module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

NOUVEAU : Atelier Fairlight les 11&12 Octobre avec Damien Favreau
Exploitez les outils puissants de mixage et de correction de Fairlight, et optimisez la qualité audio de vos projets !
Rejeter la notice

ateliers live resolve avec forest

NOUVEAU : Ateliers Live Resolve - Formez-vous en ligne tous les mois avec Forest !
Progressez rapidement avec ces ateliers mensuels de 3 heures. Première session le 14 septembre de 17h à 20h

[Débutant] Quel matériel et formation pour prise de son avec DSLR pour interview // fiction ?

Discussion dans 'Matériel de prise de son et de mixage' créé par MariePa, 18 Juin 2022.

  1. MariePa

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonsoir,

    Je me permets de venir sur ce forum, car je galère à obtenir des renseignements pour de la prise de son. Je possède un Sony A7 IV et j'aimerais réaliser quelques reportages (qui auront une trame), avec une prise de son qui soit extrêmement propre. Ce que je vais dire est surement débile, mais j'aimerais un résultat avec de l'émotion (ou l'on puisse entendre les silences et la voix de manière proche), un peu comme à la "Sept à Huit" sur TF1.

    Au début je m'étais dirigé vers des micro-cravates Rode Go Wireless II directement relié à mon boitier, mais je me dis que le résultat ne risque pas d'être celui que je souhaite. Je me suis renseigné après sur un Zoom F2, mais il parait que ce n'est pas optimal pour la retouche en post production. J'envisage donc de me tourner vers du matériel d'occasion pour un budget de 600euros environ. J'ai vu que les préamplificateurs d'un DSLR étaient médiocres et qu'il fallait davantage se diriger vers un enregistreur externe avec un micro canon, est-ce vrai ? Dans ce cas là j'aurais éventuellement penser à un TASCAM DR700 ou un Zoom H5/H6 avec un Sennheiser K6 et sa capsule (je ne pense pas avoir besoin de beaucoup d'entrées, une voir deux d'ailleurs, je pense que ça sera le grand maximum).

    Je souhaiterais également savoir où peut-on se former de manière peu couteuse, voir même gratuite, sur internet. J'ai pensé au livre Guide de la prise de son pour l'image de Vincent Magnier, je me suis également énormément renseigné sur Youtube, mais le sujet est moins populaire que l'image.

    Merci beaucoup !
     
  2. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    337
    Messages:
    15 603
    Appréciations:
    +572 / 2 145 / -23
    le probleme de tout enregistreur c'est que tu resoud le probleme de l'enregistrement mais pas celui de la prise de son qui est du ressort du micro et de son placement.
    du coup ta premiere solution sur le GO etait je pense la meilleure.sachant qu'elle s'attaque directement au probleme et resoud accessoirement le deuxieme (les preamp du DSLR) puisque la sortie du recepteur est probablement assez puissante pour ne pas solliciter les preamps.

    Apres, les micros sans fils, ils en existe des tonnes donc je ne connais pas tes criteres de selection, mais il exise certainement un modele qui convient.
     
  3. MariePa

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci beaucoup pour ta réponse ! Après ça ne me dérange pas de prendre un enregistreur externe, pour le placement du micro, ça peut même être perché à 40cm en fixe ce n'est pas un soucis, car la majorité des plans seront fixes. Aussi, pour dépanner, je dispose déjà d'un TC Helicon GO XLR qui a de bons préamplificateur apparemment, donc c'est une solution "transportable". Ensuite pour ce qui est de se déplacer avec du matos, je ne suis hélas plus à ça près, les lumières prenant déjà beaucoup de place, je prévois également de prendre des couvertures de déménagements à mettre là où je fais les interviews pour diminuer la reverb.

    Je pensais qu'en ce sens une perche serait bien, mais si je prends un micro cravatte, lequel serait le plus approprié ? Wireless GO II ? Zoom F2 qui permet d'enregistrer en 32 bits flottant, ou alors le classique Sennheiser G4 ?
     
    #3 MariePa, 19 Juin 2022
    Dernière édition par un modérateur: 19 Juin 2022
  4. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    337
    Messages:
    15 603
    Appréciations:
    +572 / 2 145 / -23
    le 32bits flottant c'est extra quand on est pas trop sure de ce qu'on fait niveau son mais qu'on veut rentrer avec un enregistrement de bonne qualite.
    C'est pratique dans les envirronnements bruyant et/ou avec forte fluctuation d'intensite.
    Apres, le son c'est en general pas sorcier a regler, faut juste le faire, ce que 90% qui des gens font de la video ne s'en donnent pas la peine. si tu as un technicien pour le son, ce serait etonnant de rater quelque chose (suffit de mettre un casque et d'ecouter).

    Perso, je vois assez bien un micro sans fil qui permette d'y brancher des micros differents (avec un simple minijack), ce qui offre la possibilite de monter le micro de differentes manieres, et d'utiliser le bon micro pour le bon usage. Tu peux par exemple prendre un cravatte Omni et un cravatte hyper, ainsi qu'un micro table et un hypercardio. avec ca tu dois couvrir tout les cas de figure.

    Perso j'ai recuperer pas mal de stand depliable qui permettent de fixer soit des fond verts soit des tissus anti-bruit, ca se deplie en 30 sec. tu installe la toile en 1 minutes (avec de petits aimants.


    ma boite en jettait souvent parce que les panneaux magnetiques etaient imprimes avec des photos pour un produit ou un evenement, et une fois le produit obsolete ou l'evenement passe, ils mettaient tout a la poubelle.
    Je pense que tu dois pouvoir en trouver dans des boites qui font de meme.
     
    #4 giroudf, 19 Juin 2022
    Dernière édition: 19 Juin 2022
  5. nicolas poisson

    Points Repaire:
    4 180
    Recos reçues:
    33
    Messages:
    1 923
    Appréciations:
    +36 / 163 / -2
    Le problème du micro cravate, c'est qu'on veut le placer à un endroit discret, qui n'est pas optimal pour la prise de son. On utilise des directivités omni qui récupèrent beaucoup de bruit ambiant. On obtient à la fin un son qui manque d'intelligibilité, qui prend beaucoup d'ambiance indésirable, dont le timbre varie avec les mouvements de la tête, et en plus des frottements si on l'a mal accroché. Ca demande beaucoup d'expérience pour un résultat au mieux correct. Un bon cravate coûte cher: un DPA 4060 coûte 500 euros pour le seul micro (sans le kit HF), et ça reste loin de la qualité d'une prise de son par perche.

    Le problème de la liaison HF, c'est que ça coûte bien plus cher qu'un simple câble, pour une qualité qui est au mieux équivalente, souvent moins bonne.

    Si la qualité du son est l'objectif principal et qu'un micro sur perche en filaire est acceptable, ça sera la meilleure solution pour un budget contenu.

    Pour faire des prises de voix en intérieur, il faut idéalement:
    - un micro relativement directif, mais pas un micro canon (problème de phase avec la réverbération)
    - placer le micro le plus près possible de la bouche: 40cm c'est bien, 1m c'est déjà compliqué.
    - un micro avec un bruit propre faible
    - un micro avec un niveau de sortie élevé
    - des préamplis silencieux

    Certains éléments de cette liste se compensent: un micro avec un niveau de sortie élevé et placé proche de la source pourra se contenter d'un enregistreur avec des préamplis de qualité moindre. Dans une acoustique peu réverbérante, avec peu de bruit ambiant, et/ou si la distance à la source est faible, un micro moins directif peut être parfait et moins dépendant des mouvements de la tête.

    Bon, maintenant, quelques pistes de matériel:

    Les classiques Zoom H4n ont des préamplis médiocres. Les Zoom H5/H6 ont des préamplis corrects, tout comme les Tascam DR60, DR70. On peut trouver un DR60mkII d'occasion pour environ 80 euros.

    Ensuite, il faut un micro à mettre sur une perche. Quand on est pro et qu'on a des sous, on va plutôt prendre un micro hyper-cardioïde court et léger. Mais c'est cher: un Audix SCX1-HC est déjà à 600 euros. En alternative, on peut regarder du coté des micros home-studio. C'est un marché énorme, avec de gros volumes de production et des rapports qualité-prix avantageux. J'ai déjà fait des prises de son avec des AT4033 placés à 40cm de l'acteur dans un studio calme: on entend quand l'acteur se gratte le front. En moins cher et peut-être plus adapté, il y a les Rode NT1A (160 euros) qui ont un bruit propre extraordinairement faible (5dBA). Il existe une version plus récente, NT1 (sans A), un peu plus chère (250 euros), un peu plus linéaire, avec un niveau de sortie un peu plus élevé. Mais le NT1A est probablement déjà très bien.

    Ce genre de micro pèse facilement 500g avec la suspension et tu ne peux raisonnablement pas demander à un perchman de tenir ça au bout d'une perche de 3m pendant de longues minutes, même en le payant au double de son tarif habituel. C'est donc forcément un micro qui va être sur une perche fixe, ou éventuellement sur une perche courte tenue à la main pendant 30s.

    Ce sont généralement des micros cardioïdes, un peu directifs mais pas trop. C'est super pour un local calme et peu réverbérant, mais c'est moins adapté qu'un hyper-cardioïde si les conditions sont difficiles (d'où l'intérêt des conseils ci-dessus pour casser un peu la réverbe naturelle).

    DR60 d'occasion + NT1a (neuf) + pied + câble: tu t'en tires pour moins de 300 euros. Ca laisse du budget pour d'autres choses (casques, piles rechargeables, autre micro...)
     
  6. MariePa

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    D'accord donc le F2 peut être une bonne solution, après je suis très investi pour la prise de son, et le post traitement qu'il peut y avoir !
    Pour les micro "de table" j'ai déjà un Shure SM7B qui délivre une bonne qualité mais je ne souhaite vraiment pas que le micro apparaisse à l'écran (Si c'est un micro cravate ça va encore).

    Merci beaucoup pour les conseils pour les panneaux, je pense que je vais me renseigner, en effet c'est une super bonne idée !

    Merci beaucoup pour ta réponse, pour les "micros" studios j'ai déjà un SHURE SM7B mais il faut être très proche pour s'exprimer et je ne souhaite pas qu'un micro de ce type apparaisse dans le cadre (un micro cravate ça va encore). Pourquoi pas envisager l'AT4033 je pense qu'il doit être plus sensible que le Shure SM7B (et effectivement le SM7B est lourd, après la perche sera fixe à environ 40cm de la personne). J'ai pensé sinon à un kit du style DR60 + NTG3 d'occasion, t'en penses quoi ?

    Ensuite pour la liaison sans fil ce n'est pas quelque chose que m'intéresse pour l'instant, peut-être plus tard je pourrais investir dedans mais je privilégie vraiment la meilleure qualité possible pour le moment, vu que je ne suis pas contraint du sans fil dans la réalisation de mes projets.
     
    #6 MariePa, 19 Juin 2022
    Dernière édition par un modérateur: 19 Juin 2022
  7. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    604
    Messages:
    26 402
    Appréciations:
    +825 / 3 974 / -16
    Le SM7B est un dynamique de radio, faut lui "causer dedans". Idem pour l AT4033. Totalement inadaptés sauf pour enregistrer un commentaire. La qualité c'est avant tout l'environnement qui doit être propre (non réverbérant, ni pollué), la voix du "client" . Le DR-60 Mk II est un bon choix que j'ai adopté pour les APN, son seul défaut : c'est un bouffeur de piles. Un micro cardio à 40 cms au dessus est une bonne soluce, si le "client" gigote d'avant-arrière sur son siège il pardonnera un peu plus qu'un semi-canon ... Vécu, lorsque l'on est seul sur le tournage, pas évident de quitter le cadre pour repointer le mic et dans les secondes qui suivent, outre le fait que l'ambiance est rompue du fait de l'intervention, la personne reprend sa place et c'est à recommencer. Le problème des cravates c'est l'installation qui doit être bien réalisée si on la veut discrète, mais c'est une bonne soluce lorsque l'on bosse en solo.
     
  8. nicolas poisson

    Points Repaire:
    4 180
    Recos reçues:
    33
    Messages:
    1 923
    Appréciations:
    +36 / 163 / -2
    L'AT4033 n'a rien à voir avec le SM7B. Le SM7B a une sensibilité ultra faible (1.1mV/Pa). Il est fait pour être collé à la bouche et donner ce son "in your face" des radios de djeun's. L'AT4033 est un micro type "studio" tout ce qu'il y a de plus classique (sensibilité de 25mV/Pa). Il est fait pour être utilisé à distance.

    Tout micro directif a une réponse en fréquence qui varie avec la distance: le grave est renforcé à proximité. Le micro ne peut pas être linéaire à toutes les distances. Le constructeur peut plutôt le concevoir comme un micro de proximité, et la réponse sera relativement linéaire à quelques centimètres, mais manquera de grave à 40cm. Il peut faire le choix inverse et concevoir un micro linéaire à distance, mais ce micro aura un grave énorme et difficile à gérer à grande proximité. Les micros de studio sont généralement plutôt de cette seconde catégorie, et l'AT4033 en fait partie.

    J'utilise ce micro parce que c'est celui que j'ai déjà. AT est relativement connu dans le monde du concert où la compatibilité avec les fiches techniques est importante. Je ne prendrai pas ce modèle pour une prise de son en audiovisuel, où le client se contrefiche de la marque. Utiliser un micro type studio pour des interviews posées en intérieur ou de la fiction "statique" marche très bien. Le Rode NT1A me semble un bon candidat à pas cher. S'il faut suivre un acteur qui se déplace où s'il faut interviewer quelqu'un dans la rue, c'est pas la même histoire.

    Le Rode NTG3 est aussi un grand classique dans les canons "pas trop chers". Mais dans les espaces réverbérants ce type de micro peut poser des soucis de phase: le son devient "métallique". Voilà pourquoi on privilégie alors les micros "pas canon", mais il y a peu de références en hypercardio et les prix grimpent vite: Oktava MK012 version hypercardio, AT4053b, Audix SCX1-HC... Il y a considérablement plus de choix en directivité cardioïde et ça peut suffire dans un environnement calme.

    Dans tous les cas, je n'achèterai jamais un micro d'occasion, sauf à une personne de confiance. Un micro est fragile, il y a trop de risques d'avoir un micro qui fonctionne mais moins bien qu'un neuf. D'autant plus que les prix d'occasion ne sont pas forcément raisonnables.
     
  9. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    75
    Messages:
    4 773
    Appréciations:
    +217 / 840 / -6
    Votre profil n'étant pas rempli,on ne sait pas si vous êtes pro ou amateur.
    En tant que pro, avec l'AFDAS vous avez accès à des formations professionnelles.
    En tant qu'amateur, le mieux adhérer à un club pour y avoir des formations Voir la FFCV

    Pour faire des itw et de la fiction la perche est idéale, au bout un hypercardio avec suspension et bonnette mousse, pour l'extérieur la cage et les poils et au minimum une softie.
    Un bon choix, les micros OKTAVA.
    Perso j'utilise un Neumann KMR 81

    Pour les micro cravate, j'utilise principalement le Rode PINMIC. associé à un système HF Sennheiser.
    Un petit travail sur le son avec un équaliser pour trouver le timbre de la voix et une petite compression cosmétique pour parfaire la voix.
     
  10. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    337
    Messages:
    15 603
    Appréciations:
    +572 / 2 145 / -23
    c'est vrai qu'en general , le son, c'est plus l'art de ne pas enregistrer ce que tu ne veux pas que enregistrer ce que tu veux (ca c'est facile, mais ca sert a rien si c'est noyé dans du souflle ou des sons parasites.)
    Effectivement si la prise est bonne, apres tu peux librement jouer des outils apres coup pour donner au son la texture que tu desires.
     
  11. MariePa

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour !
    Merci beaucoup pour vos réponses, je viens donc donner des nouvelles de nos choix. Nous avons carrément explosé le budget, mais on essaye d'avoir le meilleur rapport qualité//prix tout de même.
    Nous avons eu un TASCAM DR60 MK2 à 90€ d'occasion, tant pis pour le 32 bit, du moins au début, l'entrée de gamme était le zoom F3, à 350euros, la différence fait mal.
    Ensuite nous avons trouvé des RODE wireless GO II, un récepteur et deux émetteurs et deux micros rode lavalier pour avoir une prise de son au sein de boitier qui soit un minimum qualitative et surtout qui pourra être plus pratique dans un moment rapide. De plus ça sera notre système de prise de son en extérieur.
    Pour le micro principal le grand dilemme est là ! Oktava MK012, un at4053b, un audix SCX1, un Sennheiser K6/ME64+ME66 ou encore un Sennheiser MKH416 P48.
    Nous souhaitons vraiment de la qualité, et pour l'instant nous hésitons entre l'AT4053B et le Sennheiser MKH416. Un de nos amis peut avoir le MKH416 pour 550euros d'occasion auprès d'un de ses collègues, et pour l'AT4053B nous pourrions l'avoir à 525euros en neuf. Nous hésitons fortement ! Quel est votre conseil ?
     
  12. bcauchy

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    301
    Messages:
    22 593
    Appréciations:
    +472 / 1 638 / -34
    :hello: Deux dilemmes :
    1) Neuf vs Occasion....
    2) Taille : le 416 est "gigantesque" 25cm/15cm !
    Surtout pouvoir essayer celui d'occasion ...
    "il se dit " que le 416 serait légèrement "meilleur" ?
     
  13. nicolas poisson

    Points Repaire:
    4 180
    Recos reçues:
    33
    Messages:
    1 923
    Appréciations:
    +36 / 163 / -2
    De manière générale, la qualité n'augmente pas aussi vite que le prix quand on monte en gamme. Il ne doit pas y avoir de différence flagrante entre un MKH416 et par exemple un Rode NTG3. Je n'ai jamais utilisé ni l'un ni l'autre, mais je me poserais de sérieuses questions sur l'achat d'un 416 d'occasion à 550 euros alors qu'on peut avoir un NTG3 neuf.

    Comme je disais plus haut, attention aux micros canon en intérieur. Les locaux réverbérants sont toujours une plaie. Mais les micros canon empirent les choses dans ces conditions. Après, on ne peut pas choisir à ta place. C'est à toi de décider en fonction de ce que tu anticipes comme conditions de tournage, tes propres goûts, etc.
     
  14. MariePa

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    5
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci pour vos réponses, en effet si la différence n'est pas énorme (c'est ce que je vois également sur Youtube) alors pourquoi ne pas partir sur un AT4053b. Je ne ferai sûrement pas le choix du NTG3 qui semble plus adapté pour l'extérieur et qui, semble-t'il d'après les retours, est bien inférieur au MKH.
    J'hésitais entre le MKH et l'AT4053b, car le MKH paraît beaucoup plus polyvalent, néanmoins comme vous me l'avez dit, ce n'est pas le micro idéal pour les espaces réverbérant et force est de constater que je ne pourrai que peu influencer l'acoustique des lieux dans lesquels je vais tourner (je pourrai seulement mettre un tapis et des couvertures de déménagement sur des toiles).

    C'est très compliqué comme choix... Je me dis pourquoi prendre l'AT4053b s'il est au même prix que le MKH, mais le MKH est d'occasion... Et l'at4053b est, parait-il excellent.

    EDIT : Pour la taille ce n'est pas dérangeant, en outre même le poids, puisqu'il sera sur une perche fixe.
     
  15. nicolas poisson

    Points Repaire:
    4 180
    Recos reçues:
    33
    Messages:
    1 923
    Appréciations:
    +36 / 163 / -2
    Le MKH416 est un micro canon à tube d'interférence, exactement comme le NTG3 ou le K6+ME66. Ces trois micros poseront les mêmes soucis en intérieur. Je suis étonné du NTG3 "très inférieur au MKH416". N'ayant utilisé ni le NTG3 ni le MKH416, je ne peux que me baser sur les vidéos de comparaisons trouvées çà et là. D'après ce que j'entends, le NTG3 a plus de grave, qui lui donne un son plus "chaleureux", mais parfois "boomy". Le MKH416 peut être plus "clair" ou plus "agressif". Dire si c'est mieux ou pas dépend des voix, du son qu'on recherche, de la distance à la source, et ça se corrige en post-prod avec un simple EQ. Les retours que je lis sur les forums sont plutôt unanimes pour dire que les deux micros se valent. Enfin, le NTG3 est censé être un cran au dessus du K6+ME66, que tu envisages.

    Bon. Il y a des tonnes de vidéastes qui utilisent des micros canon en intérieur. Tous ces micros seront utilisables. De toute façon, passer à un hyper-cardioïde court dans un intérieur très réverbérant ne résoudra pas miraculeusement le problème. Mais si tu sais dès aujourd'hui que la plupart de tes prises de son seront en intérieur, autant privilégier le type de micro le plus adapté.
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous