module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED 29 & 30 septembre à Paris
Formation ultra opérationnelle, concentrée sur deux jours, pour découvrir les caméras RED et se préparer à leurs premiers tournages.
10 % de réduction pour les inscriptions avant le 31 août.

>> Toutes les infos <<

Plan de coupe ou b-Roll...!?!

Discussion dans 'Faire son film' créé par AQW333, 15 Juillet 2020.

Tags:
  1. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    137
    Messages:
    7 731
    Appréciations:
    +346 / 1 145 / -18
    La première fois que j'ai entendu ou lu ce mot il y a qqs années...rien compris.:perplexe:

    Cette vidéo donne quelques pistes pour savoir si le b-roll suffit à "faire pro." notamment dans ses vidéos de voyage.

    Elle fait aussi écho et renvoie à une récente vidéo d'Olivier Schmitt sur le sujet, bien documentée mais parfois un peu maladroite, peut être ...?

    Faut-il faire du b-roll dans le documentaire ? - YouTube
     
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    521
    Messages:
    24 325
    Appréciations:
    +619 / 2 786 / -11
    • Amusant Amusant x 1
  3. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    54
    Messages:
    3 933
    Appréciations:
    +148 / 551 / -6
    MDR !!! J'ai fait 40 ans de montage sans faire de "B/Roll", pas tout à fait vrai.
    En effet, ce "B/Roll" c'est la seconde équipe en cinéma,
    mais pour ceux (comme moi) qui ont fait du montage avec des magnétoscopes et un éditeur de montage, on faisait du montage A/B roll.
    Un lecteur A avec l'itw et le B avec les plans de coupe. Nécessité de copie si itw et plan de coupe sur la même cassette.
    Avec le virtuel, bien plus simple, on est en "x roll".
    Il y a quand même pas mal de gens qui utilise des termes sans vraiment savoir de quoi ils parlent.
     
    • J'aime J'aime x 2
  4. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    68
    Messages:
    3 172
    Appréciations:
    +161 / 274 / -1
    J'utilise assez rarement le terme, si ce n'est avec certaines prod fiction FR et récemment avec un gros docu US.

    Évidemment côté docu pro, tout le monde fait des plans de coupe, et quelqu'un qui sort "don't shoot b-roll", ça ne m'intéresse même pas de creuser son discours.

    Ça ne suffit pas à faire pro, mais c'est déjà un bon moyen d'illustrer un propos ou de cacher une coupe à l'interview.
     
  5. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    137
    Messages:
    7 731
    Appréciations:
    +346 / 1 145 / -18
    C'est effectivement l'influence anglo-saxonne véhiculée par You Tube et amplifiée par la jeune
    génération qui est à l'origine de ce changement de sens...

    Je ne suis pas sûr qu'il ait dit pas de plan de coupe, mais plutôt que celui ci devrait participer à la narration plus qu'à l’esthétisme....or c'est justement l’esthétisme, la technique qui est mis en avant par les spécialistes du b'Roll pour en faire un style , un genre, un art à part entière.

    C'est aussi une vidéo de promotion sur le documentaire....d'où son parti pris : la culture du plan de coupe magnifié ne permet pas de faire un bon docu...loin de là...une très bonne camera non plus...etc.

    C'est comme cela que j'ai reçu cette vidéo ....mais il y a peut être plusieurs interprétations.;)
     
  6. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    68
    Messages:
    3 172
    Appréciations:
    +161 / 274 / -1
    En fait, j'ai été voir directement la vidéo originale, et il dit texto "don't shoot B-rolls" : chaque plan doit être pensé et on ne doit pas faire de plans "au cas où". Ce qui est typiquement ce qu'on fait avec des plans de coupe lors d'un reportage/docu.

    Ça rappelle un peu certains parti pris idéologiques de la Nouvelle Vague fin des 60's ou plus récemment du Dogma 95. Règles bafouées très rapidement par leurs propres initiateurs. C'est d'ailleurs assez drôle de voir le documentariste dire "ça, on pourrait croire que c'est un B-roll mais en fait non, car je savais que j'allais le tourner". Comme quoi, chacun peut y aller de son interprétation comme tu dis et au final, seul le réal sait/décide s'il a tourné un b-roll ou pas !

    Ces doctrines ne m'intéressent donc pas des masses... C'est séduisant sur le papier mais en pratique, ça devient vite un handicap.

    Pour les vidéos de voyage, je ne sais pas s'il parlait de ça. Dans son discours illustré, il s'en tient au docu et à comment filmer une personne (qui pose une antenne dans le cas présent).

    Et quand bien même : je ne regarde jamais les vidéos de voyage "cinematic" gna gna gna sur YouTube, ça ne m'intéresse absolument pas... Néanmoins, je ne vois pas pourquoi j'irai faire chier ces mecs à leur dire "oué mais ta vidéo elle raconte rien" vu que ce n'est pas leur propos. Je suis plutôt du genre à laisser les gens faire ce qu'ils veulent.

    Sauf les mecs qui mettent le cri de Wilhelm dans leur montage son en se croyant malins. Eux devraient être bannis à vie de la profession.
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    137
    Messages:
    7 731
    Appréciations:
    +346 / 1 145 / -18
    Ah ok je viens de comprendre.....tu es parti dans la vidéo d'exemple qui sert de point de départ à sa réflexion ....n'étant pas concerné par ce B'Roll en particulier je ne suis donc pas concerné non plus pour le descendre ou l'acclamer... .bref j'ai zappé :rolleyes:
     
  8. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    271
    Messages:
    13 059
    Appréciations:
    +397 / 1 472 / -19
    bon, ce que j'ai compris, c'est que ce terme recouvre le moment ou le monteur se retrouve dans l'impasse et doit taper dans des rushes qui sont pas forcement prevu pour etre utilise (et on se demande effectivement pourquoi ils devraient exister).
    du coup ca reflete effectivement un vide dans la planification du tournage (parce que hein , si on a bien fait les choses, on a un storyboard qui decrit le film plan par plan).
    Du coup les "contres" pestent contre cette methode qui pour eux n'est effectivement qu'un cache misere (pour autant que ce soit vraiment de la camera B, celle qui est un peu sauvage, pas forcement a la meilleure place, et souvent une camera moins performante.
    on peut aussi invoquer le Dogma et faire ses propres regles pour casser les anciennes, du coup on shoot avec 4 cameras et on voit apres.
    Apres, si les B-Rolls sont des plans tournes expres, c'est une autre histoire, on peut plus les appeler des B-rolls, c'est juste un style et la , on aime ou on aime pas.

    oooups , grille par alcoriza.
     
  9. cournonsec

    So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    78
    Messages:
    2 624
    Appréciations:
    +82 / 465 / -3
    Bonjour,
    Je ne connaissais pas le nom de ce cri qui, effectivement, bien que je ne m'en sois pas aperçu car il est très bref, se retrouve partout. Son analogie, à deux lettres près, avec mon propre prénom - je me prénomme Guilhem - me pousse à le remplacer par un nouveau cri : Le cri de Guilhem :
     
    • Amusant Amusant x 2
  10. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    137
    Messages:
    7 731
    Appréciations:
    +346 / 1 145 / -18
    Totalement inconnu pour moi....et you tube avec ses nouveaux algorithmes n'ose même pas me les proposer...il a compris qu'il perdait son temps.:-)
     
  11. REDoré

    Points Repaire:
    2 240
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    298
    Appréciations:
    +53 / 98 / -1
    Bonsoir tous et chacun, pas été jusqu'à voir la vidéo d'Olivier Schmitt mais déjà d'accord pour limiter le "B-roll" au cinéma mais avec la nuance qui tue : fiction comme documentaire.

    Non, ce n'est pas un plan de coupe (qui a déjà son appellation) mais en effet un plan d'échelle et d'angle différents pour appuyer le propos.

    En bon français, perso, je serais plus accoutumé à un "insert" (en langage scénaristique et pas que prises de vues qui veut dire, très gros plan). Mais en écriture, quand on parle d' "insert", on le visualise par réflexe comme plutôt un plus gros plan que les autres dans la séquence glissé (inséré) pour donc servir le propos.

    Exemple, le plan des 2 gobelets d'eau dans Jurassik park vibrant pour annoncer dans la joie, l'arrivée proche d'un charmant T-rex.
     
  12. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    271
    Messages:
    13 059
    Appréciations:
    +397 / 1 472 / -19
    ca c'est du placement de produit (lequel , je sais pas. Les goblets ? ce qu'ils contiennent ? la table dessous ?)
     
  13. REDoré

    Points Repaire:
    2 240
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    298
    Appréciations:
    +53 / 98 / -1
    Salut giroudf, j'ai tenté de mettre le court extrait sur le commentaire même mais çà ne fonctionne qu'en lien vers YT (et moi, c'est non).

    Je ne trouve que l'image google :
    [​IMG]
     
  14. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    68
    Messages:
    3 172
    Appréciations:
    +161 / 274 / -1
    Pour la culture : Cri Wilhelm — Wikipédia



    Autrefois private joke, puis clin d'oeil pour initiés, on retrouve aujourd'hui "ce coup de coude dans les côtes" dans les pub, les jeux vidéos, les télé-réalités françaises et énormément de films d'action et de série. J'en ai la nausée.

    Non seulement ça peut être un plan de coupe, mais en plus de ça, ça peut même être filmé à des milliers de kilomètres de l'action principale... par la "second unit", qui a son propre réalisateur, chef op, assistant et ... B-camera du coup.

    Autrefois abonné à l'ASC, j'avais lu quelques articles super intéressants là-dessus que je ne pourrais pas retrouver facilement, mais y'en a au moins un en ligne si ça t’intéresse : The Ins and Outs of 2nd Unit - The American Society of Cinematographers
     
    • Merci Merci x 1
  15. REDoré

    Points Repaire:
    2 240
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    298
    Appréciations:
    +53 / 98 / -1
    Bonsoir et merci beaucoup Alcoriza, vu et lu mais avec mon fragile degré de traduction (et de compréhension) anglophone.

    Pour çà que je m'attarde sur un sens français de "B-roll" considérant d'ailleurs qu'une caméra peut être la A sur une scène et la B sur une autre (... et vice et versa :o).

    Donc, oui un B-roll peut prendre la fonction de plan de coupe (pour arranger un monteur à posteriori) mais selon moi, s'il doit servir le propos ou plutôt l'action (par intention du réalisateur), il devrait par exemple être déjà prévu et dessiné sur le storyboard et filmé au tournage comme partie prenante du découpage et non préventivement pour anticiper des aléas du montage.
     
    • Merci Merci x 1
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page