module inscription newsletter haut de page forum mobile

La Bobine, un détournement criminel (film étudiant)

Discussion dans 'Festival permanent du Repaire' créé par nestaphe, 3 Mai 2023.

  1. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    13 225
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    1 832
    Appréciations:
    +182 / 1 307 / -2
    En novembre dernier, j’avais présenté ici-même un document révélation manipulé par trois de mes agents spéciaux.

    Surpris par le retentissement de cette affaire, c'est non trois, mais quatre jeunes et frais limiers déchainés que j'ai lancé cette année, leur donnant pour mission périlleuse de remuer un gros stock d'images d'archives du patrimoine Grand Est, et de le passer à la moulinette fictionnelle.

    Et puis je leur ai demandé d'inclure au scénario une scène nécessitant quand même un tournage en bonne et due forme : une scène riche en décor et en lumière.

    Si "l'affaire Rickenback" vous a scandalisé, alors vous pourriez bien frémir de La Bobine…

    Allez, j'ai déjà trop jaqueté, je vous souhaite bon film.


     

    Fichiers attachés:

    #1 nestaphe, 3 Mai 2023
    Dernière édition: 3 Mai 2023
    • J'aime J'aime x 5
  2. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    79
    Messages:
    2 857
    Appréciations:
    +333 / 831 / -5
    Bravo d'avoir créé et bien intégré (et d'abord permis de créer) ce concept en mission extérieure.

    ... et à la quantité d'infos à gérer en ces presque 12 mn aussi bien par ces super agents apprentis que par le public.

    Merci avec vous, aux soutiens et partenariats autant justifiés que mérités !
     
    • Merci Merci x 1
  3. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    228
    Messages:
    11 713
    Appréciations:
    +685 / 2 534 / -24
    Encore bravo pour eux...

    Petite curiosité : Est-ce normal d'avoir une conduite à droite (conducteur) à Nancy...On aurait peut être pu inverser la photo...? Suggestion ...;)
     
    • Merci Merci x 1
  4. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    757
    Messages:
    28 327
    Appréciations:
    +1 106 / 5 761 / -20
    "Cold Case" en Lorraine ... A noter à 7:01 une Bell & Howell 70DR. Belle lumière, super final !
    Quant à l'enregistreur c'est çà, un appareil de mesure, faut pas chercher à nous avoir :

    Philips - GM 6012 mesure
     
    • Merci Merci x 1
  5. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    13 225
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    1 832
    Appréciations:
    +182 / 1 307 / -2
    AQW333, ce véhicule-là a pourtant bien été vu par des témoins dans un patelin du coin, puisque ce sont des archives régionales... ;-)

    Homero, GM 6012... les enquêteurs auront décidément tout essayé...
    Lumière rime avec M.H. Ramm. ;)
     
    • J'aime J'aime x 1
  6. batterie

    So

    Points Repaire:
    6 255
    Recos reçues:
    32
    Messages:
    368
    Appréciations:
    +46 / 341 / -0
    Papy fait des meurtres en série. :laugh:
    Excellent ! Bravo.
    Belle lumière pour les plans tournés par vous. :good:
     
    • Merci Merci x 1
  7. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    757
    Messages:
    28 327
    Appréciations:
    +1 106 / 5 761 / -20
    On retournait parfois la pelloche inversible 16 mm bi-perfo pour être raccord, mais peut-être qu'il s'agit un véhicule de récup militaire britannique, courant dans les années d'après-guerre

    Ce milli-voltmètre détourné en vu-mètre de magnétophone rétro c'est une idée de l'équipe ou ça avait été déjà un trucage à l'époque des actus ... ? Il m'était arrivé de faire ce genre de bidouilles pour agrémenter un sujet d'actu lorsqu'il manquait un plan ... mais ça n'a pas échappé au Bellingcateur du Repaire ! :D Juste un petit regret, le son de l'enregistrement d'époque est un peu trop propre, peut-être que le rythme, le phrasé de l'assassin auraient suffit à son identification immédiate, mais je pense que vous avez essayé, il fallait que l'intention ne laisse pas de place au doute.

    J'ai bien aimé quand le jeunot s'allume un tarpé et se fait recadrer immédiatement par sa copine ... c'est le genre de détail qui donne de la vie à un plan fixe, un éclair de lumière qui entraîne une réplique ! :good:
     
    • J'aime J'aime x 2
  8. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    13 225
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    1 832
    Appréciations:
    +182 / 1 307 / -2
    Je ne sais pas comment ce millivoltmètre était utilisé dans le reportage d’origine, je n’ai pas vraiment consulté les archives, ce sont les étudiants qui l’ont fait, j’ai juste suivi et fait mes remarques sur le montage. C’est le genre de décalage qui me fait sourire (agréablement), et je sais que cela échappe à beaucoup de monde, quasiment je dirais "malheureusement", puisque cela pourrait participer à la comédie.

    Plus délicat… Ça a été l’objet de plusieurs débats (d’ailleurs MH Ramm avait fait la même remarque que toi)… Le son du présentateur a déjà pas mal été amputé de fréquences et forcé sur d’autres, mais la quantité de dégradation a fait l’objet de contradictions. Perso, j’étais plutôt pour ce genre de compromis, n’étant pas dérangé par le décalage, vu la tonalité du film, et jugeant qu’un son réaliste pourrait être fatiguant sur la longueur du film. Les étudiants étaient plutôt sur la même longueur d’onde que moi (ce qui est loin d’être toujours le cas, d'ailleurs). Les avis et sensations sont partagées, pas facile de savoir ce qui est le mieux, et je n’ai pas de certitude à ce sujet…

    Je pense déjà que la méthode de prise de son du présentateur aurait dû être la même que celle de l’enquêteur et qui tient mieux le compromis : je leur avais prêté mon km185 qui a été positionné en hauteur à environ 1 mètre de la bouche (façon perchman), et elle a volontairement été enregistrée dans une pièce moyennement réverbérante.

    A l’inverse, celle de présentateur a été prise dans des conditions plus "studio" ou "radio", assez proche du micro (large membrane), dans un environnement un tantinet modifié acoustiquement (mousses acoustiques et couvertures, positionnement du comédien dans l’espace). Après coup, je pense qu’il aurait fallu prendre les deux avec la même méthode, plutôt que de devoir jouer l’affaire 100% à l’EQ ensuite.

    Ta remarque me fait ressortir la balance des sentiments… :o

    Pas essayé, mais il y a bien eu un public test, et personne n'avait manifesté un malaise par rapport à la quantité élevée d'indices.
    En la matière, je suis presque toujours partisan du "ceinture et bretelles", et parfois même du slip renforcé, car j’ai tellement eu l’habitude des incompréhensions d’un public moyennement (ou passablement) attentif…
    Dans mon enseignement, je traite de la redondance d’information avec de plus en plus de ferveur, sans oublier d'en reconnaître la fragilité, car un spectateur n’aime pas non plus être pris pour un idiot…

    Aussi, personnellement je ne pense pas, comme certains réalisateurs, qu’un spectateur qui devine la fin soit inévitablement déçu, je pense que c’est un risque important à prendre en compte, mais que le phénomène est plus complexe que cela, à savoir qu’un spectateur qui a deviné la fin peut être aussi bien conquis par celle-ci, à condition qu’elle arrive avec plus d’astuce ou d’esprit que dans sa propre projection mentale. Parfois, le développement peut même se suffire à lui-même, mais il est très dangereux de compter là-dessus, alors autant l'oublier.

    Encore un sujet délicat, mais qui ne fait pas le contrepoids sur la balance face au désastre produit par la distraction au moment où est donné un unique élément clé de la compréhension. Et un spectateur qui n’a rien compris au dénouement, lui, a toutes les chances de rester sur sa faim, et il se dit la plupart du temps "dommage".

    Ce sur quoi on peut compter de manière inconditionnelle, c’est qu’un spectateur (normal) essaye toujours de le deviner, le fin mot de l’histoire…
     
    #8 nestaphe, 4 Mai 2023
    Dernière édition: 4 Mai 2023
    • J'aime J'aime x 1
  9. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    757
    Messages:
    28 327
    Appréciations:
    +1 106 / 5 761 / -20
    C'est marrant, le mot "détournement" est déjà inclus dans le titre, j'adore ces petites boucles même lorsqu'elles sont invisibles par la majorité. Et tu as raison, mieux ne valait pas prendre de risque sur le travail de la voix, se rater au dénouement de l' histoire aurait considérablement amoindri le film. Perso j'ai été surpris (en bien) par le final, j'aime bien m'être fait rouler ! :bravo:
     
  10. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    228
    Messages:
    11 713
    Appréciations:
    +685 / 2 534 / -24
    Tellement vrai ..:good:

    Il faut plein d'indices, des subtiles pour les fins limiers, une ou 2 grosses perches pour les moins bons un peu plus loin....

    D'ailleurs ma remarque sur la conduite à droite allait dans ce sens et ton retour m'incite à développer :
    Comme est assez peu probable (et non improbable ) , le fait de laisser entrevoir ce modèle anglais peut justement laisser l'impression que ce n'est pas crédible ... sauf si cela fait parti de la narration... : ne pas donner d'info inutiles ne servant pas le récit ... ou alors il faudrait jouer avec semble-t-il ...c'est mon ressenti de grande feignasse . :-)

    Bon mais tout ça c'est intéressant d'en discuter et quand on en est là ce qu'il y a déjà eu beaucoup de travail et d'investissement qui ont payé .

    Pour le phrasé d'époque, comme homero j'adore : ....essayer de le retrouver pas facile.. je l'avais fait sur un reportage "tennis raquette en bois" ... très marrant à faire ce ton prof un brin supérieur qui sait que toute la France l'écoute . " ... et que même nos chères têtes blondes écoutent comme le demande avec sagesse leur maitre d'école " (voix nasillardes typique qui me fait frémir, car elle fleure bon le pétainisme ambiant d'une époque... plus si lointaine que cela :o )

    Ces petites histoires mériteraient d'être continuer comme une série même si les équipes changent.
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    79
    Messages:
    2 857
    Appréciations:
    +333 / 831 / -5
    Principe de réussir la fin car c'est avec elle que le public quitte la salle ou plutôt l'écran, satisfait.

    Pas analysé les décalages évoqués par un examen technique aussi détaillé mais que vécus et ressentis comme ayant dimensionné le voyage (du public) dans la durée et le temps.

    Le premier décalage a été de transformer des images d'archives sans signification précise en intrigue criminelle très savamment rendue crédible (... pardon : "vraisemblable").

    Il a d'ailleurs suffi d'entendre la question : "Tu étais au courant de cette histoire ?" pour l'inscrire dans la réalité ...

    Subtilité de l'usage du dialogue dont on ne peut que se réjouir de la part de jeunes étudiant(e)s.

    Et puisque personne n'en parle, les 2 jeunes acteurs confirment autre chose et notée comme défendue par Louis De Funès : Ils ont su "regarder" !

    Excellente formation de toute cette jeune équipe et pas que grâce à la qualité de l'enseignement reçu mais surtout à ce qu'elle a su en tirer car très probablement déjà détenue et cultivée depuis plus jeune.

    Ce qui finit par relier le métier au talent ...
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    757
    Messages:
    28 327
    Appréciations:
    +1 106 / 5 761 / -20
    Je ne parlais pas du phrasé d'époque utilisé à la radio ou dans les commentaires des actualités mais des tics de langage de l'assassin qui permettent de l'identifier .
     
    • Merci Merci x 1
  13. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    13 225
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    1 832
    Appréciations:
    +182 / 1 307 / -2
    Oui, c'est bien ce qui a été tenté...

    Indices "à voir sans les raccorder intellectuellement" (en tout cas, on l'espère fortement, on parle d'impressions inconscientes...) :

    - 1er plan : Les bocaux avec les serpents. On parlera plus tard d'un empoisonneur.

    - 2ème plan : dans la caisse, on peut voir un enregistreur à bande (un UHER 4200 Report Stéréo IC, Homero... :-) c'est le mien, il avait déjà servi dans "L'affaire Rickencack"). A son dernier crime, le chauffeur-tueur a enregistré un message audio pour narguer les enquêteurs.

    - 2ème plan : Le gars trouve un paquet de cigarette et dit "ça c'est pour moi", il le met de côté. Si t'es vraiment attentif, tu peux déjà voir que c'est des "Troupes", mais il a été donné pour direction au comédien de le présenter furtivement et seulement à moitié.

    - A l'arrière-plan des plans qui suivent, c'est une carte ancienne de Nancy grand format qui est au mur, mais là, avec la distance et le flou, on ne peut rien y voir du tout. Donc, non-lieu. :-)

    - Plan du canapé : il y a une corde en pagaille au sol, bien que le documentaire ne signale aucun enlèvement, ni disparition de cadavre. Donc, "acquittement" faute de preuve suffisante... :-)

    - à 3'16 quand elle lui dit d'arrêter lorsqu'il s'allume une cigarette, il lui dit "va te faire pendre", elle répond "on croirait entendre papy", et l'expression sera la dernière phrase dans le message du tueur, celle qui les fera réagir avec stupeur.

    - à 5'54 la très courte lettre du tueur mentionne "à ce rythme, il faudrait presque que je vous envoie des indices".

    Avec cette catégorie d'indice, on présume que le spectateur devrait être poussé à la fin à se dire "ah mais oui, j'aurais dû y penser !". Enfin, ça c'est si tout se passe bien, sinon... :laugh:

    Et puis, les grosses perches pour s'assurer de la bonne compréhension de tous, ou presque :

    - Les deux plans d'insert de cigarettes Troupes dont il est question dans le documentaire en tant que seul indice, et peut-être laissé volontairement par le tueur sur la scène de crime. On a bien pris soin de tourner ces plans et de les trafiquer pour les inclure dans le documentaire, ceci afin que le paquet soit bien identifié visuellement et pas seulement cité par le commentaire. Le jeune s'apercevra (en plan subjectif) qu'il a un paquet de Troupes dans les mains, celui qu'il a trouvé au début et que la fille lui a interdit de consommer sur place, ceci après avoir identifié :

    - Le timbre de voix particulier du tueur qui est aussi celui du grand père, qui lui-même est cité par trois fois "papy" par les jeunes au début et au milieu du film, afin de s'assurer que le spectateur l'associe bien comme tel.

    - Et bien sûr l'expression "allez vous faire pendre", dont l'emploi peu commun prend tout son sens scénaristique.

    Tout cela est toujours périlleux, on en connaît vraiment le résultat une fois le film tourné et présenté à un public.

    Texte qui précède immédiatement l'apparition à l'image du fameux véhicule :

    "Celui que la presse appelle désormais l'empoisonneur de Nancy a su faire preuve d'une grande malice. En plus de changer de véhicule après chaque crime, il ne laisse aucune empreinte, aucune trace, à un détail près... est-ce pour narguer les enquêteurs...".

    Ca ne va pas avec, ça ?

    Non, franchement, j'avoue que je n'avais du tout pas fait gaffe à ce détail, et soit les étudiants n'ont pas jugé bon de me le faire remarquer, soit ils ne l'ont pas vu non plus, ce qui est le plus probable. :laugh: Je suis à peu près sûr que j'aurais dit "laissez, on s'en fiche", mais j'aurais peut-être eu tort...


    Oui, c'est clair que ça aurait été super. Cela aurait demandé un temps de travail que je ne leur ai pas donné : le comédien qui fait le présentateur avait une demi-journée à peine pour enquiller tout le texte du commentaire, texte qui ne lui avait pas été donné avant car il a été modifié en permanence jusqu'au dernier moment.
    Le second comédien, celui qui fait l'enquêteur est un pro qui a apparemment a déjà fait beaucoup de doublage, il est passé et n'est même pas resté deux heures. Déjà une chance d'avoir eu accès à lui.

    Oui ! La charge de ce long texte a été entièrement portée par une seule étudiante du groupe et elle a carrément assuré ! Évidemment, ils ont discuté ensemble de la direction à prendre. Au départ, elle a souhaité s’inspirer de l’émission radiophonique « Affaires sensibles », notamment avec la narration au présent de l’indicatif. (Tiens, à propos de phrasé...)

    Délais oblige, le texte ne pouvait pas être achevé, loin de là, avant que les autres ne commencent à monter, elle a donc envoyé des fragments au fur et à mesure pour que les autres puissent commencer à assembler des images.

    Il y a aussi eu un va-et-vient permanent entre le texte et l'image, le texte conditionnant le choix des images, mais certaines images faisant modifier le texte. Les autres enregistraient leur propre voix en audio témoin, afin de pouvoir commencer une mixture de montage, et ils recommençaient aussi ces enregistrements.

    Bref, pas la méthode idéale, mais la méthode que nous pouvons...

    Tiens, ça me fait penser que pour le montage des archives, ils ont eu l'idée d'une méthode que j'ai trouvée sympa et qui a bien fonctionné :

    Ils étaient deux à faire des essais de montage, du même passage et à base du même lot d'images présélectionnées et discutées entre eux. Assez vite, on regardait ensemble le résultat du fragment de chacun et l'on débattait des idées qui nous semblait les meilleures, et puis ils en faisaient le mix. J'ai commencé à faire ce débat-là avec eux, mais je les ai rapidement laissé se débrouiller, ayant confiance en la méthode et l'équipe, et je ne suis revenu qu'à l'étape de l'ours pour faire mes commentaires, car j'avais d'autres groupes et d'autres films sur le feu...
     
    #13 nestaphe, 4 Mai 2023
    Dernière édition: 4 Mai 2023
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  14. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    79
    Messages:
    2 857
    Appréciations:
    +333 / 831 / -5
    Une très bonne idée avec que de l'idée.

    Même si çà ne va pas les bouleverser, merci @nestaphe de leur transmettre un vrai et sincère bravo.
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    228
    Messages:
    11 713
    Appréciations:
    +685 / 2 534 / -24
    Tout cela montre encore une fois que la formidable énergie d'une équipe est nécessaire pour faire de la fiction quelque soit l'enjeu final...
    :jap:
     
    • J'aime J'aime x 2
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous