module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Les Soldes d'été chez Miss Numérique

C'est parti chez Miss Numerique pour les Soldes photo vidéo !
Du 22 juin au 19 juillet 2022, profitez des soldes d'été, sur un large choix de matériel. -20%, -30%, -40%, -50%
Rejeter la notice

A venir : Atelier Fairlight cet automne avec Damien Favreau !
Vous êtes intéressé ? Aidez-nous à évaluer vos besoins et finaliser le programme en répondant à ce court questionnaire :

Panasonic LUMIX GH6 : Capteur 5.7K, 4K 120p, ProRes interne et stabilisation impressionnante

Panasonic a enfin dévoilé les caractéristiques techniques du LUMIX GH6. Un boîtier proposant du 5,7K en 30p, de la 4K en 120p et de la HD en 300p.

Publié par Victor Lièvre le 24 Février 2022 dans News
► Commentaires 24
    Recos : 4
    Vues : 3 441
  1. Victor Lièvre
    vignette_facebook.png Nous avons été bien occupés ces derniers jours avec nos Ateliers Optiques et Argentique mais nous voilà de retour pour tout vous dire sur le tant attendu nouveau boîtier Panasonic ! Voici le détail de ses caractéristiques, enrichi d'une compilation des premiers avis qui, on l'espère, vous fera patienter jusqu’à la future Testbox du Repaire :)

    Après plusieurs mois d’attente, Panasonic dévoile enfin son nouveau boîtier : Le LUMIX GH6.

    Les nombreuses améliorations ne devraient pas décevoir ceux qui ont décidé de rester fidèle à la gamme GH et résisté aux sirènes du full frame.


    Panasonic_Lumix_DC_GH6_sensor.jpeg


    Nouveau capteur 5.7K de 25.2 MP


    Avec la sortie du GH6, Panasonic confirme sa volonté de continuer à développer sa gamme GH en Micro 4/3.

    C’est une excellente nouvelle pour les aficionados de cette taille de capteur, plébiscitée en usage "run and gun", reportage, mariage et animalier notamment, qui attendaient l’arrivée du GH6 depuis de nombreuses années maintenant.

    Le GH6 embarque un nouveau capteur de 25.2MP pouvant enregistrer du 5.7K (5728 x 3024pixels, soit un ratio DCI 17/9), une résolution devenue presque un standard pour délivrer une 4K de bonne qualité, en bénéficiant du sur-échantillonnage.

    Ce nouveau capteur dispose d’un système anti-poussière par vibration ultra-sonique et d’une couche anti-reflet (AR Coating). Cette dernière est censée permettre une meilleure sensibilité en évitant les pertes de lumière.

    En revanche, le GH6 n’intègre pas de filtre OLPF, ce qui peut pourtant s’avérer souhaitable en cas de grande définition pour éviter le moiré et les aberration chromatiques.


    Dynamique à 13+ avec le nouveau mode “DRB”


    Panasonic introduit sur le GH6 une nouvelle fonction “Dynamic Range Boost”, qui permet d’augmenter la dynamique de l’image en combinant deux images prises à deux niveaux de sensibilité différents, à la manière de la fonction “DGO” introduite par Canon sur la C300 Mark III et la C70. Lorsque la fonctionnalité est activée l’appareil GH6 combine une image à ISO bas et saturation poussée avec une image à ISO élevé et bruit réduit.

    Cette fonctionnalité est désactivée par défaut. En l’activant, la plage ISO en V-Log se réduit à 2000-12 800, empêchant l’usage de la fonction à un ISO inférieur.

    En V-Log et en HLG, le D-Range Boost peut s'activer à partir de 2000 ISO. Dans tous les autres profils d'image, la sensibilité minimum est plus basse (100 ISO au lieu de 250 ISO), et l'ISO de déclenchement du D-Range Boost (DRB) l'est également. Dans ses autres profils donc, le DRB pourra être activé à partir de 800 ISO. L'ISO de déclenchement du DRB se situe donc toujours à 3 diaphs au-dessus de l'ISO minimum sur le GH6, quelque soit le gamma utilisé.

    Panasonic annonce une dynamique totale de de 12+ diaphs en V-Log ou HLG et de 13+ avec le mode Dynamic Range Boost activé, avec donc un gain d’environ un diaph dans les hautes lumières.

    The Panasonic GH6 Is Here and It’s Fantastic! 7-14 screenshot.png The Panasonic GH6 Is Here and It’s Fantastic! 7-34 screenshot.png
    Photogrammes tirés de la review du GH6 de la chaîne YT DSLR Video Shooter

    Ce mode est disponible seulement pour les cadences d’images allant jusqu'au 60p inclus.

    Il faudra bien entendu attendre un passage à la Testbox pour se faire un avis sur la dynamique du boîtier avec et sans DRB. On peut cependant déjà regretter que cette fonction ne soit pas utilisable en-dessous de 2000 ISO, impliquant ainsi dans la plupart des situations de devoir changer de diaph ou l’usage de filtres ND.

    Stabilisation annoncée 50% plus performante


    Le boîtier bénéficie toujours d’une stabilisation 5 axes de son capteur, avec la technologie Body I.S, mais en très nette amélioration par rapport au GH5, pourtant déjà réputé pour sa stabilisation.

    En effet, le GH6 passe à 7.5 stops de stabilisation (contre 5 stops sur le GH5) permettant une image d’une stabilité remarquable, même en utilisation avec des optiques non stabilisées.

    De plus, le Dual I.S 2 a été également optimisé afin de proposer d’excellents résultats avec les optiques stabilisées compatibles.

    La stabilisation sera sans doute l’un des grands atouts du GH6, permettant d’effectuer des vidéos très stables à mains levées et de profiter du mode photo haute résolution de 100 MP sans trépied.

    Voici une review de Gerald Undone dans laquelle vous pouvez constater l’efficacité de la stabilisation du GH6 (de 18:07 à 19:29) :


    Un boîtier qui prend de l'embonpoint


    L’apparence du boîtier a évolué, devenant un peu plus imposant que ses prédécesseurs.

    Il pèse 739g nu et environ 823g avec batterie et carte SD (contre 725g pour le GH5). Ses dimensions sont de 138.4 x 100.3 x 99.6 mm, contre 138.5 x 98.1 x 87.4 mm pour le GH5.

    Panasonic_Lumix_DC_GH6_controls.jpeg

    L’apparition d’un ventilateur interne explique en grande partie ce changement d’ergonomie.

    Le GH6 perd alors légèrement l’avantage que présentait la gamme GH par rapport aux boîtiers full frame en devenant plus lourd que le Panasonic S5, ou même que le Sony A7SIII ou encore le Canon EOS R5.

    Le ventilateur est assez discret et sa vitesse peut se régler dans les menus via six modes : AUTO 1, AUTO 2, FAST, NORMAL, SLOW et OFF.

    Cependant, les premiers retours ont révélé que le mode OFF n’était disponible que pour le mode photo.

    Dans les menus, un réglage de la régulation de température est disponible, avec deux options Standard et High.
    Cette fonctionnalité questionne sachant que la marque annonce un enregistrement illimité sans problème de surchauffe. Le mode High s'avérera peut-être utile pour tourner avec une très haute température ambiante.

    Le boîtier en magnésium est résistant à la poussière et aux éclaboussures. La marque annonce un parfait fonctionnement de l’appareil entre -10°C et 40°C et de 10 à 80% d’humidité.

    Comme sur le GH5, des boutons dédiés à la balance des blancs (WB) et au réglage d’ISO se trouvent sur le dessus droit du boîtier. Le GH6 accueille désormais un deuxième bouton Rec placé à l’avant du boîtier, à côté de la monture d’objectif, qui rappelle celui du Panasonic S5.

    A noter que plusieurs retours évoquent une latence d’environ 1 seconde entre le lancement du Rec par l’utilisateur et le déclenchement réel de l’enregistrement dans la caméra.

    Sur le dessus, un unique bouton custom permet d’assigner une fonction précise et un nouveau bouton dédié à l’audio fait son apparition, permettant d'accéder directement aux fonctions audio.

    Certains utilisateurs regretteront peut-être que Panasonic n’ait pas ajouté le mode S&Q à la molette du GH6, présent par exemple sur le S5.

    Le boîtier accueille un écran OLED 3 pouces, tactile et articulé sur deux axes. Un axe rotatif comme on le trouvait déjà sur le GH4 ou le GH5 ainsi qu’un axe tilt comme on trouve sur de nombreux boîtiers Sony, permettant d’orienter l’écran vers le haut en position fermée. La combinaison de ces deux articulations permet une grande liberté du placement de l’écran et de libérer les connectiques de l’appareil.

    écran.jpeg

    On retrouve deux tally, à l’avant et à l’arrière du boîtier, qu’il est possible d’activer et de paramétrer en intensité.

    Le GH6 reprend les connectiques du GH5 et les améliore avec :
    • Une sortie HDMI type A
    • Un port USB-C permettant l'alimentation de la caméra pendant qu’elle enregistre, et via lequel il sera possible d’enregistrer sur SSD (après une mise à jour firmware à venir)
    • Deux ports Jack 3.5mm : un sortie casque et une entrée micro
    • Un port Synchro et Timecode

    Les premiers retours utilisateurs annoncent un délai de l’image vers un moniteur externe d’environ un quart de seconde en utilisant la sortie HDMI.

    Notez que pour les sorties 4K, Panasonic préconise fortement l’utilisation d’un câble HDMI Ultra High Speed de 1,5 m de long maximum.

    En plus de ce problème de latence, on regrettera l’impossibilité de bénéficier de l’OSD sur le moniteur et sur l’écran intégré en même temps.


    Médias.png

    Le GH6 possède deux ports, l’un accueillant une CFExpress Type B et l’autre une carte SD.
    L’utilisation de la carte CFExpress sera obligatoire au-delà de 800 Mbps, c’est-à-dire pour de la C4K en 48p, de la HD en 240p, ou tout autre format avec un débit supérieur.


    En ce qui concerne l'alimentation, le GH6 utilise la même batterie que le Panasonic S5 : une DMW-BLK22E, avec une puissance de 7,2V et une capacité de 2200mAh. Une batterie correspond à une autonomie d’environ 80 minutes en UHD 60p, une estimation qui varie en fonction des débits d’enregistrement.

    Le GH6 peut continuer d’être alimenté même pendant l’enregistrement via le port USB-C, sur prise ou relié à une batterie externe.


    Enfin, Panasonic améliore le traitement du son : il est à présent possible d'enregistrer l'audio en 48KHz 24bits, que ce soit avec un micro externe ou le micro interne.

    L’ajout de l’accessoire DMW-XLR1 via la griffe active permet d’enregistrer quatre canaux audio dont deux en XLR.

    DMW-XLR1.jpg


    Un plus grand choix de formats grâce au nouveau processeur


    Le nouveau processeur Venus Engine intégré au GH6 lui permet à présent d’enregistrer en 4K DCI ou UHD, jusqu’à 60p en 4:2:2 10bit, simultanément en interne et en externe.

    De plus, le Panasonic GH6 propose une grande quantité de formats permettant des débits très variés.

    En fichier MOV, on aura le choix d'un débit compris entre 50 et 800 Mbps, selon la résolution, Long GOP vs All-I, l'échantillonnage, et la quantification choisie. Pour des fichiers moins volumineux, il est possible d'enregistrer en MP4, afin de limiter les débits de 20 à 100 Mbps. Notez qu'il sera impossible d'enregistrer en 5,7K dans ce format d'enregistrement.

    Autre nouveauté : l’enregistrement en ProRes en interne fait son apparition sur le GH6, format très apprécié pour sa facilité de traitement en post-production. L’enregistrement ProRes est pour l’instant limité à la 5.7K, jusqu’à 30 im/s (pas d’enregistrement en 4K disponible pour l’instant).

    Cette limitation au 5.7K et les débits très importants du ProRes (1,6Gbps en 4:2:2 HQ et 1,1Gbps en 4:2:2) risquent cependant de générer des volumes de stockage qui ne seront pas compatibles avec tous les projets.

    Ces débits nécessitent également de médias performants et onéreux, à savoir une carte CF express type B. Une prochaine mise à jour devrait également permettre de brancher un SSD externe via l’USB-C ce qui évitera la multiplication des cartes pour les longs enregistrements. Cependant, la marque n’a pas encore annoncé quels formats d’enregistrement seront alors disponibles.


    Le nouveau LUMIX donne la possibilité de choisir entre le mode Full ou Pixel/Pixel. L'option Full enregistre le même angle de champ, sur la surface entière du capteur, quelle que soit la résolution. Le mode Pixel/Pixel est uniquement disponible en 4K et en HD car il enregistre sur la portion du capteur correspondant à la résolution choisie.
    En mode Full, les résolutions inférieures à la 5,7K bénéficient d’un sur-échantillonnage si leur cadence d’image est inférieure à 120 images par seconde. Au-delà, le GH6 ne suréchantillonnera pas l’image et effectuera même un crop à la cadence d’image maximale, à savoir 300 images par seconde (en FullHD).

    La durée d’enregistrement sur le GH6 est illimitée, le système de ventilation écartant tout risque de chauffe.


    Dans une futur mise à jour, le GH6 proposera l’enregistrement en ProRes RAW en externe, sur matériel Atomos (Ninja V et Ninja V+), en 4K jusqu’à 120p.

    Enfin, le nouveau processeur du GH6 à pour avantage de réduire légèrement les déformations dues au rolling shutter.


    Le mode anamorphique


    Le GH6 permet l'utilisation d'optiques anamorphiques et propose plusieurs modes de desqueeze en 5.7K (29,97p) et 4.4K (59.94p) : 1.3x, 1.33x, 1.5x, 1.8x et 2x.

    menu_anamorphique 2.JPG menu_anamorphique.JPG
    L’enregistrement anamorphique s'effectue obligatoirement en H.265 4:2:0 10bit LongGOP, en 5.7K ou 4.4K, pour un débit maximal de 300Mbps. Étonnamment, en 4.4K, on ne peut pas tourner en dessous de 48p. De plus, en 4.4K la caméra effectue un crop.

    Des débits d’enregistrement réduits en anamorphique qui permettent d’enregistrer sur CFexpress ou carte SD.

    Picture Profiles, V-Log et Lut custom


    Le GH6 intègre 13 Picture Profiles : Standard / Vif / Naturel / L. Classique Neo / Plat / Paysage / Portrait / Monochrome / L. Monochrome / L. Monochrome D / L. Monochrome S / Cinelike D2 / Cinelike V2 / Like709 / V-Log / Hybrid Log Gamma/ Style My Photo 1-10.

    “My Photo Style” est un profil personnalisable dans lequel il est possible de régler la balance des blancs, la saturation, le contraste, les hautes lumières, les basses lumières, la netteté, la réduction du bruit et le metering mode (outil de mesure d’exposition).

    On note la présence de l’enregistrement Log avec la courbe V-Log (et non V-Log Lite), qui est la courbe Log standard Panasonic présente sur les Varicam et autres caméras professionnelles de la marque, ainsi que sur les boîtiers de la gamme S.

    Le Log est disponible gratuitement, ce qui n’était encore pas le cas sur le GH5.

    Autre nouveauté très intéressante, le GH6 intègre la possibilité d’importer jusqu’à 20 LUTs de monitoring dans l’appareil, dont une LUT de conversion V-Log vers Rec.709 déjà pré-installée. Le Lumix accepte officiellement que les fichiers .vlt et .cube.

    Panasonic annonce que la science couleur du boîtier a été revue, corrigeant à présent les carnations rosées que l’on pouvait obtenir avec le GH5.

    The Panasonic GH6 Is Here and It’s Fantastic! 8-32 screenshot.png
    Photogrammes tirés de la review du GH6 de DSLR Video Shooter

    Pas de révolution sur l’autofocus


    On ne va pas se mentir, l’autofocus c’est le point noir de la gamme GH, et un des plus gros sujets d’attente de ce nouveau boîtier.

    Panasonic a annoncé avoir développé une version améliorée de son autofocus pour le GH6. Alors qu’en est-il ?

    Déception, Panasonic n’offre toujours pas de détection de phase et persiste à faire évoluer son autofocus de détection de contraste, dont l’efficacité, par nature, restera toujours en deçà.

    La légère amélioration provient de l’algorithme et du système de tracking permettant de détecter les visages et les yeux. Il est également possible d’activer la fonction de verrouillage AF à l'aide du bouton Fn dans le menu personnalisé.

    Les premiers retours annoncent ainsi un autofocus utilisable, ni plus ni moins, et loin d’être comparable à celui de ses concurrents. Dans des circonstances de basse lumière il devient très vite inefficace.

    Malheureusement, cette technologie, par essence, ne permet pas une très bonne réactivité et fiabilité. L'autofocus ne sera donc pas le point fort du GH6 qui peinera, sur ce point, à rivaliser avec ses contemporains tel que le Sony A7IV par exemple.


    Test de l'autofocus de 22:13 à 27:00, réalisé par Benjamin de la chaine Derrière la caméra.

    Autre petite nouveauté intéressante, le GH6 permet à présent aux utilisateurs de réaliser un zoom numérique dans l’image pour ajuster sa mise au point, même lorsque la caméra enregistre.

    Bonne nouvelle en revanche avec la possibilité de modifier le contrôle de la bague de mise au point. Il est à présent possible de régler la course de mise au point en linéaire ou en non-linéaire sur les objectifs compatibles.


    Conclusion


    En conclusion, le GH6 tant attendu tient ses promesses avec de réelles améliorations d’enregistrement : de la 5.7K jusqu’en 60p, une 4K sur-échantillonnée jusqu’en 120p, enregistrement ProRes interne, la courbe V-Log.

    A 2199,90€, il constitue une option très intéressante pour les amateurs du micro 4/3.

    Il est bon de rappeler que cette taille de capteur, parmi les “grands” capteurs, permet de conserver des tailles d’optiques raisonnables pour des rapports de zoom et des ouvertures importantes.

    Le nouveau processeur d’image Venus Engine du boîtier lui permet de réduire le rolling shutter et d’atteindre jusqu’à 300 images par seconde en FullHD.

    La stabilisation 5 axes Body I.S., qui atteint l’équivalence de 7,5 stops, sera sans aucun doute l’un des grands points forts du boîtier.

    L’enregistrement anamorphique est bien sûr toujours une fonction importante sur le GH6, désormais en 5.7K, avec des options de désanamorphose pour la plupart des ratios existants.

    Panasonic a entendu les critiques concernant l’autofocus et annoncé de meilleures performances. Toutefois, les premiers retours montrent, certes une efficacité et une réactivité améliorée par rapport au GH5, mais qui restent bien en dessous de la concurrence.

    Enfin, bien que la dynamique annoncée ne permette pas au GH6 de sortir du lot, la fonction Dynamic Range Boost permet de gagner un diaph dans les hautes lumières et d’atteindre 13 diaphs +. On regrettera que cette fonction ne soit accessible qu’à partir de 2000 ISO en Log, la rendant plus difficile à exploiter.

    L’enregistrement en externe sur SSD, l’enregistrement en ProRes RAW en externe, et en ProRes interne en 4K ou FullHD devront attendre une mise à jour future de firmware.


    Le Panasonic LUMIX GH6 est disponible à la pré-commande au prix de 2 199,90€ (ici sur missnumérique) et les premières livraisons sont attendues pour la mi mars.

    Jusqu’à fin avril, une offre de lancement Panasonic permet de recevoir gratuitement une CFexpress de 128Go et une extension de la garantie. Toutes les informations sont disponibles sur le site de Panasonic France.


    Retrouvez la Testbox du GH6 avec nos analyses et nos captures en HD juste ici : Testbox LUMIX GH6 : Comparatif LUMIX GH5, BMPCC4K & LUMIX GH4 | Tests


    Recommandations


    Pour en découvrir davantage sur les premiers retours utilisateurs, nous vous invitons à également consulter la vidéo d'Emmanuel Pampuri :


    Ainsi que la review de la chaîne DSLR Video Shooter pour les bilingues :

    nestaphe, Atobit, cv21 et 1 autre Repairenaute ont recommandé ce message.

Partager cette page

► Commentaires 24

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous