Nous suivre

Rejeter la notice

Illustration Event Raw C200--- Conf/Atelier/Apéro gratuit ----
Tourner en Raw avec une C200
Le jeudi 12 Déc à 17h
>> Toutes les infos <<

film perso

Discussion dans 'Festival permanent du Repaire' créé par bozo4012, 7 Novembre 2002.

  1. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous,

    Voici une de mes productions en divX à télécharger pour ce qu'il le souhaite.

    ICI


    Tourné en 1/2 journée avec une caméra VHS toute pourri mais monter en début d'année avec première.

    Toutes les critiques sont le bienvenue
     
  2. gregozg

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    148
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    ben le lien est apparement mort (à moins que ce soit moi???), n'hesites pas à dire quand il sera bon.
     
  3. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
  4. Pascal

    Points Repaire:
    2 950
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    1 569
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    66 Mo ! ça ne m'étonne pas qu'il y ait si peu de réponses :perplexe:
     
  5. Pascal

    Points Repaire:
    2 950
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    1 569
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    C'est cinq leçons humoristiques de sculpture en pate à modeler sur la musique d'Erik Satie, le vieux maitre d'Arcueil dont il dirigea la fanfare (rien à voir avec le film, je digresse :) ) Mais j'ai pas compris la fin, tu peux expliquer ?
     
  6. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Il n'y a rien de bien particulier à comprendre à la fin du film... il s'agit juste du créateur fou qui détruit son oeuvre...
    Malgrès ses efforts et bien qu'il ait suivi scrupuleusement les 5 leçons, il détruit sa sculture... le plan final permet de terminer le film sur une note d'humour. J'espère que ça marche.
     
  7. Pascal

    Points Repaire:
    2 950
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    1 569
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bon, j'avais pas vu ça.
    Mais quelques sentiments que j'ai eus en voyant ta vidéo :
    -j'ai trouvé que chaque "leçon" était un peu longue et pas suffisamment explicite sur son contenu.
    -j'ai bien aimé l'usage du filtre pour donner un aspect vieux film rayé en sépia, à ta vidéo. Ca va bien avec la musique de Satie qui est un musicien dont le rapport au cinéma n'est pas quelconque : il a participé au film "entr'acte" de René Clair dont il a fait la musique et dans lequel il apparait.
    -le comédien se débrouille pas mal.
    -la fin pèche un peu.
    Bon courage pour la suite. :)
     
  8. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je te remercie d'avoir regarder ce film et de tes critiques.

    Je pense que tu as raison sur la longueur. Le film manque en effet peut être d'un peu de rythme.

    En fait je voulais commencer volontairements par un long plan séquence (leçon1) pour ensuite accélérer au fur et à mesure... mais la séquence 4 est beaucoup trop longue et par contre, la cinquième, qui devait être comme un moment de repos, est trop courte. On a eu que très peu de temps pour tourner cela à l'époque et il me manquait des plans surtout sur la fin.

    Le comédien n'est pas du tout un comédien. C'est un pote qui a bien voulu tourner dans ce film. Par contre c'est lui qui a réalisé la sculture qui a été modelé réellement en pâte à modeler.

    J'ai vu le film de René Clair il y a longtemps mais je n'ai pas de souvenir de la musique de Satie. Je vais essayer de le revoir car du coup ça m'interresse.

    Et pour ceux qui aime ce pianniste je conseil la lecture de sa correspondance car c'est à la fois très instructif et à mourrir de rire.
     
  9. Pascal

    Points Repaire:
    2 950
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    1 569
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Y'a un morceau de Satie qui se nomme "Cinéma", c'est celui qui est repris dans "entr'acte", enfin dans la version qui a été post sonorisée parce qu'à l'origine les copies étaient muettes et accompagnées en direct pendant l'entr'acte du spectacle des ballets suédois de Rolf de Maré.
     
  10. deco

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    208
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour,

    J'adhère tout à fait aux remarques de Pascal,. Au début de ton film, on est vraiment accroché par la musique et l'effet "vieux film". La musique de Satie, difficile à écouter en solo, s'accorde parfaitement bien au ton de ton film. L'effet est, de plus, parfatement traité, comment as-tu fait ?
    Ensuite, le film ne va pas assez vite pour une vision internet qui demande plus de rythme. Tu vois, j'ai accéléré pour aller à la fin.
    En salle, c'est peut-être plus supportable.
    Bref, pour élargir l'éclairage des films que nous présentons, je suggère aux réalisateurs de donner une idée de leur âge mais surtout, d'indiquer quelle était leur motivation au départ de la création de leur film, et là, on voit si la cible est atteinte ou non.
    Néanmoins ton film a un ton qui lui est propre, il est bien fait, réajuste le rythme et précise tes intentions.
    Vite le prochain.
     
  11. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjours deco,

    Je te remercie d'avoir regardé ce film et de me faire part de tes critiques.

    Pour l'effet vieux film, rien de plus simple. J'ai fait mon montage avec mes images "normales". Le plus difficile finalement c'était de monter en tenant compte de l'accélaration des images que je souhaité faire sur le montage final.

    Une fois le montage effectué, j'ai donc accélérer légèrement le film avec speed controler (freeware excelent), puis j'ai appliqué le filtre noir et blanc de première et j'ai ajouté une dominante chromatique sépia (toujours dans première).

    L'effet vieux film est terminé ensuite dans vidéo doctor tools (ajout de grain, poussières etc.)

    Il est vrai que j'ai réalisé ce film pas du tout dans l'optique d'une diffusion sur Internet. Comme la totalité des films que je réalise, je les pense et fabrique dans l'optique d'une diffusion salle ou TV, et l'image ou le rytme sont pensés dans cette optique.

    Quand au motivation de départ, il s'agissait avec mon pote qui joue dans ce film de réaliser un court métrage drôle (et c'est pas facile) sur le thème des 5 leçons. Ce thème étant déclinable. On pense d'ailleur réaliser d'autres films avec ce thème du genre comment trouver du boulot en 5 leçons, comment se faire lourder, comment se rendre indispensable etc...

    Pour ce film (la pâte à modeler), le style vieux film a été choisi pour tenter de retrouver l'esprit des vieux courts burlesques, tout en gardant l'idée de l'anachronisme (objet utilisé en décalage avec l'époque soit disant du film).

    Ce film a été tourné il y a déjà longtemps (1994). J'avais effectué un prémontage en Umatic il y a quelques années mais je ne pouvais obtenir ce que je voulais et faute de moyen ce projet a été mis en attente. Puis avec le DV... le voici

    a+
     
  12. deco

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    208
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je te remercie de ta réponse.
    Je voudrais apporter une précision linguistique, je n'aime pas entre nous employer le mot "critique" que je trouve un peu trop fort pour nos discussions, mais plutot le mot "analyse" qui reflète plus mon état d'esprit plus convivial.
    Effectivement, tes commentaires m'apportent un bonne valeur ajoutée quant à la présentation de ton film, tant sur le plan technique que sur le plan de tes motivations et de tes projets.
    Continue.
    ps : Y a-t-il une origine au thème des "5 leçons"? A quoi fait-il référence ?
     
  13. bozo4012

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    34
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Salut,

    Critique ou analyse, le terme m'inporte peu. Il était juste important pour moi d'avoir vos impressions, vos avis sur une de mes productions. Il est pas facile en tant qu'amateur d'avoir les avis d'autres personnes que les habituels amis proches.
    Donc merci encore pour vos contributions.
    Je vais peut être essayer d'envoyer ce film à des festivales, il faut juste que je cherche la où il est interessant de le montrer.
    Vous le présenter à vous les repairenautes, c'était déjà un bon test. Si j'avais eu que des critiques ultra négative j'aurais re-réfléchie sur ce projet.

    Le thème des 5 leçons est tout simple. Les différents bouquins du style le bricolage en 10 leçons, comment avoir confiance en soi en 101 leçons m'ont toujours fait rire. Je trouvais alors pas mal d'adapter cela pour une fiction audiovisuelle.

    5 leçons permet de rester dans un format court et les thèmes exploitables sont très nombreux, des plus réalistes au plus impensables et stupides. ex : comment devenir le maître du monde en 5 leçons.

    C'est pourquoi il est possible de décliner cela en série. Chaque thème pouvant "subir" un traitement esthétique qui lui ait propre.

    Le style vieux film n'est pas forcément interessant pour tous les sujets.

    J'avais commencer comme projet comment devinir danseur étoile en 5 leçons car un ami danseur pouvais tourner dans le film. On avait mis au point un scénario assez drôle mais à ce jour il est tombé à l'eau.

    a+
     
Chargement...

Partager cette page

Autres contenus

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous