Détail de l'avis

 
Cameras Appareils Photo/Video
Il est toujours délicat de choisir une nouvelle caméra.

Après l'époque HDV avec la Canon XH-A1 que j'ai beaucoup aimée, puis la Sony EX1-R plus évoluée et performante , très nettement plus chère, en passant par la petite Canon XA-10 qui m'a épaté également, j'ai craqué pour la Sony X70.
Comme je conserve, jusqu'à présent, mes cam. précédentes, j'ai toujours la possibilité d'y revenir au cas où.
Et j'ai souvent le besoin d'utiliser plusieurs cam. en même temps : spectacle, portraits, interviews, ...  toutes les cam ont donc leur intérêt :
  • la grosse Sony EX1-R , pour sa fabuleuse sensibilité en basse lumière.
  • la petite XA-10 pour sa légèreté et ses automatismes performants (idéale en voyage aussi).
  • Quant à la XH-A1 qui est toujours impeccable de santé, elle n'existe plus qu'au cas où je devrais exploiter mon stock de K7 DV (mais c'est hyper rare.)

La X70 s'inscrit dans ce décor.
Volontairement , je voulais une cam légère pour reportages, news, ... après avoir goûté au poids de la Canon XA10.
Après beaucoup d'échanges sur les forums anglais et français, j'ai tâtonné pour trouvé les boutons à programmer, les réglages intéressants dans le menu, les corrections de Presets à faire et m'adapter en fonction des résultats obtenus.


Résultats : 

Qualité d'image :
- les images sont vraiment excellentes en piqué, bien équilibrées en couleur, moins chaudes que Canon comme d'habitude, mais surement plus justes aussi.
- le piqué est ce qui frappe le plus parmi toutes les images que j'ai traitées jusqu'à présent, c'est même étonnant d'avoir une telle différence en HD (on croirait du 4K , comme écrit sur le boitier ...).
C'est même trop tranchant dès que les peaux sont moins jeunes !
Et cerise sur le gâteau, même en basse lumière, la définition ne s'effondre pas comme avec les autres cam. (beaucoup moins vite).
En basse lumière, on peut monter le gain jusqu'à 20db au moins sans apparition de grain du tout.
Côté BDB, je ne me sers quasi que de 2 valeurs manuelles préréglées : 5600°K/3200°K.
Et c'est à 97% en 5600K, car même en spectacle c'est souvent des LED et mes éclairages sont aussi à LED.
Pas trop confiance dans la BDB automatique, même si elle semble correcte (même réflexe pour toutes les cam.)

Le zoom de 12X est suffisant la plupart du temps et l'extension numérique à 17/20x (Clear Zoom) est tout à fait utilisable par lumière soutenue (beau soleil , ...)

Mais : 
- une tendance à surexposer avec des fronts qui brillent comme des miroirs parfois, les contrastes qui sont vraiment trop violents et une définition au cutter.

Quelques réglages pour atténuer tout cela : 

Dans PP1 : 
  • Gamma noir : gamme moyenne/niveau +7
  • Détails : -2
  • coude auto/manuel : 90% (à affiner )

Dans Menu  : 
  • Limite AGC : 21db
  • Réglage Expo auto : -0,5 EV
 
Qualité sonore :
- le son est très bien traité avec tout l'équipement d'une grande cam : XLR/48v,  sensibilité micro,  atténuateurs (0/-10/-20db), rien ne manque et la qualité est au rendez-vous.
Tous les réglages manuels sont complets et se font pour la plupart avec boutons et contacteurs : un régal. Le signal casque souffle un petit peu , mais c'est juste l'électronique du casque. 
Seule ombre au tableau : en réglage auto, le maxi est trop élevé : le rouge est toujours atteint si musique puissante, j'aurai préféré un -3db max. Je ne m'en sers pas souvent, mais il faut y veiller.
Car, parfois , le mode auto est indispensable en audio.


Ergonomie : 
Globalement elle est excellente avec de très nombreux réglages hors menu, étonnant pour une si cam si légère (moins de 1Kg sans la poignée !).
- Contrôle de l'image : un vrai régal, même si une seule grande bague , mais la petite molette sur le côté fait office de 2eme bague pour piloter : vitesse/gain/iris.
La machine peut-être en auto/semi auto ou auto sur 1 ou 2 paramètres et manuel sur le 3eme, c'est parfait.

Beaucoup de touches programmables, j'ai sacrifié 3 fonctions de base (inutiles pour moi) :
  • 1. "Last scene Review" est devenu : Peaking On/Off
  • 2. "Status Check" est devenu :  Zebra on/off (100%)
  • 6. "Digital Extender" est devenu :  Sous-expo  auto de -0,5 EV (On/Off) 
L'écran LCD est très défini et surtout le viseur (orientable) qui est également très piqué avec un bon caoutchouc protecteur. On peut filmer en permanence à  l'œilleton sans souffrir, ce qui aide à la stabilité en déplacement (sans pied).
La touche Focus Magnifier permet des MAP précises, car l'image reste définie même en grossissement 4x.
La batterie est accessible, même la cam sur pied.
Pour les batteries supplémentaires , j'ai acheté des compatibles chez mon fournisseur préféré : elles tiennent très bien les 3 à 4h et coûtent seulement un petit pourcentage des Sony, idem pour le chargeur.
La poignée/XLR peut s'enlever en un tour de main et la caméra restante peut s'installer dans des logements exigus : sous un drone, dans un berceau stabilisateur comme le nouveau Feiyu WG (1kg max), ..
Extinction de la cam par repli du LCD ou viseur: rapide et sûr (mais surprenant).


Codecs : 
  1. le codec pro : XAVC Long Gop en 4:2:2 autorisant des corrections poussées en post-prod. Parfait.
  2. le codec AVCHD que j'utilise très souvent avec des rushes n'ayant pas besoin d'être corrigés particulièrement (économie importante d'espace, si spectacle and Co par ex.).



En résumé 

Les  avantages  :
 
  • poids, maniabilité : quel bonheur  !
  • surprenante et excellente qualité d'image et grande sensibilité finalement (malgré les très nombreux - 20M - mais petits pixels). 
  • accessibilité et ergonomie
  • très nombreux réglages de l'image , mais pas de S-log2/3 (ce n'est pas l'usage de la cam. non plus).
  • support des cartes SD et SDXC économiques (SDXC nécessaires avec codec  XAVC).

Les  inconvénients  : 

  • un upgrade à 500€ pour l'UHD en 4:2:0/8bits/25p : totalement inconvenant Mr Sony  ! (heureusement, je n'en ai aucun besoin).
  • quelques points d'ergonomie qui  énervent : 
    • le bouton "menu" très mal situé, à l'avant gauche de la cam. alors que le bouton de  navigation est à l'arrière droit !)
    • le viseur avec détection de l'oeil qui éteint le LCD : bon réflexe d'économie, mais il eut fallu le paramétrer car, dans bien des cas, c'est indispensable d'avoir les deux visées actives en même temps.
    • et surtout le bouton de MAP auto qui ne dépasse pas du boitier, impossible à localiser sans se déplacer à l'avant de la cam. J'ai bricolé un bouton au-dessus pour le sentir du bout des doigts , mais pas l'idéal). Dans le même esprit, j'ai ajouté une bague à levier pour tourner plus facilement la grosse bague de MAP.
    • attention au bouton : marche arrêt, facile à atteindre en spectacle dans le noir (le gaffer).
    • pas de volet pour protéger l'objectif (comme sur Sony EX1-R), retour au bon vieux bouchon. 

Prix d'achat en mars 2014 : 2000€ TTC (modèle expo) avec un micro Sony M/S offert (valeur 300 € env.)

Et si c'était à refaire  ?
J'en prendrais bien volontiers une deuxième ...   (et me séparer de la XA10 sans doute).


Marc Publié par Marc le 05 février 2016
Voir tous mes avis (1)

Sony X70

Note globale 
 
8.8
Rapport Qualité/Prix 
 
9.0
Qualité image vidéo 
 
9.0
Sensibilité 
 
8.0
Ergonomie 
 
8.0
Qualité automatismes 
 
8.0
Réglages manuels 
 
8.0
Visée / Ecran 
 
9.0
Autonomie 
 
9.0
Robustesse 
 
9.0
Son 
 
9.0

Contexte d'utilisation

Plus / Moins

Points forts
Le meilleur rapport qualité-prix et même au-dessus.
Points faibles
Tendance au sur-ex, quelques boutons mal placés

Il est toujours délicat de choisir une nouvelle caméra.

Après l'époque HDV avec la Canon XH-A1 que j'ai beaucoup aimée, puis la Sony EX1-R plus évoluée et performante , très nettement plus chère, en passant par la petite Canon XA-10 qui m'a épaté également, j'ai craqué pour la Sony X70.
Comme je conserve, jusqu'à présent, mes cam. précédentes, j'ai toujours la possibilité d'y revenir au cas où.
Et j'ai souvent le besoin d'utiliser plusieurs cam. en même temps : spectacle, portraits, interviews, ...  toutes les cam ont donc leur intérêt :
  • la grosse Sony EX1-R , pour sa fabuleuse sensibilité en basse lumière.
  • la petite XA-10 pour sa légèreté et ses automatismes performants (idéale en voyage aussi).
  • Quant à la XH-A1 qui est toujours impeccable de santé, elle n'existe plus qu'au cas où je devrais exploiter mon stock de K7 DV (mais c'est hyper rare.)

La X70 s'inscrit dans ce décor.
Volontairement , je voulais une cam légère pour reportages, news, ... après avoir goûté au poids de la Canon XA10.
Après beaucoup d'échanges sur les forums anglais et français, j'ai tâtonné pour trouvé les boutons à programmer, les réglages intéressants dans le menu, les corrections de Presets à faire et m'adapter en fonction des résultats obtenus.


Résultats : 

Qualité d'image :
- les images sont vraiment excellentes en piqué, bien équilibrées en couleur, moins chaudes que Canon comme d'habitude, mais surement plus justes aussi.
- le piqué est ce qui frappe le plus parmi toutes les images que j'ai traitées jusqu'à présent, c'est même étonnant d'avoir une telle différence en HD (on croirait du 4K , comme écrit sur le boitier ...).
C'est même trop tranchant dès que les peaux sont moins jeunes !
Et cerise sur le gâteau, même en basse lumière, la définition ne s'effondre pas comme avec les autres cam. (beaucoup moins vite).
En basse lumière, on peut monter le gain jusqu'à 20db au moins sans apparition de grain du tout.
Côté BDB, je ne me sers quasi que de 2 valeurs manuelles préréglées : 5600°K/3200°K.
Et c'est à 97% en 5600K, car même en spectacle c'est souvent des LED et mes éclairages sont aussi à LED.
Pas trop confiance dans la BDB automatique, même si elle semble correcte (même réflexe pour toutes les cam.)

Le zoom de 12X est suffisant la plupart du temps et l'extension numérique à 17/20x (Clear Zoom) est tout à fait utilisable par lumière soutenue (beau soleil , ...)

Mais : 
- une tendance à surexposer avec des fronts qui brillent comme des miroirs parfois, les contrastes qui sont vraiment trop violents et une définition au cutter.

Quelques réglages pour atténuer tout cela : 

Dans PP1 : 
  • Gamma noir : gamme moyenne/niveau +7
  • Détails : -2
  • coude auto/manuel : 90% (à affiner )

Dans Menu  : 
  • Limite AGC : 21db
  • Réglage Expo auto : -0,5 EV
 
Qualité sonore :
- le son est très bien traité avec tout l'équipement d'une grande cam : XLR/48v,  sensibilité micro,  atténuateurs (0/-10/-20db), rien ne manque et la qualité est au rendez-vous.
Tous les réglages manuels sont complets et se font pour la plupart avec boutons et contacteurs : un régal. Le signal casque souffle un petit peu , mais c'est juste l'électronique du casque. 
Seule ombre au tableau : en réglage auto, le maxi est trop élevé : le rouge est toujours atteint si musique puissante, j'aurai préféré un -3db max. Je ne m'en sers pas souvent, mais il faut y veiller.
Car, parfois , le mode auto est indispensable en audio.


Ergonomie : 
Globalement elle est excellente avec de très nombreux réglages hors menu, étonnant pour une si cam si légère (moins de 1Kg sans la poignée !).
- Contrôle de l'image : un vrai régal, même si une seule grande bague , mais la petite molette sur le côté fait office de 2eme bague pour piloter : vitesse/gain/iris.
La machine peut-être en auto/semi auto ou auto sur 1 ou 2 paramètres et manuel sur le 3eme, c'est parfait.

Beaucoup de touches programmables, j'ai sacrifié 3 fonctions de base (inutiles pour moi) :
  • 1. "Last scene Review" est devenu : Peaking On/Off
  • 2. "Status Check" est devenu :  Zebra on/off (100%)
  • 6. "Digital Extender" est devenu :  Sous-expo  auto de -0,5 EV (On/Off) 
L'écran LCD est très défini et surtout le viseur (orientable) qui est également très piqué avec un bon caoutchouc protecteur. On peut filmer en permanence à  l'œilleton sans souffrir, ce qui aide à la stabilité en déplacement (sans pied).
La touche Focus Magnifier permet des MAP précises, car l'image reste définie même en grossissement 4x.
La batterie est accessible, même la cam sur pied.
Pour les batteries supplémentaires , j'ai acheté des compatibles chez mon fournisseur préféré : elles tiennent très bien les 3 à 4h et coûtent seulement un petit pourcentage des Sony, idem pour le chargeur.
La poignée/XLR peut s'enlever en un tour de main et la caméra restante peut s'installer dans des logements exigus : sous un drone, dans un berceau stabilisateur comme le nouveau Feiyu WG (1kg max), ..
Extinction de la cam par repli du LCD ou viseur: rapide et sûr (mais surprenant).


Codecs : 
  1. le codec pro : XAVC Long Gop en 4:2:2 autorisant des corrections poussées en post-prod. Parfait.
  2. le codec AVCHD que j'utilise très souvent avec des rushes n'ayant pas besoin d'être corrigés particulièrement (économie importante d'espace, si spectacle and Co par ex.).



En résumé 

Les  avantages  :
 
  • poids, maniabilité : quel bonheur  !
  • surprenante et excellente qualité d'image et grande sensibilité finalement (malgré les très nombreux - 20M - mais petits pixels). 
  • accessibilité et ergonomie
  • très nombreux réglages de l'image , mais pas de S-log2/3 (ce n'est pas l'usage de la cam. non plus).
  • support des cartes SD et SDXC économiques (SDXC nécessaires avec codec  XAVC).

Les  inconvénients  : 

  • un upgrade à 500€ pour l'UHD en 4:2:0/8bits/25p : totalement inconvenant Mr Sony  ! (heureusement, je n'en ai aucun besoin).
  • quelques points d'ergonomie qui  énervent : 
    • le bouton "menu" très mal situé, à l'avant gauche de la cam. alors que le bouton de  navigation est à l'arrière droit !)
    • le viseur avec détection de l'oeil qui éteint le LCD : bon réflexe d'économie, mais il eut fallu le paramétrer car, dans bien des cas, c'est indispensable d'avoir les deux visées actives en même temps.
    • et surtout le bouton de MAP auto qui ne dépasse pas du boitier, impossible à localiser sans se déplacer à l'avant de la cam. J'ai bricolé un bouton au-dessus pour le sentir du bout des doigts , mais pas l'idéal). Dans le même esprit, j'ai ajouté une bague à levier pour tourner plus facilement la grosse bague de MAP.
    • attention au bouton : marche arrêt, facile à atteindre en spectacle dans le noir (le gaffer).
    • pas de volet pour protéger l'objectif (comme sur Sony EX1-R), retour au bon vieux bouchon. 

Prix d'achat en mars 2014 : 2000€ TTC (modèle expo) avec un micro Sony M/S offert (valeur 300 € env.)

Et si c'était à refaire  ?
J'en prendrais bien volontiers une deuxième ...   (et me séparer de la XA10 sans doute).


Cet avis a-t-il été utile pour vous ? 

Commentaires

 
 
Ordre 
 
Pour déposer un commentaire, merci de vous enregistrer ou de vous .