Nous suivre

Comment / Pourquoi financer son court métrage ?

Discussion dans 'Faire son film' créé par désactivé0517, 2 Février 2017.

Statut de la discussion:
Fermé pour nouveaux messages
  1. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Court métrage à zéro budget !
    Lorsqu'on tourne ses tous premiers courts métrages, la plupart du temps on s'organise entre amis, on se fait prêter du matériel et un endroit pour tourner, on se cotise pour les sandwiches, et on trouve des costumes et des éléments de décors chez Emmaüs pour quelques euros.
    On peut également chercher une association, un vidéo club pour partager son projet, trouver des collaborateurs, un réseau déjà constitué.

    C'est le meilleur moyen de démarrer, et tous les réalisateurs sont passés par là.
    Pas d'autres moyens plus efficaces d'apprendre à faire des films qu'en en faisant !

    Diffuser son Court métrage à zéro budget
    Le film ainsi fait et terminé, on peut le diffuser sur Youtube / Vimeo, ou sur son Facebook, le présenter sur un Forum comme ici pour recueillir l'avis de passionnés et professionnels, on peut aussi le projeter dans une salle de cinéma dans sa région, et le soumettre à des Festivals, mais j'aborderai ce sujet dans un autre post.

    Arrive le moment où l'on souhaite aller plus loin, avoir un meilleur matériel, bénéficier d'éclairages plus performants, pouvoir rémunérer un technicien, un comédien, louer une voiture...
    Bref l'étape où un financement serait bienvenu...

    En France, nous avons une chance incroyable, c'est qu'il est possible d'être presque entièrement subventionné pour faire un film ! C'est d'autant plus rare qu'il ne faut pas s'en priver ! On ne risque rien à tenter de monter un dossier pour récupérer un budget !

    La première étape consiste à monter un dossier de production :

    Il s'agit de rédiger et mettre en forme un dossier de quelques pages qui présente votre projet de film !
    Ce dossier peut être rédiger dans un logiciel de mise en page type Word ou Power Point ! Il sera converti en PDF, imprimé, relié, et envoyé au format papier et parfois numérique aux organismes compétents.

    Il doit comprendre impérativement les rubriques suivantes :

    Le Pitch

    Un résumé de l'histoire en quelques lignes en deux ou trois phrases maximum !

    Le synopsis

    Un résumé du scénario en une ou deux pages maximum

    Le scénario

    Les dialogues dans la chronologie, avec les indications des lieux / moments de la journée / placement de caméra / mouvements d'appareil / focale.. Bref ce qui permet d'imaginer le film !
    Je ne peux que vous conseiller d'utiliser un logiciel spécifique à l'écriture de scénario, car certaines commissions n'aiment pas les docs Word.
    Il existe un logiciel d'écriture de scénario très performant et gratuit :
    Celtx

    La note d'intention réalisateur

    C'est un texte qui explique pourquoi vous avez choisi le sujet du film, sa forme...Quelle est l'origine du projet, où vous avez puisé vos sources d'inspiration... Vous pouvez écrire à la première personne et dire :
    _" j'ai voulu faire ce film car..."
    C'est un texte très important, car il montre votre motivation, votre envie, et le niveau d'approfondissement du sujet.

    Le CV du réalisateur

    Vous expliquez votre parcours, si vous avez fait un stage ou participé à des films amateurs ou semi-pro, précisez à quel poste vous interveniez... donnez les liens vers vos courts métrages précédents

    Le casting

    Une page avec les photos des comédiens, leur cv, un formulaire signé de leur main de droit à l'image qui assure qu'ils sont d'accord pour jouer dans le film

    Le budget prévisionnel
    [​IMG]

    C'est le document crucial !
    Les professionnels qui vont lire votre dossier vont souvent commencer par parcourir le budget, puis lire le scénario et tenter de s'assurer que le budget est cohérent, logique, pas sous- ou sur-évalué (dans les 2 cas, le projet sera rejeté !).
    Le budget sera rédigé dans un doc Excel. Voici le lien vers le formulaires du CNC qui est le plus complet :
    Formulaire CNC
    Vous pouvez adapter ce formulaire à vos besoins et effacer les lignes qui ne vous concernent pas.
    Attention : Pour que votre budget soit conforme, tous les postes doivent être monétisés !
    => si c'est vous qui réalisez = vous devez indiquer la rémunération du réal (vous)
    => si c'est aussi vous le Chef Op (cadre et lumière) vous complétez la rémunération du Chef Op (vous)
    => si c'est vous aussi qui montez = vous complétez la rémunération du monteur (vous !)
    Oui, vous aurez donc droit à 3 rémunérations ?
    > ce choix d'organisation est très mal considéré. En effet la profession et les syndicats imposent une équipe avec une femme ou un homme (professionnel) avec une compétence métier pour chaque poste d'un film.
    Attention :
    Si c'est vous qui faites le montage, ne vous dites pas qu'il ne sert à rien de financer cette tâche, car vous la ferez le soir après le boulot... Chaque poste doit impérativement être décrit sous peine d'être rejeté !
    Un film qui ne décrit pas chaque poste et le temps que vous estimez pour chaque poste est un dossier incomplet et non conforme !
    Un dossier avec un budget ridicule ne passera pas mieux pour autant !

    Le plan de financement
    [​IMG]

    C'est la répartition de la participation de chaque partenaire financier.
    En effet, les organismes que vous allez solliciter ne financeront jamais 100% de votre film !
    Chaque partenaire prendra une part seulement

    Vos partenaires financiers :
    Commission Régionales / BAT
    Commencez par consulter le site internet / page Facebook du BAT de votre région (le Bureau d'accueil des Tournages). Voici un lien pour trouver la commission de votre région :
    Liste des Commission régionale BAT
    N'hésitez pas à les contacter par téléphone pour vous renseigner sur les dates des commissions pour envoyer votre dossier, et les conditions particulières.

    Commissions nationales

    Le Centre National du Cinéma et l’image animée (CNC)
    Le CNC est le principal organisme qui subventionne les courts métrages. Attention ils reçoivent des milliers de dossiers chaque année, la sélection est rude, il ne faut pas s'attendre à des miracles.
    Mais il est important de tenter sa chance, en s'assurant que votre dossier et PARFAIT !
    Il y a plusieurs commissions au CNC : Aide à la Prod, aide à l'écriture, aide à la diffusion, à la promotion, bourse des Festivals...etc etc
    Pour plus de détails > consulter le site du CNC ou écrivez-moi.

    Société de production de Courts Métrages

    Vous pouvez envoyer votre dossier à une société de production. Il est important de ne pas envoyer votre dossier au hasard à n'importe quelle boite de Prod !
    Il faut vous assurer que votre film répond à la ligne éditoriale de la société que vous souhaitez solliciter !
    Si vous voulez faire un drame, un film de zombies, une comédie, vous trouvez des sociétés de production qui sont plus ou moins spécialisées !
    N'hésitez pas à passer un coup de fil avant d'envoyer votre dossier, afin de vous assurer qu'il le liront, qu'ils sont ouverts aux nouveaux projets, si ils ont des conditions particulières...
    Une société de production peut vous proposer de prendre en charge le financement à 100% de votre film, si elle sélectionne votre dossier. Mais elle peut également choisir de ne prendre qu'une partie seulement. Si elle prend 100% c'est elle qui se chargera de soumettre votre dossiers aux commissions, c'est un atout !
    Je réponds à vos questions sur le sujet car il est complexe !

    Le Financement participatif / Crowdfunding
    Vous présentez votre projet de film sur une plateforme de Crowdfunding => vous définissez une cagnotte que vous souhaitez obtenir, et sollicitez vos amis, leurs amis, les amis de vos amis, pour rassembler le montant de cette cagnotte > à partir d'1€ !
    Attention : pour que ça fonctionne il faut un très bon réseau, c'est à dire beaucoup de contacts Facebook / tweeter et des amis avec beaucoup d'amis Facebook...etc
    Il faut bien préparer la promotion de votre projet pour que le plus de gens possible consultent la page du site de Crowdfunding !
    Cette partie du financement ne peut représenter qu'une petite partie du budget global dans le cas d'une "vraie" production !
    Évidemment, vous pouvez tenter de financer votre projet entier en financement participatif de cette façon.... mais la cagnotte sera importante, il vous faudra réunir beaucoup de donateurs !
    Voici quelques plateformes de financement participatif qui agissent dans le court métrage :
    Touscoprod
    Ullule
    KissKissbanbank
    Movies-angels

    Voilà....

    Si vous avez des questions je suis ouvert aux questions, si d'autres souhaitent partager leurs expériences c'est encore mieux !
    La discussion est ouverte !
     
    #1 désactivé0517, 2 Février 2017
    Dernière édition: 24 Février 2017
    • Je recommande ! Je recommande ! x 2
    • J'aime J'aime x 2
  2. AQW333

    So

    Points Repaire:
    9 600
    Recos reçues:
    76
    Messages:
    5 785
    Appréciations:
    +225 / 756 / -11
    Même si je ne suis pas concerné...merci pour ce document assez dense fruit de ta longue expérience.
     
    • Merci Merci x 1
  3. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Merci AQW333.

    Je n'ai pas abordé des points importants comme le fait de monter un dossier de production en étant réalisateur, ou en créant une petite asso 1901, car les enjeux ne sont pas tout à fait les mêmes...

    Mais la discussion est ouverte...

    Il existe pas mal de documents très détaillés sur ce sujet sur Internet, je trouvais juste que ça manquait ici, sur un Forum ou autant de vidéastes débutants se croisent...
    Et l'avantage d'un Forum, c'est que ça reste ouvert et chaque expérience peut venir enrichir le débat !

    Merci encore AQW333.
     
  4. cournonsec

    So So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    72
    Messages:
    2 281
    Appréciations:
    +62 / 341 / -3
    Bonjour LUCIDE,
    et grand merci pour ton aide expérimentée. :good:
    Toutefois si je me réfère en particulier à Philippe Perret qui me semble plein de bon sens lorsqu'il écrit dans son ouvrage "Savoir rédiger et présenter son scénario" que "le jargon technique est à proscrire absolument du scénario" et qu'il faut le remplacer par ce qu'il appelle "le découpage implicite" en décrivant ce que le spectateur verra au lieu de décrire les moyens utilisés pour y parvenir. Il argue du fait que le(s) lecteur(s) professionnels (les producteurs) du scénario ne le lisent qu'en diagonale et doivent être captivé(s) immédiatement par le texte dont les précisions techniques les détourneraient à coup sur.
    Scénario ou découpage technique ? je pensais que les "placement de caméra / mouvements d'appareil / focale.. " étaient réservés au découpage.
    Peux tu approfondir ce point ? ;-)
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  5. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Tu as raison sur un point.

    Le scénario n'a pas une forme définie dont il ne faudrait pas sortir.
    Un scénario peut prendre de multiples formes.

    Une très belle forme c'est le "scénario Littéraire" surtout utilisé dans l'adaptation.

    Mais il ne faut pas confondre le scénario écrit par les Frères Dardennes ou celui de Wim Wenders, car pour eux, toutes les excentricités sont permises...
    Au CNC ou à la commission régionale, ils reçoivent des centaines de scénarios à chaque session... Et ils ont tendances à prendre les plus faciles à lire d'abord, ceux qui respectent les formats bien standards.

    J'ai assisté à plusieurs conférences organisées par le CNC et par des membres de la commission régionale, et ce qui les intéressent, c'est de comprendre, au travers de tous les éléments intégrés au scénario, l'exploitation cohérente du budget, la cohérence entre l'intention et la cinématographie.
    Il faut bien comprendre que les commissions du CNC ou des Régions ne jugent pas des aspects "artistiques" du scénario, mais plutôt de sa cohérence, de l'homogénéité du projet. Ils sont là pour donner de l'argent, pas pour donner un pass "artistique" sur le coté génial ou pas d'un film.
    Car cela ils sont bien incapable d'en juger sur papier.

    Une commission, c'est trivial ! Les mecs lisent en diagonale le scénario, regarde et comparent avec le budget, jette en œil sur les photos, les éléments visuels...
    Et paf, c'est non !
    Et paf, c'est oui
    Au suivant.

    Évidemment, si il y a quelqu'un de connu dans le film, un technicien renommé, un comédien connu, cela apporte une caution au projet et le Jury est "sensible" à cela...

    C'est très différent si tu envoies un dossier à un producteur qui sera plus sensible à la démarche de réalisation et là, je suis d'accord avec toi !

    Le film que je tourne en ce moment > j'ai reçu le scénar par Facebook. Il était très neutre, pas sexy du tout, carrément austère, mais j'ai été épaté par l'écriture et lorsque j'ai vu que c'était un mec de 24ans...j'ai été surpris par la maturité. Ce scénar aurait été jeté de suite en commission, car tout était foireux le budget n'importe quoi....
    Mais j'ai appelé le mec et j'ai décidé de produire son film et pas seulement de faire Chef Op ce que voulait initialement le mec.
    Dans son scénar il y avait toutes les valeurs de plan, toutes les focales par plan + un story board détaillé. ça faisait 2 ans qu'il bossait dessus.
    On a refait son dossier, changé la forme du scénar. On a obtenu les sous. On a tourné la première partie dans les Pyrénées il y a quelques semaines, on termine les 10 derniers jours dans quelques jours.
     
    #5 désactivé0517, 2 Février 2017
    Dernière édition: 3 Février 2017
    • J'aime J'aime x 1
  6. jpr83

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    39
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Bonsoir et merci pour le partage.
    En tant qu'amateur je t'ai envoyé en privé un petit scénario Lucide et si ça intéresse un réalisateur alors pourquoi pas.
    À bientôt et encore Merci
     
  7. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Je ne suis pas la bonne personne si tu recherches un réalisateur.

    Si tu recherches des collaborations dans le court métrage, je te conseille la meilleure adresse :
    Maison du Film Court-PAGE D'ACCUEIL

    C'est l'association la plus importante pour le Court Métrage en France. Tu peux y trouver une masse énorme d'informations : des dossiers, des ateliers, des rencontres avec des réalisateurs, des techniciens, des intervenants...Des conseils pour monter un projet de Court...etc.
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. jpr83

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    39
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Je ne sais pas trop ce que je cherche, peut-être une collaboration comme tu le dit en tout cas merci pour le lien, j'y vais faire un tour. ;)
     
  9. JulienBB

    Points Repaire:
    1 520
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    325
    Appréciations:
    +4 / 4 / -0
    Travail remarquable - merci. Cela doit aider beaucoup de nos amateurs passionnés.:bravo:
     
  10. Arthur le moine

    Modérateur So

    Points Repaire:
    5 320
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    2 418
    Appréciations:
    +0 / 2 / -0
    Très bon résumé, merci pour ce post qui devrait aider pas mal de jeunes vidéastes ici !
     
  11. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    471
    Messages:
    22 340
    Appréciations:
    +469 / 2 097 / -10
    Tiens, un revenant ! :love:;)
     
  12. Arthur le moine

    Modérateur So

    Points Repaire:
    5 320
    Recos reçues:
    6
    Messages:
    2 418
    Appréciations:
    +0 / 2 / -0
  13. Alexweb

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    29
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci Lucide pour ce sujet c'est très intéressant, c'est une super contribution de ta part !
    J'aurais besoins de vos lumières...

    J'ai un projet de "documentaire" (alliant imageries 3D/Motion Graphics/prises de vues extérieures) que je veux réaliser (docu qui pourrait être unitaire mais aussi déclinable en série). Pour ce faire j'ai besoin de trouver des financements. Je signale que je serai le réalisateur/chef op, le graphiste, le monteur, l'étalonneur (toute la post-prod), bref je ferai tout.
    Tout ce qui est création graphique & post-prod se feront dans une région (là où je réside) et le tournage en extérieur (uniquement) se fera quant à lui dans une autre région (toutes le 2 en France métropolitaine, pour la précision).
    Donc pour mener à bien ce projet, j'ai besoin d'une structure de production audiovisuelle pouvant être apte à trouver et collecter des financements. Là où j'en suis, pour le moment, je pense (à priori) créer une association loi 1901 code NAF/APE 59.11, pour pouvoir notamment demander des subventions d'organismes publics et autres (tels que Régions, CNC...). J'ai l'impression que de créer une asso serait le plus simple pour moi...

    Mais voilà quelques interrogations que j'ai :

    - Si je crée une asso (sachant que je ne peux pas être membre du Bureau), comment s'articuleraient mes positions/statuts (réal/graphiste/post-prod) au sein de celle-ci ? Je m'explique, serais-je finalement un salarié de l'asso ? Sous le régime d'Intermittent ? Cela regrouperait toutes mes compétences en un seul contrat ou il faudrait un contrat pour chaque spécialité technique (un contrat de réal, un contrat de graphiste,...) ? Ou bien je devrais être considéré comme un prestataire de services, facturer à l'asso ces prestations (sachant que j'ai un numéro de Siret pour l'activité de Graphiste Vidéo) ?

    - Sur cette page des aides de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Audiovisuel : aide à la production de documentaire de création
    il est mentionné dans les Modalités d'attribution que le producteur devra justifier de la réalisation de dépenses en région Rhône-Alpes égale à 160 % de l’aide régionale attribuée. Là je ne comprends pas ! Cela veut dire qu'il faut que je dépense en région plus que ce qu'elle me donne ????
    Du coup, si je comprends bien leur "aide" est une "non-aide" !!! Vous voyez ce que je veux dire ?! J'en serais de ma poche, donc en quoi c'est une aide de leur part ?!!!!
    Je suis un peu perdu...

     
  14. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Il y a déjà un TRES gros problème dans votre démarche.

    Le financement des régions vient du CNC (ce n'est pas l'argent du contribuable). Cet argent vient de la contribution de 1€ prélevée sur tous les tickets de cinéma.
    Cet argent est redistribué afin de faire vivre la filière audiovisuelle et les métiers du cinéma.

    Donc si vous faites tout tout seul sur votre film (pas de cadreur, pas d'ingé son, pas de monteur, pas de graphiste, pas d'étalonneur...) vous ne pouvez bénéficier d'une subvention d'aucun organisme dépendant du CNC !
    Le montant des subventions est accordé sur la base d'un budget prévisionnel que vous devez fournir dans votre dossier de production.

    => Vous devez compléter le dossier de demande en complétant l'estimation budgétaire avec le nom, le poste et la rémunération de chaque poste sur votre projet (aux tarifs syndicaux en vigueur). Sans ces infos, votre dossier est considéré incomplet et sera rejeté.

    Une subvention du CNC n'est pas du mécénat pour financer les rêves d'une personne, cet argent doit revenir dans le système. C'est une exception française (avec ses avantages et ses défauts).

    Pour être salarié d'une asso il faut qu'elle bénéficie d'une trésorerie, et cette trésorerie ne peut venir ni du CNC ni de la région sur les subventions audiovisuelles (car elles ont associées à un projet, un doc, un film.....).

    Vous ne pouvez facturer à votre asso vos propres prestations...c'est illégal.


    La région ne finance JAMAIS un projet à 100%, ça part ne peut dépasser 1/4 du budget total du film / doc.
    Le CNC Idem = 1/4 maximum.
    Vous devez trouver le reste auprès d'autres financeurs (CNC / Procirep / entreprises privées / crowfinding etc etc...).
    Je vous rappelle que la production est un métier, un métier très complexe.

    Par exemple, pour un budget total d'un film de 80 000€ ma région ne m'accordera pas plus de 20 000€, mais elle peut considérer que, compte tenu de mon projet elle ne me donnera que 9 000€. Je dois donc trouver le complément !!!
    Rien n'est automatique !

    Vous devez conserver toutes les factures des dépenses réalisées avec la subvention et les présenter lors de la présentation de vos comptes, afin qu'une vérification soit faites. Vous pouvez être amené à rendre de l'argent si vous n'avez pas respecté les règles !
    Le CNC est très pointilleux et certains ont payé cher, très cher les petits arrangements...

    Il n'y a que Fillion qui peut, en toute légalité, payer sa femme à ne rien faire au frais du contribuable !

    Ne croyez pas que les subventions sont du mécénat et que l'argent est distribué facilement.

    Dans certaines régions 70% des projets sont rejetés, au CNC les chiffres sont durs également !
    J'ai attendu 2 années durant lesquelles 100% de mes projets ont été rejetés avant qu'enfin je bénéficie de soutien de ma région, j'ai du faire mes preuves en tant que producteur avant que ma région soutienne mes projets.
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. hammondandco

    So

    Points Repaire:
    7 705
    Recos reçues:
    30
    Messages:
    1 008
    Appréciations:
    +22 / 183 / -3
    re-bonjour,

    je suis pas très sûr que la formule "association 1901" corresponde à ce qui te faudrait.

    - d'abord, pour monter une asso, il faut être plusieurs (au moins trois, si on considère la loi)
    - de plus, que je sache, un dirigeant (= membre du bureau, comme tu le dis justement) ne peut pas tirer avantage pécuniaire (ou autre, en fait) du fonctionnement de l'asso, qui par ailleurs doit rester "zéro-profit", rappelons-le ; soit, mais c'est là que la réglementation est un peu ambiguë : rien ne s'oppose réellement à ce que un membre du bureau soit salarié de l'association (à condition que cela soit pour une prestation bien définie, excluant les fonction relatives au management et à la gestion de l'asso) ; et ce salarié peut parfaitement être intermittent (je sais de quoi je cause).
    - le handicap, c'est qu'il faut que ces travaux salariés soient très bien définis, et que les rapports soient fluides, car la difficulté relevée par la jurisprudence, c'est que un membre du bureau salarié est à la fois employeur et employé, et ça conduit tôt ou tard à des situations difficiles.

    bref, en résumé, tout cela est possible : bâtir une association à condition d'être plusieurs (tout seul, ce n'est pas associés, c'est de la sémantique élémentaire), une asso peut rémunérer un ou plusieurs salariés, la loi ne s'oppose pas à ce que salarié soit au bureau mais on ne le recommande pas, et et salarié peut être intermittent sans problème (sauf que la gestion administrative d'un semblable employé est délicate et harassante).

    crédibilité d'un semblable montage auprès des instances susceptibles d'apporter subventions ? là, j'ai un peu des doutes.
     
    • J'aime J'aime x 1
Chargement...
Statut de la discussion:
Fermé pour nouveaux messages

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous