Reconversion Pro: Film Institutionnel.

Discussion dans 'Formations, stages, écoles' créé par Alphtram, 1 Mars 2018.

  1. Alphtram

    Points Repaire:
    225
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    13
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous,

    J'aimerais opérer une reconversion professionnelle dans le domaine de la vidéo et du film institutionnel en créant ma propre société avec d'autres acteurs (j'ai 30 000€ à investir). Je viens de l'informatique mais je suis aussi titulaire d'une maîtrise en études cinématographiques obtenue en 2002 (je sais, ça date!). J'aimerais donc revenir vers ma première passion, la réalisation, en me spécialisant dans la prise de vue, y compris aérienne (drone).
    Malheureusement, j'ai perdu presque totalement contact avec le matériel moderne et les techniques actuelles.
    Ma question est la suivante: existe-t-il ce que l'on pourrait appeler une (ou des) "bible" relativement exhaustive qui pourrait remettre de façon progressive un néophyte dans le grand bain de l'audiovisuel numérique? Tout ceci en sachant que des stages en immersion seront nécessaires (indications bienvenues).
    Je précise qu'il s'agit bien de faire des petits films commerciaux de qualité et non du cinéma ou du documentaire.

    Merci à tout ceux qui prendront le temps de répondre

    Eric.
     

    Publicité

    Occasions en cours

  2. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    11 225
    Recos reçues:
    203
    Messages:
    9 930
    Appréciations:
    +209 / 879 / -11
    de nos jours , les clients te demandent plus de resoudres leurs problemes que de faire des films (sinon ils les font eux memes).
    Le cas du drone est typique.
    La plupart des entreprises sont dans des sites ou le vol de drones est sinon interdit, en tout cas tres reglementes (autorisations necessaires).
    du coup, pour pas se prendre la tete, elle font appel a des prestataires, non pas pour leur dons cinematographiques, mais simplement parce qu'ils ont le matos, savent l'utiliser, ont les licenses et te laissent te demmerder avec les autorisations.
    Du coup , tu deviens un acteur du projet interessant si ta capacite a resoudre les probleme est grande.
    Ils vont aussi te demander de fimer avec une camera particuliere ( que tu n'as pas evidemment) , te faire deplacer dans des endroits improbables , te demander des prise impossibles (genre que ca ait l'air l'ete en plein hiver "on peut pas rajouter des feuilles sur les arbres la ? pour faire moins triste") et exiger de tout preparer 3 mois a l'avance pour tout changer a la derniere minute.
    En general , le resultat importe moins que simplement d'arriver au bout du projet, sauf si tu t'arranges pour laisser croire a une certaine facilite (du genre "pas de probleme, je m'en occupe") et la le client totalement destresse peut devenir limite exigeant.
    Donc il est important de leur faire sentir que tu te casses le cul pour eux et que rien n'est gagne d'avance (ca aide aussi pourla facture), mais tout ca dans la rigeur et la decontraction.evidemment la contrepartie pour toi "le pro" c'est de pas "merder" (perdre la carte SD avec les rushes, bousiller le son, tuer le patron avec le drone.. etc...)
     
    #2 giroudf, 1 Mars 2018
    Dernière édition: 1 Mars 2018
    • Amusant Amusant x 4
    • J'aime J'aime x 2
  3. Alphtram

    Points Repaire:
    225
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    13
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je m'attendais un peu à une réponse enthousiaste et follement positive :-D

    Ca ne répond pas vraiment à la question de base mais je comprends parfaitement qu'on commence par ce qui fait mal et que l'on prenne en compte le fait de composer avec la réalité brute. En tout cas, la réponse respire le vécu, je me trompe? Je suis preneur de toutes expériences dans le domaine.
    Néanmoins, après déjà de nombreux mois d'étude attentive de ces activités audiovisuelles et des sociétés qui proposent ces services, c'est en gros ce à quoi je m'attendais, raison pour laquelle je ne me lancerais pas seul dans cette aventure mais avec un éventail de compétences.

    Merci en tout cas d'avoir prêté attention au message...
     
  4. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    11 225
    Recos reçues:
    203
    Messages:
    9 930
    Appréciations:
    +209 / 879 / -11
    tu as donc parfaitement compris qu'en plus du talent, il faut de l'imagination, de la reactivite, de l'organisation, des contacts et un bon repertoire de gens qui peuvent repondre aux questions qui laissent sans voix.
    le repaire est tres utile pour ca. n'hesite pas.

    dans ton cas tu devras proposer des produits fini (genre le petit film, avec la plaquette, le DVd dans sa boite personalisee, la mise a dispo sur le web , la version cinema, la version sous-titree en japonais, la version pour le VRP qui va la projeter a une foire et qui y connait rien mais qui veut le faire depuis son mac et que si ca marche pas il t'appelle au milieu de la nuit) etc....
    Mais tu devras aussi etre pret a faire des moities de boulot, ou on te demande juste les rushes (pour venir 6 mois apres te demander de les monter), de faire des raccord sur des films tournes il y a 8 mois et faut pas que ca se voit etc...
    il faudra repondre immediatement aux demandes , mais attendre une semaine pour qu'on t'envoie les corrections sur les textes (et si possible le vendredi a 17H quand tu dois livrer pour le lundi suivant)
    Garder toutes les infos qu'on te fourni parce que tu risque de parler a 5 personnes differentes qui sont au courant de rien de ce qui a ete decide avec les precedentes, accepter d'etre paye a 6 mois minimum mais avancer l'argent pour tous les frais.
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Amusant Amusant x 2
  5. jakovideo

    jakovideo Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    15 275
    Recos reçues:
    225
    Messages:
    10 673
    Appréciations:
    +138 / 278 / -1
    Bonsoir , sans vouloir enfoncer le clou : tu risques, par ex , d'être confronté au truc que l'on peut lire un peu plus bas dans le forum " Professionnels , entreprises " . "video commandée pour la france mais exploitée à l'étranger " .
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  6. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    394
    Messages:
    9 682
    Appréciations:
    +150 / 525 / -3
    Ben dis donc, il y a longtemps que je me serais tiré une balle dans la tête si je vivais un enfer pareil...:mdr:
     
  7. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 175
    Recos reçues:
    40
    Messages:
    2 919
    Appréciations:
    +88 / 348 / -4
    Il faut se demander en créant une énième société d'AV ce que l'on pense apporter en plus aux clients ce que les autres n'ont pas.
    Une bonne connaissance des sociétés AV dans votre région est indispensable. Le marché n'est pas extensible et voir les bilans de vos futurs concurrents est un plus.
    Pour la formation, il n'existe pas de "bible" reprenant l'évolution du matériel et de son utilisation. Votre formation en électronique vous permettra d'avoir une utilisation des matériels de montage sans trop de soucis.
    L'art cinématographique et la réalité de l'audiovisuel d'entreprise, pour le tout courant sont très éloignés, l'un de l'autre.
    Regardez déjà les loueurs de matériel et ce qu'ils proposent. De même pour les sociétés AV ce qu'ils ont comme prestation.

    Remplissez mieux votre profil sur le site du Repaire, inspirez vous des divers conversations sur le matériel et faites une étude de marché.
    Bon courage.
     
  8. homero

    So

    Points Repaire:
    16 295
    Recos reçues:
    457
    Messages:
    21 378
    Appréciations:
    +383 / 1 795 / -10
    Mieux vaut tirer d'abord sur les autres ... si j'en crois la N.R.A.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  9. Alphtram

    Points Repaire:
    225
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    13
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci à Giroudf d'enfoncer le clou et de le faire avec humour haha...Mais encore une fois, j'envisage bel et bien de créer une société de services et non pas de vidéo d'art avant-gardiste. Je vois à peu près les contraintes et le cadre que cela impose, même si on n'est jamais vraiment préparé. Je peux me permettre de te demander quelles sont tes expériences dans le domaine de l'image?

    Merci à Iakovideo pour le conseil, je vais voir ça....

    Video92, effectivement je suis en train d'étudier ça, les activités, leurs approches en terme de communication, les chiffres d'affaires etc. J'ai déjà recensé la quasi-totalité de ces entreprises dans ma région (plus quelques grosse structures qui travaillent sur tout le territoire). Merci également pour les précisions.
     
  10. tseuk

    So

    Points Repaire:
    6 655
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 397
    Appréciations:
    +34 / 180 / -1
    Pas de vidéo d'avant garde, certes, mais de vidéo de qualité tu as dis, donc un certain savoir faire à avoir, et ça ne se décrète pas.
    Beaucoup de gens décrètent qu'ils veulent faire une activité sans savoir si ils ont les capacités, si ils rendent vraiment un travail de qualité, si ils ont un "truc". Normalement ce qui marche le mieux, c'est de se mettre à quoi on est déjà bon en amateur.

    Comme dit Video92 Il faut savoir quelles sont tes qualités particulières, pourquoi on te choisi toi et pas un autre.
    Et le matériel, une fois choisi ta niche, tes tarifs, c'est celui adapté à tes objectifs qui te conviendra.

    Mais bon, faut pas t'inquiéter, les clients sont aveuglent et sourds ! Ils veulent juste un truc presque gratuit et pour l'avant-veille !
     
  11. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    394
    Messages:
    9 682
    Appréciations:
    +150 / 525 / -3
    Mais c'est stupéfiant ce que je peux lire sur mon métier. Si comme conseil à notre ami vous commencez à lui expliquer que ses clients vont être ses principaux ennemis, des empêcheurs de tourner en rond et qui vont chercher à l'emmerder toute la journée c'est drôlement mal parti.

    Ce n'est pas tout à fait comme cela que ça se passe, heureusement, entre deux vrais professionnels (le client et le prestataire) qui vont travailler ensemble ou alors quelque chose a dû m'échapper depuis près de quinze ans que je travaille avec des entrepreneurs pour leur apporter des solutions en écoutant leurs demandes.

    Savoir tenir une caméra et monter un film est une chose, répondre à une problématique d'entreprise dans le cadre d'une communication en est une autre.
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. tseuk

    So

    Points Repaire:
    6 655
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 397
    Appréciations:
    +34 / 180 / -1
    C'est de l'humour... j'exagère, je dirais qu'il n'y a que la moitié comme ça :laugh:

    Enfin, les particuliers et les entreprises, c'est pas pareil.
     
  13. cv21

    Points Repaire:
    1 915
    Recos reçues:
    9
    Messages:
    277
    Appréciations:
    +9 / 40 / -1
    Je pense que giroudf a bien raison d'insister sur les "rebondissements" dans le domaine des prestations vidéo surtout quand je lis : "en me spécialisant dans la prise de vue". Il faudrait être sûr d'avoir des qualités humaines et des compétences adaptées aux relations commerciales. Cela a son charme et ses travers. +1 également pour l'intervention de JLH37 : "Une bonne connaissance des sociétés AV dans votre région est indispensable".

    Enfin j'ajouterais prévoir du temps pour apprendre, se tromper, avancer. Savoir rédiger un contrat, choisir et faire évoluer le statut de son entreprise,... cela fait beaucoup de compétences. Pour la technique, j'ai beau tourner tous les jours, mettez moi une ARRi dans les mains, un cantar, des lumières et des supers micros ce sera la traversée de l'enfer pour un résultat improbable...peut-être faut-il monter en gamme doucement et/ou bien choisir sa zone de prestation.

    Pour répondre à la question initiale à propos de la bible, je n'en connais pas non plus mais la question n'est pas absurde :
    - pour des b.a.-ba : j'ai bien aimé ce site (un peu ancien) qui rappelle qu'il faut vérifier son matériel avant de partir... :o
    2 - le tournage
    - peut-être pouvez vous emprunter des livres à la médiathèque du coin et piocher chez Eyrolles des bouquins (sans trop s'y perdre)
    - pour les logiciels, je ne peux pas tout suivre. Pour une partie de l'offre actuelle, j'aime bien les tutoriels vidéos/pdf des sites suivants :
    Ripple Training - YouTube
    remydeveze - YouTube
    YAKYAKYAK.FR - YouTube
    en pdf : Final Cut Pro X (FCP X): Un PDF interactifDans les baskets de FCP X | Un pdf interactif pour les autres logiciels, je connais moins.

    Enfin, numérique ou pas les techniques que vous avez connus sont similaires : un pied, un camescope/reflex, du son et de la lumière :rolleyes:
    plus les choix pour le montage, les effets/habillages, étalonnage, mixage audio/musical et l'archivage, la sécurisation des données. + 1 pour des stages/participations dans tout projet local pour voir d'autres choses. Bonne route !
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. jakovideo

    jakovideo Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    15 275
    Recos reçues:
    225
    Messages:
    10 673
    Appréciations:
    +138 / 278 / -1
    Bonjour ,
    " Malheureusement, j'ai perdu presque totalement contact avec le matériel moderne et les techniques actuelles." C'est peut être cette phrase qui a déclenchée ce flot d'avertissements . Donc , je change de cap en disant que notre ami peut très bien s'en sortir mais il faut de la formation . Je pense que vous serez d'accord avec moi : on ne travaille plus vraiment de la même manière, actuellement , qu'en 2002 . Le matériel de tournage a beaucoup évolué , les techniques de post-production aussi .
     
  15. homero

    So

    Points Repaire:
    16 295
    Recos reçues:
    457
    Messages:
    21 378
    Appréciations:
    +383 / 1 795 / -10
    Le matériel de tournage vidéo ou audio, on s'en sortira toujours même si on a été formé en film début années 60 comme moi, c'est plus en montage et post-prod qu'il faut se mettre totalement à jour. Construire un sujet, le documenter ça n'a guère changé comme savoir cadrer, éclairer, percher, enregistrer du son .... par contre gérer des habillages, de la 3D, de l'animation c'est totalement différent et ça évolue régulièrement.
     
Chargement...

Partager cette page