Canon EOS R, premier hybride full-frame de Canon

Après Nikon, Canon vient voler le monopole de Sony. Mais alors : révolution ou opportunisme ?

Publié par JeffreyC, le 7 Septembre 2018
  1. JeffreyC
    Après Nikon, c'est au tour de Canon d'annoncer son nouvel hybride plein format : le Canon EOS R.
    Canon avait révolutionné le monde de la vidéo en sortant le plus connu des DSLR full frame : le Canon EOS 5D mark II en 2008. En effet cet appareil était le premier réflexe numérique plein format à prix abordable (moins de 3000$) à pourvoir filmer en full HD et à pouvoir faire du RAW grâce au logiciel Magic Lantern. Est-ce également la destinée du premier hybride full frame de la marque au logo rouge ?

    ... Pas vraiment. Les premiers retours sur Internet sont incendiaires. Nous allons essayer d'analyser les informations que nous avons à disposition pour rester objectifs et ne pas tomber dans la critique facile.


    Le boîtier


    canon eos r photo.jpg

    Comme tous les hybrides, le EOS R est un boîtier plutôt petit, et surtout léger : 13,6 x 9,8 x 8,4 cm pour un poids de seulement 580g à nu et vide, soit 660g avec les batterie et la carte SD incluses. Canon a designé un appareil léger tout en conservant une ergonomie agréable.
    Pour en revenir à la batterie, le modèle qui alimente le EOS R est la Canon LP-E6N. L'autonomie est de 370 photos, ou 2h20min d'enregistrement vidéo. C'est mieux que le dernier venu de Nikon, mais beaucoup moins que l'A7 III qui peut faire 610 vues.
    L'enregistrement se fait sur carte SD. Il n'y a qu'un seul emplacement de carte SD, contrairement au Sony a7R III ou au Sony a7III, et c'est bien dommage. En effet, cela rend impossible l'enregistrement en simultané de proxys par exemple.

    Filmer avec le Canon EOS R : formats d'enregistrement, fonctionnalités, détails sur le capteur



    Présentation des fonctionnalités (vidéo officielle de Canon en anglais)

    D'un point de vue caractéristiques, il est très proche du Canon 5D mark IV.
    Nous pouvons cependant noter la différence (étonnante) de résolution maximale : le 5D mark IV peut filmer en 4K DCI mais pas en UHD, alors que le EOS R peut filmer en UHD mais pas en 4K DCI.

    Pour entrer dans les détails de résolution, le Canon R peut filmer en UHD (3840 x 2160 px) jusqu'à 30 images par secondes, en full HD (1920 x 1280) jusqu'à 60 images par seconde, et en 1280 x 720 jusqu'à 120 images par seconde. Autant dire : on est très limités niveau ralentis, à moins d'avoir une petite image. Les concurrents directs proposent tous du 120p en full HD, voire plus.

    L'enregistrement interne est limité à 29min59sec (au delà cas l'appareil photo serait considéré comme une caméra). Il peut se faire en MPEG-4 AVC/H.264 ou en All-intra, mais sera dans tous les cas limité à du 4:2:0 8 bit. (attention : avec le codec ALL-I le débit est de 480Mbit/s en UHD. Pensez à avoir une carte SD dont le débit maximum en écriture est suffisant)
    Via la sortie HDMI il est possible d'envoyer un signal 4:2:2 10 bit en 4K. Cela semble être devenu coutumier avec les appareils récents.
    L'EOS-R peut tourner avec le gamma Canon-log1. En 8 bit en interne et en 10 bit via la sortie HDMI. Le Canon-log1 a une dynamique de 12 diaphs.


    Rapide test du boîtier

    On peut voir sur la vidéo ci-dessus que le rolling shutter est important (à 13 sec). Il faudra donc être précautionneux lors des travelings.

    Comme précédemment dit, le capteur a un format full frame (à vrai dire il est même un tout petit peu plus grand car il mesure 26x36mm). Il a une définition de 30,3 mégapixels et possède un filtre passe-bas dont le but est de limiter le crénelage et le moiré.
    Cependant, filmer en 4K implique d'avoir un crop dans le capteur de... 1,8x. Ce qui rend la surface utile du capteur comparable à celle d'un capteur Super 35.
    En 1080p, le rognage n'est que de 1,6x et activable/désactivable dans le menu.
    Le 5D mark IV avait déjà un crop important : 1,74x. Cependant une mise à jour logicielle sortie en mars 2017 avait permis de réduire ce crop à 1,27x. On espère donc qu'une mise à jour similaire arrive ou que l'utilisation de Magic Lantern permette de corriger ce rognage.
    [​IMG]

    Le boîtier du EOS R bénéficie d'une stabilisation interne 5 axes. Cependant, le site EOSHD signale que cette stabilisation est numérique. En bénéficier implique de rogner dans le capteur, et donc d'augmenter encore un peu plus le crop factor !

    capteur eos r.jpg

    La sensibilité du capteur en mode photo peut aller de 100 à 40 000ISO, et de 50 à 102400 ISO en mode étendu. Attention cependant, en vidéo HD la plage n'est que de 100 à 25600 ISO et en vidéo 4K (UHD) elle n'est que de 100 à 12800 ISO. C'est sur le papier moins bien que les performances des Sony A7III et A7sII, mais un test de la qualité du bruit est nécessaire, pour savoir jusqu'à quelle sensibilité l'image est exploitable, avant de pouvoir se prononcer.

    eos r focus.png
    L'aide à la mise au point de l'EOS R est plus précise qu'un simple peaking

    Concernant l'autofocus, il bénéficie de la technologie dual pixel et de 5655 points de détection. 100% du champ vertical et 88% du champ horizontal sont couverts. Différents modes existent, comme la sélection d'une zone de l'image via l'écran tactile, le tracking visage, ou la classique mise au point manuelle du point central de l'image. Il n'y a cependant pas de tracking objet comme sur la Canon C200 ou de tracking des yeux comme sur les Alphas de Sony.
    Sur ce coup là, pas de mauvaise surprise, on sait que Canon maîtrise cette technologie et que la mise au point automatique sera à la fois rapide et fiable. Autre avantage de cet autofocus : il serait performant dans des scènes sombres, d'un indice de lumination allant jusque -6EV (à titre de comparaison de 5D mark IV était efficace jusque -3EV).


    Vidéo de présentation : déplacement dans les menus

    À l'image de la C200, de nombreuses touches sont personnalisables. À commencer par la molette (que l'on retrouve sur la plupart des DSLR et hybrides) qui a été remplacée par un PAD tactile ("Touch Bar")et qui permet d'accéder en un mouvement de pouce à 4 réglages personnalisable (choix des ISO, modification de la balance des blancs...). On peut voir le pad en action dans la vidéo ci-dessus à 0min16sec et à 2min18sec.

    145625-cameras-review-hands-on-canon-eos-r-menus-image1-xv5qxucvr4.jpg
    Manu paramétrage du pad (copyright Pocket-lint)

    La molette circulaire à droite de l'écran LCD est également personnalisable.
    L'EOS R devient donc un appareil s'adaptant aux besoins de chacun et aux situations.

    La monture, et les objectifs à venir


    Nouvelle monture : l'EOS R adopte la monture RF, d'un diamètre de 54mm et de distance de tirage de 20mm et un connecteur 12 broches. Canon promet l'arrivée d'objetifs "lumineux et innovants" grâce à cette monture. L'aspect lumineux est déjà confirmé, grâce aux 4 premiers objectifs RF annoncés (voir liste plus bas). Pour l'aspect innovant, il nous est communiqué qu'avec l'objectif 24-105mm de la gamme RF la mise au point automatique se fait en 0,05 seconde (en position 24mm).

    Pas de panique si vous avez déjà une collection d'objectifs Canon : une bague d'adaptation permettant de continuer à utiliser les optiques EF et EF-S tout en conservant l'ensemble des automatismes sera disponible. D'après certaines sources, il existera 4 différents modèles de bagues d'adaptation, dont une permettant d'insérer un filtre ND ou un filtre polarisant entre l'objectif et la monture ! Les bagues d'adaptation coûtent entre 109€ et 449€ selon le modèle choisi.

    canon r et objectif.jpg

    Plusieurs optiques dédiées à la monture RF sont également annoncées. Elles adoptent le même suffixe.

    Optique RF 35mm f/1.8 IS STM : (549€)
    Optique RF 50mm f/1.2 L USM (2499€)
    Optique RF 28-70mm f/2 L USM (3249€)
    Optique RF 24-105mm f/4 L nano USM (1199€)
    Le 50mm et le 28-70mm sont assez exceptionnels.
    On peut constater que ces objectifs sont autant voire plus lumineux que les NIKKOR Z (la firme au logo jaune se targuait pourtant de lancer une série très lumineuse). On peut également voir que les prix des optiques Canon est bien plus élevé que les NIKKOR, à l'exception du 35mm f/1.8 qui est moins chère du côté de Canon cette fois. Le 35mm est la seule optique dont l'ouverture est la même. En lui associant un prix plus bas, Canon envoie le message qu'il a un meilleur rapport ouverture/prix (à ne pas confondre avec un meilleur rapport qualité/prix, ce qui est un peu plus complexe à évaluer).

    Quoiqu'il en soit, il est évident que les objectifs Canon seront de qualité, conformément à la réputation de la marque.

    Conclusion


    J'ai dit un peu plus tôt que la fiche technique de l'EOS R ressemblait beaucoup à celle du 5D mark IV. C'est peut-être le principal reproche que feront les consommateurs : qu'apporte ce nouvel appareil par rapport à l'autre boîtier sorti en septembre 2016 ?
    Sans titrcomparaison 5d mark iv eos re.png
    On peut constater que l'EOS R apporte une sortie 4K HDMI 10 bit non compressée, et la présence du log en série. Son autofocus est également beaucoup plus performant.
    Cependant le passage à une ergonomie hybride nous fait perdre la carte flash.
    Le DSLR coûte 3349€ alors que l'hybride EOS R, moins cher, coûte 2390€.

    Canon fait une entrée en demi-teinte dans un marché où, jusqu'à très récemment, Sony faisait cavalier seul. Pour un prix au niveau de l'Alpha 7 III de Sony et du Z6 de Nikon, l'appareil accumule des désavantages qui frustreront un utilisateur ayant un usage professionnel : rolling shutter, fréquence d'image en UHD et full HD en dessous des concurrents, un seul logement de carte SD, pas de stabilisation interne (heureusement il existe de nombreux objectifs stabilisés), un crop de capteur en mode vidéo de 1,8x en 4K, une sensibilité ISO réduite en mode vidéo...
    Il ne faut cependant pas oublier que l'EOS R a quand même quelques caractéristiques intéressantes : son ergonomie, les nombreuses touches personnalisables, l'autofocus, la sortie HDMI 10 bit non bridée, le C-log1 8 bit et 10 bit, et bien sûr son parc optique.


    Au final, on peut dire que l'EOS R est un appareil photo full frame ET une caméra APS-C.

    Liens d'achat

    Canon EOS R plein format boitier nu - Achat hybride Canon
    CANON RF 35 mm f/1.8 IS Macro STM objectif photo
    CANON RF 24-105 mm f/4 L IS USM objectif photo
    CANON RF 50 mm f/1.2 L USM objectif photo
    CANON RF 28-70 mm f/2 L USM objectif photo
    MyPOV a recommandé ce message

Partager cette page

On en parle sur les forums ! Réponses: 5, Dernier: 10 Septembre 2018