module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Les Soldes d'hiver chez Miss Numérique

C'est parti chez Miss Numerique pour les Soldes photo vidéo !
Du 12 janvier au 8 février 2022, profitez des soldes d'hiver sur un large choix de matériel. -20%, -30%, -40%, -50% ! 
Rejeter la notice

Atelier Optiques 16 & 17 février 2022 à PARIS
Looks, ergonomies, rendus, jargon technique : les optiques n’auront plus de secrets pour vous. 

Question sur caméra S8 R10 Nikon

Discussion dans 'Film argentique : projection et numerisation' créé par paul38, 28 Novembre 2021.

  1. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bonjour,

    J'ai une Nikon R10 avec un obturateur variable (160-80-40). Ma question est toute simple : pouvez vous m'expliquer par des exemples de situations simples (plan homogène, contre jour, sujet au premier plan sombre), quel est le rôle d'un obturateur ? J'ai cru comprendre qu'il était lié à la cadence des images, quel est le rapport ?

    Merci !
     
  2. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Dernière question : un champignon s'est installé dans mon objectif (voir photo). Lorsque je regarde le viseur, rien n'apparait sur le carré central (ni ailleurs d'ailleurs). Est-ce que cela signifie que le champignon n'apparaitra pas sur l'image ? thumbnail_IMG-4531.jpeg
     
  3. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    593
    Messages:
    26 008
    Appréciations:
    +776 / 3 757 / -15
    Il apparaît sur le bord mais il va vraisemblablement s'étendre dans les années à venir. Pour l'instant pas gênant. De toutes façons ne pas se lancer dans un tournage sans bobine d' essais préalables : étanchéité, calage, fixité, rayures etc... L'obturateur variable dans le cas d'un tournage classique est à laisser sur la position standard, en général 1/50 24 i/sec ... 1/40 pour la vôtre .
     
  4. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    593
    Messages:
    26 008
    Appréciations:
    +776 / 3 757 / -15
    Si le champignon est juste sous la frontale, la bague filetée qui la maintient peut peut-être dévissée avec un outil spécial à 2 picots à écartement réglable que l'on trouve sur le web sans affecter le reste du train de lentilles et donc leur calage. Un nettoyage avec un liquide optique suffira.
     
  5. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Merci homero.

    J'ai un ami qui devrait aller a la chasse aux champignons prochainement sur un de ces objectifs, je lui confierai ma camera a ce moment la.

    Je suis en plein test de deux cartouches (Kodak 50D et la 100D reversible). Pour avoir plus d'amplitude dans mes test, j'aimerais aussi connaitre le rapport entre le chiffre que je vois dans la cellule et l'ouverture de mon objectif. Y-a-t-il un calcul à faire pour savoir quel ouverture choisir ?
     
  6. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    593
    Messages:
    26 008
    Appréciations:
    +776 / 3 757 / -15
    Une fois la sensibilité ASA/ISO du film déterminée par vous-même ou automatiquement par la caméra, la cadence choisie ... par exemple 24 i/sec, l' obturateur réglé par exemple 1/40ème/sec, Il devrait y avoir dans le viseur deux aiguilles ou deux LED à mettre en coïncidence. Si on bosse en manuel avec une cellule externe, toujours après réglage sur celle-ci sensibilité, obturation, on fait la mesure du diaph, tout est reporté sur la caméra, on tourne la bague de diaph, peut-être que les graduations de celle-ci ne sont perceptibles que dans le viseur et non sur l'objectif. Je ne connais pas cette caméra ni trop les Super8 mais en général c'était comme cela d'après mes expériences avec la Canon Scoopic 16 très inspirée du concept des caméras amateur.
     
  7. Kersalg

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    702
    Appréciations:
    +60 / 124 / -2
    Je t'invite à lire et relire mes PJ. C'est extrait de l'encyclopédie KODAK. Les grands principes de l'exposition.

    C'est à l'origine pour la photo, c'est valable pour le Super 8 (halogénure d'argent pour sa sensibilité à la lumière) et toujours valable pour le numérique (pour nos capteurs toujours sensibles à la lumière).

    ex_1.jpg
    ex_2.jpg

    Il y a un passage important : il n'y a pas qu'une seule exposition mais un ensemble d'expositions équivalentes. Selon que tu souhaites privilégier l'ouverture de l'objectif qui donnera plus ou moins de profondeur de champ ou la vitesse qui donnera plus ou moins de flou de mouvement, il faudra à chaque fois compenser l'un par rapport à l'autre, en partant du grand principe que la sensibilité de ta pellicule sera une constante propre à ta pellicule.

    Je te conseille d'acheter un livre sur tous ces principes généraux de comment utiliser une caméra argentique si tel est ton choix.
    :)
     
  8. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    homero,

    Lorsque vous parlez de ne pas trop s'occuper de l'obturateur dans le cas d'un tournage simple, a 1/40, on parle bien de la deuxieme ligne a 160 degres ? Je laisse l'obturateur ouvert a fond ?

    Screen Shot 2021-11-30 at 13.09.43.png
     
  9. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Merci Kersalg,

    J'ai pu lire quelque part que autours de 1/50 sec en 24im/s, le mouvement semble plus naturel en super8. Est-ce que tu confirmes ?

    Si je reste stable sur cette donnée, il ne me reste plus qu'a trouver l'ouverture correcte, faire un choix en terme de profondeur de champs, baisser ou augmenter cette ouverture et compenser avec l'outil de compensation de la Nikon R10 ? Correct ?

    Screen Shot 2021-11-30 at 13.24.16.png

    Ce que je ne comprend toujours pas : à quoi sert la cellule dans le viseur ? Elle me donne une donnée qui me permet de savoir si je suis sur ou sous-exposé. Mais si je comprend bien, ce n'est pas seulement un instrument de mesure puisqu'il faut la bloquer pour éviter des variations de lumière sur un même plan par exemple. Si je l'utilise en manuel, qu'est-ce qu'elle permet concretement ? Comment l'ajuster par rapport aux trois autres variable (vitesse, ouverture, compensation) ?
     
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    593
    Messages:
    26 008
    Appréciations:
    +776 / 3 757 / -15
    Oui la seconde ligne c'est OK !
    La cellule intégrée est peut être du type TTL c'est-à-dire qu'elle analyse et tient compte de ce qui passe par l'objectif comme l'absorption des filtres. Si on l' utilise en manuel voir mon post #6, on verrouille sensibilité, cadence, vitesse d'obturation et on ne joue plus que sur le diaph (affichage dans le viseur). Encore faut il que cette cellule intégrée soit juste, c'est en général le truc qui vieillit le plus mal sur une caméra donc test de la pile, du Zéro (caméra au noir), comparaison avec une cellule dont on est sûr par exemple sur une charte Kodak gris neutre à 18% ... ce qui a aussi l'avantage en lecture réfléchie c'est-à-dire par la caméra visant la charte de pouvoir comparer avec une cellule externe en incidente (boule ou disque blanc) tenue à la même place et dans la même lumière et visant l'objectif de la caméra. On doit alors obtenir des valeurs proches
     
  11. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Je viens de faire le test de la cellule en mettant ma main devant (noir complet), l'aiguille se positionne bien tout a gauche. La cellule sur la Nikon R10 n'a pas de pile dédiée.

    En gros je ne comprend pas trop la difference entre jouer sur la cellule manuellement (donc se positionner plus a droite en cas de surexposition?) et utiliser la fonction de compensation ?
     
  12. paul38

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    104
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
  13. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    593
    Messages:
    26 008
    Appréciations:
    +776 / 3 757 / -15
    Ce sont deux façons de parvenir au même résultat. La fonction compensation peut éventuellement servir pour des réglages fins que n'autoriserait le menu principal de la caméra comme défaillance partielle de la cellule intégrée, pellicule ne respectant pas sa sensibilité nominale vu son âge, sa conservation ou tout simplement préférence quant à l'exposition, par exemple l' inversible n'aime pas la surexposition ...
     
    #13 homero, 30 Novembre 2021
    Dernière édition: 30 Novembre 2021
    • J'aime J'aime x 1
  14. Kersalg

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    702
    Appréciations:
    +60 / 124 / -2
    Ce n'est pas qu'en Super 8. Ça ressemble quelque part à la fameuse règle pour le shutter angle des 180° qui est à proportionner selon, dans ton cas, au nombre d'images par seconde.

    Ce réglage rend une perception plus naturelle d'une personne ou quelque chose qui se déplace latéralement dans le champs sans que ce soit stroboscopique ou avec un énorme flou de mouvement (sauf effet volontairement désiré).

    Angle d’obturation ou vitesse d’obturation ? – iNiMAGE(S) – Réalisation audiovisuelle
    (voir le tableau)
    :)
     
    • Merci Merci x 1
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous