module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

26&27 Janvier à Paris : Formation Caméras Canon EOS !
Formez-vous avec Greg aux caméras Canon EOS, améliorez la qualité de vos images, gagnez en productivité avec cet atelier opérationnel sur 2 jours 
Toutes les infos sur l'atelier

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED 28 & 29 janvier à Strasbourg
Formez-vous avec Antonin et Forest aux caméras RED, chez Hirmance à Strasbourg : Devenez autonome dans la préparation, le paramétrage, l'utilisation d’une caméra RED et le traitement du R3D code.
Toutes les infos sur l'atelier

Rejeter la notice

29 Janvier à Paris à 14h et 17h - Gratuit : Ateliers Découverte C70 & C300 Mark III 
Venez prendre en main et évaluer avec nous ces deux nouvelles caméras 4K Super 35 ! Nos analyses et tests des caméras + prise en main + mini formation Log/RAW
Toutes les infos sur l'événement

Zoom F6 et recepteur hf

Discussion dans 'Matériel de prise de son et de mixage' créé par Zzzzz, 5 Décembre 2020.

  1. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    Bonjour,

    J'ai des lacunes concernant l'enregistrement du son lors de mes tournages de court métrage.
    Les inge son prêt à s'investir dans des court métrages amateur comme les miens sont rares (ce n'est pas une critique, je les comprends car ils doivent avoir des choses plus qualitatif ailleurs).

    Partant de ce postulat, j'ai investi dans un zoom F6 pour m'affranchir des erreurs de réglage de gain. (Je me demande si je vais me prendre des remarques justifiées sur ce choix)

    Maintenant, je me pose une question sur les émetteurs récepteurs hf sur lesquels on met un micro cravate. Est ce que je perds le bénéfice de l'enregistrement 32 bits flottant car l'émetteur/récepteur transforme le signal pour le transporter ? ( Je vous l'avais dit, j'ai des lacunes mais vous voyez, je cherche à m'améliorer )
     
  2. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Bonjour,

    Le 32 bits, c'est la quantification en interne, ce n'est pas une quantification de diffusion ni d'échanges.
    Comme tu entres en analogique, même un dictaphone sera numérisé et enregistré en 32 bits.
     
  3. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    Merci Saint kro pour la rapidité et l'efficacité de la réponse comme d'habitude.
    Je savais bien que l'entré était analogique mais je pensais que pour envoyer le signal entre l'émetteur et le récepteur, il y avait une transformation en numérique et si c'était le cas et que cette transformation n'était pas en 32 bits, alors on enregistre un signal en 32 bit mais qui pendant le transport en a perdu quelques un. Ce n'est pas le cas, donc parfait. Merci encore
     
  4. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Je pense que ma dernière phrase n'a pas été comprise comme je l'espérais.
    Du coup, je n'ai pas répondu correctement à ton inquiétude.

    Ne connaissant pas le HF utilisé, on ne sait pas si la transmission est analogique ou numérique.

    Mais de toutes façons, pour coder de la voix, 16 bits suffisent amplement.
    La quantification ne joue que sur le niveau codable et sur la précision de ce niveau, pas sur l'étendue du spectre sonore.

    L'argument, un peu commercial, des 32 bits internes n'est justifié techniquement que pour le traitement ultérieur du signal .
    Avec 16 bits, on peut coder un niveau de 96 dB sur 65 536 valeurs soit 683 points par dB
    Avec 32 bits c'est un niveau de 192 dB qu'on peut coder sur 4 294 967 296 valeurs soit 22 369 621 points par dB
     
  5. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    Merci pour ces précisions Saint kro mais ce n'est pas le nombre plus élevé de valeur par db qui m'intéresse mais principalement que le nombre de db est bien plus élevé et nous permet donc de nous affranchir du reglage du gain.
    Je comprends bien que l'intérêt est tres limité pour un inge son qui maitrise parfaitement ce reglage mais pour des courts métrages amateur avec souvent des "faisant office de", l'intérêt me semble réel.
    Je l'ai testé hier pour la première fois en condition de tournage avec un cos11d et un ntg4 et c'est un vrai plus de ne plus avoir à se préoccuper de ce réglage quand on doit s'occuper de plein d'autres choses.
    Je finis le tournage aujourd'hui. Je verrai plus précisément si le résultat est à la hauteur de mes attentes mais les premières écoutes semblent concluante.
    N'hésite pas à me contredire si j'ai dis une connerie.
     
  6. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Ton raisonnement n'est valable que sur le papier, car tu ne trouveras pas de micro/préampli ayant un bruit de fond à -190 dB, sauf à les placer en chambre très froide ;) (Recyclage des congélos vaccin) :laugh:
     
  7. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    Je ne voudrais pas être responsable du manque de vaccin :)

    Tu as certainement raison pour les -190db, je n'y connais rien, comme je l'ai déjà dis.

    Je pense que je n'arrive pas à m'exprimer correctement donc je vais le faire à travers un exemple qui date d'hier :
    Je tourne une scène ou je dois capter le dialogue d'une actrice. Pendant ce dialogue (ou plutôt monologue), elle parle doucement et d'un coup doit hurler sur la personne en face d'elle. Un vrai ingé son baisserai le gain juste avant qu'elle n'hurle pour avoir un volume suffisant quand elle parle doucement et ne pas écrêter quand elle hurle (enfin, je suppose que c'est ce qu'il ferait). Comme tu n'as pas voulu faire l'ingé son pour moi :) et que je n'en avais pas sous la main, j'ai mis un zoom F6 avec le ntg4 face à l'actrice. Pas de gain en entrée à régler (on ne peut pas de toute façon sur le F6 quand on est en 32bits).

    Me voici arriver au montage. Je pose ma piste son et sur la partie ou elle parle doucement, je monte de 20db et tout est nickel. Avec un appareil non 32bits, si j'avais réglé un gain en entrée correcte pour le moment ou elle hurle, et que je monte le gain de 20db le reste, j'aurai un souffle conséquent sur cette partie. A l'inverse, si j'avais réglé pour le moment ou elle parle doucement, j'aurai une saturation énorme quand elle hurle.
    Donc pour moi, ce n'est pas juste un argument commercial mais un élément de moins à gérer au tournage et donc un vrai plus (mais du boulot en post prod, évidemment)

    Si tu veux te faire une idée, je tiens le fichier exemple en question à ta disposition en MP.

    Et si je me trompe, je serais ravi de comprendre pourquoi et comment capter mieux ce type d'enregistrement mais n'oublie pas que tu t'adresses à un bleu pour tous ce qui est question de son donc tiens-en compte dans tes explications si tu veux que je comprenne ;-).

    Après, je comprendrais que tu n'ai pas le temps de m'expliquer ou que tu considères que ça n'en vaut pas la peine, pas de soucis (mais si tu le fais, je te promet d'essayer de comprendre).
     
  8. giroudf

    So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    287
    Messages:
    13 832
    Appréciations:
    +435 / 1 641 / -19
    avec le zoom tu as aussi le double enregistrement avec le second a 20dB de moins je crois.
    Mais si tu arrives faire ca avec un seul, c'est encore mieux.
    Je crois que c'est une paticularite du zoom F6 avec son enregistrement 32 bits qu'ils appellent "wide dynamic record range" en utilisant les 32 bits en mode flottant ce qui donne un range theorique de 1500dB.
    pour ce faire, il y a 2 convertisseurs A/D, dont un dedie au calcul du range dynamique (le rapport signal bruit ideal). Ce qui rend le signal du deuxieme convertisseur A/D "flottant" .
    le dynamic Range est mesure par le premier A/D prenant comme limite inferieure le rapport signal bruit et comme maximum le signal le plus fort avant distortion.
    Cette info est passee au second A/D qui se calibre pour caler le signal dans cette limite, d'ou le mode flottant.
    Nous les vieux on appelerait ca un AGC, mais la c'est plus subtil puisque c'est du digital.

    on fait la meme chose dans les projecteur video avec l'iris variable qui perment de moduler la puissance lumineuse en fonction du contenu de l'image.
    Alors evidemment on peut dire que le projo a un rapport de contrast de 1 million, mais evidemment c'est un raccourci, puisque on ne peut pas mesurer les deux valeur extremes sur la meme image, mais seulement entre 2 images (avec iris totalement ferme=noir et iris totalement ouvert =blanc)

    ici c'est la meme chose, quand l'enregistreur enregistre un son fort, les sont faibles sont perdus, mais l'avantage est qu'on ne sature jamais.
     
    #8 giroudf, 7 Décembre 2020
    Dernière édition: 7 Décembre 2020
  9. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    C'est bien ça que j'utilise et que je trouve génial (pour un nul en son comme moi :))
     
  10. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    Merci @giroudf pour cette explication (que je crois avoir réussi à comprendre).

    La différence avec le projecteur, c'est que dans la même image tu peux avoir des zones sombres et des zones très claires et tu voudrais voir les deux correctement mais ce n'est pas possible avec l'iris variable.
    En son, si tu as un son très fort, il couvre de toute façon le son très faible donc pas d'intérêt d'avoir les informations sur le son faible qui serait inaudible car couvert par le son très fort. Dans mon cas, je n'ai besoin des sons faibles et des sons forts qu'a des moments différents (au moins quelques dixième de seconde d'écart) donc ça répond bien à mon besoin.

    Enfin, si j'ai bien compris :)
     
  11. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    55
    Messages:
    4 156
    Appréciations:
    +161 / 613 / -6
    Notice page 5 du F6
    Pour chaque circuit d'entrée, le F6 possède deux convertisseurs A/N ayant leurs propres gains d'entrée.
    Cette conception permet un enregistrement
    audio de haute qualité sans qu'il soit nécessaire de régler le gain, une étape normalement indispensable.
    Une plage dynamique étonnante
    La combinaison de deux convertisseurs A/N permet d'obtenir une
    plage dynamique étendue inaccessible avec un seul convertisseur A/N.
    Commutation entre deux convertisseurs A/N
    Le F 6 surveille constamment les deux convertisseurs A/N, et sélectionne
    automatiquement celui qui donne les meilleurs résultats d'enregistrement.

    Chez Sound Devices, la combinaison de limiteurs situés avant et après numérisation rend les MixPre quasi insaturables.
     
  12. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Bon j'arrive après la bataille :good:
    Attention quand même à certaines infos.
    Le son faible est masqué par le son fort, oui pour l'oreille, mais pas pour le micro (quand il est bon) ;) et l'enregistreur.

    C'est un peu comme les harmoniques qu'on n'entend pas mais qui caractérisent un son.

    Comme dit Giroudf, on retrouve le CAG sans souffle et pompage :D

    Mais quand tu remontes un son faible de 20dB, tu remontes aussi le bruit de fond, là avec un micro au cul du Zoom, ça marche certainement bien, mais ce ne sera pas le cas avec un HF à la place.

    Je manque un peu de temps en ce moment pour développer, mais je ferai un petit topo, au besoin me le rappeler :jap:
    A l'occase je suis preneur de ton extrait
     
  13. Zzzzz

    Points Repaire:
    3 170
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    213
    Appréciations:
    +14 / 31 / -0
    @saint kro mail perso envoyé avec lien vers le fichier. Merci de tenter d'éduquer des débutants comme moi.
     
  14. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Ok je le charge, j'écoute et reviens
     
  15. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    192
    Messages:
    18 384
    Appréciations:
    +359 / 1 778 / -46
    Alors après une rapide écoute, un petit retour rapide lui aussi ;)

    Crêtes à -15 dB FS sur la partie la plus forte
    Pour moi il y a une saturation sur le mot genre de la phrase "quel genre d'homme .." certainement le micro.

    Le reste de la modulation est quand même très bas - 50 dB FS
    Si on boost de 20 à 30 dB selon les passages, on à un bruit fond indéniable.

    Du coup je me pose la question, est-ce le micro inadapté à ce type d'enregistreur ou l'utilisation en mode "tout ouvert" qui laisse à désirer.....
    Au fait, le 192 kHz c'est voulu ou c'est un réglage par défaut en mode 32 bits ?
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous