module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Etalonnage DaVinci Resolve avec Forest
Session spéciale RED users - 29 au 31 Juillet 2020 avec Forest Finbow, chef opérateur et étalonneur fiction. 15% de réduction jusqu'au 10 juillet ! Et 20% de réduction si vous êtes Repairenaute contributeur !
>> Toutes les infos <<

Rejeter la notice

L'atelier perfectionnement EDIUS : Nouvelle date !
François revient pour vous le 24&25 septembre. Inscrivez-vous avant le 31 juillet pour bénéficier de 50 euros de réduction ! Et 25% de réduction si vous êtes Repairenaute contributeur ;)

>> Toutes les infos <<

Vidéo pour la journée mondiale des martinets 7 juin 2020

Discussion dans 'Vidéo (et photo) animalière' créé par svt, 6 Juin 2020.

  1. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    6 555
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    165
    Appréciations:
    +8 / 78 / -0
    Bonjour,

    Demain, 7 juin 2020, sera célébrée la deuxième journée mondiale des martinets.
    Les martinets sont des oiseaux fascinants mais méconnus et menacés.
    En organisant des événements à travers le monde, l'objectif est de braquer les projecteurs sur les martinets et ainsi attirer l’attention des médias, du grand public, des associations de protection de la biodiversité, des autorités et des professionnels du bâtiment.

    "Mon événement" pour célébrer cette journée est bien modeste.
    J'ai fait un montage de 6 minutes en choisissant quelques plans nets et stables, sans démarche scientifique pour une fois, simplement pour rendre hommage à cet oiseau si extraordinaire qui vit au-dessus de nos tête.


    Amicalement.

    Jean-François
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 3
    • J'aime J'aime x 3
  2. cournonsec

    So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    77
    Messages:
    2 604
    Appréciations:
    +81 / 455 / -3
    Magnifique :good:
    Très bel oiseau, tu n'as jamais filmé l'alpin ? J'en ai vu, il y a bien longtemps, près de Montpellier.
     
  3. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    6 555
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    165
    Appréciations:
    +8 / 78 / -0
    Merci cournonsec pour ton passage et ton appréciation.
    Oui j'ai déjà filmé des martinets à ventre blanc anciennement alpins.
    C'est ici



     
  4. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    468
    Messages:
    10 449
    Appréciations:
    +251 / 835 / -6
    Bonjour,

    Merci pour cette info très particulière et que beaucoup de gens doivent ignorer. Pour moi c'était le cas.

    Oui, enfin c'est surtout toi qui est modeste. Pas sûr que nombre de gens ait pu faire ce type de vidéo et les études de vols qui vont avec. J'ai regardé la totalité des 6 minutes.

    Quand on mange dehors, le soir, nous en voyons et les observons toujours. Mais le nombre baisse dangereusement.

    Je ne suis pas gêné par l'instabilité, voire la sortie de cadre des oiseaux. Un martinet ça vole dans tous les sens et fait plein d'acrobaties. Ce défaut n'en est donc pas un et symbolise bien son vol.

    D'ailleurs, l’illustrateur qui a fait le dessin illustrant cette journée en a mis à moitié hors cadre pour symboliser le vol en tous sens. Alors...;-)
     
  5. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    6 555
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    165
    Appréciations:
    +8 / 78 / -0
    Merci JLH37 pour ton passage et ton appréciation.
    Quand je parle de "modeste" c'est pas comparaison avec d'autres personnes qui vont organiser des événements tels des ballades-découvertes en ville à la rencontre des sites de nidification des martinets pour sensibiliser les gens à l'une de causes principales de la diminution des populations de cette espèce : la rénovation des maisons et bâtiments. En bouchant toutes les cavités sous les toits, on prive les martinets de sites de nidification. La diminution très fortes des populations d'insectes est l'autre facteur majeurs de la régression des populations de cet insectivore strict.
     
  6. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    89
    Messages:
    1 113
    Appréciations:
    +67 / 485 / -1
    Quoi ?! Une journée mondiale du martinet alors même que la fessée vient juste d'être interdite en France ?! :-)

    Je trouve que ton hommage filmique est poétique et il m'a absorbé : ce n'est pas le cadre qui cherche à poursuivre l'oiseau mais l'oiseau qui cherche à tenir dans le cadre à contre-vent... :jap:

    Et puis voici qu'il m'arrive une envie de plonger dans une piscine découverte en plein soleil et de brasser sous l'eau, de m'y retourner, de m'y étendre tout en résistant à une gravité en sens inverse, cette chose que je n'ai pas faite depuis longtemps et qui me revient comme un grand plaisir doublé d'un sentiment de...

    C'est quand même curieux que le sentiment de liberté peut vite nous arriver de situations des plus emprisonnantes.
     
    #6 nestaphe, 7 Juin 2020
    Dernière édition: 7 Juin 2020
    • J'aime J'aime x 1
  7. cournonsec

    So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    77
    Messages:
    2 604
    Appréciations:
    +81 / 455 / -3
    J'en ai sauvé un, il y a bien longtemps : Il pendait d'un toit voisin, attaché par un fil de laine qui s'était entortillé sur son corps. J'étais monté au dernier étage du bâtiment, trouvé une échelle qui permettait de monter sur le toit, et en rampant sur les tuiles (à quelques 20m du sol ! - j'étais jeune à l'époque) je l'avais tiré d'affaire.
    Tout à fait hors sujet, mais tout de même voisin de l'aventure, j'ai aussi sauvé un goéland alors que je me rendais sur un affût de chasse photo, dans un ancien salin. Je voyais au loin sur le sable, un goéland dont l'attitude m'intriguait. Lorsque je m'approchais je me rendis compte qu'il était, lui aussi empêtré dans une très longue ligne de pèche en mer dont un énorme hameçon triple était planté dans une de ses palmes. À l'autre bout de la ligne, un autre goéland, mort étranglé par le fil l'empêchait de s'envoler. J'ai emmené le blessé chez-moi, soigné sa patte et revenu sur place, je l'ai relâché. Il est resté un long moment à tournoyer au dessus de ma voiture et je n'ai pu m'empêcher de faire un peu d'anthropomorphisme en pensant qu'il me témoignait sa reconnaissance. :o
    Pardon pour ces digressions sur les souvenirs que tes films ont fait ressurgir en moi (mais je ne suis pas le seul à digresser - pas vrai, nestaphe ? ;-)) Preuve peut-être qu'au delà de la valeur scientifique, il y a aussi, dans ces images une incitation à la rêverie.
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. Fifi52

    Points Repaire:
    4 280
    Recos reçues:
    31
    Messages:
    1 780
    Appréciations:
    +19 / 148 / -0
    Magnifique. Inutile d'en rajouter. :bravo: :bravo: :bravo: :good: :good:
    Le martinet à ventre blanc, j'avais fait quelques plans sympas en 16 mm du temps où on l'appelait plutôt martinet alpin...
    Oiseau présent aussi en Franche-Comté dans les falaises à pèlerins notamment.
     
  9. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    6 555
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    165
    Appréciations:
    +8 / 78 / -0
    Bonsoir,

    Merci beaucoup nestaphe, cournonsec et Fifi52 pour vos messages. Je suis content que cette vidéo fasse resurgir ces souvenirs.
    Cournonsec, ton histoire d'un martinet attaché par un fil de laine arrive hélas de temps et temps, surtout quand il cherche à occuper une cavité où des moineaux ont niché. Ceux-ci utilisent souvent des bouts de ficelles, de laine... pour faire leur nid.
    Les bouts de filets de pêche, les fils de nylon... tuent régulièrement beaucoup d'oiseaux marins comme les Goélands, les Fous de Bassan...

    Amicalement.

    Jean-François
     
  10. bufo

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    2
    Messages:
    252
    Appréciations:
    +5 / 37 / -0
    Chapeau pour ces images, très belle maîtrise et...persévérance. Ici en sud Alsace, j'en voyais encore il y 4 , 5 ans mais depuis : terminé ils disparaissent progressivement de tous les villages de la région et pourtant les sites de nidification ne manquent pas. Nous sommes allé en Belgique l'année dernière dans les Ardennes et nous avons été scotchés par la densité de ces oiseaux ainsi que des hirondelles même au cœur des villes
    encore bravo

    Bufo
     
  11. Fifi52

    Points Repaire:
    4 280
    Recos reçues:
    31
    Messages:
    1 780
    Appréciations:
    +19 / 148 / -0
    Même constat chez moi.
    Les martinets noirs ont peut-être demandé la nationalité belge ! :D
     
  12. svt

    svt
    So

    Points Repaire:
    6 555
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    165
    Appréciations:
    +8 / 78 / -0
    Bonjour,

    Merci bufo pour ton message et ton appréciation. La diminution des populations de martinets noirs ne s'explique pas toujours de manière très claire.
    La cause la plus souvent avancée est la disparition des sites de nidification suite à la rénovation et à l'isolation des constructions : les fissures des murs, les accès sous les toits... sont systématiquement obturés. Ces travaux sont tout à fait justifiés pour des questions d'économie d'énergie. Si on veut conserver des colonies de martinets, il faut donc installer des nichoirs. C'est ce qui est pratiqué dans nombreux pays européens autres que la France...
    Mais quand des sites de nidification sont encore accessibles, il est plus difficile d'expliquer qu'ils soient désertés. D'autres causes doivent intervenir : réduction des populations d'insectes, dérangements, pollutions...
    Pour évaluer objectivement les effectifs d'une colonie de martinets, il faut tenir compte d'aux moins deux paramètres :
    1. la variation des effectifs au cours de la période de présence des martinets, soit de fin avril à fin juillet. En effet les arrivées des migrateurs se font en fonction de l'âge des individus. Pour simplifier, on observe en gros 3 vagues d'arrivées :
    • fin avril - début mai arrivent les adultes reproducteurs d'au moins 4 ans qui vont réoccuper très rapidement leur site habituel de nidification et commencer leur cycle de reproduction (ponte...);
    • dans la dernière décade de mai, arrive une deuxième vague de migrateurs constituée d'individus immatures de 2-3 ans qui vont rechercher des sites de nidification pour les années à venir ;
    • à la mi-juin arrive une troisième vague de migrateurs constituée d'individus immatures d'1 an (yearling) qui se mêlent de manière bruyante aux oiseaux de la colonie.
    Avec un tel schéma d'arrivées échelonnées, l'effectif d'une colonie peut donc varier dans un rapport de 1 à 5 au cours de la période de présence. Les départs de la migration postnuptiale se font plus soudainement fin juillet où en quelques jours la colonie est désertée.

    2. la variation des effectifs au cours d'une journée qui dépend du rythme d'activité des individus selon leur statut avec des heures creuses avec très peu d'individus et des heures d'intense activité.

    Tout ceci pour dire qu'une visite ponctuelle un jour donné à une heure donnée ne permet pas d'apprécier correctement la "taille" de la colonie de martinets noirs.
    Mais je reconnais aussi que l'observation d'année en année d'un lieu donné permet de constater une diminution bien réelle des populations d'oiseaux et d'une manière plus générale de la biodiversité. Ainsi j'ai vu disparaître en l'espace de 2 à 3 ans toutes les populations de moineaux domestiques de mon quartier. Quelques couples sont à nouveau visibles cette année...

    Amicalement.

    Jean-François
     
    #12 svt, 13 Juin 2020
    Dernière édition: 13 Juin 2020
    • Merci Merci x 1
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous