Nous suivre

  1. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

Splinter CERN (48h film project en VR 360)

Discussion dans 'Festival permanent du Repaire' créé par Yoan_CH, 28 Mars 2017.

  1. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    13 650
    Recos reçues:
    152
    Messages:
    16 144
    Appréciations:
    +239 / 1 199 / -25
    J'ai par habitude de ne pas faire si je ne maitrise pas techniquement le matériel.
    Après, pour faire un test technique pourquoi pas.

    Nous compatissons gentiment
     
  2. caraibe

    So

    Points Repaire:
    13 400
    Recos reçues:
    154
    Messages:
    14 401
    Appréciations:
    +167 / 641 / -13
    Quoi qu'il en soit j'espère que l'avenir du 7ème Art n'est pas là :cry2:
     
  3. Yoan_CH

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    @caraibe : je vais alors aller éditer mon 1er post pour mieux contextualiser ^^

    Le principe du 48h film festival c'est que le vendredi soir tu tire un genre (comédie noir, SF, western, drame, etc), puis 3 éléments te sont imposées et tu dois les inclure dans ton court métrage (un personnage, un objet et une réplique). Le dimanche soir du rends ton court métrage, tout doit avoir été produit en 48h. Cette édition était une particulière car on devait la faire en 360VR.

    Je suis bien conscient que ce qu'on a produit n'est pas un chef d'euvre, mais au regard de la situation, j'en suis satisfait.

    Je vous invite du reste à checker les prochains 48h film project, ça peut en faire amrer certains d'entre vous d'y participer (peut-être ?) 2017 Tour @ 48 Hour Film Project

    et quand ce sont des éditions normales, il y a parfois de superbes créations qui sortent (voir ce que font le groupe des "parasites" par exemple, c'est vraiment chouette).
     
    #33 Yoan_CH, 29 Mars 2017
    Dernière édition: 29 Mars 2017
  4. caraibe

    So

    Points Repaire:
    13 400
    Recos reçues:
    154
    Messages:
    14 401
    Appréciations:
    +167 / 641 / -13
    Et moi donc..St Kro
    De plus n'étant pas du tout inventif ..Je serais loin de maîtriser la réalisation d'un scénario :o
     
  5. caraibe

    So

    Points Repaire:
    13 400
    Recos reçues:
    154
    Messages:
    14 401
    Appréciations:
    +167 / 641 / -13
    Effectivement pas facile ...
    Si on me demande de faire la face nord de l'Everest en snow ...Je fais pas ...:mdr:

    Je me demande si c'est une bonne idée pour découvrir des talents et surtout les exprimer, ce concept de 48h que tu décris.
    Plus un truc pour se casser la figure.
    J'aime le BON et BEAU cinéma ..et c'est de plus en plus rare quand la technique prend trop le pas sur l'art
     
  6. MyPOV

    So

    Points Repaire:
    9 400
    Recos reçues:
    54
    Messages:
    4 585
    Appréciations:
    +275 / 682 / -4
    Voilà, au moins ce qu'il manquait. Cela n'améliore pas le film mais ça permet d'en comprendre le sens.
     
  7. Yoan_CH

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je pensais vraiment que c'était connu, c'est ma faute, j'aurai du vraiment expliquer ça dès le début :/
     
  8. caraibe

    So

    Points Repaire:
    13 400
    Recos reçues:
    154
    Messages:
    14 401
    Appréciations:
    +167 / 641 / -13
    Yesss MyPov c'est un peu le casse pipe ce truc ..Dans le style sports extrêmes ..c'est très tendance !!!
     
  9. Yoan_CH

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Tendance ? Ce concept date de 2001... Du reste les 10 meilleurs films de chaque année sont projetés au Festival de Cannes.
     
  10. MyPOV

    So

    Points Repaire:
    9 400
    Recos reçues:
    54
    Messages:
    4 585
    Appréciations:
    +275 / 682 / -4
    Tu viens de découvrir que finalement ce festival n'est pas si connu ou si tu préfères que nous sommes particulièrement incultes.
    Mais rassure-toi, je viens de mettre 3/10 à la dernière palme d'or "Moi, Daniel Blake", donc finalement tu fais presque aussi bien :)

    Ça doit être très sympa d'y participer mais est-ce que cela mérite une diffusion sollicitant une avis qualitatif est une autre question.
     
  11. nestaphe

    So So

    Points Repaire:
    7 925
    Recos reçues:
    68
    Messages:
    981
    Appréciations:
    +53 / 376 / -1
    Méchanceté, absence d'amabilité envers une personne venue pour échanger, refus de prendre en compte le contexte dans lequel cela a été réalisé, etc… C'est donc spontanément, que je désire témoigner... :-)

    Désolé, Yoan CH, je ne peux que compléter l'essentiel, au cas où cela puisse t'intéresser :

    6'56 cela reste du court "court" et pourtant le film paraît bien long. Effectivement, le récit autant que sa mise en scène est creux, il n'y a pas d'idée(s) forte(s) dans le cheminement, ni même rien dans l'action qui serve à lancer une autre action (mis à part le refus d'accorder l'entrée à la blogueuse, qui est l'intro du film). De faire "réaliste dans le faux" en matière de film de fiction n'a jamais dispensé d'user des ressors de la dramaturgie. La dramaturgie est un vaste domaine, infiniment exploitable, mais à mon sens son point de départ est aussi con que "une chose en engendre une autre"... comme dans la vie... Yoan CH, tu sais vivre et même bien peut-être, mais tu ne sais pas encore raconter une histoire ! Le procédé ne se substitue pas à ce qui est fondamentale.

    Les films du genre "on ne voit rien mais ça fonctionne un max quand même", genre "Blair Witch", leur principe, ce qui leur donne à fonctionner, c'est justement qu'on ne voit effectivement rien et que tout repose sur la mise en scène. Par le procédé que vous utilisez dans votre film, vous donnez carrément à voir qu'il n'existe rien derrière la mise en scène qui est déjà sans surprise. Votre idée de scénario ne va carrément pas avec le procédé que vous vouliez utiliser, procédé inutile et à priori destructif, donc vous avez perdu votre temps qui était de 48h. Mais comme il me semble que vous teniez au procédé, ben il fallait écrire un autre scénario, qui là repose sur le procédé...

    Ah ! Dans votre récit, il y a peut-être la chute qui pourrait produire un effet de surprise… Euh… Ce n'est pas possible si le développement n'a pas préparé la chute, rien c'est rien et il ne produit rien, dans ce cas, le rebondissement final ne peut qu'en devenir débile (c'est pas la chute que je remets en cause, c'est le cheminement). C'est alors que comme on dit "t'es chocolat !".

    Pour moi, la meilleure idée qu'il y a dans ce film se trouve dans le choix de la manière de faire défiler le générique de fin. Ça, c'est bien vu.

    Vous auriez pu lui donner pour titre (réf. au dialogue du film comme à votre démarche) "On y va, on y va !". Mais au fait, j'y pense !... Avez-vous gagné grâce à cette prouesse technique un prix dans le concours local des 48h film project auquel vous avez participé ? Bon après, en ce qui concerne ces désormais très célèbres "48h films project", les mecs "du comité" qui choisissent pour première contrainte qu'un candidat appelle son personnage Marie Mc Coy :laugh:, moi, en tant que candidat zustement, mes qu'couilles, ze démissionnerais immédiatement après avoir tiré le billet. Vous avez été courageux.

    360 VR pour une fiction, à quoi bon te compliquer la vie si tu n'es pas encore capable de faire fonctionner une fiction "dans l'axe", non, j'ai pas dit de faire un chef d'œuvre, je pense de maintenir l'attention du spectateur pendant 6'56, car ça c'est fort ! La technologie, c'est de l'ordre du moyen et dans ton cas, moins qu'une fioriture.

    Tu te goures, c'est pour ça que les gens d'ici "sont méchants" et pas forcément pour te faire du mal. T'en fais ce que t'en veux.

    "Ma mère et Jacadi m'ont toujours dit" : "c'est dingue cette manie qu'on a aujourd'hui de faire valdinguer le cadre dans tous les sens alors qu'il n'y a rien dedans". :-)
     
    #41 nestaphe, 29 Mars 2017
    Dernière édition: 29 Mars 2017
    • J'aime J'aime x 2
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  12. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    230
    Messages:
    11 693
    Appréciations:
    +315 / 1 150 / -14
    "360 VR pour une fiction, à quoi bon te compliquer la vie" c'etait entre autres, une des choses imposee...(avec le masque de diable je pense... et une replique sur le chocolat ?)
     
  13. ogt

    ogt
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 200
    Recos reçues:
    490
    Messages:
    20 567
    Appréciations:
    +519 / 1 024 / -30
    +1

    D'après le premier post, je n'avait pas du tout capté le contexte, pour moi c'était une vidéo de boutonneux comme il y en a tant d'autres sur Youtube.
    La prochaine fois, il serait bon de donner toutes les précisions, pour qu'on évalue le travail à sa juste valeur.
    Je suis un technicien, pas un cinéaste, donc le monde des festivals m'est inconnu.

    Olivier
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. caraibe

    So

    Points Repaire:
    13 400
    Recos reçues:
    154
    Messages:
    14 401
    Appréciations:
    +167 / 641 / -13
    Au de là du scénario, de la mise en scène, même de la qualité de la photographie si il y en avait une:

    J'aimerais bien comprendre ce que ce procédé de captation en 360, dans le quel c'est au spectateur de faire son cadrage, peu apporter en cinéma :unsure:
    Y a sur Goggle earth des photos de panorama en 360° et là j'admets que c'est assez sympa :good:

    Mais sur un film où une action doit être "cadrée" au sens propre comme au figuré, je suis plus quei septique sur l'apport de ce procédé.
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. MyPOV

    So

    Points Repaire:
    9 400
    Recos reçues:
    54
    Messages:
    4 585
    Appréciations:
    +275 / 682 / -4
    Je suis d'accord avec toi et j'en étais arrivé au principe qu'il faudrait pouvoir disposer des deux techniques avec un nouveau format vidéo qui permettrait de mixer de la réalisation classique et des plans/scènes en 360 avec par défauts des indications réalisateurs si le spectateur n'intervient pour explorer la 360. Je ne sais pas si cela existe déjà.

    Par exemple j'imagine un pilote qui monte dans un avion filmé en classique, puis une fois assis on passe en 360 avec au choix suivre le cadrage du réalisateur ou de pouvoir explorer la scène avec une pause éventuelle. Ça pourrait être intéressant pour des documentaires ; Arrivée 360 en pleine forêt vierge, puis continuité en cadré sur un animal.
     
Chargement...

Partager cette page

Autres contenus

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous