Nous suivre

Rejeter la notice

Illustration Event Raw C200--- Conf/Atelier/Apéro gratuit ----
Tourner en Raw avec une C200
Le jeudi 12 Déc à 17h
>> Toutes les infos <<

Bonnes augures chez Blackmagic : URSA Mini Pro !

Discussion dans 'BlackMagic-Cinema Camera' créé par Le Chat Errant, 3 Mars 2017.

  1. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    89
    Messages:
    6 722
    Appréciations:
    +268 / 911 / -16
    Merci MyPov...

    Ce que je demandais c’était des explications sur la fonction ISO apparu je crois dans DVR 12.....et pourquoi cette sémantique ?

    Toi tu parles de bruit...

    En fait on suppose à demi mots , qu'il s'agit d'une émulation qui va donc inventer une sensibilité en forçant ou pas l'intensité de la réponse qui a était insuffisante à la prise de vue...Bref pourquoi appeler cela ISO source d'embrouille...parce que cela serait parfaitement calqué sur une variation ISO à la prise de vue ? Je parle du raw seul à avoir automatiquement la sensibilité native du capteur par définition.

    Bref c'est ce genre d'avis que j'aurais voulu avoir, plutôt que des suppositions faites par toi ou moi (ou une leçon sur le raw)...même si je nous estimes beaucoup.. ...

    J'ai donc cherché des infos sur ce paramétré ISO en post prod sur DVR pour comprendre ce que cela apportait dans un flux de production...
    Is Changing ISO in Post Production Accurate?

    A priori je trouve contre productif d'utiliser la même sémantique ( Quand on corrige une exposition en post prod, les valeurs utilisées n'ont pas de correspondance avec l'appareil que tu utilises à la prise de vue..:unsure:)

    Mais dans l'univers Blackmagic cela permet peut être de tout de suite traduire un nouveau réglage à la prise de vue...si cette correspondance est fiable... alors c'est surement un plus dans une prod plus sophistiqué comme le raw

    J'ai donc peut être surestimé les capacités de réponses de mon interlocuteur .....tant pis

    Il est possible que l'on ait une autre réponse magistrale sur le raw , les ISO, les stops... un peu comme écraser une mouche avec un marteau piqueur ... et ne pas satisfaire une demande précise...mais bon on a l'habitude donc tant pis aussi, j'irais vomir... :D

    Juste un mini HS pour répondre à la demande de NORSEY qui me semblait pertinente...
     
  2. MyPOV

    So

    Points Repaire:
    10 900
    Recos reçues:
    65
    Messages:
    5 155
    Appréciations:
    +319 / 744 / -4
    AQW333, ton lien confirme que le concept présenté est bon, il s'agit telle que l'a définie Blackmagic d'une correction de l'ISO en post traitement.

    Reste la question de ce que comporte cette correction. J'imagine tel que le dit Gigidu13 en #40 et parce que ça semble cohérent, que cela concerne avant tout la force de traitement du bruit dont sont pourvus à la prise mais "de manière fixe" même les appareils premier prix.

    Je suis intervenu surtout parce qu'il me semblait que la discussion déviait pour peu de choses sur de mauvais rails alors qu'elle m'intéresse, aussi je vais maintenant simplement continuer à vous lire, à vous d'apporter les précisions techniques :)
     
    #47 MyPOV, 17 Décembre 2017
    Dernière édition: 17 Décembre 2017
  3. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    89
    Messages:
    6 722
    Appréciations:
    +268 / 911 / -16
    Oui et encore merci...
    Quand j'ai posé la question, je voulais une explication de l'outil propre à DVR, car augmenter un niveau global d'intensité, tous les soft savent le faire...:rolleyes: Et pour la commodité des échanges, j'avais comme il se doit, définit une sémantique en séparant bien Sensibilité (captation) et Intensité (restitution/correction post prod)...en évitant d'être pédant par de trop longs exposés...:hum:

    Sur ce site dédié au professionnels de l'étalonnage, "Can in-camera ISO changes can be accurately ‘fixed in post’? If so, how accurate are we? " traduit exactement la crainte qui sous tendait ma question...et a mérité un article ...la bas.

    Mais la réponse plus précise sur l'action de ce filtre jusqu'à lors inconnu pour moi était là ...
    "DaVinci Resolve 12: I’ve tested this in Resolve 12, which adds an ISO option. Flipping ISO up or down is precisely the same as moving up or down whole number increments in the Exposure box. Nothing I show in this Insight has changed in Resolve 12, other than the convenient pull-down for quick ISO changes."

    Apres effectivement, comme toujours, une comparaison de ce redressement post prod avec une correction faite plutôt à la prise de vue permet d’évaluer l'efficacité du soft...mais ce n’était pas ma question car cela n'a plus rien à voire avec l'efficacité de la camera elle même utilisé avec n'importe qu'elle Soft, sujet de ce retour d’expérience offert gracieusement par Mr Gigidu13...soyons sport ;-)

    Bon j'avais je crois assez bien supposé, mais j'aime bien avoir la confirmation en direct .... :rolleyes:

     
  4. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 437
    Appréciations:
    +61 / 314 / -1
    Hello!
    Bon, eh bien il semble qu'on finit par se comprendre ?
    Est ce que le béotien que je suis (et reste obstinément...) peut traduire simplement ?
    (je sais bien que parfois, trop simplifier conduit à des inexactitudes...)
    Quand je rectifie l'exposition sur mon logiciel de montage, je ne change pas les Iso choisis à la prise de vue, qui eux sont non modifiables,
    mais je fais "comme si" ?
    De là à graduer le curseur de réglage de l'expo en "iso" ou avec un autre terme évitant la confusion, il n'y a qu'un pas.
    Un peu comme quand je modifie la balance des blancs au montage, non ?
    Alors pourquoi ça ne se fait pas sur FCP et les autres, sauf si j'ai bien compris DVR ?
     
  5. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    89
    Messages:
    6 722
    Appréciations:
    +268 / 911 / -16
    Oui c'est cela ...
    - pousser des IS0 /Gain à la prise = sensibilité augmenté + Bruit = une intensité native de prise de vue
    - Pousser un Gain (ISO avec DVR) = corriger après coup cette intensité native ....à la limite du bruit.

    Quand NORSEY dit : "...monter (corriger)en post à 6000 ISO et que l'image reste propre. Comment monter (corriger) en ISO à ces valeurs dans l'application FCP 10.3." ...origine de la discussion, il a besoin d'un tableau de correspondance pour savoir à quelle valeur de correction sans bruit cela correspond. et se dire ooo ou pas pour cette caméra ...Pour la correction elle même il y a tous les outils pour sur n'importe quel Soft...

    Pourquoi pas d'outil ISO sur FCX..? Parce que il faudrait le proposer pour tout le matériel existant (un peu comme pour une LUT), tous les appareils n'ont pas la même valeur native de sensibilité ISO par exemple or là on parle de raw ..C' est d’ailleurs évoqué dans l'article.

    Bref c'est un outil de plus.. et on peut utiliser des scopes (waveforme: false color ...) au tournage, sans passer par DVR

    Quelques précisions sur ce flux de prod aurait été utile...

    :jap:
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  6. Gigidu13

    So

    Points Repaire:
    6 330
    Recos reçues:
    55
    Messages:
    1 239
    Appréciations:
    +2 / 7 / -0
    L'embrouille vient du langage, de la syntaxe utilisé pour parler des choses. A l'origine, il y a le film argentique. Par exemple la Kodak TriX dont la sensibilité est de 400 ISO. On dit que c'est la sensibilité nominale parce que c'est là que se situe son meilleur comportement sensitométrique, rapport entre la plage dynamique du négatif, le temps de développement dans le révélateur et en conséquence sa granulation.
    On peut "pousser" la Trix à 800, 1600, 3200 iso. Cela veut dire qu'on sous expose le film de 1,2 ou 3 diaphs selon qu'on est à 800, 1600 ou 3200 iso et qu' ensuite on laisse le film plus longtemps dans le bain du révélateur pour faire monter les basse lumières, et ce faisant on fait aussi monter le grain et la densité du film.
    Les données Raw du capteur sont comme un négatif qui n'a pas encore été plongé dans le révélateur. On choisit une sensibilité de développement pour avoir le meilleur rendu possible. Pourquoi on choisit une sensibilité de tournage ? Parce que le numérique te donne à voir quelque chose sur un écran sensé être étalonné, qui restitue une image équilibrée pour une sensibilité donnée. C'est un immense changement par rapport à l'argentique où les "données" ne se voyaient qu'après développement. Et du reste si l'on choisit de ne pas travailler en Raw, on voit sur l'écran le futur contenu du fichier numérique qui sera enregistré.
    Alors la différence entre sensibilité/gain et exposition, aucune,c'est pareil. C'est juste que ça ne se passe pas au même moment, mais c'est la même opération.
    La différence entre raw et pas raw est que l'on travaille ou pas à partir des données brutes.
    Modifier l'exposition sur un fichier en 8 bits 4.2.0 ça ne donne pas du tout le même résultat que sur le fichier raw en 12bits. En numérique on n'a pas de grain, mais du bruit. En montant l'exposition, on amplifie tout le spectre et lorsqu'on fait monter les parties sombres moins fournies en information de luminance, ça fourmille. Il faut de l'électronique et des algorithmes logiciels chiadés pour en venir à bout. Electronique intégrée jusqu'à un certain degré dans la caméra selon les marques. Les Prores qui sortent de la BM mini pro sont propres à 1600 iso. Canon fait aussi bien en XAVC jusqu'à au moins 6400 iso voire plus et SONY fait le grand écart sur le A7SII.
     
  7. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    23 500
    Recos reçues:
    441
    Messages:
    10 171
    Appréciations:
    +217 / 709 / -4
    Salut Gigidu13,

    Je ne vais pas être tout à fait d'accord avec toi mais... on ne va pas se fâcher ! :laugh:;-)

    Quand tu dis que le raw contient les données brutes du capteur tu as entièrement raison. Et c'est bien pour ça qu'il contient ce qui sort du capteur à une sensibilité donnée.

    Dire que l'on va régler la sensibilité d'une vidéo après coup parce que on a filmé en raw est assez dangereux quand même. Plus tu montes en sensibilité, plus tu vas augmenter la tension électrique en sortie de capteur et plus tu vas augmenter le bruit. Exactement pareil que si tu enregistres en dématricé. Donc, du raw enregistré par exemple à 50 ISO sera bien moins bruité que s'il était enregistré à 500 ISO. C'est d'ailleurs le seul point commun qu'il a avec le dématricé et c'est pour ça que les gens ne te comprennent pas.

    Donc, il vaut mieux bien choisir sa sensibilité, même en raw, afin d'en tirer le meilleur du point de vue bruit.

    Là où tu as raison et je pense que c'est ce que tu veux dire, c'est que le débruitage du raw est plus performant avec un bon logiciel de développement que le dématricé. Nul ne peut le contester. Autant la balance des blancs est sans importance en raw (on peut la refaire à loisir), autant je ne me risquerais pas à ne pas accorder d'attention au réglage de la sensibilité à la prise de vues pour optimiser l'image et pouvoir la développer avec le moins de bruit possible sans perte de détails.
     
  8. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 437
    Appréciations:
    +61 / 314 / -1
    Et les capteurs iso-invariants dans tout ça ?
     
  9. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    247
    Messages:
    12 291
    Appréciations:
    +348 / 1 273 / -15
    ca serait la classe, raison de prendre du Nikon (frequent) et pas du Canon (rare).
    Par contre , pas sure que ce soit valable en mode video.
     
  10. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 437
    Appréciations:
    +61 / 314 / -1
    les capteurs des Nikon viennent de chez.... Sony. Idem chez Pana, Olympus, Fuji....
     
  11. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    247
    Messages:
    12 291
    Appréciations:
    +348 / 1 273 / -15
    c'est pas le capteur qui est iso-invariants, c'est le programme qui le commande.
    Nikon a choisi de gerer la plupart de ses appareil de maniere iso-invariantes (c'est a dire qu'ils font dans l'appareil ce qu'on ferait sur photoshop). Un gros avantage pour ceux qui veulent de belles photos sans passer par l'etape retouche.
     
  12. Gigidu13

    So

    Points Repaire:
    6 330
    Recos reçues:
    55
    Messages:
    1 239
    Appréciations:
    +2 / 7 / -0
    Jean-Luc,
    oui c'est bien ce que je voulais dire... On expose pas n'importe comment. Le capteur a une sensibilité nominale qu'il faut respecter, et ensuite bosser en Raw permet une plus grande souplesse et notamment un bien meilleur rendu sur le bruit...
    Je n'ai rien à ajouter ^_^
     
  13. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 437
    Appréciations:
    +61 / 314 / -1
    Ce n'est pas vraiment ce qui est expliqué dans le numéro 28 du magazine "Profession Photographe" (janvier-Février) avec un exemple à la clé...
    sauf à propos de la "sensibilité étendue", notamment celle du D5.
    Ce me semble même être tout le contraire....

    Cela correspond beaucoup plus à la prose du magazine :
    On expose à la sensibilité nominale, la photo apparaît spectaculairement assombrie, voire bloquée, et c'est ensuite dans le logiciel de développement qu'avec la commande exposition on l'éclaircit.
    Ainsi par exemple au lieu d'exposer à 6400 Iso sur le boitier on expose à 200 Iso et on corrige dans le logiciel de développement de +5 il.
    Mais ça ne marcherait que si le boitier est bien Iso - Invariant à 200 Iso ( ce qu'évidemment on ne sait pas a priori....).
     
  14. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    247
    Messages:
    12 291
    Appréciations:
    +348 / 1 273 / -15
    oui ca correspond a un capteur dont l'amplification analogique est optimale pour avoir le moins de bruit possible avec le maximum de sensibilite.
    du coup , il ne reste plus qu'a appliquer un gain digital pour avoir l'image que l'on veut en sachant que le gain digital n'apporte pas plus de bruit.
    un appareil non iso-invariant va jouer beaucoup plus avec le gain analogique, ce qui fait que plus on monte en ISO, plus on chopppe du bruit.
    Ca rejoint aussi le conseille de ne pas utiliser les reglages iso intermediaire de certains appareil.
     
  15. Gigidu13

    So

    Points Repaire:
    6 330
    Recos reçues:
    55
    Messages:
    1 239
    Appréciations:
    +2 / 7 / -0
    Cela dit... je viens de faire des essais en basse lumière, avec enregistrement en Prores 800 iso et 1600 iso et en Raw 800 iso (sensibilité nominale de l'ursa mini pro) ... Première Pro ne gère pas le raw compressé 3.1 et 4.1 mais seulement le raw dng loosless - il faut passer par un utilitaire SlimRaw qui transcode les Raw compressés en raw loosless ... Je trouve les Prores plus propres sous Premiere Pro, ce qui est dingue puisque Adobe est " l'inventeur du cinema DNG" .. Le Prores à 800 et 1600 iso est nickel. Sous Da Vinci Resolve, en revanche, le raw 3.1 et 4.1 est très bien géré et ça marche très très bien....
    Ma première impression est de bosser en Prores 422 ... ça marche vraiment bien.. je continue mes investigations... ^_^
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous