module inscription newsletter haut de page forum mobile

Acheter un Everio Gz-MC500 d'occaz

Discussion dans 'JVC Everio, GR' créé par overcast, 11 Décembre 2005.

  1. overcast

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    4
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
  2. overcast

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    4
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    L'enchère fini dans 6 jours apprement... Quelqu'un pourrait me donner ses conseils rapidos ?
     
  3. itrophe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    266
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    fais très attention ... le gars a un profil à ZERO .... ce qui veut dire qu'il débute ...

    Si tu achètes ... méfies toi .. demande à payer en contre remboursement ou aller chercher la machine ...

    Pourquoi la vend-il ?

    et enfin ..... le prix de départ est de 690€ .. combien coutera-t-elle au final ?

    Elle est à 1100€ TTC en neuf chez LDLC
     
  4. Bob Art

    Bob Art Supermodérateur
    Modérateur

    Points Repaire:
    3 720
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    14 529
    Appréciations:
    +0 / 3 / -0
  5. Ouais

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    58
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bob Art, je ne comprends pas ton acharnement contre les cam à disque dur.

    C le 3ème thread ke je lis où tu prétends ke l'everio à des problèmes.

    Tu cites ce post, auquel finallement je v répondre, un peu à la manière dont lucyreno l'a fait.
    Je sais pertinement ke mes connaissances sur le sujet sont limitées, mais il y a certains points sur lesquels je ne suis pas d'accord et sur lesquels j'aimerais revenir:


    "Pour le même prix, on trouve des caméscopes enregistrant sur cassettes beaucoup plus performants, notamment en sensibilité) et qui n'ont pas les inconvénenients du disque dur :"

    -> OK.
    Cependant, ce n'est pas que pour ces critères ke les personnes ki achètent un cam à ddur le choisissent.

    De plus, g longuement parcouru les tests de www.camcorderinfo.com avant de faire un choix.


    "- la fragilité"

    -> Oui et non.
    1)cf. réponse de lucyreno, très pertinente. Surtout la comparaison avec les apn ki utilisent également le support CF.
    D'ailleurs, il existe des CF à 4, 6, 8 Go. Moins fragile k'1 microdrive.
    Le microdrive va très certainement disparaître...mais bon, c un autre débat.

    2) mon cam précédent était un panasonic miniDV. 3 retours SAV pour le mem prob (lié à la K7). Filmé moins d'une dizaine de K7....alors kestion fragilité, miniDV ou disque dur = kif kif.


    "- la nécessité de transférer le contenu du disque dur sur PC pour pouvoir continuer à utiliser le caméscope "

    -> Utilisation d'un disque dur autonome. C aussi gros ke disons 6-8 K7 miniDV (je l'ai po sous la main) et il faut moins de 15mns pour vider 4Go. On peut très bien filmer sur une seconde carte plus petite pendant ce temps.


    "- l'impossibilité de stocker de longues durées (sur cassettes, on n'a pas ce problème)"

    -> Ben après tout dépend de la capacité du disque dur autonome.
    80 Go = 20h eb MPEG2 8Mbps.

    "- la compression et le format non standard"

    -> Oui et non.
    Le MPEG2, c vrai ke c po top. Chuis d'accord.
    Par contre, le format de l'everio est lisible par pas mal de soft.
    cf. réponse de lucyreno.


    "- l'impossibilité d'enregistrer de longues durées (il faut décharger le disque dur) sauf à sacrifier la qualité"

    -> cf. plus haut.

    "Le disque dur est une bonne idée. On l'a d'ailleurs depuis longtemps et on l'utilise sur disques durs amovibles. Mais la contrainte d'enregistrer uniquement sur le disque dur du caméscope est un gros handicap."

    -> kestion d'habitude.
    Ca offre d'autres possibilités.
    cf. réponse de lucyreno (oui, c lourd ces renvois, mais il a bien exprimé ces points déjà).

    "Ce n'est sans doute pas par hasard que les modèles de caméscopes les plus récents, en HDV, y compris chez JVC, enregistrent sur mini cassette standard ou sur carte P2."

    Les choix des constructeurs prennent en compte de nombreux paramètres. La K7, le CD puis le DVD ont fait grincer des dents aussi.


    Je le répète, je ne tiens pas à démarrer une polémique. Juste exprimer mon avis sur ces points.
    Le choix d'un cam est difficile. Un cam à disque dur n'est pas forcément le meilleur choix. Les possesseurs d'un tel cam trouveront peut-être leur bonheur, suivant leurs besoins.

    Ouais
     
  6. Bob Art

    Bob Art Supermodérateur
    Modérateur

    Points Repaire:
    3 720
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    14 529
    Appréciations:
    +0 / 3 / -0
    Bien d'accord, il ne s'agit pas de polémiquer, mais de discuter les avantages et les inconvénients de la solution disque dur. Pourquoi, parce qu'à lire certaines interventions, ce serait un produit révolutionnaire qui permettrait de mettre au placard les caméscopes enregistrant sur bandes.

    On en est loin.

    J'espère évidemment comme tout le monde qu'on réussira très bientôt à enregistrer sur d'autres supports, notamment du type carte P2 et qu'on disposera aussi de moyens (car les cartes P2 en auront besoin) fiables pour archiver les données vidéos.

    Actuellement, à la différence des enregistrements sur DVD et sur disques durs, les cassettes permettent en effet à la fois d'enregistrer et d'archiver. C'est même encore le meilleur support existant. C'est cet aspect qui est très important dans le choix, surtout lorsqu'on enregistre beaucoup et qu'on souhaite conserver.

    Bob
     
  7. lucyreno

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    30
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je pense qu'il ne faut se tromper de sujet. La K7 DV est un bon format de stockage qui paraît plus sécurisant que d'autres supports. Personne n'en doute. Mais ce qui compte s'est ce qu'il y a sur le format. Que j'enregistre un flux numérique sur une bande de plusieurs centaines de mètres, dans du silicon, un plateau de disque dur ou sur un DVD vierge, n'a pas beaucoup d'importance a priori. Quand je filme sur K7, tant que je ne veux pas monter, je stocke dans un carton à chaussure mes boitiers. Quand je veux les monter je transfère le tout sur le disque dur de mon PC. Donc si on veux monter il faudra passer sur un disque dur. C'est en quelque sorte pareil pour les Everio. On ne monte pas sur le micro drive, la carte SD ou même sur le disque interne d'un série "G" (impossible il est vérouillé en écriture externe). Au final on passe toujours par le même endroit : le disque dur de son PC. Mais personne ne pourra contester qu'il est rapide et pratique de copier directement par le gestionnaire de fichiers via le port USB les vidéos de l'Everio vers un répertoire de son disque dur. Comme personne ne peut également contester qu'il n'y a pas plus rapide et facile de graver directement, toujours via sa prise USB, le contenu de son everio sur un DVD vierge. Cela n'est physiquement pas possible avec une K7 DV. Comme d'ailleurs, un fois le montage terminé, difficile de stocker toutes ces rushs DV. Ils faut les effacer. L'expérience m'a démontré qu'avec les fichiers MPEG, je sauve tout, y compris les fichiers propres à mon montage (s/titre, projet, etc). Si je veux refaire mon montage dans 6 mois, je peux tout recharger. Avec du DV s'est aussi difficile. Après que reste-t-il ? Le stockage ? Stocker des DVD s'est également très simple et très peu couteux en espace. La longévité ? Il faut bien reconnaître que s'est un mystère. Mais en général on ne met pas ces précieux documents sur des galettes à 4 sous. On essaye des produits un peu plus "garanti", avec une chimie de meilleur qualité. Il ne faut pas oublier que la K7 est un support magnétique, et un support magnétique cela se démagnétise. J'ai des K7 audios que j'ai enregistré qui ont plus de 20 ans. On entend encore la musique, mais alors le signal analogique est très dégradé. Il ne faut pas se leurrer, la durée de vie de nos K7 DV dépendra également de la qualité du support d'origine, mais également de la capacité et la puissance du camescope à enregistrer la piste magnétique. On teste jamais cette qualité, mais ils ne doivent pas tous avoir les mêmes compétences (il n'y a qu'à voir les graveurs de DVD, ils n'ont pas tous les mêmes tolérances, et sont très succeptibles en fonction du support qu'on leur donne). Mais il faut bien reconnaître, que protégé derrière son coque en plastique, la bande semble être à l'abri des outrages du temps. Mais l'image n'est pas sculté dans la bande, et elle ne laisse qu'une trace magnétique.

    Je disais plus haut qu'il ne fallait pas se tromper. En effet se qui compte s'est le camescope en lui même et ce qu'il est capable de faire et d'apporter. On va parler alors d'ergonomie, de fonction, de qualité video et audio, d'autonomie, etc... C'est cet équilibre qui va faire ou non qu'un appareil est bon pour un utilisateur ou non. Tout le monde n'aime pas les voitures rouges ! Avec la série des Everio, au delà du concept sur carte, s'est avant tout le choix d'appareil ultra compact et léger. Un panasonic GS400 a dimense qualité en vidéo, mais par contre côté poids et volume il est monstrueux. Quand on achète un GZ-MC500 on peut également prendre un GS400. Il y a peu de différence de prix. Par contre il y a une grosse différence d'encombrement. Moi, avant de prendre le MC500, je suis aller en magasin les comparer in situ (avec d'autres modèle dont HDR-HC1). C'est la différence qu'il y a entre un Smart et un 4X4. La smart ne montera pas le petit chemin, mais dans ma rue je n'ai pas beaucoup de place pour stationner. Après cette appréciation de la taille, il y a la qualité intrasèque de ce pourquoi est fait l'appareil : enregistrer des vidéos. Je suis un amateur, rien d'autres, et se qui m'intéresse s'est de la vidéo familiale. Mon premier camescope était un VHS-C. Quand je suis passer au Digital 8 j'ai eu un choc. En passant à l'Everio j'ai eu le même choc. La qualité et les possibilités avaient encore augmenté. Mais quand je regarde mes films en D8, je ne suis pas traumatisé pour autant. Les couleurs sont moins belles et les images sont en 4/3. En plus de cela je montais les séquences avec un produit aujourd'hui obsélete tous juste bon à encoder du SVCD (à l'époque le DVD n'était pas démocratisé). Toute ma chaîne de montage a évolué 10 fois depuis ! Et quand j'ai acheté ce D8 il était moins chère car moins compact. Il fonctionne toujours d'ailleurs, et je l'ai gardé pour revisionner mes vieilles K7, car comme pour les K7 miniDV, dans 20 ans je ne pourrais les revoir qu'à condition que ma vieille caméra puisse encore fonctionner. A contrario je regarderais mes K7 dans leur boite.

    C'est sur qu'on peut trouver toujours meilleur ? Mais meilleur à quel prix ? Mais meilleur à quel poids ? Le choix d'un appareil, comme pour une voiture, n'est pas toujours dicté par des impératifs techniques. Si la couleur du camescope est un critère de choix important, il peut l'emporter sur tout autre considération. Il y a une sorte d'alchémie entre les différents besoins que l'on peut exprimer et aussi malheureusement les moyens que l'on a de les réaliser. Pour le moi le GZ-MC500 correspondait à mes critères. J'ai montré ce modèle à un ami. Il l'a trouvé génial, mais a acheté un Sony DCR-DVD403. Il trouve toujous l'everio plus génial, mais il voulait absolument le système d'enregistrement en 5.1, et comme il n'avait pas le temps de faire des montages, se contenter de la gravure directe sur le mini DVD. La qualité vidéo l'importait moins, dans la mesure qu'il venait comme moi du D8 et que le bon serais très significatif. Son besoin était différent. Moi, le 5.1 se n'était pas essentiel. Mais il a un appareil qui au final est quasiment identique aux everio dans la mesure où il produit des fichiers MPEG et non du DV.

    Ce qui compte s'est de mettre la bonne chaussure au bon pied.
     
  8. Bob Art

    Bob Art Supermodérateur
    Modérateur

    Points Repaire:
    3 720
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    14 529
    Appréciations:
    +0 / 3 / -0
    Je viens de découvrir la fin de la discussion qui me laisse sur le siège, pour ne pas dire autre chose !

    lucyreno, tu as un flot de propos pour justifier ton choix et tu enrobes tes erreurs techniques d'appréciations impressionnistes étonnantes.

    Deux exemples.

    Tu compares ton Everio au Sony HC1. Je cite :"Moi, avant de prendre le MC500, je suis aller en magasin les comparer in situ (avec d'autres modèle dont HDR-HC1). C'est la différence qu'il y a entre un Smart et un 4X4." Tu es bien le seul sans doute en ce bas monde à considérer que l'Everio fournit une image de meilleure qualité que le HC1 ! Tous les tests, tous les essais et les utilisateurs indiquent la supériorité du HC1 qui va jusqu'à rivaliser avec le FX1 (au passage, tu noteras que ces appareils HDV, y compris le JVC HD100, enregistrent sur bande et non sur disque dur).

    A l'inverse, tu indiques que tu compares aussi l'Everio à un D8. En fait, en lisant bien, tu compares en fait les vidéos gravées sur SVCD issues d'un D8 avec les vidéos directement issues de l'Everio. A ce compte là, si tu mets n'importe quelle vidéo sur SVCD, celle enregistrée sur Ciné Alta sera également moins bonne que celle issue directement de ton Everio. Mais tu ne feras croire à personne que, de ce fait, l'Everio donne une meilleure image que le Ciné Alta.

    Un peu de recul et de rigueur dans tes démos éviterait d'aller jusqu'à tromper toi-même.

    Bob
     
  9. lucyreno

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    30
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Cite complètement la phrase, c'est mieux :
    mais par contre côté poids et volume il est monstrueux. Quand on achète un GZ-MC500 on peut également prendre un GS400. Il y a peu de différence de prix. Par contre il y a une grosse différence d'encombrement. Moi, avant de prendre le MC500, je suis aller en magasin les comparer in situ (avec d'autres modèle dont HDR-HC1). C'est la différence qu'il y a entre un Smart et un 4X4.
    Je parle le de taille, de poids et de volume. Nullement question de comparer la qualité.

    Quand au D8 et au SVCD, bien sur qu'il y a longtemps qu'il est dans les choux. Je parle de ce que j'avais avant l'Everio. Ce n'est pas de la démagogie : je ne fais de comparaison qu'avec ce que je connais bien, au lieu de parler pour ne rien dire ou de ce que je connais pas. Je rappelle que le D8 fourni une image en FULL D1 (720 x 576) comme les camescopes Mini-dv.

    Je vois qu'une fois encore le sujet des Camescopes à disque dur déchaine les passions. Désolé Bob, mais apprend à lire, et respecte les appréciations des autres, surtout quand on revient sur des messages de plus de 6 mois.

    :non: :non:
     
  10. Bob Art

    Bob Art Supermodérateur
    Modérateur

    Points Repaire:
    3 720
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    14 529
    Appréciations:
    +0 / 3 / -0
    Bien entendu, chacun peut exprimer ses "impressions" sur un sujet et comparer une image de SVCD à une image de disque dur. Mais lorsqu'on fait des comparaisons techniques, il faut avoir un peu plus de rigueur, sinon on dit n'importe quoi.

    Par conséquent, pour faire tes comparaisons, il faut faire appel, non pas à des "impressions, mais utiliser une image vidéo de même format, SVCD, si tu veux, mais avec le même bitrate et le même logiciel pour encoder une vidéo plein pot de D8 et d'Everio.

    Ensuite, si tu préfères comparer les images d'un D8 et d'un Everio, prend une mire et compare l'image au même format. Dans ce cas, il n'est pas sûr qu'un D8 avec un capteur 1/4 de pouce fasse moins bien qu'un Everio avec un capteur d'1/6 !

    Par ailleurs, tu compares aussi l'Everio au HC1 pour dire que l'Everio surclasse le HC1 : ta comparaison est là encore inaprropriée puisqu'il est évident qu'une image HDV a évidemment une définition 4 fois plus élevée environ qu'une image 720 X 576.

    Quant au support d'enregistrement, disque dur ou cassette, l'un et l'autre ont leurs avantages, mais aussi leurs limites. On ne peut pas faire de comparaison lorsqu'on ne voit que les inconvénients de l'un et que les avantages de l'autre. Mon propos avait surtout pour objectif de relativiser ton enthousiasme pour les solutions disque dur et rien d'autre. La solution disque dur de l'Everio va bien lorsqu'on enregistre dans la meilleure définition et qu'on ne filme pas trop, sans quoi, il faut beaucoup d'espace disques durs. Il en faut d'autant plus qu'il est nécessaire de doubler l'espace et faire la recopie du disque clone lorsque l'un des deux crashe (on n'a pas ce problème avec les cassettes). En quelques années, j'ai crashé pas mal de disques durs. J'en perd en moyenne un tous les deux ans. Dans mon entreprise, on en perd aussi beaucoup sur les PC (le parc comporte quelques milliers de configs. Je ne parle pas des serveurs qui fonctionnent bien entendu en redondance et sans arrêt, sauf lorsqu'on les change tous les 3 ans). Sans sauvegarde, on perd tout.

    Bob
     
  11. lucyreno

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    30
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Pour comparer je suis tout a fait d'accord qu'il faut comparer ce qui est comparable. En l'occurence je parle de saut de technologie, d'amélioration important dans mon vécu d'utilisateur.
    .

    Je ne parle de faire un test dans une revue (d'ailleurs très souvent incomplet, orienté, et très mal infomé). Je dis qu'à mon niveau s'est une révolution.C'est un saut significatif. Mon D8 a été achéte en 2000. Le GZ fin 2005. Les techniques ont évolué, et cette évolution est pour moi suffisament significative pour justifier un passage vers un nouveau matériel. D'ailleurs j'ai toujours mon D8, qui fonctionne parfaitement et qui me sert à visionner les tonnes de K7 que j'ai enregistrer. J'ai également réaliser bon nombre de film en format DVD (le SVCD cela remonte à déjà quelques années).

    Il faut noter quand même que le D8 s'est du mini DV dans un grande K7.C'est une manip commercial de Sony pour pousser les anciens HI--8 vers le Digital Video. Donc si on ne peut plus comparer cette technologie avec les camescopes MPEG, avec quoi on peut le faire ? Avec du HDV. A la limite pourquoi ??!!! Le signal enregistré sur les K7 DV s'est du ... MPEG2 il me semble. A un langage qu'ils ont en commun.

    Apprend à lire. Je ne compare pas la qualité du HC1. Elle est autrement supérieure, car c'est du HDV. Dans quel phrase, avec quel mot, j'ai fait cette comparaison. Modérateur Bob Art vous vous empétrez. Je ne parle que de taille et d'encombrement et rien d'autres. D'ailleurs la comparaison principale se fait avec Panasonic GS400 qui en décembre avoisiné le prix du GZ-MC500 (le HC1 étant 500 à 700 € plus chère en nov/dec. 2005).
    . Cette phrase est claire : il est monstrueux en taille et en poids. C'est tout !!!!!!!

    Après ces considérations de poids et taille, la suite de mon propos vise à expliquer que mes choix n'ont pas été dicté que par les seules critères d'une recherche absolue de qualité, mais de ce que l'on veux en faire.

    Enfin, sur le débat continuel du Disque Dur / K7 il en a été déjà bien débattu. C'est vrai qu'un disque dur cela peut planter. Mais une bande cela peut casser. Il n'y a pas de support miracle. Chacun à ces avantages et ces inconvénients. Incontestablement, s'agissant du disque dur (ou des cartes mémoires) la prudence impose de sécuriser ces données en déplacement. Le choix du GZMC500 me parait de ce point de vue là plus judicieux, car les données peuvent être sauvegarder sur un ou plusieur déchargeurs externes indépendant du camescope. Par ailleurs en cas de panne du Microdrive par exemple, il facile de prévoir une autre carte de secours (une carte SD de 2 go par exemple) et de continuer à filmer. Avec les camescopes à disque dur, impossible de changer en cours de voyage le disque. Mais ces choix ne sont dictés que la prudence, et que parce qu'il est possible de le faire. En déplacement, ce backup n'est pas possible avec la K7 DV qui reste seul à se défendre contre les agressions extérieures.

    Mais je ne connais pas les statistiques en la matière. A mon avis les probabilités de voir un disque dur (ou une carte mémoire) tomber en panne sont équivalentes à celle de voir un camescope DV manger la K7 ou de ne plus entrainer la bande. Nous n'avons aucun recul sur ce genre de panne. Je connais aucune étude sur le sujet. On n'a pas comme en assurance sur la vie des tables de mortalité des disques durs embarqués sur camescopes. Les disques utilisés profite de certaines technologies (amortissement, anti-g) et consomme moins que ceux utiliser dans nos PC de bureau. On pourra toujours cité le cas de X qui a vu sont disque dur fondre, ou de Y qui perdu 3 disques durs dans la même années.
    Je citerais Bob Art comme d'autres citerais Jules Cesar :
    mais à des données mesurées. Ce qui n'est pas le cas actuellement.
     
  12. Bob Art

    Bob Art Supermodérateur
    Modérateur

    Points Repaire:
    3 720
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    14 529
    Appréciations:
    +0 / 3 / -0
    Les technologies évoluent parfois dans le bon sens, parfois non, notamment pour des considérations commerciales. D'un côté, on met des tri CCD à toutes les sauces, parce que le tri fait vendre (mais un mono CMOS comme celui du HC1 tiens la dragée haute à des tri CCD classiques); de l'autre on réduit la taille des capteurs : elle a été sacrifiée ces dernières années.

    Dans ce contexte, le passage de l'analogique au numérique a fait faire un saut incontestable à la vidéo grand public, c'est évident. Mais entre une solution numérique sur cassette et une autre sur disque dur ou sur DVD, personne n'a remarqué de saut qualitatif. On exploite de nouvelles solutions technologiques, mais le résultat sur écrans et sur mires n'est pas spectaculaire. Entre le D8, le mini DV, le DVDCAM et l'Everio, on fait du sur place. En revanche, entre le DV et le HDV et encore plus avec le HD, la différence est de taille (mais dans ce dernier cas, ce n'est pas le support d'enregistrement qui fait la différence, puisque c'est souvent le même).

    Pour en rester aux résultats comparables, même gamme d'appareils grand public, tu trouveras la comparaison entre le JVC GZ-MC500 (test incomplet), le Panasonic NV-GS500 et le Sony DCR-HC96, l'Everio étant le plus cher quoique doté des capteurs les moins sensibles, les capteurs 1/4,5 pouce étant moins sensibles que le capteur 1/3 pouce du HC-96. Cette comparaison est sous le lien suivant :

    http://www.magazinevideo.com/comparatif-video-283-334-337.htm

    Bob
     
  13. lucyreno

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    30
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    C'est vrai qu'a priori un 3ccd ne garantit pas une meilleur qualité. Cela ne fait pas tous. Le nombre de megapixel non plus. La gestion électronique et les traitements numériques jouent un plus grand rôle. On n'en veux pour preuve les prestations médiocres dec certains d'APN pourtant bien fourni en mégapixel. D'ailleurs sur ce point l'Everio GZ-MC500, malgré ces 5 megapixels, n'est pas très doué pour la photo. Les résultats ne sont pas très convaincants, comparé à de vrai APN. Mais JVC n'est pas un constructeur d'appareils photos.
    C'est vrai également que l'évolution dans la vidéo numérique n'a pas été flagrante, les formats physique vidéo n'ayant pas évolué jusqu'à l'avénement du HD. Ce dernier format est très prometteur, mais n'est pas encore suffisament implanté pour que l'on puisse en tirer le maximum de profit. Il va demandé à s'équiper HD entierement (TV, graveur, etc). Nous en sommes qu'aux balbutiements, avec une offre familiale très limités au modèle Sony. Par ailleurs, on ne sait pas encore qui du MPG2 ou du MP4 emportera le standard. C'est une techno incontournable en devenir, mais actuellement pour plusieurs mois encore le standard 720x576 a de beaux jours.
     
  14. Lapostrof

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    10
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
  15. Lapostrof

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    10
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    trepied....

    pas une petite réponse ????? allez les gars !!:help: :D
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous