Nous suivre

Lunaris Villa une web-série "participative" du collectif Kinorev

Discussion dans 'Festival permanent du Repaire' créé par nestaphe, 26 Octobre 2018.

Tags:
  1. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    Bonsoir à tous,

    Bien heureux de vous présenter un projet qui s'achève et dont voici le contexte :

    Il s'agit d'une série fiction participative de cinq épisodes d'environ 30 minutes chacun, réalisée par le collectif "Kinorev" et qui a fait l'objet d'un spectacle en public le 6 juillet dernier. Série "participative" parce que dès le départ l'intention était de réaliser un projet "urbain" en impliquant de nombreux habitants, en l'occurrence la ville ciblée était celle de Lunéville et le film devait se dérouler en continuité d'un spectacle vivant interactif que nous avions joué en 2016 (il y a deux ans, le public Lunévillois ne s'attendait pas à vivre une invasion extraterrestre en pleine inauguration, quelle terrible souvenir ! ;-)). Un atelier a donc été ouvert entre décembre 2017 et avril 2018 dans lequel un travail de recherche de personnages, d"exercice de comédie, d'improvisation, et de pré-écriture a été fait avec des "habitants" volontaires et bénévoles qui sont devenus ensuite évidemment les acteurs de la série tout comme sa source d'inspiration. Puis nous avons tourné, monté et mixé les épisodes durant les trois mois qui ont suivi et joué un spectacle façon "ciné-live" début juillet : dans chaque épisode projeté au public s'insérait une à deux scènes jouées en live sur plateau, le public pouvant ainsi se figurer en direct le décalage entre ce qu'on appelle couramment un "décor de cinéma" et l'image obtenue dans un film, par exemple lors d'une scène en voiture, et nous avons enchaîné ce soir-là six décors différents sur le plateau. Enfin, début octobre nous avons retourné les scènes jouées en live lors du spectacle afin de diffuser les épisodes sur Tutube, une seconde vie pour ce projet, ce qu'on espère en fait depuis le début ;-).

    Avant de poursuivre du côté technique, voici donc le premier épisode, il en sera diffusé un autre chaque mercredi durant quatre semaines encore :



    Quelques éléments techniques et artistiques :


    - Quasiment l'intégralité des scènes ont été tournées en multicam, timing oblige, avec…

    - un GH5 en Vlog-L et 4:2:2 10 bit en interne à 150 mbps
    - un GH4 en Vlog-L et 4:2:2 10 bit sur enregistreur Atomos Shogun en Prores LT

    - Moniteurs-enregistreurs 4K Blackmagic Video Assist et Atomos Shogun (avec LUT Rec709 de prévisu)

    - Question optiques… Un Sigma 12-35 f/1.8 monté sur Speedbooster Ultra, un Voigtländer 17,5mm f/0.95, un Tamron 24-70 f/2.8, un Canon FD 50 mm f/1.4 (peut-être quelques autres optiques argentiques, je ne sais plus), un ND variable SLR MAGIC et un ND variable Lightcraft, un Polarisant Cokin.

    - Toutes les scènes ont été tournée en équipe ultra-réduite de 3 à 5 techniciens (bien souvent 3 !) et les "habitants" acteurs de la série nous ont prêté main forte. Un soutien logistique (entre autres) de la part du "Théâtre de la Méridienne".

    - Des acteurs pros (5-6) du collectif Kinorev jouent un rôle dans la série mais la plupart des acteurs sont des "habitants" qui n'avaient jusque-là pas ou peu joué la comédie.

    - Certains décors ont été réalisés sur fonds projetés (et non sur fond vert).

    - Quelques scènes ont tout de même été tournées sur fond vert, pour les émissions de "Hélène Bracard", pour les effets visuels.

    - Dans l'ensemble, c'est essentiellement tourné dans des décors naturels "retravaillés", beaucoup d'entre eux proposés par les "habitants-acteurs". Les possibilités d'accès à un lieu en particulier ont souvent influencé l'écriture.

    - Les dialogues ont souvent été écrits la veille, le matin ou voire juste avant avant de tourner la scène. D'une manière générale, la trame et les idées ont évoluées à mesure que des choses intéressantes se produisaient en tournage.

    - Le montage et le mixage s'est fait au jour le jour pendant les tournages qui ont duré jusqu'à l'avant-veille ooo de la première diffusion en spectacle.

    - L'étalonnage est fait avec Premiere Pro CC et malheureusement pas avec DaVinci Resolve comme il était prévu au départ, parce que le Workflow aurait été trop lourd pour ce projet (presque 2h30 de film à produire en trois mois, les disques ras la gueule, etc.).

    - Les prises de son ont été intégralement perchée avec un Neumann KM185 et un KMR81 et la plupart du temps enregistrées directement sur GH5 via l'adaptateur XLR DMW-XLR1, uniquement pour gagner le temps de postsynchronisation à raison de la quantité de rushes à traiter. Quelques scènes avant de se retrouver submergé par le travail ont néanmoins été enregistrée au Fostex FR2-LE. Pas de mixette, pas dans nos moyens actuels…

    - La lumière… Des mandas, des blondes, un Fresnel 650 W, deux Panels LED, des Fresnels de plateau 2000 W mais quasi-uniquement utilisés en extérieur. Une petite machine à fumée de DJ.

    - Un écran de projection de 10 mètres et quelques vidéoprojecteurs, une structure de support, fonds verts tissus, plus un portatif, etc.

    - Machinerie et accessoires… Une grue artisanale utilisée seulement deux fois, la faute à "pas le temps", un Zhiyun Crane 2, un Rig, un Follow Focus Walimex. Evidemment des trépieds, des bras magiques, des trucs comme ça, etc.

    - Pas de location en ce qui concerne les tournages (le spectacle, c'est autre chose), pas de budget à consacrer à cela, que du matos perso appartenant aux membres et au collectif lui-même et c'est l'un des avantages d'un collectif. De l'astuce, de la bricole, bien entendu...

    En espérant vos retours...
     
    #1 nestaphe, 26 Octobre 2018
    Dernière édition: 27 Octobre 2018
    • J'aime J'aime x 5
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • Merci Merci x 1
  2. MyPOV

    So

    Points Repaire:
    6 250
    Recos reçues:
    42
    Messages:
    3 315
    Appréciations:
    +202 / 541 / -3
    nestaphe, de ton long message ce qui ressort le plus à mes yeux est la belle aventure humaine. Je t'envie, ça doit être passionnant de participer à un tel projet ; Il en faut aussi l'énergie pour fédérer autour d'un concept avec autant d'intervenants à tous les niveaux. Il y a tous les aspects techniques que tu décris qui balayent l'intégralité des étapes nécessaires à l’aboutissement d'un film. Ce genre n'est pas tasse thé même quand il est produit avec des millions de $, aussi le résultat me parait secondaire par rapport à la démarche tant humaine que technique.
     
    • Merci Merci x 1
  3. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    465
    Messages:
    21 813
    Appréciations:
    +423 / 1 923 / -10
    Très pro ... et en plus je me suis marré surtout au début ! Par la suite un peu long ...
     
    • Merci Merci x 1
  4. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    9 600
    Recos reçues:
    72
    Messages:
    5 289
    Appréciations:
    +205 / 698 / -11
    Amusant , entre "le club des 5" et "Flipper le dauphin" (série américaine d'une autre époque en générale )

    Sacré taf...bien éclairé, quel boulot...:good:

    On ne ressort jamais indemne d'une telle aventure...;-)
     
    • Merci Merci x 1
  5. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    D'abord, merci à vous pour ces premiers retours, j'espère qu'il y en aura bien d'autres, les épisodes suivants le favoriseront peut-être aussi.

    Oui, pour l'aventure humaine, nous sommes comblés, il faut dire que les participants nous ont fait de formidables retours. "L'aventure humaine" est bien dans les fondements d'un tel projet, et là, c'est déjà une réussite.

    :-) Alors là, "balayer" me semble être le mot juste, parce qu'il n'y a pas non plus grand-chose qu'on ait fait complètement de la manière qui se pratique généralement, forcément. ;-)

    Merci Homero, bien content que tu te sois marré !

    La belle lumière, c'est pour M.H Ramm.

    Oui, on a cruellement manqué de sommeil sur une période de deux mois, mais quelque part cela me paraît normal. On peut bien trouver le temps de ménager sa santé à d'autres moments, tout de même… :-)
     
    #5 nestaphe, 28 Octobre 2018
    Dernière édition: 28 Octobre 2018
  6. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    C'est deux poissons rouges qui tournent dans un bocal...
    Y en a un qui s'arrête et qui dit à l'autre :
    "- Eh ben dis-donc... j'en reviens pas qu'on soit déjà mercredi !"

    Voici donc le deuxième épisode :



    :-)
     
    #6 nestaphe, 31 Octobre 2018
    Dernière édition: 31 Octobre 2018
    • J'aime J'aime x 2
  7. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    465
    Messages:
    21 813
    Appréciations:
    +423 / 1 923 / -10
    Y sont tous barges dans ton coin ... mais j'aime ça ... ça commence bien avec la vieille toquée et sa pie, c'est du David Lynch ... Chapeau pour les trucages ... ça tient la route et je n'ai pas encore tout vu !
     
    • Merci Merci x 1
  8. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    Moi je vis dans le département d'à côté, celui qui est plus haut perché, c'est donc encore pire ! Tu sais, c'est là où est né et mort un très célèbre petit garçon...

    La femme à la pie : ;-). Il y aura un autre petit clin d'oeil dans le prochain épisode... :rolleyes:
     
  9. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    Allez, puisque ça ne cause pas beaucoup, voici un petit sujet TV qui montre de quelle manière on a tourné la scène de la voiture dans l'épisode 2 (il est disponible encore 15 jours je crois) :

    À l'ancienne

    Il y a deux ans, on avait encadré un groupe d'étudiants pour tourner aussi des scènes en intérieur voiture sur fond projeté mais dans une vraie voiture parquée sur le plateau (ce passage-là, entre autres). L'effet est bien plus réaliste (c'est même bluffant, surtout en effet nuit) mais pour "Lunaris Villa", on préférait être plus en adéquation avec ce qu'on a joué en spectacle : principe d'être le plus minimaliste possible afin d'accentuer davantage le décalage entre ce qui est vu sur la scène et ce qui est projeté à côté. Le résultat est aussi plus en rapport avec le(s) genre(s) de cinéma qui inspire(nt) cette série dans l'ensemble, un cinéma plutôt ancien.

    PS : La scène du bureau de Mme Duby la chef ESPE (au téléphone), dans l'épisode 2 est tournée le même jour sur fond projeté.
     
    #9 nestaphe, 2 Novembre 2018
    Dernière édition: 2 Novembre 2018
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    465
    Messages:
    21 813
    Appréciations:
    +423 / 1 923 / -10
    Toujours très bien ! Texte marrant ...
    La vieille abductée addictée au Bushmill 1608, on se serait cru à la maison il y a quelques années. On ne boit pas que l'eau de la rivière tragique dans le secteur. C'est le sondier qui fait aussi acteur ? (le barbu en transe testeur de substance verte) ... maintenant le challenge c'est de détecter où tu te caches dans le making of.
     
    • Amusant Amusant x 1
  11. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    Les journalistes éprouvent le besoin d'afficher une fonction mais si tu regardes bien le générique, nous on ne s'en met pas. On est tous plus ou moins multi-carte, la condition pour travailler en équipe aussi réduite. Le "sondier" en question, par exemple, il cadrait sur le spectacle, et oui, il avait la gueule de l'emploi pour faire cette apparition à cet endroit du film. Dans un collectif, on prend le sac de compétences et on les répartit de la manière la plus judicieuse possible.
    Pour ce qui est du "challenge"... cherche bien... ;-)
     
  12. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    9 600
    Recos reçues:
    72
    Messages:
    5 289
    Appréciations:
    +205 / 698 / -11
    Eh eh...si nestaphe y est je l'ai vu... mais "cherche bien " ça veut peut être dire court toujours...:laugh:

    Je remarque qu'on est bien dans la recherche d'un style...donc c'est réussi, on est bien dans une autre époque...et bien c'est plus amusant à regarder que le style plus belle la vie......après c'est peut être l'effet on ne filme plus comme cela, c'est léger comme une BD.

    La prise son au conseil c' est pris comment...?
     
  13. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 555
    Recos reçues:
    56
    Messages:
    839
    Appréciations:
    +36 / 302 / -1
    Tu veux dire à la réunion syndicale ESPE ?

    Elle est perchée au KM185, un hypercardio qui a la particularité de détimbrer assez peu quand on n'est pas bien dans l'axe de la bouche (évidemment, faut pas non plus être complètement dans les choux, mais il permet quelques imprécisions). C'est un cigare (11 cm), il est léger, il passe bien quand le plafond est bas, c'est celui qui a été utilisé pour pratiquement tous les intérieurs, et le KMR81 en extérieur. La série est souvent en configuration de dialogue à deux et trois personnages rapprochés, il suffit dans ce cas de ne pas viser tout à fait la bouche mais la zone d'air déplacée devant elle et de faire un léger pivot pour chercher la zone de l'autre personnage, et pour ça, il faut se placer près de la zone de rencontre des deux "haleines" (ce qui n'est pas forcément au centre, sans plaisanter). En règle générale, avec ce micro-là, il faut faire ça a guère plus d'un mètre, 70-80 cm étant la distance pour avoir une voix bien présente et pas perturbée par la réverbération de la pièce.

    Mais la scène de réunion syndicale, comme celles des gosses et quelques autres, c'est plus galère, car on a affaire à des personnages multiples et dans un cercle assez espacé : il faut faire des déplacements de perche, on ne peut pas percher d'aussi près et il y a intérêt à avoir une pièce assez peu réverbérante. Je suppose qu'il ne t'a pas échappé que l'on tournait en multicam et qu'on est plus ou moins obligé de chopper l'intégralité du dialogue, qu'on peut rarement se dire "celui-là n'est pas dans le champ, on prendra le son du contrechamp" ! C'était l'objet d'un dialogue constant (pour ne pas dire un débat…) quant à savoir où placer la deuxième cam pour qu'elle ne flingue pas la prise de son et pour qu'elle conserve son utilité quand même. Pour les champ/contrechamp rapproché à deux ou trois personnages, les caméras pouvaient tourner champ/contrechamp mais il fallait que les deux cadres aient une échelle relativement serrée (et quelque fois, on a abandonné le multicam, mais pas si souvent…). Pour un plan moyen ou large avec la deuxième cam en serré, on plaçait les deux cam dans des axes relativement proches et non sur le champ/contrechamp. Pour une scène à personnages multiples comme celle dont tu parles, il faut décider des positions de caméra en fonction de ce qu'il se passe, et autant que possible préférer le champ avec contrechamp sans dialogue, sinon, le nombre de prises pour réussir le son risque de rendre inefficace l'utilisation d'une deuxième cam. Tout ça n'est jamais simple (le multicam sans micro cravate), pour le réussir, il y a intérêt à travailler avec des personnes qui sont conscientes et sensibles aux enjeux du son. Il y a aussi les projos et les ombres qui rendent le placement de la perche complexe en multicam (les scènes n'étant pas non plus éclairées tout à fait pareil), comme je l'ai dit précédemment, c'est l'objet d'une discussion permanente, d'une bonne cohésion d'équipe (genre, quand on se connait bien et qu'on se fait confiance).

    Pour rattraper un peu l'acoustique de lieux pas toujours appropriés (et même souvent pas), on se promenait quatre mousses alvéolées de 1 m par 2 m qu'on accrochait aux murs ou sur des pieds de micro selon les espaces (on a complété quelque fois avec des couvertures). On n'a jamais utilisé de micro cravate.

    PS : En cours de tournage, on a eu aussi un Beyer M 160 avec un amplificateur Cloud Microphones CL-1 à disposition, qui aurait été parfait pour les intérieurs réverbérants, mais on ne l'a pas utilisé à cause du souffle trop présent avec l'adaptateur XLR DMW-XLR1 du GH5.

    PS2 (comme célèbre la console :)) : Sur la scène de la chanson "des beaux nichons", il y a un Audio-Technica AT4025 (stéréo XY) à l'arrière du piano, juste pour lui et pour un peu de stéréo, c'est mélangé avec le KM185 sur la chanteuse. Je l'ai oublié dans ma première liste mais pas grave, il a été utilisé deux ou trois fois à tout casser.
     
    #13 nestaphe, 2 Novembre 2018
    Dernière édition: 3 Novembre 2018
    • J'aime J'aime x 1
  14. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    9 600
    Recos reçues:
    72
    Messages:
    5 289
    Appréciations:
    +205 / 698 / -11
    Eh oui multicam et lumiere et multi intervenants qui parlent ensemble puisque c'est une réunion agité ...c’était bien ça le pb...et à moins d'un mètre plutôt...c'est chaud.
    Encore merci c'est passionnant...
     
  15. cournonsec

    So So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    2 246
    Appréciations:
    +62 / 331 / -2
    Bonjour,
    une petite question technique :
    Lorsque tu tournes la scène qui est censée se passer dans la voiture, comment fais-tu pour que la fréquence d'images du fond (issues je pense d'un projecteur) ne se décale pas par rapport à celle de la caméra qui filme l'ensemble ?
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous