module inscription newsletter haut de page forum mobile

Quel appareil pour de la fiction cinématographique amateur ?

Discussion dans 'Quel(le) caméra / appareil photo-video choisir pour mon usage ?' créé par Marcello34090, 19 Août 2021.

Tags:
  1. Marcello34090

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    3
    Appréciations:
    +0 / 2 / -0
    Bonjour tout le monde,

    Je suis un jeune cinéaste amateur et pour toutes mes futures productions j’aimerais me rapprocher le plus possible du rendu d’une caméra à pellicule, au niveau de la qualité d’image, des couleurs, de la profondeur de champ, etc.
    Mais n’ayant ni les moyens ni les connaissances pour me lancer dans un tournage avec une véritable caméra argentique, j’envisage d’acquérir un appareil numérique (de type réflex par exemple) et de tourner avec
    Seulement pour atteindre cet objectif je sais qu’il y a des appareils qui permettent de faire plus « cinéma » que d’autres… d’où ma demande de conseil sur ce forum.

    Mon budget : max 2000€ (dans l’idéal optiques comprises)

    Mes attentes spécifiques :

    - Tourner en 4k voire en « 4k cinéma »
    - Pouvoir filmer avec une faible profondeur de champ pour obtenir un flou d’arrière-plan
    - Pouvoir y adapter plein d'objectifs, et en particulier des objectifs "vintage"

    J’ai lu qu’il y a quelques années le Canon 5D, et en particulier EOS 5D Mark III et IV je crois étaient la coqueluche beaucoup de jeunes cinéastes pour l’ergonomie, la qualité du capteur etc.
    Je me pose beaucoup de questions sur la gamme Canon et ne trouve personne dans mon entourage pour me renseigner… par exemple quelles sont les différences entre les modèles du Canon 5D, 6D, etc. ?
    Le Canon 5D sort-il toujours du lot aujourd’hui ? Ou de nouveaux produits sont-ils devenus au moins aussi intéressants ?

    Un grand merci à tous ceux qui pourront m’éclairer dans mes recherches !
     
  2. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    328
    Messages:
    15 093
    Appréciations:
    +544 / 2 010 / -20
    il faut une camera a "grand "capteur, donc minimum APS-C ou full frame. (pour la faible profondeur de champ)
    apres comme tu veux du 4k c'est forcement une camera recente qui peut accueillir un objectif photo dans ces formats.
    il y a donc la plus connue, la monture Canon EF ou EF-S, derriere la Nikon, et ensuite toutes les montures connues mais moins repandues, comme minolta, pentax etc...
    On trouves des adapteurs pour a peu pres toutes donc le choix est large.
    tout va dependre des ce que tu trouves.
    Pour etre sure d'avoir une possibilite de monter tous les objectifs, il faut choisir un appareil hybrid (donc sans miroir a faible distance objectif-capteur).

    Evidemment, tu peux aller sur du moderne et prendre un appareil qui fourni deja ses optiques, mais en full frame ca couter tres cher. (un sony A7 avec un bon objectif, ca va deja chercher dans les 3000 euros).
    Pour faire moins cher, tu peux aller sur de l'APS-C qui va donner visuellement a peu pres le meme resultat. En dessous, il y a le M4/3 comme la serie GH de panasonic. Mais ce sera plus complique pour la profondeur de champ.

    Dans l'abordable, il y a la serie sony alpha 6000 , la canon M et blackmagic.
    Apres , si tu as le budget , rien n'empeche de chercher le haute de gamme comme la serie R de canon ou les alpha 7 de sony, mais avec un budget de 2000 euros, c'est exclu.

    Le mieux c'est de trouver la camera (un canon M6 ou un sony A6300 par exemple), puis de voir avec les objectifs de la gamme si ca te convient, puis de trouver une bague adaptatrice et essayer avec un objectif "vintage".

    Puisque tu veux faire "cinema", il faut juste t'assurer que l'appareil que tu choisis puisse faire du 4k en 24 ou 25p, ce qui est la norme aujourd'hui (le 50p etant plus rare).
     
    • Merci Merci x 1
  3. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    14 100
    Recos reçues:
    290
    Messages:
    21 937
    Appréciations:
    +440 / 1 464 / -30
    2) là c'est mission impossible
    1) Dans un budget "raisonnable" celle là : BMPCC 6K PRO 2250 € TTC :
    >>>https://www.missnumerique.com/black...MIkYnKpI2-8gIVmvhRCh30_gd7EAYYASABEgJF5vD_BwE



    ( ou la BMPCC 6K moins couteuse 1800 € TTC >>https://www.missnumerique.com/blackmagic-pocket-cinema-camera-6k-p-46039.html )


    Bertrand :jap:
     
    • Merci Merci x 1
  4. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    14 425
    Recos reçues:
    239
    Messages:
    2 479
    Appréciations:
    +243 / 698 / -3
    Ce n'est pas tout à fait exact. La profondeur de champ dépend certes de la taille du capteur, mais aussi de l'ouverture de l'optique et de la distance au sujet. J'ai actuellement en prêt généreux une optique T1.0 en monture M4/3 et faire la MAP à pleine ouverture est une gageure tellement la profondeur de champ devient de plus en plus faible à mesure qu'on se rapproche du sujet. C'est un 25mm et à environ 1m du sujet, il suffit qu'il bouge d'un centimètre pour qu'il devienne flou. Et à cette distance l'arrière plan à quelques mètres est tellement flou qu'on ne distingue absolument rien. Déjà avec des optiques T2.2 on a des bokehs corrects, mais alors là, c'est stratosphérique. Je dois d'ailleurs faire un test vidéo pour le repaire sur cette optique (quand j'arriverais à trouver le temps !), et comparer avec mon set en T2.2. Mais le seul essai que j'ai fait pour l'instant était laborieux, à cause de cette profondeur de champ très réduite. Trouver le point pour conserver du piqué sur le sujet est vraiment difficile.

    La faible profondeur de champ, vue comme un Graal par certains, impose de sérieuses contraintes techniques. Au cinéma, le 1er assistant s'occupe du point, qui est un travail à part entière, avec du matériel de pointe pour l'aider dans cette tâche difficile. Quand on est seul, gérer le cadre, l'expo, la MAP, avec une faible profondeur de champ, c'est l'enfer et on se retrouve avec des flous tous azimuts si le sujet bouge un peu. Sur la démo que diffuse la marque de l'optique qu'on m'a prêté, c'est simple, sur les sujets en mouvement même lent, c'est flou la plupart du temps, il y a très peu de moments ou c'est net. Plusieurs ici on d'ailleurs critiqué cette démo pour cette raison. Mais le fait est que c'est vraiment très difficile de faire le point avec une si faible profondeur de champ. C'est bien sur un plan ou le sujet ne bouge pas (il faut déjà ajuster constamment le point lorsqu'il bouge la tête), mais alors pour suivre un sujet...

    "Faire cinéma" ça ne veut rien dire du tout. J'avais déjà vu plus de 10 000 films lorsque j'ai arrêté de compter (il y a déjà pas mal d'années, j'ai été cinéphage pendant longtemps), je ne sais toujours pas ce que certains entendent par une "image cinéma". Il y a tant d'esthétiques différentes au cinéma que je ne comprends pas ce que cache cette appellation.

    L'esthétique d'un film est propre aux désirs de l'équipe créative. Quasiment tous les long métrages sont tournés en numérique aujourd'hui et pas qu'avec des caméras à 250 000€, très loin de là. Bien sûr, la science colorimétrique et le rendu sera différent d'un capteur à l'autre, mais une esthétique ça se travaille en amont et en aval de la production (depuis la pré-production jusqu'à l'étalonnage), c'est un choix artistique, il ne suffit pas d'une caméra et hop, on a l'image qu'on veut, l'image "qui fait cinéma". Pas du tout. Même en pellicule, selon l'émulsion, son traitement, on obtient des résultats très différents, un grain différent, on ne peut pas parler d'une "image cinéma". Certains aiment les forts contrastes, les couleurs qui pètent, un grain prononcé, les faibles profondeurs de champ, d'autres pas du tout. L'image est un processus réfléchi qui dépend de la caméra mais aussi et surtout de la lumière, des décors (choix des couleurs), du choix des optiques et des focales pour un plan donné, des filtres devant l'objectif (pour améliorer le contraste ou au contraire le réduire, rendre l'image plus crémeuse, etc...), de l'étalonnage. Regardez les rushs RAW mis à disposition par ARRI et RED, l'image brute ne fait pas rêver, alors que ce sont des caméras de cinéma très couteuses.

    Avec un si petit budget, pour débuter, je me trouverais un GH5 d'occasion (ou une Black Magic Pocket 4K) et un parc de 3 optiques "cinéma" pas chères, comme celles que j'utilise (MEIKE, SIRUI, SAMYANG). Tu pourras alors capturer en 4K DCI / 24p, tu auras des aides pour l'exposition et la MAP, beaucoup de mécanismes très précieux pour filmer, et tu ne galéreras pas à passer 90% de ton temps à essayer de courir après le point. Tu pourras quand même avoir du bokeh, en choisissant judicieusement tes angles et tes focales.

    Un reflex n'a aucun avantage pour filmer (le miroir doit être relevé pour capturer), les hybrides sont bien plus adaptés et performants pour cet usage. Les reflex perdent d'ailleurs toujours plus de terrain et disparaitront inévitablement.

    Le 5D c'était la préhistoire (même si ce n'est pas si vieux, une dizaine d'années). A l'époque, il n'y avait pas grand chose d'autre, c'était wow. Ce boitier n'a pourtant rien pour aider à filmer et il est limité au 1080p. Même un hybride d'entrée de gamme est mieux équipé pour filmer aujourd'hui.
     
    • J'aime J'aime x 12
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • Merci Merci x 1
  5. REDoré

    Points Repaire:
    3 190
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    720
    Appréciations:
    +105 / 265 / -1
    Bonjour et bienvenue Marcello3490, coucou tous, comme c'est pour de l'amateur, je m'abstiens de quelques petites réserves (j'avoue, un peu taquines) sur une telle approche de la "fiction cinématographique".

    Outre penser 4k et profondeur de champ, le rendu "pellicule" (de l'argentique) est devenu désuet à l'ère du numérique où c'est plus l'image ARRI (alexa) ou RED qui sert de référence (cinématographique).

    En amateur, puisque plus de souci de grand écran en salle, n'importe quelle caméra ou n'importe quel hybride peut faire de la fiction (c'est le montage image et son qui compte).

    Pour donc t'avertir que ne consacrer tes 2000 € de budget qu'à la caméra, t'incite dangereusement à ne plus rien prévoir pour le son qui assure 50% d'une fiction.

    Il y a aussi les cadres et les mouvements qui certes, peuvent s'envisager avec le système D (si tu ne comptes par exemple que sur ton propre corps d'opérateur) mais nécessitent quand-même un minimum de machinerie.

    Sans parler de la lumière, de l'éclairage !

    La fiction cinématographique, c'est d'abord un scénario, une histoire avec des acteurs pour la faire vivre et en transmettre toutes les émotions.

    Franchement, le rendu "pellicule" n'est plus qu'anecdotique et en aucun cas, un préalable.

    Encore moins un absolu !
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Je recommande ! Je recommande ! x 2
  6. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    4 330
    Recos reçues:
    21
    Messages:
    525
    Appréciations:
    +38 / 172 / -0
    Je rejoins l avis de LiquidPro, pour le fameux look "cinéma ", ce qui importe c est la maitrise des différentes étapes( pré-production, essais/tournage/post-production, diffusion) et du matériel utilisé.
    Avoir des idées, du savoir-faire et des moyens humains et techniques
    Après tu peux obtenir ce look avec quasiment tous les appareils que tu maîtrises, c était possible en DV avec un kit mini35 et un travail en labo, aujourd hui avec un Iphone, des compléments optiques, filmic pro et un bon travail en post prod, tu le peux également(et ça reste dans tes prix)
    exemple ici(malgré la qualité youtube)
     
    #6 mhr, 20 Août 2021
    Dernière édition: 20 Août 2021
    • J'aime J'aime x 4
  7. REDoré

    Points Repaire:
    3 190
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    720
    Appréciations:
    +105 / 265 / -1
    ... qui n'a jamais existé et Zack Snyder Snow Stream Iron n'est pas de la fiction cinématographique.

    Du "look" pub, tout au plus ; et ce n'est pas le genre de l'horreur qui comblera le vide d'un contenu.

    D'où ma question perso à Marcello34090, quelle fiction ?
     
  8. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    4 330
    Recos reçues:
    21
    Messages:
    525
    Appréciations:
    +38 / 172 / -0
    c est bien pour ça que je le mets entre guillemet, cette appellation ne peut être que sujette à l interprétation
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    4 330
    Recos reçues:
    21
    Messages:
    525
    Appréciations:
    +38 / 172 / -0
    Ce n est pas le sujet, je crois
    C est ce qui était reproché aux films de Caro et Jeunet, ou luc Besson, n est ce pas du cinéma pour autant?
     
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    578
    Messages:
    25 646
    Appréciations:
    +737 / 3 535 / -15
    Tout vient d'être dit ici et l'on peut y rajouter les + de 10 pages lorsque l'on tape sur Google Repaire : "look cinéma", "look film", "look pellicule" ...
     
    • J'aime J'aime x 5
  11. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    165
    Messages:
    9 052
    Appréciations:
    +468 / 1 524 / -18
    Oui c'est une question de sémantique comme rappeler par tous ici... moi je prendrais le sujet dans l'autre sens
    T as combien pour la camera ? (Boitier et objectifs )
    T'as combien pour le son ?
    T'as combien pour le reste ... ? :-)

    Et là certains te dirons pourquoi pas un XT3, XT4, ... GH1 GH2 GH3 GH4 ou GH5.. une BMPCC ...etc

    Mais ce qui est un peu troublant c'est que tu ne saches pas déjà ce qui a été rappelé plus haut !? Donc quel est ton expérience..? Pourquoi d'emblé du 4K !?

    A vu de nez on pourrait dire que tu n'es pas encore prêt ... mais bon j'ai peut être tord.

    Apres bien sûr si tu as une histoire, des comédiens des lieux... il y a le marché de l'occase, les loueurs aussi... un GH5s (40€ ht/jour) un XT3 (35 € ht/jour), un 5D MkIII (35€ht/jour) une BMPCC 4K .... et tu apprendras à gérer un budget, gérer ton temps... bref la routine du métier.

    "Faire cinématic" c'est un ensemble de compétence... ou la taille du capteur n'est qu'un petit aspect... et d'ailleurs à quoi sert le flou, dans ta narration ? C'est peut être la première question à se poser finalement ...non ?
     
    • J'aime J'aime x 2
  12. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    66
    Messages:
    4 524
    Appréciations:
    +197 / 751 / -6
    Si il a l'histoire, il peut être réalisateur et rassembler une équipe qui aura le matériel requis pour mieux réussir le film que de bricoler dans son coin.
     
    • Merci Merci x 1
  13. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    11 325
    Recos reçues:
    132
    Messages:
    1 329
    Appréciations:
    +101 / 693 / -1
    Te connaissant, c'est curieux que tu ne mentionnes pas la lumière, parce que je pense que ce qui s'imprime à l'esprit des gens lorsqu'ils parlent "d'aspect cinéma" est surtout lié à l'éclairage (et aussi un peu à la plage dynamique, et encore un peu au "moelleux" de l'optique, je pense). En tout cas, en ce qui me concerne, il y a pas mal d'années lorsque toi-même tu m'as sensibilisé à cela, la nuit, mes récurrents cauchemars en très faible profondeur de champ ont cessé subitement. ;-)

    Pour adapter de nombreuses montures à bas prix tels les objectifs venant de la photographie argentique (je pense que c'est de cela dont tu veux parler), deux choses sont nécessaires :
    • "Convertir" le mode de fixation mécanique de l'appareil à celui de l'objectif (ou l'inverse, si tu veux)
    • "Retrouver" le tirage optique (distance entre le foyer, désormais appelé "capteur", et la lentille arrière)
    Pour cela on utilise une bague adaptatrice qui va remplir ce double rôle et c'est la longueur de la bague qui va rétablir le tirage d'origine qui est nécessaire pour pouvoir effectuer une mise au point correcte. Aussi, plus le tirage de l'appareil que tu choisiras est faible, plus les possibilités d'adaptation seront nombreuses. L'optimal est déjà un appareil sans miroir et encore un capteur pas trop grand. Si le m4/3 a fait un tabac dans le marché de la vidéo, c'est pour beaucoup dû à sa grande capacité à pouvoir accueillir des objectifs d'un peu de tous horizons, tout en ne privant pas pour autant de l'élément de narration que peut représenter la profondeur de champ (faible ou grande !), élément de "vocabulaire" cinématographique parmi tant d'autres.

    Par exemple, voici ce qu'il en est sur un capteur APS-C de la marque Canon :

    Ces possibilités sont pourtant assez réduites en comparaison au m4/3 où l'on trouve des bagues pour pratiquement toutes les montures venant de la photo argentique, et même pour de la monture C ("initialement prévue pour de la caméra 16 mm et aussi de la vidéosurveillance).

    Ton idée de vouloir adapter des "objectifs vintage" n'est pas du tout dénuée de sens, et pas un mauvais calcul financier :
    • Pour faire l'acquisition rapide et à bas prix d'un parc d'objectifs couvrant une bonne plage focale et à relativement grande ouverture.
    • Pour un aspect d'image relativement "mou", comme on peut l'obtenir avec des objectifs modernes assez chers, voire hors de prix. Selon les objectifs anciens utilisés, la qualité optique sera tout à fait respectable.
    :good: Une simple question qui remet très bien les choses à leur place.


    Quel que soit ton choix, ne perd pas bêtement des années en te focalisant uniquement sur la profondeur de champ, recherche des solutions pratiques, au niveau de tes moyens, et qui te permettront d'être productif et donc de progresser, et aussi travaille et questionne toi pour apprendre à maîtriser les nombreux éléments qui donnent réellement du potentiel d'un point de vue cinématographique. Attache tout de suite une grande importance à la lumière, à la technique au service de la narration, etc., ect., etc., ne néglige rien au profit d'idées reçues.
     
    #13 nestaphe, 20 Août 2021
    Dernière édition: 20 Août 2021
    • J'aime J'aime x 1
  14. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    496
    Messages:
    10 784
    Appréciations:
    +301 / 1 036 / -11
    Sauf que ce n'est pas son métier et que la "routine du métier" il peut s'en ficher un peu. C'est l'avantage de pouvoir se distraire en amateur.

    Je ne vois pas trop ce qui est "troublant". Un amateur veut se lancer à faire des petites fictions pour son plaisir et les faire partager je suppose. Et il vient demander des précisions, des tuyaux et des conseils sur le forum du Repaire.

    Il ne faut donc pas hésiter à lui donner quelques réponses simples et accessibles. Il me semble que c'est la vocation du forum du Repaire de la vidéo numérique.

    Et j'en profite pour souhaiter la bienvenue à notre nouvel arrivant Marcello en lui souhaitant un très grand plaisir dans sa passion d'amateur vidéo.

    Mon conseil rejoindra peut-être celui de Redoré : ne te polarise pas trop sur le miroir aux alouettes du "rendu cinéma" mais prends du matériel correct et tu fais du rendu "Marcello" pour l'ensemble de tes fictions. Tes spectateurs te diront si c'est bien.

    Comme au cinéma, où c'est le public qui décide...;-)

    PS. Le Repaire a une section "Festival permanent". Quand tu seras prêt, n'hésite pas à y présenter une de tes réalisations pour y recueillir avis, conseils et critiques constructives pour pouvoir progresser.
     
    #14 JLH 37, 20 Août 2021
    Dernière édition: 20 Août 2021
    • J'aime J'aime x 3
  15. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    4 330
    Recos reçues:
    21
    Messages:
    525
    Appréciations:
    +38 / 172 / -0
    C est vrai, que la lumière et le décor sont essentiels, c est ce que j ai tenté de résumer par maîtriser les différentes étapes d un film, sans rentrer dans les détails, LiquidPro en avait déjà parlé, c était pour éviter d enfoncer le clou.
     
    • J'aime J'aime x 1
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous