jours de pratique pour explorer en profondeur le travail artistique et le développement du look ! 
Rejeter la notice

A venir : Atelier Fairlight cet automne avec Damien Favreau !
Vous êtes intéressé ? Aidez-nous à évaluer vos besoins et finaliser le programme en répondant à ce court questionnaire :

Usage des LUTS et des IDT

Discussion dans 'Etalonnage' créé par cendrines, 18 Janvier 2022.

  1. cendrines

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    77
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous,

    Je travaille l'étalonnage en tant qu'amateur plutôt éclairée (plusieurs expériences maintenant sur des projets de courts métrages, doc sans le sou). Je travaille déjà dans l'audiovisuel en tant que monteuse et j'aimerai commencer à proposer mes services en tant qu'étalonneuse aux boites de prod. Mais voilà, j'ai l'impression que j'ai une énorme lacune concernant les LUTS, IDT et ODT.

    J'avais suivi une formation DA VINCI RESOLVE pendant laquelle, on s'était beaucoup servi du "Color Science : "Da Vinci YRGB" dans lequel on règle la Timeline Color Space en fonction du format de diffusion.

    On travaillait sans LUT, car pour le formateur, les LUTS "c'est le mal", çà croppe le signal. On travaillait toujours à partir de l'image brute (on développait les RAW quand on avait du RAW).

    J'ai suivi une seconde formation, et là, je suis paumée. On a surtout travaillé en ACES cct. Mais le formateur nous a dit qu'aussi bien en Color Science "Da Vinci Resolve YRGB" et en "ACES cct", les luts pour le premiers et les IDT pour le second sont indispensables car c'est le moyen d'obtenir une interprétation du signal qui nous donnera les meilleures bases pour travailler.

    Je suis un peu tombée de ma chaise, j'ai posé la question et le formateur m'a dit que les LUTS permettent également au signal de correspondre aux normes. Je n'ai pas osé insister. Mais voilà...

    J'ai encore le sentiment que parfois, j'obtiens de meilleurs résultats quand je ne met pas de LUT ou que je ne renseigne pas une IDT. Le plus flagrant c'est sur les rushes de Panasonic GH5 (avec le panasonic V35 en IDT) mais pas seulement...

    Du coup, je reste avec des interrogations. Est-ce vraiment une abbérations de ne pas utiliser de LUTs, ou de ne pas renseigner un IDT ???

    Auriez vous des lectures à me conseiller ? J'aimerai vraiment approfondir ces questions,

    Merci pour votre aide,

    Cendrine
     
  2. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    81
    Messages:
    4 351
    Appréciations:
    +240 / 504 / -2
    Comme souvent, la vérité est dans la nuance. Tu peux très bien sortir des programmes pour la TNT sans jamais utiliser la moindre LUT. Ce qui compte, ce sont tes yeux.
     
  3. samalaplaya

    Points Repaire:
    3 880
    Recos reçues:
    27
    Messages:
    482
    Appréciations:
    +20 / 55 / -0
    Hello,

    En fait, le pb majeur est que les LUTs servent à TRADUIRE l'image afin qu'elle soit affichée correctement dans un autre profil colorimétrique.
    Parallèlement, elles permettent également de renfermer tout un tas d'informations d'ordre esthétique, et pas le contraire...
    In fine, avec ex. ultra simple, une LUT - si on s'en sert normalement pour la raison pour laquelle elles existent - sert à ce que tu voies correctement une image raw, log etc dans un espace Rec709 ou 2020. C'est l'exemple le plus classique.

    MAIS... les signaux initiaux, venant directement des capteurs dans le cas du raw, ont la possibilité d'être "développés' de différentes manières, selon le feeling que tu auras ou la mission qu'on te donne. Donc cette LUT traduit afin que tu voies un résultat abouti sur ton écran, mais rien ne dit qu'il faut se contenter de laisser l'image en l'état...
    C'est là qu'entre la distinction entre la raison d'être initiale d'une LUT et le détournement trop souvent utilisé : le look.
    Les LUTs, ce n'est pas le mal, le mal, c'est utiliser une LUT uniquement parce qu'elle a la capacité d'enfermer en un noeud toutes les informations aptes à donner un "look'n'feel" à une image, alors que son vrai rôle est, dans l'ex. que je t'ai donné, de faire en sorte que tu ne voies pas une image délavée sur ton écran parce qu'elle ne correspond pas au profil de ta TL.

    Pour le look, il faut sauvegarder des power grades, des stills ou autre...
    Même si c'est très pratique pour certains de pouvoir exporter (puis vendre, envoyer, mettre à dispo) un fichier unique (la LUT), souvent discutable artistiquement, ce qui est une des raisons majeures de nos jours pour laquelle on les utilise à tort. Ce sont des LUTs de look, c'est ça le mal ;). D'autant plus que Resolve peux aussi créer des .drx ou .dpx qui permettent de bouger des looks en un fichier, pas la peine de se servir de ce qui n'est pas fait pour ça...


    Je n'ai pas de lecture francophone à te conseiller (et même je pense que les anglophones trop techniques auxquelles je pense te décourageraient peut-être), mais non, ce n'est pas une aberration de travailler sans LUT : je te suggère de connaitre et rassembler toutes les LUTs dans ton Resolve qui correspondent à ce que les fabricants des cam de tes fichiers fréquents conseillent, mais pour ce qui est de l'utilisation, tu trouvera par toi-même à l'usage les moments importants ou pas pour les utiliser.
    Si les fichiers correspondent déjà à l'espace colorimétrique de ta TL, il est tout à fait logique de ne pas en utiliser du tout (et je le répète, ne pas prendre l'habitude de sauvegarder des looks que tu veux réutiliser dans le projet ou un autre en LUTs mais en stills [clichés ? instantanés ? dans Resolve français je ne sais plus] dans ta gallerie, c'est ça la bonne habitude.).

    Bonne route, bon courage :jap:
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. cendrines

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    77
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci pour vos messages @Alcoriza et @samalaplaya

    Je comprends bien ce que vous m'écrivez, à priori nous sommes d'accord mais je reste circonsptecte :

    Je connais effectivement l'usage des LUTs quand elles permettent d'afficher correctement une image en conditions de tournage par exemple ou de montage pour pas monter avec des images fades.

    Ce qui continue de me faire douter, c'est que mon second formateur (apparemment un grand du métier, qui inspire la confiance en conditions de formation) était catégorique :
    Par exemple :
    On tourne en sony et on étalonne pour du Rec 709.
    Pour lui, en Color Science YRGB, "on doit obligatoirement" mettre la LUT fournie par Sony et qui opère la traduction Sony => Rec. 709 dans le premier node.

    Et pas seulement pour des questions d'oeil mais aussi de tout un tas de normes liées au Rec 709. (je sais je me répète).

    Moi, ce que je me dis, c'est que si notre signal est correct dans les oscilloscopes et que notre Timeline est en Rec. 709, il n'y a pas de raisons de douter, je ne sais pas de quelles normes voulaient bien parler ce formateur : /

    Quid des IDT dans le Color Science ACES ?
    Parfois quand je renseigne le les IDT, çà crée des aberrations, que je n'avais pas dans le signel original. Les IDT, c'est obligé ???

    Merci pour vos lumières,
    Cendrine
     
  5. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    81
    Messages:
    4 351
    Appréciations:
    +240 / 504 / -2
    C'est totalement faux. Du moment que ta timeline est en 709 gamma 2.4, DaVinci utilisera l'espace colorimétrique 709. Y'a pas à tortiller du cul 107 ans. C'est comme ça, pas autrement. Tu peux avoir une image dégueu, cramée ou enterrée, peu importe.

    Du coup, tu as bien compris : du moment que t'es OK aux oscillos et paramétré en 709, y'a aucun souci. Je dis pas que ton image sera belle ou pas... mais elle sera bien dans le bon espace colorimétrique.
     
  6. cendrines

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    77
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    @Alcoriza,

    Merci, et du coup ? Si une IDT en color Science ACES ne convient pas ? Même topo ? On n'est pas obligé de renseigner une IDT ?

    Merci encore pour vos lumières,

    Cendrine
     
Chargement...

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous