Nous suivre

Rejeter la notice

Illustration Event Raw C200--- Conf/Atelier/Apéro gratuit ----
Tourner en Raw avec une C200
Le jeudi 12 Déc à 17h
>> Toutes les infos <<

Traitement acoustique de sa pièce de travail (Tutoriels et début de réflexion)

Discussion dans 'Matériel de prise de son et de mixage' créé par nestaphe, 15 Novembre 2019.

Tags:
  1. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    1 014
    Appréciations:
    +55 / 395 / -1
    Ces dix dernières années, j'ai traité l'acoustique de mes bureaux successifs (mais aussi collaborativement d'une salle de studio d'enregistrement à ses débuts) façon DIY, panneaux absorbants, diffuseurs "approximatifs", pseudos bass traps, murs en pierre apparente moellons et joints de chaux creusés d'entre 4 et 8 cm (résultat le plus qualitatif obtenu, d'ailleurs…), etc., ceci conçu et agencé au feeling et sur fond de choses et d'autres que j'ai pu glaner sur Internet. De cette manière, il est relativement facile d'obtenir de flagrants résultats mais je suis depuis longtemps conscient que tout cela reste tout à fait limité tant qu'il est question d'impression (en l'occurrence, la mienne) et sans la moindre prise de mesure pour des réponses calibrées. Aujourd'hui qu'il m'appartient une vraie belle pièce et dans laquelle je suis censé travailler durablement, j'ai envie de revoir les choses plus sérieusement, toujours en DIY mais avec des mesures et des traitements adaptés aux fréquences qui posent problème dans cet espace. Je m'apprêtais à me perdre sur Internet dans toute une littérature scientifique anglophone alors même que je ne suis pas au bout de mon apprentissage de ma langue maternelle :-) et je suis tombé sur une série de tutoriels vidéo en français, sérieuse et complète. Pour tous ceux que cela pourrait intéresser, en voici la playlist, une mine d'informations et il y en a pour quelques heures d'écoute :

    TUTORIELS ACOUSTIQUE - Sonorisation - Le traitement acoustique de son studio - YouTube

    Chapeau à cet Andy Mac Door pour cette belle synthèse masquée. Et bravo pour sa réalisation de Bass trap Helmholtz !

    Mais peut-être cela pourra-t-il aussi faire l'objet d'une discussion plus large sur cette question délicate qui finalement se pose parfois mais se développe assez peu sur ce forum… Pourtant, dès lors que l'on a à toucher une EQ, régler une compression, nettoyer-restaurer une prise de piètre qualité (le traitement d'Adobe Audition, Isotope RX, eux sont souvent mentionnés ici), et ne serait-ce que pour mixer deux ou trois pistes ensemble, par exemple, une musique d'ambiance sur une voix ou un dialogue, ou une ambiance d'environnement et quelques bruitages, des opérations qui concernent la plupart d'entre nous, même sans prétention et sans compter que certain gèrent sans aucun doute des mixages bien plus complexes, et bien la pleine réussite de l'entreprise est étroitement liée à l'acoustique de sa pièce, un paramètre primordial. De mixer uniquement au casque, ce que beaucoup font pour contourner le problème (ou le reportant peut-être exclusivement sur la qualité envisagée des enceintes), c'est "bonjour les surprises", et de mixer sur une paire d'enceintes "moyenne ou bonne" dans une pièce à l'acoustique lamentable, c'est "bonjour les dégâts"… Et pourtant, il est relativement aisé de faire quelque chose d'efficient à prix très abordable et sans forcément se jeter dans les grands travaux. Personnellement, il n'y a pas si longtemps que ça, lorsque je n'utilisais encore pour "monitoring" qu'une mini chaine Sony datée (CD ET cassette, s'te plaît, mais aux petites enceintes pas si gerbiques !), je passais deux ou trois jours à bricoler dans mon "nouveau bureau" pour qu'il ait une acoustique relativement correcte. Aussi, je me refusais d'acheter de ces petits triphoniques d'ordi dopés aux stéroïdes anabolisants, qui font le bonheur des gamers mais qui sont épouvantables dès qu'il s'agit de toucher la moindre EQ, et je préférais utiliser une écoute certes pas davantage conçue pour le monitoring, colorée et assez limitée dans les basses fréquences, mais déjà moins trompeuse. J'avais alors une priorité d'investissement sur le matériel image et j'attendais mon heure pour investir d'emblée dans une vraie bonne paire de monitoring, un matériel pérenne contrairement à la majeur partie de ce qui compose mon parc de matos image. C'est une démarche certainement contestable, mais c'est la mienne envers le son et j'ai suivi le même raisonnement avec les micros (financièrement que j'amortis bien moins vite que le matériel de prise de vue). Paradoxalement, aujourd'hui que je suis plutôt très bien équipé en monitoring pour le type de travail que j'ai à fournir dans le domaine (interface UAD et moniteurs Focal), je me dis qu'il serait bon que je récupère quand même un de ces triphoniques "gamer" pour des tests orientés vers la diffusion exclusivement Internet, car nombre d'internautes écoutent avec ça et que ça reste quand même un drôle de biniou…

    Dans l'année, j'aurai aussi à concevoir le traitement acoustique d'un bien plus gros projet que celui d'améliorer celui de mon bureau, et je sais déjà que pour moi la question du traitement acoustique sera omniprésente dans l'année 2020.

    Voili, voilou, les portes sont ouvertes à la discussion…


    PS: pour la rubrique, je mets ça dans "matériel de prise de son et de mixage", mais peut-être cela serait-il mieux dans "son numérique en vidéo" (??)
     
    #1 nestaphe, 15 Novembre 2019
    Dernière édition: 15 Novembre 2019
    • Merci Merci x 1
  2. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    8 750
    Recos reçues:
    67
    Messages:
    1 694
    Appréciations:
    +129 / 392 / -0
    Pour l'écoute dégueulasse, les Mixcubes d'Avantone sont une référence. Pour le traitement acoustique de ma pièce, j'ai fait appel à un ami spécialiste. Cela m'a coûté cher en matériaux et ce n'est pas parfait (il aurait fallu construire la pièce spécifiquement ou la modifier en dur avant). Lorsque je calibre mon installation (avec ARC d'IK Multimedia ou Reference de Sonarworks) il subsiste des petits problèmes de pièce inévitables.

    Mais comme toute faiblesse, il suffit de le savoir. J'ai mixé pendant des années sans problème avec des enceintes médiocres (M-Audio BX5a) car je connaissais très bien leurs faiblesses, et que je vérifiais aussi avec deux casques de référence. Quand on passe à des Solo6 puis des SM9, c'est un autre monde qu'on découvre. Pour du mix c'est très bien. Pour le mastering, nettement plus pointu, je n'ai pas d'enceintes dédiées à 20000€, je faisais avec ce que j'ai. Faisais car je ne fais plus, je confie à quelqu'un d'équipé pour cela et dont je suis très satisfait du travail.

    Je ne me suis pas pas penché outre mesure sur le traitement acoustique de la pièce, j'ai fais confiance à mon ami dont c'est le métier. Ce n'est pas aussi simple que ça, il ne suffit pas de poser des panneaux sur les murs et au plafond et des bass traps dans les angles. Et les matériaux de bonne qualité acoustique coûtent cher.
     
  3. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    1 014
    Appréciations:
    +55 / 395 / -1
    Je ne connaissais pas les Mixcubes mais j'ai eu l'occasion de pratiquer des Auratones dans le studio de mon pote pour lequel j'ai déjà œuvré en construction et dans lequel on a longuement travaillé sur le son d'une fiction que j'ai réalisée. Lorsque je parlais de me procurer un petit triphonique "gamer", c'est pour leurs basses surboostées, cet espèce de traitement artificiel qui d'ailleurs les rends inutilisables en mixage. Je me disais que c'est quand même pas mal de voir comment un mixage destiné exclusivement à l'Internet sonne là-dessus puisque là, on peut avoir directement sous la main le type d'appareil très caractéristique et qui est utilisé par une bonne partie de spectateurs-auditeurs Internautes, et que ça peut se récupérer ou s'acheter d'occasion pour presque rien. Sinon, j'ai du mal à me dire que pour une écoute "amputée" pour vérification, celle qui se pratique habituellement dans les vrais studios, il faudrait vraiment que je mette une somme telle que le premier prix d'Auratone (les Mixcubes sont un peu moins cher) : je sais bien qu'il me faudrait aussi quelque chose qui fasse ce genre de boulot mais là, j'ai plutôt envie de bidouiller avec autre chose... Y a moyen.

    Pour ce qui est du traitement acoustique qui n'est "pas si simple que ça", je suis entièrement d'accord avec toi et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai mis le lien de ces tutos dont le gars qui pratique de nombreuses mesures sait très bien identifier les défaillances qui demeurent dans sa pièce et nous les affiche volontiers. Je pense que ce genre de zig arrivera progressivement a des résultats assez exceptionnels alors qu'il se bat avec une pièce à la fois trop petite et trop carrée et il le sait, il ne s'en cache pas... J'aime bien ce genre de démarche, ces gens qui ne lâchent rien et finalement ne se battent pas contre des moulins à vent, contrairement à ce qu'on pourrait croire, parce qu'à l'arrivée, ils ont fait beaucoup de chemin... (Tiens, un autre truc qui me plaît beaucoup dans ses tutos... C'est long, mais c'est une personne qui sait s'exprimer et tenir le fil de son sujet, il n'a pas besoin de couper au montage toutes ses phrases et de nous livrer un hachis insupportable de son propos comme c'est largement la tendance actuelle.)

    Ceci dit, entre un traitement réalisé sans outils mesure que l'on fait au feeling, à 'l'essayage" doublé de quelques connaissances et ne rien traiter du tout, la différence est énorme, cela vaut vraiment l'effort.

    Je ne sais pas ce que tu as utilisé comme matériaux, et je ne peux pas jauger de ta notion du "cher", mais il y a des années de cela, dans une période où j'étais salement fauché, j'avais réussi à faire un traitement tout à fait correct dans ma pièce de travail avec ce qui me tombait sous la mains et quelques achats en foire-truc, babouille ou autre...
    Pour les cadres du plafond (et d'autres), je n'avais même pas acheté de tasseaux et pas davantage de tissus, j'avais utilisé des toiles à peinture sur chassis de chez foire-trouille qui revenaient moins cher toutes prêtes (c'est pas le tissus idéal pour la face d'un absorbant mais bon...). A l'arrière, j'avais agrafé de la laine de roche en 70 emballée dans une vieille couverture bien moelleuse, le tout suspendu à trois crochets et ficelle donnant un angle d'environ 30-35 degrés par rapport au plafond, deux panneaux se faisant face à l'avant et à l'arrière de ma pièce : résultat efficace et esthétiquement propre.

    Sur le même principe du détournement de toile à peindre sur chassis, j'en avais fait deux autres pour les murs latéraux mais plus minces, laine de 45 emballée dans du drap de lit, résultat moins probant.

    J'avais fait aussi des hybrides diffuseurs-absorbants en utilisant des emballages de matériel en carton (matière "boite-d'oeufs" en plus épais) qui présentent un des compartiments irréguliers (genre labyrinthe) et lesquels accueillent habituellement un appareil et ses accessoires (genre disque dur externe), merde, pas facile à décrire... Chutes de laine de roche bourrée bien tassé à l'intérieur des compartiments proéminents (tassé, le truc qu'on ne fait surtout pas avec les panneaux absorbants, mais là, c'est pas le but), tout ça peint en blanc, punaisé au plafond sur toute la zone de ma position de travail, s'était propre aussi. 5 boites env. 30x30 et 40x40 si je me souviens bien.

    En diffusion encore, ma compagne possédait des casses d'imprimerie (grands tiroirs minces avec de multiples compartiments pour les lettres) : j'avais bouché aléatoirement des compartiments avec des bouts de tasseaux taillés au ciseau à bois, ceux-ci badigeonnés au brou de noix pour l'esthétique, et fixés au mur, c'était même moins moche que les diffuseurs Schroeder (moins efficace aussi mais efficace quand même). Bon, là, c'est l'occasion qui fait le larron mais il faut regarder ce qu'on peut avoir à disposition autour de soi.

    La fenêtre, rideaux voile léger avec devant un store lamelle bois acheté 3 € en vide-grenier. La célèbre étagère de bouquins, et j'avais molletonné tout le mobilier derrière-côté-dessus avec de la laine de roche en 45 et tissus drap de lit agrafé (ça, s'était moi joli…) et j'avais collé de grosses plaques de mousse récupérées à la déchette sous le plan de travail de mon bureau.

    Je possédais déjà un paravent trois volets façon petits cadres et papier de chine, j'avais alors fait le même molleton à l'arrière, c'est modulable, ça peut faire office de "cabine" à l'occasion, je le mettais en décrochement de mon mur arrière en demi-cercle centre vers moi. (Tellement pratique et efficace que c'est l'un des seul truc que j'ai gardé.)

    Au sol, moquette avec sous elle des plaques de sous-couche qu'on met normalement sous parquet (j'ai pris du cheap). Sur la moquette disposées par-ci par-là dans la pièce : un tapis plus mou et aussi des petits tapis à lamelles bambou de différentes tailles (idem, on trouve ça pour vraiment pas cher dans les magasins discounts). Le plus gros des tapis à lamelles bambou était sous mon bureau, donc faisant face à la mousse sous le plateau. J'ai souvent entendu dire qu'il est bon de varier le type de surface au sol.

    Mis à part ceux du sol, tous les angles de la petite pièce étaient bouchés à 45° avec deux lattes de lambris large emboitées (surface totale en largeur d'environ 25 cm) et à l'arrière, de la laine de roche.

    Les seuls "vrais bons" panneaux acoustiques que j'avais conçu de A à Z et qui ont couté un peu plus étaient deux 80 x 150 disposés sur pied à l'arrière de chacune de mes enceintes. Je les ai toujours mais plus sur pieds et plus à l'arrière des enceintes.

    Voilà en gros ce dont je me souviens… Le seul achat qui avait vraiment été problématique de cette histoire fauch'man, c'était un paquet de laine de roche en 45 (celle en 70, c'était des chutes qu'on m'avait donné), et j'avais plein de rab en 45n mais un paquet, c'est un paquet.

    Il y a vraiment plein de trucs à faire, quels que soient les moyens financiers dont on dispose, il y a de la récupération à faire, du détournement, les possibilités sont multiples...
     
    #3 nestaphe, 15 Novembre 2019
    Dernière édition: 16 Novembre 2019
  4. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    1 014
    Appréciations:
    +55 / 395 / -1
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]
     
    #4 nestaphe, 15 Novembre 2019
    Dernière édition: 15 Novembre 2019
  5. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    8 750
    Recos reçues:
    67
    Messages:
    1 694
    Appréciations:
    +129 / 392 / -0
    Oui c'est certain qu'on peut obtenir des résultats avec de la débrouille, c'est comme ça que j'avais fait ma première pièce. Mais c'était un peu différent car j'avais besoin d'isolation acoustique plus que de traitement, j'avais donc fait une boite dans la boite avec beaucoup de débrouille (des pneus au sol par exemple au lieu de plots anti-vibratiles).

    En tout cas c'est très intéressant de partager ces tutos et ton expérience sur le sujet, et si c'est un peu tard pour moi je suis étonné que ton sujet n'intéresse pas encore grand monde sur le repaire. C'est tellement important d'avoir une bonne acoustique pour traiter du son !

    Mon frère vient de refaire entièrement sa pièce de mix suite à l'achat des Solo6, il a tout fait lui-même et s'est donc beaucoup penché sur question. Il a acheté des panneaux acoustiques tous prêts. J'ai hâte d'aller écouter le résultat. La disposition des monitors aussi compte beaucoup, il a demandé conseil à Focal (qui sont très aimables) pour savoir comment il devait procéder pour placer au mieux ses Solo6 dans sa pièce, la distance à laquelle il doit se trouver, etc...
     
  6. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    23 500
    Recos reçues:
    441
    Messages:
    10 171
    Appréciations:
    +217 / 709 / -4
    C'est tout à fait vrai.

    Mais si je puis me permettre un conseil amical et pratique en direction de nestaphe :

    Il faudrait peut-être que tu réduises un peu ton texte et surtout l’aérer. Ce sujet m'intéresse aussi mais ces gros pavés me freinent un peu (beaucoup) dans la lecture complète du sujet.;-)

    Bon je vais tâcher d'y participer mais ce week-end je vais être un peu pris mais dans le sujet : j'installe mes quatre enceintes Dolby Atmos au plafond. Et je règle tout ça.

    Il va falloir que je me penche aussi sur le traitement acoustique. Pour le moment j'ai opté pour la méthode simple, bête et méchante : un bazar pas possible dans la pièce...:mdr:

    Ça marche pas mal...
     
  7. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    70
    Messages:
    1 014
    Appréciations:
    +55 / 395 / -1
    Oui ça marche pas mal... A condition qu'il y en ait du sol au plafond et sans trucs là dedans qui t'envoie des harmoniques pourries. Désolé pour le pavé, j'ai aéré un peu, ça fait longtemps que je n'ai pas écrit ici, c'est la joie. :-) Ce n'est pas non plus ma meilleure expérience que je décris ici, mon premier traitement un peu "fouillé" mais avec des bouts de ficelles, portefeuille secos : j'aime mieux construire sur mesure avec des produits appropriés, par exemple avec un tissu feutrine noir, de la laine de roche Rockwool "Alpharock" et non "Rockmur", de densité idéale pour un panneau mural, si tu vois le tableau...

    :-)

    Invite-le à en parler ici, s'il a le temps...
    Focal est une superbe entreprise française qui est effectivement réputée pour être accessible même si elle s'est fait une belle place à l'international, notamment avec ses superbes monitoring (dont Fab Dupont a largement vanté les mérites outre-atlantique il y a quelques années). J'ai aussi des Solo 6 Be. Pour l'instant, je les ai surtout placées comme ça m'arrange en faisant en sorte qu'elle ne soient pas trop près du mur (et plafond ma pièce est mansardée mais relativement spacieuse). J'ai un isocèle 1,50 m.

    L'appétit vient en mangeant. ;-) Mais j'ai servi un plat de lasagnes en entrée... :-)
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous