Nous suivre

Rejeter la notice

Illustration Event Raw C200--- Conf/Atelier/Apéro gratuit ----
Tourner en Raw avec une C200
Le jeudi 12 Déc à 17h
>> Toutes les infos <<

[VotreAvis] recherche Caméra spécifique ...oiseaux en mouvement.

Discussion dans 'Vidéo (et photo) animalière' créé par niha, 21 Janvier 2017.

  1. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bonjour à tous ,
    Ce forum est une mine d'informations grace à vous :D
    Je commence a me renseigner doucement, j'aime beaucoup filmer les oiseaux (surtout les canards ,oies ..)
    Je suis à la recherche de conseils sur le choix d'une caméra qui pourrai me satisfaire à ce sujet.

    L'objectif est de pouvoir filmer des oiseaux (à l'affut) mais pas seulement.. qu'ils soient en mouvement ou non ..
    Pour le moment je le fais avec des gopro sur piquets que je place dans des zones dédiés au passage mais j'aimerai pouvoir filmer avec trépied dans des conditions stables et surtout en haute qualité .. la qualité du zoom semble primordiale .

    J'ai repéré ce modéle ( ancien ) : panasonic hc-x1000 ,j'aimerai avoir l'avis de gens expérimenté qui pourrai me guider vers un premier achat ..

    merci d'avance ,
    Nico.
     
    • J'aime J'aime x 1
  2. Plantagené

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    2
    Messages:
    93
    Appréciations:
    +0 / 4 / -0
    Bonsoir Niha,

    Le HC-X1000 n'est pas si vieux que ça puisqu'il est sorti en 2015 ! Il possède un zoom fixe 20 x qui donne, en équivalent photo : 30,8 mm à 626 mm en UHD ou 29,5 mm à 600 mm en HD ou 4k cinéma, si je ne m'abuse...
    Amplitude intéressante mais souvent un peu limite ! Valable pour l'affût mais pas pour la billebaude... La qualité d'image est correcte, sans plus. A mon avis, il ne vaut pas le GH4, sans doute à cause du capteur minuscule (1/2,3"). Son intérêt réside dans le fait qu'il possède le 50/60P (même en UHD) très appréciable pour les panoramiques ; deux prises XLR (indispensables pour micro externe) ; deux jacks pour télécommande filaire (essentiel quand on pratique la vidéo à distance, là où les télécommandes HF ne passent pas - forêt, rochers...) ; un zoom fluide (appréciable en commande à distance...) ; un filtre ND (1/4 à 1/64)...
    Par contre, il n'y a pas de slow motion et, d'autre part, la visualisation des paramètres (diaph, vitesse, gain et BdB), lorsqu'on est en mode manuel, ainsi que leur réglage sont une véritable usine à gaz !
    La sortie HDMI ne sort que du 8bits 4.2.2 maxi (pour enregistrement en externe). J'oubliais : le levier de mise en marche n'est pas top non plus ( un petit poussoir central bloque la position du levier sur ON ou sur OFF mais il est souvent inopérant, résultat on est obligé de forcer sur le levier et ça n'augure rien de bon)...
    Perso, j'attends le GH5 qui aura 50/60P, 4.2.2 10bits en interne, slow motion à 180 images / seconde, j'en passe et des meilleures...
    Mais, bon, rapport qualité/prix, le HC-X1000 vaut quand même le coup, surtout quand on l'utilise en commande à distance car les APN ou autres ne permettent pas de piloter la mise au point, le zoom, etc. sauf à se bricoler des dispositifs ad hoc mais qui alourdiront le sac à dos !
    Perso, mon appareil de base est un GH4 + Tamron 150/600 mm + ce HC-X1000 qui me sert à ce que je disais plus haut...

    @+
     
  3. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    merci pour ta réponse très intéressante ! si j'ai bien compris tu utilise surtout ton HC X1000 en commande à distance .
    Moi j'aimerai essentiellement avoir l'appareil en main , par contre , le GH4/GH5 est un appareil photo/vidéo .. cela ne pose pas de problème pour le cadrage vidéo en action ? (exemple sur des oiseaux en vol).
    Je visualise le cadrage et la tenu plus précise sur un caméra pour filmer que sur un appareil photo numérique .. qu'en penses tu ? mes questions doivent te ramener à l'age de pierre ^^

    merci pour le coup de main :)
     
  4. svt

    svt
    So So

    Points Repaire:
    6 195
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    117
    Appréciations:
    +5 / 66 / -0
    Bonjour,

    Les oiseaux en vol est un sujet que je connais bien pour l’avoir pratiqué pendant des années. L’avènement du numérique en photo a grandement facilité ce type de prise de vue : contrôle direct des prises de vue, isos élevés et surtout des AF de plus en plus rapides et précis permettant de capturer des images en plein vol d'oiseaux aussi rapides que les martinets noirs.

    Eh vidéo c’est une autre histoire !!!

    Je ne parlerais pas ici des caméras haute vitesse comme les Phantom, très chères et très difficiles à utiliser dans la nature.

    Depuis avril 2014, j’utilise un GH4 sur lequel je monte un 4/300 Nikkor souvent avec un TC14. J’ai filmé en 4K-UHD plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux à l’affût et en billebaude. Avec le coefficient x2,3 en UHD le 4/300 + TC14 donne une focale équivalente 35mm de 966mm qui permet de faire de petits oiseaux même en billebaude sur trépied bien entendu.

    Sur des centaines de rushes, j’ai très peu d’oiseaux en vol parce que c’est très difficile.

    Plusieurs situations sont possibles comme par exemple :

    1. Sur trépied, à l’affût ou en billebaude, dans un cadre fixe, les oiseaux (canards, vanneaux, …) peuvent être pris à l’envol ou à l’atterrissage si on a anticipé leur arrivée dans une zone précise. Ou par exemple un rapace en vol stationnaire comme le Faucon crécerelle ou un Circaète.

    2. Sur trépied à l’affût ou en billebaude, on est sur un cadre fixe sur un gros oiseau qu’on sent pouvoir décoller. Si tout se passe bien, il est possible de suivre l’oiseau à condition que son vol soit direct avec une trajectoire ne modifiant pas trop la distance oiseau – caméra.
    Si l’oiseau a un déplacement erratique et qu’il vient par exemple droit sur le cameraman, maintenir le cadre tout en ajustant la mise au point sont des opérations assez délicates qui exigent à la fois un bon entraînement et une tête vidéo bien fluide pour obtenir un plan net avec un cadre stable.

    Quelques réflexions basées sur mon expérience :

    1. Usage du trépied : en photographie, je n’utilisais pas de trépied pour prendre les oiseaux en vol. Travailler à main levée donnait une réactivité beaucoup plus grande. Pas d’affût mais billebaude ou station fixe sur un lieu de passage.
    Le passage à la vidéo m’a montré que cette technique ne me donnait pas de bons résultats : difficulté pour le suivi de la mise au point, instabilité des plans, …
    Par contre le viseur électronique du GH4 permet un assez bon suivi, quasi impossible sur l’écran arrière…

    2. Autofocus : autant celui des appareils photos est excellent pour suivre les oiseaux en vol autant en vidéo ce n’est vraiment pas évident : pompages et décrochages sont fréquents. Peut-être que celui des caméscopes est plus réactif ?
    Pour tous mes rushes d’oiseaux en vol, la mise au point a été manuelle.

    3. Vitesse d’obturation : en photo, je travaillais régulièrement au-dessus du 1/2000, vitesses permises par l’amélioration des hauts isos. En vidéo, il ne s’agit pas de figer un mouvement mais de le suivre avec le plus de fluidité. Les hautes vitesses sont plutôt prévues pour obtenir au montage de beaux ralentis. Personnellement je reste sur du 1/50 pour garder la fluidité des battements d’ailes et non pas des mouvements saccadés. Ce choix m’oblige à monter un filtre gris variable sur l’objectif. Les caméscopes ont l’avantage de posséder très souvent ce filtre gris variable en interne.

    4. Zoom ou objectif à focale fixe. Un zoom a le gros avantage de pouvoir ajuster le cadre et de l’adapter à la prise de vue. J’ai le petit zoom Panasonic 100-300. Il m’a permis de faire de jolis plans de nuages d’étourneaux tourbillonnant avec de descendre au dortoir. Mais la mise au point manuelle de ce zoom n’est pas souple. J’arrive mieux à suivre le vol erratique d’un Busard au-dessus des roseaux en manuel avec le 4/300 + TC 14 qu’avec ce 100/300 en AF.

    5. Boîtier et objectifs stabilisés : la stabilisation n’a d’intérêt que si on travaille à main levée. Contrairement au GH4, le GH5 à venir est un boîtier stabilisé. À voir ce qu’il pourra donner sur un suivi d’un oiseau en vol avec la double stabilisation boîtier-objectif.

    6. Cadence d’images : pour l’instant je n’ai tourné qu’en 25/30p. Le ralenti du GH4 (96i/s) en 1080p n’est pas piqué. Le GH5 avec ses cadences plus élevées devraient améliorer la fluidité des prises de vue de mouvements rapides comme le vol des oiseaux.

    Pour moi, l’appareil ergonomique à inventer pour filmer des oiseaux en vol serait un appareil comparable à une paire de jumelle stabilisée comme celle que fait Canon mais qui enregistrerait en 4K avec la qualité du GH4/GH5.


    Je n’ai pas répondu directement à ta question sur le choix matériel car je possède pas de caméscope comme Plantagené. Mais le matériel n’est qu’une partie du problème. Bien le maîtriser sur des sujets comme les oiseaux en vol est une autre histoire… et nécessite une longue pratique.

    Jean-François
     
    #4 svt, 22 Janvier 2017
    Dernière édition: 23 Janvier 2017
    • J'aime J'aime x 2
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  5. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Merci Jean Francois ,finalement, filmer en plein vol est quelque chose de difficile ,fastidieux pour un neophyte comme moi . J'ai vu les caractéristiques du GH5 ,la 4K à + de 50ips est très intéressante !
    Encore merci pour ce retour d'expérience , trés utile pour ce faire une idée sur l'utilité des hybrides ,j'aimerai bien avoir une confirmation d'un utilisateur de camescope pour ce type d'utilisation .

    Nico.
     
  6. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    244
    Messages:
    12 145
    Appréciations:
    +337 / 1 248 / -14
    j'ai deja propose cette solution sur le forum pour des cas semblables.
    tu peux monter 2 cameras sur un support et en regler une (si possible 4k) en plein zoom, pendant que l'autre est reglee plutot grand angle.
    tu ajustes les deux cameras en pointant une cible au loin et faire que la cible occupe le centre des deux images. Il faut mettre un reticule sur le moniteur de la cam en grand angle (une croix pour le centre et eventuellement un petit carre qui represente l'image de la seconde camera) .
    de cette maniere tu peux faire un suivi large (et anticiper le mouvement) pendant que tu capture aussi une image en gros plan.
    avec une image en 4k, tu peux meme te permettre de stabiliser et zoomer au montage.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  7. Fifi52

    Points Repaire:
    4 280
    Recos reçues:
    29
    Messages:
    1 652
    Appréciations:
    +8 / 101 / -0
    Bon, absent quelques jours du forum et tout un tas de discussions ratées... Je me contenterai de quelques miettes !
    Cette remarque de Jean-François me parait parfaitement résumer le problème des oiseaux en vol.

    Avec un appareil photo, tu peux faire x flous, il y aura toujours dans le paquet un ou deux clichés qui seront exploitables. :approb: :approb: :approb:

    En cinéma (ou vidéo), le problème est compliqué puisqu'il faut un plan qui soit net (et fluide !) sur plusieurs secondes et sans perdre le cadrage ! Presque le problème de la quadrature du cercle ! :unsure:

    Le déchet sera bien plus grand en vidéo qu'en photo, si tant est que l'on puisse retenir un plan satisfaisant. Car là, moins que le matériel (ça peut quand même aider!) c'est le coup de main et le coup d'oeil de l'opérateur qui fait la différence. C'est un travail de virtuose qui demande de faire beaucoup de gammes. L'instrument peut être excellent, si l'interprète est mauvais c'est fichu ! :cry2:

    Les réponses faites par mes petits camarades montrent bien que le matériel présentera toujours un défaut. Je pense moi, que tous ces appareils ont des qualités exploitables, y compris dans ce genre de prises de vues.

    Je reprocherai seulement un très gros défaut aux camescopes modernes: l'accès difficile aux réglages. les ingénieurs de chez Canon, Panasonic, Sony ou autres ne sont pas des animaliers !

    Je travaille avec un XA 20 car je ne suis pas très riche. Cet appareil délivre des images tout à fait correctes... à condition d'avoir le temps d'accéder aux réglages... sur l'écran ! Mais j'ai l'impression que c'est un mal récurrent sur pas mal de bécanes ! Du coup, il faut faire confiance à l'autofocus qui se doit d'être extrêmement réactif, surtout dans le genre de situation que l'on évoque ici. J'ai renoncé momentanément à ce genre d'images.

    L'exemple ci-dessous sera assez éloquent pour comprendre mon point de vue:





    Le fait qu'il fasse -10°C, que je suis congelé, les doigts gourds, que je travaille caméra au poing et le manque de lumière ce jour là n'explique pas tout ! le ralenti à 50p n'arrange pas franchement les choses. On sent bien néanmoins qu'il y a quand même des possibilités !

    Alors quel camescope pour filmer les oiseaux en vol ? Pas de réponse précise apparemment. Comme l'a dit J.François, de la pratique et une excellente connaissance de sa machine, quelque soit sa marque, ses défauts et ses qualités ...

    Réponse de Normand ? P't'êt ben qu'oui p't'êt ben qu' non ! :D

    Bon courage et bonnes images!
     
  8. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    merci encore pour vos conseils issus de vos expériences .
    Je pense acquérir un appareil du type GH4/GH5 ,ce dernier a des caractéristiques impressionnantes mais la différence de prix entre ces deux la et quand même importante .
    Il faut que je pèse le pour et le contre .

    merci encore pour vos retours !
     
  9. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Si je regarde les 10 premières secondes de cette vidéo (cest une vidéo de chasseurs ,je n'ai pas trouvé d'autre exemple concret..)
    quel type d'appareil est plus a méme de réaliser ce type d'image !? vous remarquerez un angle assez "wide"

    1/ Entre un GH5 ,4K 60p ,full HD à 180 ips ! double stabilisation, ergonomie, portabilité ...il a tout pour plaire sur le papier ,par contre avec quel type d'objectif ??

    2/ un HC X1 : peu étre plus pratique pour filmez ce type d'action mais certainement moin polyvalente que le reflex ?

    merci d'avance pour vos retours !
     
  10. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 410
    Appréciations:
    +61 / 304 / -1
    Salut Fifi !
    Je dirais même plus : "de la pratique et une excellente connaissance de sa machine,..."

    Comme mes petits camarades, j'ai essayé encore et encore...que ce soit avec le GH4 ou avec mon camescope et c'est quand même avec le camescope que j'ai eu le moins de déchets (enfin... disons 98% au lieu de ...99,8% !)
    Sur le camescope on peut avec la main gauche manipuler à la fois les deux bagues (voire les trois..) pour rectifier la map et le cadrage, voire l'expo, en temps réel ce qui est impossible avec l'appareil photo qu'il soit hybride ou réflex.
    Pour optimiser les chances de réussite : cibler des gros oiseaux, avec des trajectoires plutôt rectilignes et... prévisibles : par exemple des grues au décollage ou à l'atterrissage seront plus "faisables" qu'une parade nuptiale de grands corbeaux.

    TU compares l'HCX1 avec le GH5 qui est un hybride, pas un reflex.
     
    • Merci Merci x 1
  11. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0

    Oui désolé abus de language .. que pensez vous du plan "ralenti" des 10 premières secondes de la vidéo ? Ca requiert un matériel pro ? probablement filmer avec un camescope!?
     
  12. jakovideo

    jakovideo Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    15 150
    Recos reçues:
    225
    Messages:
    10 759
    Appréciations:
    +145 / 284 / -1
    Bonjour , il existe peut être un moyen de minimiser le nombre de rushs à mettre à la poubelle mais les spécialistes de l'animalier diront si c'est réaliste .- Tourner en 4 K : certes , la stab est moins performante souvent dans ce format mais ça donne la possibilité de zoomer sans perte pour une sortie en Full HD mais aussi de faire du recadrage
    - Se mettre en hyperfocale pour ne pas avoir besoin de travailler en focus manuel . Problème que je ne connais pas : est ce que l'hyperfocale reste valable pour toutes les valeurs de focales du zoom .
    Moi , c'est pas les oiseaux mais des avions à réaction . c'est pourtant beaucoup plus gros mais ça reste très difficile , vu que l'engin te passe sous le nez à 600 km/h .
     
  13. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    23 500
    Recos reçues:
    436
    Messages:
    10 136
    Appréciations:
    +212 / 683 / -4
    Oui, c'est exactement ce qu'il faut faire.

    Non, il faut la calculer pour une valeur focale donnée, la taille du capteur et le diaph utilisé.

    Voir ici :

    Online Depth of Field Calculator
     
  14. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 150
    Recos reçues:
    44
    Messages:
    2 410
    Appréciations:
    +61 / 304 / -1
    Je reste assez perplexe :
    - tourner en 4K pour recadrer ensuite pour sortir en FHD. cela a beaucoup été évoqué à propos des longues focales trop souvent jugées insuffisantes pour les "animaliers" dont je suis.
    Si c'est jouable pour des plans à peu près statiques, lorsque le sujet se déplace dans le cadre, en pratique ça n'est pas évident pour avoir une image un minimum esthétique, avec le sujet bien placé. Et bonjour le temps passé au montage....

    se mettre en hyperfocale (donc par définition en focus manuel) : combiné au 4K, où la précision de la MAP est encore plus impérative qu'en FHD je ne suis pas sur que cela suffise pour une image nette. N'oublions pas que là encore on est en longue focale avec une plage de netteté très étroite.
    En outre, il faut déjà avoir une bague de MAP à butée et graduée, rare de nos jours, et avec une course longue (encore plus rare...)
    car par exemple à 300mm sur un capteur M4/3 pour un sujet à 30m à f8 l'hyperfocale sera à 750m soit quasiment au symbole "infini".
    Capture d’écran 2017-03-01 à 17.26.09.png
    Et parce que justement elle n'est pas la même pour toutes les valeurs de focale, cela va rendre quasi impossible la méthode classique : 1) trouver l'oiseau en vol en position grand angle, 2) zoomer progressivement jusqu'à obtenir le rapprochement souhaité (en fait toujours trop...).

    J'ai eu l'occasion d'en discuter avec un cadreur d'un boite de prod bien connue dont j'admirais justement les images de vautours en vol.
    Sa réponse : essayer , essayer encore et encore. On le déposait à un endroit précis et on le reprenait le soir, toute la semaine, pour juste quelques dizaines de secondes d'images réussies.
     
  15. niha

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    j'étais en discussion avec une personne sur l'autre post mais ce dernier a été supprimé ... si le modo peux au moin me donner le nom de cette personne que je la contacte en MP ..
    je vous remerci tous pour vos interventions ,j'aurai aimer une réponse en rapport avec le plan des 10 premières secondes de la vidéo posté au dessus .merci d avance
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous