module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Nouvelle Formation Prise de son : les inscriptions sont ouvertes !
Maîtrisez la qualité de vos prises de son avec notre formation théorique et pratique de 3 jours ! Du 14 au 16 mai 2024 à Paris.

Argentique vs Numérique le cinéma est-t-il gagnant

Discussion dans 'Le café du Repaire' créé par caraibe, 29 Décembre 2022.

Tags:
  1. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    227
    Messages:
    21 331
    Appréciations:
    +472 / 1 532 / -56
    Je ne parle pas pour nous en tant de vidéaste mais pour le cinéma (en salle essentiellement)
    Bonjours tous
    j'avais lancé cette discussion dans le forum des projectionnistes en 2015 :
    Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ? - Forum Projectionniste
    Elle a fait pas mal de chemin depuis !
    Et côté résolution voici un test sur le 35 mm
    http://cyrille.pinton.free.fr/electroac/lectures_utiles/cinema/35mm_resolution_francais.pdf
    J'ai retenu : Copie prestige 1400 lignes et copies d'exploitation standard pas bien plus que 720 lignes.
    Pour moi le spectateur exigeant est gagnant même dans salle 2k bien réglée...Mais ça ..
    Un Rip chez moi est meilleur que le même film vu au 3 palmes La Valentine (pas une référence c'est vrai)
    Mais Les dernières copie 35mm que j'ai pu voir c'était qualité DVD SD sans plus !
    Donc même avec VP pas bien réglé on est gagnant je pense
    Faudra que je vois l'IMAX en 4k ..
    Top Gun Maverick mon fils m'avait mené dans une salle 4DX :col:..Vraiment faites l'expérience si vous voulez mais je déconseille.
    J'ai vraiment découvert la photographie du film chez moi !
    Mais y en a qui aiment être secoué comme un poirier et aspergé de flotte si il pleut :laugh:
     
  2. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    15 325
    Recos reçues:
    290
    Messages:
    2 695
    Appréciations:
    +277 / 848 / -3
    Coucou André,

    C'est beau l'argentique quand même, les émulsions ont fait des progrès aussi, les moyens de les scanner et de les nettoyer également. Quelques cinéastes ne jurent encore que par l'argentique. À tort ou à raison, peu importe, ça permet de continuer à faire vivre cette industrie.

    Il me semble avoir lu récemment qu'il y avait, à l'instar de ce qui s'est passé avec le vinyle pour la musique, un regain d'intérêt pour l'argentique depuis quelques années. Même si ça reste marginal, il y aurait une résurgence de l'argentique, principalement pour la photo mais pas uniquement. Des labos et magasins ont rouverts, des appareils sortent. Les tubes aussi sont omniprésents dans l'audio pro par exemple, des usines se sont mises à nouveau à fabriquer des tubes de très haute qualité (mais est-ce pour autant "mieux" que le transistor ?).

    Je pense que ce n'est pas une question de "qualité". Il y a peut-être un peu de nostalgie, et puis peut-être aussi la volonté d'un retour à du plus low tech. On pourra toujours regarder les images sur les pellicules même sans électricité, avec une loupe, alors que les supports numériques ne servent à rien sans une machine (ordinateur et écran). Je ne vais pas faire un long discours sur l'effondrement de notre civilisation qui est en cours, mais le low tech est vraiment une bonne approche pour se préparer à ce qui va arriver dans (tout au plus) les décennies prochaines. Prendre de la distance avec le high tech est une tendance, très (trop) marginale certes, mais que je constate clairement autour de moi. J'ai des amis, jeunes, qui refusent d'avoir un smartphone par exemple, pour tout ce que ça représente. C'est vivifiant également de voir des jeunes préférer la vie rurale au calme, plus proche de notre condition réelle (par opposition au monde totalement virtuel et conceptuel dans lequel vivent les gens dans les pays riches), de s'occuper de leur potager, plutôt que l'effervescence tumultueuse de la ville et du hi tech. Enfin, il y aurait énormément à dire sur le sujet, mais ce n'est pas le sujet. :)

    Pellicule vs numérique, je vois ça comme le débat sur le livre papier et la liseuse. J'avoue préférer les livres, l'objet est agréable au toucher, il a une odeur propre, il décore bien ma bibliothèque, je peux l'utiliser à tout moment, sans avoir besoin d'un appareil chargé. La pellicule c'est la même chose, il y a un côté sensuel que n'a pas une carte SD ou un SSD. Je n'ai pas besoin d'un ordinateur pour voir les images. Est-ce que le texte est plus beau, plus lisible sur du papier ou sur une liseuse qui permet une configuration fine ?

    Argentique, analogique, numérique, stratosphérique, peu m'importe, tout ce qu'on fait est à notre image : extrêmement éphémère (la pellicule aussi se détériore avec le temps). :)
     
    • J'aime J'aime x 3
  3. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    227
    Messages:
    21 331
    Appréciations:
    +472 / 1 532 / -56
    Belle réponse David :good:
    Pessimiste ? mais y a de quoi :sad:
     
    • Merci Merci x 1
  4. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    737
    Messages:
    28 076
    Appréciations:
    +1 070 / 5 485 / -20
    Tout à fait d'accord avec Liquidpro, je rajouterai juste que l'argentique en doc c'est beaucoup plus galère : cellules, changing bag, émulsions diverses en TC et sensibilité, magasins, filtres de conversion, chatterton, sacs noirs, boîtes vides, contrôles divers en fin de prise, gestion du son etc.. et que ça rend moins dispo pour l'essentiel : gérer ce qui se passe devant la caméra.
     
    • J'aime J'aime x 2
  5. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    227
    Messages:
    21 331
    Appréciations:
    +472 / 1 532 / -56
    Va donc trouver un salle qui projette en argentique
    J'avais y a pas très longtemps un copie de Home offerte par Arthus Bertrand à un gars que je connaissais
    Bien il a fallu se contenter d'admirer la peloche 35mm et ses nombreuses bobines :sad:
    Mythique c'est vrai ces bobines argentiques
     
  6. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    15 325
    Recos reçues:
    290
    Messages:
    2 695
    Appréciations:
    +277 / 848 / -3
    Projeter en argentique ne sert à rien, le négatif est scanné puis tout est traité en numérique ensuite. L'étalonnage numérique c'est quand même tout autre chose que l'étalonnage argentique. Les VFX aussi évidemment. Après la post-production, si besoin, le film est transféré sur pellicule à nouveau.

    Je ne crois pas que grand monde aujourd'hui suive le process complet de l'argentique.

    Et oui, en documentaire ou reportage, je plains les reporters de télévision qui pendant longtemps, filmaient en 16mm. L'argentique impose "un peu" plus de contraintes que le numérique. :)

    Mais il faut avouer aussi que pour ceux qui n'ont pas connu l'argentique, c'est plutôt fun. Ma compagne animait des ateliers sténopé (argentique) et ça faisait son effet, même auprès de jeunes rivés à leur smartphone. Le fait de voir une photo argentique apparaitre peu à peu dans le révélateur, un truc de base pour quelqu'un qui a bien connu et pratiqué l'argentique, revêt un côté magique pour ceux qui n'ont pas connu cela. Quand je montre une bobine 35mm à des gens qui n'ont pas connu l'argentique, c'est aussi amusant de les voir découvrir et scruter cet objet curieux. :)
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    439
    Messages:
    17 875
    Appréciations:
    +724 / 3 024 / -29
    le probleme de la video vs argentique, c'est pas la resolution, il y a longtemps que le digital a surpasse l'argentique. une copie dgitale dans n'importe quel cine est aussi bonne que l'original , alors qu'une copie 35 est bien moins bonne que l'original.
    Le probleme c'est la latitude entre le noir et le blanc.
    techniquement en video c'est plus difficile d'obtenir un rapport de contraste aussi grand qu'avec la pellicule et c'est aussi difficile d'obtenir une luminosite aussi intense.
    On y arrive doucement.
    Au cine a cote de chez moi les spectateurs ont geule parce quel Avatar2 etait projete avec des vieilles lampes xenon pourrie, la semaine suivante ils ont change les lampes et c'etait le jour et la nuit.
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    227
    Messages:
    21 331
    Appréciations:
    +472 / 1 532 / -56
    2 ou 3 dans le forum avaient la volonté de se lancer dans un projet en argentique super 8 ou 16mm
    on n'a pas eu de retour je me trompe ??
    vrai que le traitement de l'argentique demande plus de temps que le transfert d'une carte SD sur un pc :laugh:
    Mais tout de même ..
    Leur retour a du m'échapper possible aussi
     
  9. Video 92

    So

    Points Repaire:
    8 200
    Recos reçues:
    92
    Messages:
    5 265
    Appréciations:
    +260 / 1 052 / -5
    C'est un débat qui commence à dater. Certains réalisateurs ne jurent que par l'argentique, mais une fois le négatif développé et scanné, le reste du process est numérique.
    La différence se fait sur le négatif argentique qui aurait la possibilité d'un rapport de contraste plus important que le numérique, reste à voir !
    On pourrait dire que l'argentique, c'est comme la bande magnétique en analogique, lors de forts niveaux le système se comporte comme si il y avait un compresseur, la saturation arrive lentement.
    En numérique au dessus du niveau, ça "casse' tout de suite !
    Le bon exemple, l'enregistrement d'un coup de feu, bonne saturation en analogique et pétard mouillé en digital.
    Mais ce qu'il y a de commun entre argentique et numérique ce sont des systèmes à échantillonnage.
     
    • J'aime J'aime x 2
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    737
    Messages:
    28 076
    Appréciations:
    +1 070 / 5 485 / -20
    Un de mes potes s'est spécialisé dans les restauration de films, la première fois pour retrouver par procédés argentiques les couleurs de la version en film gaufré "Jour de fête" de Tati, ça avait été une sacrée aventure en labo évoquée dans un épisode de l'émission-culte "Cinéma-cinémas" (elle-même tournée en 16 mm inversible ), par la suite il a pris en main en numérique celle d'autres films de Tati, d' Ophüls, d' Abel Gance, de Pierre Etaix, de Raoul Ruiz, André S. Labarthe ... maintenant une fois les négatifs scannés il bosse en grande partie de chez lui avec Da Vinci et PFclean sur son Mac.

    Les meilleurs télécinemas ne garantissent pas un bon transfert | Archives moteurs
     
  11. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    439
    Messages:
    17 875
    Appréciations:
    +724 / 3 024 / -29
    bon je viens de (re)voir 2001 en 4k, c'est vrai que c'est assez bluffant, surtout le debut, avec des paysages hallucinants de precision.
    Apres, c'est moins evident, il y a pas tellement d'occasions a l'UHD de faire la difference (ca reste quand meme nickel)
    je peux pas le voir en HDR, mais les passages dans l'espace avec les gros constrastes ca doit etre pas mal.
     
    • J'aime J'aime x 1
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page