module inscription newsletter haut de page forum mobile

telecine super8 - moviestuff

Discussion dans 'Film argentique : projection et numerisation' créé par fabouin, 13 Juin 2004.

Tags:
  1. fabouin

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    134
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour,

    Est-ce que qqn aurait acheté le teleciné super8 de chez Moviestuff ? ( http://www.moviestuff.tv/8mm_telecine.html )

    Ou les autres, qu'en pensez-vous?

    Je pense que le modèle Workprinter-XP (6 images par seconde) est un bon compromis Qualité/vitesse de transfert...

    Merci!
     
  2. Vidéo98

    Points Repaire:
    2 630
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    8 161
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Ce matériel de transfert de film est très peu diffusé en France car de fabrication artisanale américaine. Pourtant son concept est remarquable et simple à la fois, ce qui fait qu'un bon bricoleur soigneux peut s'en fabriquer un sans gros problèmes.

    Pour le Workprinter XP, c'est en fait la vitesse d'acquisition de l'ordinateur qui détermine la cadence maximale, avant d'atteindre la limite propre à la caméra vidéo : une image film doit être analysée sur deux trames et l'acquisition est neutralisée pendant le déplacement du film.
    La pièce maîtresse pour les caméras à optique fixe est le miroir de renvoi accompagné de son optique. Si on dispose d'une petite caméra à optique interchangeable, ce miroir n'est pas nécessaire car on peut reprendre le film directement en macro (avec redressement des images par le logiciel d'acquisition).
    L'appareil n'est en fait qu'un scanner automatique synchronisé, très astucieux. Le logiciel d'acquisition est à acheter séparément pour une quarantaine de dollars. La cadence de restitution des images en vidéo est choisie dans le logiciel avec calcul des images intermédiaires, puisqu'en fait on capture des suites d'images fixes.
    Les appréciations clients en termes de qualité de transfert semblent excellentes et c'est valable quel que soit le format du film.
    La qualité du transfert dépend bien sûr de la qualité de la caméra. Rien n'empêche de faire l'acquisition à cadence plus lente à plus haute résolution avec un APN, pour un transfert final en DV ou DVD. :)
     
  3. fabouin

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    134
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci Vidéo98 pour ton message!

    Pour le Workprinter-XP (6 images par seconde),
    je croyais que la vitesse est fixe, non?
    Je te cite "Rien n'empêche de faire l'acquisition à cadence plus lente" : alors on pourrait baisser le cadence? ou alors a po compris...
    Merci!
     
  4. Vidéo98

    Points Repaire:
    2 630
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    8 161
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Le fabricant du WorkPrinter connaît très bien son sujet à ce que j'ai pû constater. En fixant la cadence d'acquisition à 6 images par seconde, il a placé son modèle assez proche de la cadence maximale tout en tenant compte des marges de sécurité indispensables.
    Comme l'usage prédestiné est l'acquisition par caméra vidéo, une cadence plus lente n'est pas un avantage puisque la qualité d'image ne changerait pas. Baisser la cadence d'image ne conviendrait que pour l'usage d'un APN.

    J'ai recalculé les décomptes de temps en fonction des opérations à effectuer nécessaires au transfert d'une image, la limite se situe à 7 images par seconde en 60 Hz.
    Ce que j'ignore, c'est si le projecteur utilisé a encore son obturateur, car pour éviter des problèmes de commande automatique de gain sur la caméra vidéo, l'absence d'un obturateur est souhaitable.

    Le fait de n'avoir qu'une vitesse de défilement simplifie la fabrication (ou l'adaptation) du projecteur, un simple réducteur de vitesse mécanique suffit. L'acquisition d'une heure de film demande 3 heures en 18 i/s et 4 heures en 24 i/s.

    Si le film a une bande sonore, un second traitement spécifique pour le son est nécessaire sur un projecteur sonore normal. On trouve de bons logiciels de traitement du son qui permettent de resynchroniser le son et l'image assez facilement. :)
     
  5. CINELYS

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    341
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    On peut télécharger des exemples de transfert 8mm et super8
    sur le site européen suivant qui utilise le matériel de MovieStuff

    Le résultat me paraît très convaicant...

    www.sorb-i-tol.com/8mmexamples.htm

    Qu 'en pensez-vous ?
     
  6. Vidéo98

    Points Repaire:
    2 630
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    8 161
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Les exemples disponibles sont très explicites et pourtant ils ne sont qu'en 320x240! Le fait de travailler en mode scanner et non en télécinéma explique une partie des bons résultats. L'analyse se fait sans compromis, image par image en filmant directement la pellicule en macro.
    Les autres points qui jouent dans la qualité de l'image récupérée est la maîtrise de la source lumineuse dans son homogénéité et sa colorimétrie (jeux de filtres gélatines bienvenus) et bien sûr la qualité de la caméra vidéo. Une caméra tri-CCD sera un plus notoire pour les films tournés en super8 avec des caméras dotées d'optiques de haut niveau.

    Cette méthode plus lente que le télécinéma courant n'est pas très rentable sur le plan commercial, c'est pourtant celle-ci qui devrait satisfaire au mieux les passionnés du cinéma substandard contraints à la vidéo.
    :cool:
     
Chargement...
Discussions similaires - telecine super8 moviestuff
  1. Pantoufle
    Réponses:
    15
    Nb. vues:
    1 572
  2. Miami
    Réponses:
    36
    Nb. vues:
    4 056

Dernières occasions

 

Partager cette page