module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Nouvelle Formation Prise de son : les inscriptions sont ouvertes !
Maîtrisez la qualité de vos prises de son avec notre formation théorique et pratique de 3 jours ! Du 14 au 16 mai 2024 à Paris.

Film "Le chêne et ses habitants"

Discussion dans 'Vidéo (et photo) animalière' créé par JLH 37, 3 Mars 2023.

  1. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    538
    Messages:
    11 112
    Appréciations:
    +397 / 1 295 / -13
    Bonjour,

    Comme promis dans la discussion initiée par apatura, voici un petit compte-rendu du film auquel Gilles a fait référence pour traiter son sujet.

    Le sujet du film est entièrement indiqué dans son titre : Le chêne et ses habitants.

    Le premier acteur du scénario est donc un vieux chêne de plus de deux siècles. Tous les autres acteurs étant les animaux qui vivent sur ou auprès du chêne, ou bien qui passent dans son environnement afin de profiter de ses bienfaits (glandées à déguster, "grattoir" pour sanglier... etc.)

    Et tout cela durant les quatre saisons de l'année.

    Il y a très peu de plans sur d'autres animaux qui n'ont pas de rapport direct avec le chêne, même si celui-ci est situé près d'un étang et au beau milieu de la forêt de Chambord.

    Nous sommes donc sur un scénario (ou plutôt un sujet) très simple qui va me conduire a une première réflexion : vous ne verrez ni des choses spectaculaires, ni un nombre important d'espèces, ni non plus des espèces plus rares et difficiles à voir. Ce n'est pas le but de ce film.

    Ceci pourrait décevoir certains spectateurs d'autant que je ne l'ai pas non plus ressenti comme un documentaire qui montre et explique la faune de nos campagne. En fait, j'ai plutôt regardé ce film comme si j'étais resté assis devant ce chêne en pleine nature tout en observant avec curiosité et amusement tout ce petit monde vivre sa vie sans s'occuper de ma présence.

    Et c'est bien là, à mon sens, toute la réussite de ce film qui va faire oublier aux spectateurs qu'ils regardent un film animalier en se retrouvant plongés dans un univers qu'il ne connaissent pas (ou mal) et pour pénétrer l'intimité de ce petit milieu naturel.
    Il aura fallu tout le talent et la patience de Laurent Charbonnier et de son équipe pour aboutir à cela, ce que les spécialistes de ce forum de limage en animalier retiendront certainement.

    Aucune voix off ne viendra perturber votre attention et votre admiration devant ces images : il n'y a aucun commentaire.

    J'ai donc regardé ce film sur mon installation de projection habituelle. Donc sur grand écran.

    Le film est en HD 1080P. Quoique tourné en 4K, il n'est pas sorti en BD UHD malheureusement. Mais cela n'empêche pas une très belle hd tout au long du film. Certains plans sont un peu plus "mous" dans leur définition (rien de grave) mais on se régale de la beauté des images tout au long du film. La colorimétrie est très bonne.

    La bande son : Là je vais commencer par un petit coup de gueule : durant l'interview des réalisateurs (bonus du blu-ray) j'apprends que le film dispose d'une bande son en Dolby Atmos et que c'est merveilleux. Hé bien pourquoi ne pas avoir mis cette piste son sur le blu-ray afin que les personnes équipées pour lire ce procédé chez eux (dont je fais partie) puissent en profiter.
    Car effectivement, ce type de film en forêt a un rendu de spatialisation sonore en Atmos qui peut être magnifique. Pour preuve, la bande sonore du film "Les saisons" que je ne me lasse jamais d'écouter quand je regarde ce film.

    Bon, mais la version 5.1 est très bonne et très immersive aussi. La bande son est composée de trois choses : les bruits naturels, les bruitages et les thèmes musicaux. Ces derniers sont assez originaux, voire parfois surprenants mais je vous en laisse la surprise.
    Parfois critiqué sur certains aspects, la bande son, en ce qui me concerne, m'a bien plu. Le mixage multicanal est très bien réalisé.

    On parle toujours plus de l'image mais il faut aussi saluer le travail de toute l'équipe qui a (bien) œuvré sur le son.

    Voilà mon ressenti sur ce premier visionnage. Il y aurait encore pas mal de choses à dire mais le mieux étant que vous puissiez le regarder et dire si vous partagez mes premières impressions. Je vais sûrement le revoir assez rapidement.
     
    • J'aime J'aime x 4
  2. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    merci Jean Luc.
    je le verrai donc au festival d'Albert dans une douzaine de jours, et en présence de L. Charbonnier lui-même.
    Je reviendrai ici vous faire part de mon ressenti..
     
  3. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    Bonjour,

    De retour du FIFA (festival d'Albert, dans la Somme) je viens vous faire part comme promis de mon propre ressenti, à l'issue d'une projection en salle, sur grand écran donc.

    Eh bien déjà, je ne peux qu'abonder à tout ce qu'en a dit jean-Luc.
    Sur la qualité de l'image, sur la bande son splendide, sur les choix originaux voire surprenants.
    Alors donc je ne vais pas faire le perroquet, mais juste me permettre quelques remarques, très personnelles bien sûr, et forcément très subjectives :
    Des lenteurs, parfois. C'est certainement voulu, car conforme au rythme du film en général. Nous sommes dans la contemplation avant tout, même s'il ya quelques séquences très "speed" comme la poursuite du geai par l'autour des palombes.
    Des redondances aussi. Des non naturalistes pourraient parfois être à la limite de l'ennui (?).
    Par contre, en tant que naturaliste, quelques frustrations : peu d'espèces, finalement. JLH l' a bien dit c'est voulu. Oui, mais...pas d'autre insecte que ce charançon ? Une chouette effraie, nouvelle sous espèce : l'effraie des chênes, cousine de la plus connue effraie des clochers (et des granges...), mais pas de hulotte. On entend le cerf, on ne le voit pas (moi j'aime ça). Et c'est bien normal, il n'habite pas le chêne, pas plus que le sanglier me direz vous...

    Il y avait beaucoup de questions à poser à l'auteur, et pas que sur le matos utilisé bien sûr. Par exemple, j'ai remarqué au générique la participation d'un imprégnateur d'animaux.....

    Mais voilà : l'auteur, invité d'honneur, très attendu, très espéré, point d'orgue du festival... nous a fait faux bond, au dernier moment. Une histoire de carburant à t'il dit dans un simple sms.
    Vraiment dommage, pour le nombreux public (salle pleine) et pour l'équipe d'un Festival tout juste survivant de la crise Covid.
    Respect, vous avez dit : respect ?
     
    • J'aime J'aime x 3
  4. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    8 175
    Recos reçues:
    69
    Messages:
    469
    Appréciations:
    +74 / 273 / -0
    Bonsoir,

    J'ai regardé le film sur Prime Video dans des conditions moins bonnes que Jean-Luc et Gilles.
    J'ai un avis assez mitigé sur ce film. De belles images, oui mais c'est normal en 2020, quand on voit la qualité de ce que l'on obtient aujourd'hui avec du simple matériel 4K.

    Tu as quelques réponses à tes questions dans la vidéo ci-dessous.



    L'autour et les geais ne sont pas libres et sauvages. On peut donc penser qu'une partie des plans de geais sont faits avec des geais captifs. De même les plans souterrains des mulots et des balanins sont faits en studios. La tentative de prédation de la couleuvre d'Esculape est aussi problématique...

    La bande son, sans commentaires et avec des sons naturels me convient parfaitement. C'est ce que je fais à mon petit niveau dans mes modestes vidéos. Comme quoi on peut faire aussi du cinéma animalier grand public sans voix off et sans pratiquement de musique.
    Par contre, l'instrumental "In the mood" sur les plans de nids d'oiseaux m'a paru un peu incongru, comme si on voulait réveiller les spectateurs...

    Voila quelques remarques très subjectives car comme disait très justement un youtubeur à propos des échanges sur une vidéo : "La plupart des gens qui pratiquent la vidéo quand il regarde le travail de quelqu’un d’autre, ils observent les choses avant de les apprécier... j’entends par-là que l’œil « Technicien » arrive avant la spontanéité et sensibilité au moment du visionnage."

    Jean-François
     
    #4 svt, 20 Mars 2023
    Dernière édition: 21 Mars 2023
    • J'aime J'aime x 3
    • Merci Merci x 2
  5. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    Hello SVT.
    merci de tes précisions, je ne connaissais pas cette petite vidéo.
    Donc geais captifs, et je pense aussi bien sûr l'autour. les plans des mulots en terrarium, on s'en doutait un peu aussi. Et les balanins. Quant à la couleuvre d'Esculape, je reste perplexe...
    Mais tu as raison :
    Je me sens là particulièrement visé, et à raison.
    Mais quand même j'ai bien profité du beau spectacle de ce film que je reverrai avec un réel plaisir.
    Mais aussi l'attitude de l'auteur m'a peut être rendu un peu plus critique que mérité ?
     
  6. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    216
    Messages:
    11 304
    Appréciations:
    +650 / 2 319 / -24
    On ne peut être mauvais quand une on utilise une bonne vielle dedeuch en guise de dolly :-)
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Amusant Amusant x 1
  7. Fifi52

    Points Repaire:
    4 780
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 999
    Appréciations:
    +40 / 262 / -0
    Bon, pas vu le film encore. Mais l'ensemble des remarques me laisse perplexe. :weird:

    Évidemment, filmer une chasse d'autour en fonction du scénar, pas évident. Le milieu forestier ne permet pas d'avoir beaucoup d'espace libre pour surprendre ce type de scène. La bestiole va vite , "slalome" entre les arbres et la capture de la proie a de fortes probabilités de se réaliser à l'abri de la vue derrière un buisson. :cry2: Quant à la saisir auprès du chêne star du film... faut pas rêver ! ooo o_O

    Concernant la macro en studio, c'est une pratique parfois incontournable (cf. Microcosmos où la majorité des plans est tournée en studio... pour cause de vent, en particulier).

    Le cinéma a des contraintes (enchaînement des plans en particulier) que n'a pas la photographie ... et en cinéma animalier, on fait aussi du cinéma. :approb::approb::approb:

    En ce qui me concerne, j'ai tendance à me laisser porter par le sujet sans trop m'occuper de la qualité de l'image ... sauf erreur technique grossière ou incohérence naturaliste. Alors, quelques scènes en studio ou avec des animaux captifs ne me gênent pas du moment qu'elles correspondent à des observations réelles et que le spectacle est là.

    Certes, mais ce n'est pas évident. Surtout avec un long métrage. Les images ont intérêt à parler d'elles mêmes clairement... et pas que pour les naturalistes ! :unsure:

    Pour le reste, désolé pour Gilles concernant l'absence du maître à la séance de dimanche !
     
  8. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    Hello Fifi !
    Oui manifestement l'autour lui aussi était un oiseau "imprégné".
    le fait d'utiliser ces animaux ne me gène pas en soit, d'autant que c'est assumé.
    Par contre la prétendue chasse montrée ici n'est pas réaliste. Sans doute le besoin d'un peu plus d'action par rapport à un grand public susceptible de s'ennuyer sinon. Pourquoi pas ?
    Ou alors pour le fun, le défi technique ?
    C'est un peu ce genre de questions qu'on aurait aimé poser à Monsieur le grand réalisateur Laurent Charbonnier....
    Désolant surtout pour le public qui était ce soir là nombreux, et pour les organisateurs du FIFA qui se sont sentis trahis.
    Quant à moi, pas grave, j'ai fait des rencontres fort intéressantes d'autres passionnés talentueux : Jean François Lagrot, Laurent Echenoz, Sylvain Mahuzier..... et aussi très apprécié le film de S. Jacques avec les frères Larrey sur la vedette du moment, j'ai nommé bien sûr la panthère des neiges.

    Le film animalier ne se porte pas si mal, je trouve.
     
  9. Fifi52

    Points Repaire:
    4 780
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 999
    Appréciations:
    +40 / 262 / -0
    C'est tout l'intérêt des festivals! :good: Ça permet aussi de voir les copains et de s'en faire de nouveaux ! :laugh:

    Oui, en même temps j'ai quand même l'impression que les organisateurs du FIFA ne sont pas des champions de la communication. :unsure:

    Je pense quand même qu'ils avaient fait des efforts plus conséquents avec Laurent Charbonnier mais en ce qui me concerne (et je suppose en ce qui concerne les autres sélectionnés), je ne suis pas allé car aucun courrier reçu concernant l'accueil des réalisateurs. C'est à toi d'aller chercher l'info (tardive) sur leur site, laquelle info restait assez peu précise. :weird:

    Je pense que tu as reçu comme moi les courriers des auteurs sélectionnés qui se demandaient où était passée leur sélection vu qu'elle était affichée depuis deux ans et que c'est la liste des films sélectionnés en 2019 qui soudain apparaissait au moment où le festival s'annonçait pour 2023. Pour le moins curieux. ooo :perplexe:

    Alors oui, je me réjouis de la résurrection de ce festival mais il va falloir que les organisateurs soient un peu plus vigilants sur leur com pour tenir dans la durée.
     
  10. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    Oui, euh... sur les 12 réalisateurs amateurs concernés seuls 2 (dont moi, donc) avaient fait le déplacement....
    Pourtant certains n'habitent pas aussi loin de Albert que toi et moi, de loin s'en faut.

    Ça c'est malheureusement indiscutable.
    Le site Internet du festival (qui aurait bien besoin d'être... "modernisé") n'a été mis à jour que très très tardivement et il a fallu en effet aller chercher l'info...

    Cela étant, sur place j'ai pu échanger longuement avec les protagonistes de l'affaire...
    Il s'avère que là aussi c'est vraiment très tardivement qu'ils ont pu être certains de faire le festival, et avec des moyens très très limités; l'annulation de la précédente édition ayant été imposée par la préfecture au dernier moment, les pertes financières avaient été totales.
    l'équipe a aussi perdu (covid encore et toujours) des membres.
    L'organisation s'est donc faite assez dans la confusion et la panique je pense.
    Alors j'espère que certains absents ne l'étaient pas parce que les frais de déplacement ne pouvaient être pris en charge.
    Il me semble un peu étonnant que l'on s'insurge frénétiquement de ne pas savoir si son film sélectionné en 2020 sera bien projeté en 2023 et puis une fois "rassuré" négliger de venir...

    Quant à Laurent Charbonnier qui avait promis d'être là, ce n'est qu'en début d'après midi qu'il a adressé juste un sms (j'ai vu ce sms plutôt laconique) à T. Couloubre, puis pas répondu ni au téléphone, ni aux messages.
    Peut-être avait il une autre raison que celle évoquée, raison que nous n'aurions pas à connaître.
    Mais ce manque de respect l'est aussi et surtout pour le public.

    Oh que oui, mais avant même cela il faudrait qu'ils aient les moyens, ce qui apparemment est loin d'être garanti. Je ne suis pas du tout sûr - malheureusement - qu'il y aura un FIFA en 2024.
     
  11. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    538
    Messages:
    11 112
    Appréciations:
    +397 / 1 295 / -13
    Je vous remercie de rester sur le sujet que j'ai ouvert : le film "le chêne".

    Pour discuter sur l'intérêt et l'organisation d'un festival, n'hésitez pas à ouvrir un autre sujet.

    Merci encore.
     
  12. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    3 515
    Appréciations:
    +180 / 877 / -2
    Je m'apprêtais à rajouter à mon dernier post : "mais on s'éloigne du sujet de départ..."
    Trop tard ! Tu avais déjà dégainé ....:o
     
  13. Plantagené

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    3
    Messages:
    134
    Appréciations:
    +11 / 23 / -0
    Je viens juste de découvrir cette conversation que je n'avais pas vue auparavant !

    Oui, Laurent Charbonnier utilise des animaux « imprégnés » et il n'est pas le seul mais cela me semble dépassé. D'autres « Laurent », Laurent Geslin ou Laurent Joffrion privilégient l'image vraie même si elle est moins sensationnelle et c'est ce que je préfère également. Et l'on peut très bien toucher le grand public avec un film comme Lynx pour le premier ou Ours, tout simplement pour le second (en collaboration avec l'immense Vincent Munier). Pas de trucage, juste des choix de montage, d'histoire, de narration...

    Pour en revenir à Laurent Charbonnier, il avait déjà utilisé de l'autour imprégné dans Prédateurs, avec une couverture de DVD très peu « naturelle » : un autour sur un lapin qu'il dévore vivant, le tout sur une prairie tondue avec, en arrière-plan, les arbres d'un parc de château !...

    À propos d'autour je ne l'ai filmé en chasse qu'une seule fois et le résultat est proche de la nullité : oiseau trop loin, mal cadré, mal suivi, etc.

    En revanche, j'ai eu la chance, il y a une quinzaine d'années, de filmer une femelle sur un merle qu'elle s'est mise à plumer mais lorsque j'ai voulu la suivre avec mon télé, hop, elle a disparu !

    C'est ça la Nature mais quelle émotion, quelle sauvagerie, rien ne peut remplacer une scène même non aboutie, surtout pas un montage artificiel avec des oiseaux apprivoisés !

     

    Fichiers attachés:

    • J'aime J'aime x 2
  14. Fifi52

    Points Repaire:
    4 780
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 999
    Appréciations:
    +40 / 262 / -0
    Quelle belle observation ! :bravo: :bravo:
    Filmer une chasse d'autour "sauvage" est quasi impossible: trop d'obstacles. On peut comprendre l’utilisation d'animaux imprégnés.
    Mais c'est sûr que cette couverture de DVD est surréaliste! :perplexe: On est plus près du fantasme que de l'étude naturaliste.... :sad:
     
  15. Charlie

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 293
    Appréciations:
    +134 / 586 / -1
    De plus le détourage est mal fait ...
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous