Nous suivre

  1. Atelier Caméras RED - 16 & 17 octobre à Paris
    COMPLET !! Inscrivez-vous pour être informé des prochaines dates !
    Toutes les infos

    Rejeter la notice
  2. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

Panasonic Lumix S1H : full frame + 6K24p en interne + VLog inclus,

Panasonic annonce l'arrivée d'un nouveau boîtier photo-vidéo plein format aux spécifications impressionnantes

Publié par Marina le 3 Juin 2019 dans News
► Commentaires 2
    Recos : 0
    Vues : 1 742
  1. Marina
    Panasonic vient d'annoncer à l'occasion du Cine Gear expo à Los Angeles qu'un troisième boîtier photo-vidéo mirrorless full frame viendrait bientôt compléter sa nouvelle gamme "S".

    Le Lumix S1H s'annonce comme un appareil puissant, dédié à la production cinéma et vidéo haut de gamme, avec la possibilité pour la première fois d'enregistrer en interne du 6K 24P dans un appareil photo.

    ZPR-panasonic-s1h-hero.jpg

    Tous les détails n'ont pas encore été révélés, on ne connaît notamment pas encore les spécifications exactes du capteur (et s'il s'agit du même capteur que les autres boîtiers de la gamme, les lumix S1 et S1R), les codec ni les débits d'enregistrement, où encore si un "crop" sera opéré sur le capteur pour l'enregistrement dans les plus hauts couples résolutions/cadences (plausible...).

    Voici ce que l'on sait :
    - enregistrement sans limitation de durée (contrairement au S1/S1R, limitée en 4K)
    - enregistrement en interne de 6K 24P en ratio 3:2 ou 5.9K 30p en ratio 16:9
    - enregistrement en interne de UHD/4K 60p en 4:2:2 10bit
    - mode anamorphique
    - V-Log disponible sans option payante
    - une colorimétrie différente des S1/S1R, probablement plus proche de celle des Varicam
    - une dynamique annoncée de 14 diaphs

    Côté ergonomie, le S1H est d'une forme très proche, légèrement plus grande et plus large, de celle des S1/S1R, qui sont déjà les mirrorless full frame les plus volumineux du marché.

    Panasonic-S1H-serie.jpg

    Ce surplus de volume est certainement nécessaire pour permettre le refroidissement du boîtier lors de l'enregistrement en interne de ces très hautes résolutions / cadences.

    L'appareil dispose d'un écran de 3,2" similaire à celui du GH5, un viseur similaire à celui du S1 et S1R (résolution de 5.7 millions de pixels), ainsi qu'un écran digital sur le dessus.

    Le S1H utilise les mêmes batteries que les S1 et S1R (DMW-BLJ31), d'une capacité de 3100mah.

    On retrouve également le double slot cartes XQD + SD.

    Côté connectique, l'appareil dispose :
    - d'un port USB-C permettant les transferts ultra rapide ainsi que la recharge des batteries en interne
    - un port HDMI de type A (et non un mini HDMI)
    - une prise 2.5mm (utilisable avec la télécommande optionnelle DMW-RS2)
    - une prise micro 3.5mm
    - une sortie casque

    Le Panasonic S1H est attendu pour cet automne, et coûtera autour de 4000 euros HT.

    Avec ce nouveau boîtier, Panasonic se positionne dans le super haut de gamme des mirrorless plein format. Les concurrents (Nikon Z6/Z7, Canon EOS R, Sony Alpha 7x) se situant tous entre 2000 et 3000 euros.

    Après sa série GH, systématiquement en avance par rapport aux concurrents, le fabricant japonais est à nouveau précurseur, en signant le premier boîtier proposant un enregistrement en 6K 30p (et en interne !!).

    L'objectif de Panasonic avec cette annonce très anticipée est bien entendu de faire stopper tous les achats, en attendant ce "killer device"...
    A voir si les specs définitives ne viendront pas ternir cet effet d'annonce, avec par exemple un crop APS-C pour le 4K60p (ce qui n'est pas impossible).
    Un bon point pour l'incorporation en terme de "color-science" du savoir faire issu des Varicams, apprécié des connaisseurs.

    Pour un appareil haut de gamme à 4000 euros, on aura le droit de regretter l'absence de filtres ND, et espérer les voir apparaître sur de futures générations de boîtiers photo-vidéo.

    A noter aussi que par rapport à l'Eva 1 qui coûte 1500 euros de plus, on n'a pas ici d'enregistrement RAW du tout (sauf surprise à venir), ni de native ISO alternatif, ni de gros ralenti, ni de sortie SDI.

Partager cette page

► Commentaires 2

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous