module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Gratuit : Atelier spécial Stabilisation - vendredi 7 juin 14h - 19h
Ne ratez pas notre prochain gros événement ! 
Multi-ateliers : initiations steadicam avec Planning Camera, ateliers pratiques sur gimbal et autres solutions de stab, monitoring et pilotage sur caméras et optiques de cinéma Canon

Infos & inscriptions

[VotreAvis] Une introduction au HDR et à ses problématiques

Discussion dans 'Cinéma numérique' créé par jcbouden, 17 Novembre 2016.

  1. AQW333

    So

    Points Repaire:
    15 800
    Recos reçues:
    224
    Messages:
    11 543
    Appréciations:
    +676 / 2 461 / -24
    Oui..j'ai été un peu rustre... c'est vrai..:o
     
  2. Video 92

    So

    Points Repaire:
    8 200
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    5 326
    Appréciations:
    +266 / 1 076 / -5
    Il suffit d'un rien pour que cela démarre sur les chapeau de roue. Bien sur que je sais rechercher qui est qui. Mais beaucoup de gens ne remplisse pas le profil et rien de mieux pour remettre cela au gout du jour, senteur muguet, de prendre quelqu'un de connu dans la profession.
    N'abusez pas du muguet, cela monte à la tête.
     
  3. hammondandco

    So

    Points Repaire:
    7 705
    Recos reçues:
    29
    Messages:
    1 005
    Appréciations:
    +22 / 183 / -3
    hahaha... à épingler, celle-là : je suppose, sans méchanceté aucune, qu'il s'agissait peut être de "SANS AMBAGE" ! (pardon de ma corrosivité, j'en suis tout rouge)

    de même que :
    hum... façon de voir les choses, moi je dirais plutôt "ESPERE QUE ça te mettra en position de supériorité..."

    ceci dit, s'informer, travailler, et même être propagateur des travaux sur la technologie (qui ont peut-être quand même de légères visées de marketing), je considère cela comme noble ; même si d'aucuns dénoncent lesdits travaux comme de la masturbation adolescente...
     
  4. Forest Finbow

    So

    Points Repaire:
    11 655
    Recos reçues:
    53
    Messages:
    173
    Appréciations:
    +16 / 34 / -0
    Je vais peut être développer un peu là dessus, comme je l'ai promis ;-)

    Jean Côme, ton article reprends un concept marketing erroné qui semble vraiment ne pas vouloir mourrir :
    [​IMG]
    Cette notion est souvent utilisée pour illustrer sur un écran normal ou sur papier (ils appellent ça maintenant SDR) ce qu'apporte le HDR. On y voit donc systématiquement des noirs plus noirs et des blancs plus blancs. Evidemment, on compare en réalité une image décontrastée à une image normale.
    Je comprends ce qui pousse à faire ça quand il faut communiquer sur papier et sur internet : les gens qui regardent ne regardent pas sur un médium HDR, tout simplement.

    Ce qui me chagrine la dedans c'est que c'est erroné. Ce qu'on trouve dans le commerce c'est que les écrans HDR ont même souvent des noirs moins bons qu'un écran classique. En réalité, que l'on soit HDR ou SDR, le noir c'est tout simplement le noir le plus noir que peut produire l'écran.

    C'est donc bien du côté que la brillance que les choses s'améliorent. En réalité ce que HDR veut dire c'est chaque pixel a le droit d'être plus lumineux. Ça ne veut pas dire qu'il doit l'être, hein, juste qu'il peut l'être. Ça reste nous les créateurs de contenus qui décidons a quelle brillance doit être chaque pixel.
    Or pour nous, la dynamique restreinte de nos écrans a toujours été un problème, que ce soit au cinéma ou en télévision. N'importe cameraman connaît la problématique des contrastes trop élevés et le B-A-BA de la photographie c'est "photographie ton sujet avec le soleil dans le dos". Ainsi depuis plus d'un siècle on a été obligé de trouver des astuces pour rentrer de la dynamique dans ce qu'on peut afficher.
    Pour la pellicule par exemple, les chimistes ont inventé des émulsions avec une courbe de tonalité singulière :
    [​IMG]
    Les basses et hautes lumières sont compressées pour que ça tienne en essayant de préserver au mieux ce qu'il y a au milieu.
    Les procédés vidéo ont développé des techniques analogues sitôt que les capteurs l'ont permis : le couple KNEE/Black Gamma par exemple et plus récemment les LUT en forme de S (très inspirées de la pellicule)

    Malheureusement ces techniques ont aussi leurs limites. Ce qui est en haut ou en bas de la courbe, finit de facto tout aplati, sans contraste. La pellicule avait ce défaut que parfois même ça solarisait (les points les plus lumineux devenaient plus sombres). Plus important encore, la couleur dans ces zones extremes se comporte très mal, surtout en haut, là où c'est très lumineux. En pellicule le cross talk fait qu'on la perds complètement, en vidéo c'est peut être pire encore, ça devient fluorescent...

    Le bien nommé HDR (en diffusion je parle hein, pas de tone mapping ici) permet de préserver la partie linéaire de la courbe de tonalité sur une plus grande hauteur. Sur la plupart des écrans actuels c'est à peu près deux diaphs de plus. C'est pas si énorme que ça en nombre (on passe de 7 à 9 diaphs) mais c'est très remarquable à l’œil. Les zones claires conservent leur contraste, leurs détails et plus important que tout pour moi, leur couleurs naturelles.

    Remarquons qu'on est parfois toujours obligé d'utiliser du KNEE ou des épaules de courbe. Simplement, au lieu de commencer à foutre en l'air nos pixels à partir de 90% de luminosité, on ne commence qu'à partir de 800 ou 900 % par exemple (quand ça clippe à 1000).
    Plus curieux encore, avec les métadonnées un étalonneur peut préparer une image et spécifier au téléviseur s'il doit clipper les pixels ou au contraire appliquer une récupération. Côté création de contenu on garde toute la dynamique, et côté diffusion, les spectateurs aillant un téléviseur à 1000 nits verront tout, ceux aillant un téléviseur à 400 % appliqueront ce qui est dans les métadonnées (Knee ou clip)
     
    • J'aime J'aime x 2
  5. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    345
    Messages:
    24 562
    Appréciations:
    +659 / 2 314 / -41
    :hello: Ben "non" ..c'était bien sans ombrages ...
    Ne pas faire de l'ombre.. en se plaçant par trop en avant
    c'est à dire .."je sais que je sais" , pas besoin de rouler des mécaniques ...
    "zen, modeste, sympathique, souriant, professionnel, compétent, confiant "
    Pas à la remorque de telle ou telle mode ni marque..

    Bertrand :jap:
     
  6. hammondandco

    So

    Points Repaire:
    7 705
    Recos reçues:
    29
    Messages:
    1 005
    Appréciations:
    +22 / 183 / -3
    haha, c'est donc clair.
    et sans ombrage...
     
  7. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    461
    Messages:
    18 296
    Appréciations:
    +753 / 3 204 / -34
    oui c'est un peu le problem du HDR de ne pas savoir sur quel pied danser.
    un vrai HDR, c'est une luminosite sur 32 bits ou plus, mais ca c'est inregardable.
    c'est comme se faire braquer une lampe de poche dans les yeux alors qu'on est dans le noir.
    c'est pour ca qu'on a invente le tone mapping.
    alors des ecrans a 10.000 nits, j'y crois pas trop, sauf pour faire mal aux yeux ou a regarder avec des lunettes de soleil.
    1000 nits (Cd/m2) c'est deja beaucoup.
    le truc c'est que du coup on a recadre le HDR dans une zone qui n'est plus vraiment le HDR.
    du HDR sur 14 bits, voir 24, c'est pas vraiment du HDR.
    surtout si on considere que de toute facon l'oeil c'est maxi 12 de latitude, au-dessus, ton oeil commence deja a jeter une partie de l'image pour s'adapter a la partie la plus lumineuse.
    donc maintenant on essaie de nous vendre des ecrans plus lumineux (par forcement un mal si on regarde la TV en plein jour en ete, totalement inutile dans un salon la nuit).
    mais pour ca on a pas forcement besoin de HDR, suffit simplement d'etendre le contraste deja existant.
    nos valeur de luminosite de 16 a 235 au lieu d'aller de 0.7cd/m2 a 500Cd/m2, elles iraient de 0.3Cd/m2 a 800 Cd/m2.
    Mais bon , en LCD faut pas rever, augmenter la luminosite, c'est aussi bousiller les noirs.
    On se prend a rever a des ecrans avec des noirs plus noir et des blancs plus lumineux, et notre bon vieux Rec709 ou rec2020 ferait parfaitement l'affaire.
    Tient, c'est pas ce que l'OLED nous promettait ?
    Mais bon , pour nous vendre les TV de l'annee prochaine, faut bien un truc avec un logo, et HDR ca sonne super bien.
     
    #22 giroudf, 1 Mai 2017
    Dernière édition: 1 Mai 2017
  8. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    21 776
    Appréciations:
    +489 / 1 590 / -58
    Et si tout ça pouvait améliorer les contenus: scénario dialogue & jeu d'acteur.:rolleyes:
    J'ai des films en 1080p pas en HDR je précise... bourrés d'effet spéciaux mais d'une pauvreté de scénario à pleurer!

    La technologie nous améliore la qualité des images, la facilité à les produire ...Mon sentiment c'est que parallèlement l'Art régresse.
    Quand je regarde un film ni je compte les pixels ni je fait vraiment attention à leur différence de brillance.

    Oui effectivement le HDR (même si moi je m'en fiche) sera bien plus visible et exploitable et pourra apporter un plus (pour les puristes de l'image) at home (dans 99.99% des foyers) que le 4k d'une télé 55" regardée à 2m de distance !
     
  9. caraibe

    Points Repaire:
    16 200
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    21 776
    Appréciations:
    +489 / 1 590 / -58
    Heu..Pourquoi je ne peux plus modifier mon message précédent #23 ici :perplexe:
     
Chargement...
Discussions similaires - introduction HDR problématiques
  1. Recanati
    Réponses:
    15
    Nb. vues:
    387
  2. stef91
    Réponses:
    30
    Nb. vues:
    1 318
  3. calmarbaleze
    Réponses:
    4
    Nb. vues:
    332
  4. EditorChris
    Réponses:
    7
    Nb. vues:
    436
  5. poploque
    Réponses:
    19
    Nb. vues:
    2 426

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous