module inscription newsletter haut de page forum mobile

[Astuce] Peu t'on filmer en 3D avec 2 smartphone?

Discussion dans '3D, relief en vidéo' créé par grosse caméra, 24 Avril 2012.

Tags:
  1. Forest Finbow

    So

    Points Repaire:
    10 905
    Recos reçues:
    48
    Messages:
    167
    Appréciations:
    +12 / 26 / -0
    C'est clair que l'orientation en portrait c'est pas le top, à moins de tourner ta télé verticalement par la suite... Ceci étant le principe est le même, de plus tu peux te baser sur la même installation et la tourner de à 90° avec une rotule et obtenir une image en paysage.

    Pour le renversement des caméras ce n'est pas une différence de qualité, elle sera strictement identique, par contre elles ne seront pas synchrones. L'iphone lit le capteur colonne par colonne en mode paysage à cause du rolling shutter, on observe ainsi des changements durant le temps d'exposition de chaque image. Voici de célèbres illustrations :

    [​IMG]
    [​IMG]

    Comme tu peux le voir, si des choses rapides surviennent pendant la lecture de l'image (ici rotation d'hélice ou clignement des yeux) l'image captée n'est pas la même à gauche qu'à droite de l'image (c'est très visible sur la réflexion, l'oeil de l'enfant est fermé à gauche et ouvert à droite).

    Hors avec un des iphone renversé, tu as une caméra qui lit de gauche à droite et l'autre de droite à gauche, les mouvements rapides et les objets en déplacement vont paraitre tous bizarres, peut être en anti stéréoscopie voire plus vraissemblablement pas en relief du tout puisque le cerveau ne peut pas fusionner les deux images et ça risque plus de donner mal de tête qu'autre chose.

    D'où mon conseil : pas de choses qui bougent trop vite, que des mouvements lents et ça pourra marcher très bien. Sinon, ben Go Pro !

    Pour la qualité d'image, ce qui me gène dans la go pro c'est surtout l'angle de l'optique, pas tant la qualité d'image qui n'est pas en tant que telle inférieure à celle de l'iphone 4s et qui est même clairement supérieure à celle de l'iphone 4.
     
  2. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Ok merci

    A mon avis tu t'y connais mieux que moi en 3D.
    Commencer par la 3D, c'est pas plus mal finalement, car ça évite de prendre des mauvaises habitudes que j'ai en 2D.
    Je travaille en 2D et 3D, mais j'ai débuté en 2D, et la 3D, c'est tout juste récent pour moi.
    Pour la parallaxe, je suis dacord avec toi.
    Dans mes "film", pour évité le ghosting, l'acteur du 1er plans est toujours parfaitement superposé, même si il y a autre chose devant en jaillissement léger. Le téléspectateur vas automatiquement dirigé son regard vers l'acteur.
    Ton astuce pour le ghosting avec les scènes a fort contraste est une bonne idée.
     
  3. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    C'est la premiére fois que je découvre le roling shuterooo. ça ne sera pas terible pour la 3D. C'est valable sur toutes les caméras? Et si on met les 2 a l'endroit?
    Je posséde un galaxy s2, et je n'ai jamais constaté se phénomène.

    J'ai vu que sur l'iphone, ils ont sortie un 2é objectif comme accesoire pour filmer en 3D, mais je ne sais pas si ça marche sur le 4s, et ce que ça donne au niveaux qualité, taille d'image, roling shuter.
    [​IMG]
     
  4. Forest Finbow

    So

    Points Repaire:
    10 905
    Recos reçues:
    48
    Messages:
    167
    Appréciations:
    +12 / 26 / -0
    Je connais pas ledit module additionnel pour faire de la 3Ds avec l'iphone mais j'imagine que le bon sens veut quand même que le constructeur ai monté le capteur pour qu'il soit dans le même sens que celui du téléphone. Je parie aussi que les réglages caméra sont reproduits à l'identique donc je ne suis pas trop inquiet, même s'il y a beaucoup de rolling shutter. En effet, si déformation il y a elle sera identique sur les deux yeux et donc la stéréoscopie ne sera pas perturbée.

    L'iphone 4 et le 4s n'ayant pas le même capteur il faudra par contre bien faire attention d'acheter le module correspondant exactement à son modèle de téléphone.

    Par contre la taille de l'entraxe obtenu obligera à gérer la scène pour ne pas avoir trop de gamme stéréoscopique. De ce que je peux voir, à la louche ça fait du 100 mm ce qui n'est pas peu et condamnera les objets proches s'il y a un tant soit peu de profondeur dans la scène.
     
  5. BlancBim

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    9
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    c'est ce que je me suis dit en lisant ton post (très instructif d'ailleurs, je n'avais jamais entendu parler de ce "rolling shutter") mais est-on certains qu'il sera identique pour les 2 cams?
     
  6. Forest Finbow

    So

    Points Repaire:
    10 905
    Recos reçues:
    48
    Messages:
    167
    Appréciations:
    +12 / 26 / -0
    Ça on ne peut pas le savoir sans le tester, si c'est la même électronique on peut espérer que oui mais rien ne le garantis évidement...
     
  7. Forest Finbow

    So

    Points Repaire:
    10 905
    Recos reçues:
    48
    Messages:
    167
    Appréciations:
    +12 / 26 / -0
    Je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dis vouloir commencer directement avec la 3D. C'est à mon sens une erreur commune que de croire que l'un est la suite de l'autre. En réalité ce qu'on appelle un film 3D est plutôt quelque chose de différent d'un film dit 2D. C'est un peu comme dire que la sculpture est la suite de la peinture, ce sont deux choses qui continueront à coexister confortablement. Si tu es plus attiré par l'une ou l'autre discipline, vas-y directement.

    Par contre je relève juste un petit point technique ici :

    Il faut bien se dire que la stéréoscopie, malgré une grande complexité artistique se définit techniquement par deux seuls réglages finalement très simples : l'entraxe des caméras et leur point de convergence.
    Tout ce qu'il y a autour : les rigs, les alignements, le monitoring, même les méthodes de conversions 2D->3D etc. tout ça ne sert au final qu'à contrôler ces deux paramètres.
    Pour faire de la stéréoscopie il faut vraiment bien les comprendre et tu as écrit exactement l'inverse de ce qui se passe.

    La parallaxe c'est en effet ce qui fait que nos deux yeux voient la scène d'un point de vue légèrement différent mais ça n'a rien à voir avec la convergence. Régler la parallaxe c'est régler l'entraxe.
    En modifiant ce réglage on modifie la taille de la boîte scénique, c'est à dire rendre le volume que perçoit le spectateur plus ou moins important. En augmentant l'entraxe, les lointains parraissent plus plus lointains, le jaillissement plus important.

    Le point de convergence c'est la partie de l'image qui va être perçue par le spectateur comme étant sur l'écran. L'angle de convergence que doit adopter les yeux des spectateurs pour fusionner les images gauche et droite est le même que pour observer les bords de l'écran, ces points ne paraissent ni plus proches ni plus loin que l'écran car de fait, à l'image ils sont fusionnés.
    En modifiant ce réglage on déplace la boite scénique en avant ou en profondeur du plan de l'écran. Avec les caméras parallèles toute l'image est en jaillissement, avec les caméras convergées sur le premier objet visible toute la scène est en profondeur.

    Contrairement à ce que tu écris plus haut, il est très facile de régler la convergence en post production alors qu'il est presque impossible de régler la parallaxe (à part complètement la supprimer).
    Le glissement d'une image par rapport à l'autre règle le point de convergence, on appelle cette opération HIT, pour Horizontal Image Translation.
    Ce réglage peut être est fait en post production pour plusieurs raisons. Un exemple type c'est pour repousser la scène un peu en profondeur lorsque un objet jaillissant entre en contact avec le bord de l'écran, ce qu'on appelle une erreur de fenêtre.
    On peut au contraire mettre la scène en jaillissement plus important afin de pousser l'effet ou plus souvent pour réduire les disparités des lointains. Je rappelle en effet que une scène comportant une grande profondeur risque si elle est projetée sur un écran trop grand d'obliger les yeux du spectateur à diverger...

    Si une scène est dotée d'une gamme stéréoscopique trop importante, la seule manière de la réduire malheureusement c'est de rapprocher les caméras ce qui est très compliqué à faire en post production.


    Je suis inquiet de lire que vous refaites la convergence en post prod à la seule fin de réduire le ghosting. Si ce dernier peut effectivement être un problème et qu'il faut y consacrer de l'attention, ça ne devrait pas être une raison suffisante pour fixer le point de convergence. Le risque d'avoir des erreurs de fenêtre ou des lointains en divergence est juste trop important et de toute façon ce faisant vous êtes très probablement en train de faire une image qui stéréoscopiquement ne vaut pas grand chose...
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  8. BlancBim

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    9
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    je pense en effet que la façon de filmer n'est pas la même et que les plans pris pour la 3D se doivent d'être pensés pour cette dernière.

    je vais me permettre de répondre au point par point vu la complexité de ce sujet.

    en prise de vue je ne vois en effet que ces deux réglages d'applicables, par contre il reste en post-prod le réglage de parallaxe, non pas entre les deux objectifs mais entre les deux images, réglage que vous semblez appeler "HIT".
    je dois avouer que je n'aime pas y toucher dans le cadre de vidéo (ou alors peut-etre en éditant la vidéo scène par scène) mais il m'est souvent utile en photo pour faire quelques corrections.

    je pense m'être mal exprimé, surtout si nous n'utilisons pas les mêmes termes pour décrire les réglages

    je suis bien d'accord pour dire que convergence et parallaxe n'ont rien à voir, ce que j'essayai de décrire c'est la différence entre la parallaxe physique des deux caméras (entraxe) et la parallaxe en post-prod (HIT).
    la première va créer une réelle différence entre les deux vues en modifiant le point de vue de chacune (c'est ce que je voulais comparer à la convergence)
    alors que la deuxième ne fait que déplacer les deux, n'affectant que le point de convergence.

    entièrement d'accord, on parle ici d'hyper-stéréo, je l'évoquai précédemment

    la convergence est un réglage physique des caméras, on les fait converger entre elles d'un certains nombre de degrés de sorte à définir un point de convergence zéro (là ou les deux point fusionnent à l'écran)
    je ne vois vraiment pas comment régler ceci en post-prod, à moins d'avoir recours à quelques méthodes de conversion 3D que je ne connais pas encore

    nous somme d'accord, notre divergence venait simplement de l'utilisation de termes différents et le mot parallaxe prête à confusion, j'utiliserai désormais les termes de "entraxe" et "HIT"

    je me suis promis de tester ce cas de figure mais n'en ai malheureusement pas encore eu le temps, il me semble que cet "effet" est similaire à la vision humaine puisque si on fixe son regard sur un objet proche, les lointains apparaissent avec des disparité équivalentes.
    une piste de solution à ce problème serait peut-etre de parvenir à maitriser parfaitement le point de l'écran ou le regard de l'utilisateur va se poser, à moins qu'il soit possible de tricher avec différents effets comme le coup du téléphone de Alfred Hitchcock dans "le meurtre était presque parfait" (il avait utilisé un téléphone géant) ou en filmant certains plans séparément (utilisation d'un fond vert)...etc
    ne réagissez pas trop violemment à cela, ce sont juste des questions que je me pose :laugh:

    je triche de la sorte avec certaines photos pour lesquelles le probleme se pose (jamais encore pour des vidéos mais j'en fais encore très peu donc le cas peut se poser), par exemple dans le cas d'un contraste trop lumineux entre deux objets qui immanquablement va provoquer du ghosting.
    Il est certain que les qualités stéréoscopiques de l'image en souffrent mais cela reste pour moi une solution de dernier recours pour sauver une image.
    un exemple ici:
    c'est une photos que j'aimais bien mais qui souffrait d'un ghosting exagéré, j'ai donc repoussé le point de convergence jusque quasiment au niveau du troisième pilier.
    Cela donne une incohérence en mettant les deux premiers en jaillissement mais je trouve que cette effet ne se ressent pas trop au final, la stéréo de l'image en souffre mais j'ai préféré ça à l'effacement pur et simple de cette photo
     
  9. xuor

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    2
    Messages:
    189
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous

    J'aurais deux questions et je me demande si Forest Finbow, qui semble bien s'y connaître, aurait des pistes.

    Comme sur ce forum, je vois régulièrement des avis divergents sur les noms à utiliser pour tel ou tel point des techniques 3D, y aurait-il un site (ou pourrait il indiquer dans ce site) qui indique les 5 ou 10 opérations principales avec le nom de celle-ci et une courte mais précise description? Par exemple pour mon W3 on parle de base stéréo, et d'un autre côté, j'entends de plus qu'on parle d'entraxe. Ou bien d'un côté la convergence et d'un autre des images homologues ou encore de plan stéréo. Quelque part, ne conviendrait-il pas de normaliser tout cela, c'est déjà assez compliqué parfois! Et s'il y avait un vocabulaire commun, ça éviterait quelques problèmes. Et ça aurait un côté didactique.

    Et puis j'aurais un second point qui devrait être valable en photo 3D et en vidéo. J'utilise ou un W3 ou deux GoProHero2 ou (de moins en moins) un EOS avec souvent un objectif 10-22mm en faisant 2 photos. Dans tous les cas je règle après coup en postproduction le positionnement de l'image gauche par rapport à l'image droite horizontalement et verticalement (ça s'appelle la parallaxe, je suppose?) et la plupart du temps je fais en sorte que les images soient homologues dans un des, ou le, premier-plan, sur un endroit important de l'image, où se portent les yeux en premier. Est-ce que c'est une bonne façon? Parfois il y a dans l'image un sujet contrasté qui provoque un peu d'image fantôme (= ghosting) et cela m'oblige à modifier un peu la parallaxe pour qu'à cet endroit le chevauchement (= crosstalk?) soit moins marqué et donc qu'il y ait moins de ghosting. Bien entendu à la prise de vue j'évite des trop grosses différences de distance entre les plans, surtout si le 1er plan est très proche de la caméra. Je fais aussi des prises où la profondeur de champ assure des vues nettes sur tous les plans (avec des objectifs grand-angles).
    Je suppose qu'avec mon équipement photo/vidéo, il n'y a pas de soft de post-production meilleur que SPM/SMM (+ dans mon cas Magix Video Deluxe) ou y en a-t-il et lesquels? qui permettent d'améliorer les composantes 3D de l'image?
    Merci de vos lumières
    xuor
     
    #24 xuor, 7 Mai 2012
    Dernière édition: 7 Mai 2012
  10. jacquesvideo

    Points Repaire:
    1 970
    Recos reçues:
    9
    Messages:
    912
    Appréciations:
    +13 / 11 / -0
    Bonjour xuor

    Vaste question que celle posée par vous.

    Tout d'abord, je ne suis pas un spécialiste de la 3D
    Je suis plutôt un technicien du montage (je pratique le montage vidéo depuis 1985 ma première caméra a été une Sony et j'ai eu la chance de travailler dans cette partie, de 1985 à 1998 date de ma prise de retraite.
    Je me suis passionné pour la 3D à l'arrivée du W1 ensuite W3 et maintenant ma Sony TD10. (Je continue avec le W3 en photographie)

    Partant du principe qu'il fallait que je maîtrise la 3D en photos avant de passer en Vidéo, j'ai bénéficié de conseils et critiques de mes pairs membres du Stéréo Club Français et bien sûr des membres du repaire.

    J'ai pour travailler un moniteur Zalman (beaucoup d'images fantômes) et j'ai acheté un TVHD passif LG de 47 pouces.

    - Les outils - SPM et SVM (indispensable pour le W3 notamment pour corriger la rotation.
    - Après bien des essais Magix MX (Dommage qu'il lui manque la gravure Blu-Ray MVC. Je stabilise les clips du W3 avec le plugin Mercalli. J'ai PowerDirector 10 qui ne me sert qu'a graver des BR3D avec menus.
    - En ce qui concerne le W3 j'applique la règle du 30 ème et règle sur mon premier plan. (2m /2.5). J'évite aussi les effets de jaillissement.

    Quand je fait des BR 3D je grave d'abord sur un disque réinscriptible et le contrôle sur le LG. Si j'ai problème d'image fantôme je le corrige.

    Avec la caméra Sony, les objectifs sont bien alignés et je n'ai pas beaucoup de corrections (J'ai acheté pour Magix le plugin pour Sony)

    Mais avant tout, je vais me décider à acheter un bouquin.
    Cordialement
    Jacques
     
  11. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Salut! Voici la réponse a ta question, actuellement je m'y connait bien en 3D, mais pour en arrivé a la, j'ai du faire pas mal d'essais, de bétise et d'erreur.
    -L'entraxe: c'est la distance qui sépare les 2 objectifs
    -La parallaxe: C'est la différence de superpositions entre les 2 images à l'écrans, quand la superposition est nulle, le sujet est a la hauteur de l'écrans (la plupart du temps, c'est le 1er plans) , et quand il y a une différence de superposition, le sujet est a l'arriére plans, ou en jaillisssement.
    -base stéréo: je suis pas sure, mais pour moi ça désigne l'entraxe
    -convergence: c'est quand on utilise une caméra 3D "convergente", les 2 objectif se croise sur un même point. Le fujifilm w3 a 2 objectif paralléle, ce qui fait que pendant le tournage, il n'est pas nécéssaire de modifier la convergence des objectifs, pour une caméra "paralléle", on peu remplacer convergence par paralaxe.
    -plans stéréo et image homologue: encore un peu flou pour moi.

    Concernant tes retouches 3D, la régle d'or est de toujours ajusté la paralaxe "nulle" sur le 1er plans, au départ, en tant que débutant, j'avais tendance a l'ajusté sur le sujet principal, même s'il n'est pas en 1er plans, c'est une erreur! En ajustant la paralaxe sur le 1er plans, l'effet 3D sera mieux prononcé, exemple: une plante en 1er plans, puis le sujet principal (une persone) en 2é plans qui aparaitra dériére la plante, puis l’arrière plans qui est un paysage: on obtient un "plans stéréo" avec des déférence de distance entre chaque sujet, ce que fait notre vision humaine pour évaluer les distance et profondeur.
    2é cas: le sujet principal est loin (au font d'un allée), si on ajuste La paralaxe sur se sujet, c'est comme si il était a coté de nous, ce qui est suréaliste, alors que rééllement il est situé loin. Si on ajuste la paralaxe sur le 1er plans, même si ce n'est pas le sujet principal, la photo sera naturel comme si on la vois en vrais (c'est la but de la 3D), et le sujet principal aparait au fond de l'écrans (dans le cas d'une vidéo, il est au font de l'allée, puis il marche vers nous en se raprochant de l'écrans, effet 3D garantit!, si la paralaxe était nulle, c'est comme si il ne se déplace pas dans l'espace, ça revient a avoir un film 2D!)

    Concernant le ghosting, divers paramètre sont a prendre pour l'évité, comme par exemple le 1er plans qui doit être situé au 1/30é de la base stéréo. Si la prise de vue est bien faite, on ne fera pas attention au ghosting (qui dépend aussi du type et de la qualité des lunettes), et pour évité le ghosting, il faut se placer loin de l'écrans, trop prés, c'est tout a fait normal de voir des fantômes.
    Mais il y a aussi des exeptions, on peu "triché" la parallaxe sur un 2é plans,mais c'est a évité, on peu le faire dans le cas d'une scéne a contraste élevé, d'un défaut lors de la prise de vue. Et pour rendre le plans stéréo naturel malgré une erreur, on peu ajouté une "fenétre flotante" qui servira a faire jaillir le 1er plans sans inconfort visuel et sans fausser la profondeur de l'image.
     
  12. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    J'ai vu ta photo, mes vidéos 3D sont encore loin derrière niveaux qualité d'image, si je pouvais obtenir cette qualité en vidéo, se serait le paradis, dans ce cas, même en anaglyphe, ça suffit pour regarder un film 3D. :-) , ce qui fait que pour la diffusion de mes futurs vidéos relief, tout le monde pourra les regarder, même ceux qui ne posséde pas de téléviseur 3D.
    Concernant la paralaxe, pour moi c'est pas un problème dans le cas d'un contraste élevé (c'est même une solutions), je pense que c'est plus agréable que de regarder le couloir avec le font en double. Pour compenser les défaut de profondeur, tu peu toujours essayer d'ajouté une fenêtre stéréo qui fera jaillir pour de vrais sans inconfort la partie en jaillissement (ton 1er plans).
     
  13. BlancBim

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    9
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    re-bonjour, je me suis absenté pour quelques temps pour cause de pêche à la truite :D mais je reviens discuter ici avec plaisir

    je pense que si la convergence est bien réglée lors de la prise de vue, ce réglage ne devrait pas etre retouché, sauf en cas de ghosting comme sur ma photo, de sortie de cadre d'un sujet en pop-up ou de trop forte séparation (+ de 7cm) au visionnage sur un grand écran.
    au fait, vous pensez quoi de la camera à convergence dynamique de James Cameron?
    perso je n'approuve pas cette méthode de prise de vue et trouve le résultat assez plat :sad:

    Les photos sont beaucoup plus simple à réaliser que les vidéos qui me donnent beaucoup plus de fil à retordre, d'ailleurs les rares exemples de vidéos que j'ai bien pu poster sur youtube sont loin d'être des réussites.
    petite fierté personnelle quand même, je fus le 1er à poster des vidéos en vraie 3D entrelacée sur youtube, avant même que ces derniers ne sortent le YT3D que nous connaissons maintenant.
    et le pire c'est que ça fonctionnait :cool:

    je pense qu'il est plus simple d'utiliser des formats 2 images, cote à cotes ou "crosseyed", des lecteurs (ou visionneuses) actuels permettant de les convertir à la volée dans tous les formats, y compris 2D et anaglyphe.

    je ne m'en sers que pour des photos que je tiens à sauver malgré leur défaut de ghosting mais je trouve en effet que c'est une bonne solution même si le résultat reste imparfait.
    par contre je n'ai pas compris le coup de la fenêtre?
     
  14. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Salut!
    Pour la fenetre, je me suis trompé, il s'agit d'une fenetre flotante (et non stereo)
    Une fenetre flotante est utilisé pour 2 raisons:
    -Elle sert a coriger les defaut de la partie en jaillissement (ex: le balon qui sort par les bord de l'ecrans, ou comme dans ton cas), avec l'ajout d'une fenetre flotante, on aura l'impression que l'ecrans avance vers nous, et le balon sort vraiment de l'ecrans, malgré qu'il est coupé par le bord de l'image.
    -On l'utilise aussi pour augmenter l'imerssions dans le film, le sol sort de l'ecrans, s'avance vers nous, des confetis en jaillissement coupé par les bord de l'ecrans.
    Depuis que j'ai decouvert cette technique, mon film sort de enfin de l'ecrans, et c'est bien plus impressionant que le classique objet qui sort de l'ecrans.
    L'inconveniant de cette methode reste le ghosting.
    Pour plus d'info, voici un site qui explique en detail:
    Cine3D 2.3.7 Fenêtre flottante (ou floating window)
    Par contre, il n'existe pas de logiciel pour realiser des fenetre flotante, c'est a realiser manuellement avec un logiciel classique (photofiltre, gimp, photoshop)
    Mon idée justement a parrir d'une fenetre flotante, la partie de ton couloir jaillissante sortira de l'ecrans!
    Je vais essayer avec ta photo pour te montrer la diference.

    En 3d, je fais que de la video, la photo, j'ai abandoner, car la post-production est trop lente. Et le fujifilm w3 fait des photos de bien meilleur qualité qu'une video, mais moins bien qu'un compact ou un reflex.

    Concernant tes videos sur youtube, j'aimerais bien les voir.
     
  15. grosse caméra

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    162
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    J'ai du faire un 2é message car j'ai eu un probleme de baterie. Malgré qu'il etais brancher, la baterie continué a se decharger :(

    Concernant la 3d sur youtube, le probleme est le même avec la 3d du cinema.
    Sur youtube les videos sont mises en lignes soit pour dire que c'est de la 3d, mais pas de scenario, rien. Soit il y en a des videos plus interesante, mais elles sont mal filmé, beaucoup de fantome, mouvement brusque de camera, inconfort visuel.
    Au cinema, le probleme c'est le marketing, certain sorte leur film en 3d pour atirer la clientéle, mais la 3d en realité c'est de la 2d convertit en 3d, le resultat n'est pas terible. Je trouve que utiliser une camera binoculaire c'est mieux, même un simple sony td10 sufit! (il y a des film tourné au canon 5d), la qualité sera moins bonnes que du 35mm, ou une camera pro, mais au moins, on a de la vrais 3d pour pas grand chose.
    Le camescope de sony coute cher a un particulier, mais pour un pro, ça lui coutera rien.
    Bref tout cela nous conduit malheureusement a un avenir incertain de la 3d. La 3d pour moi c'est a considerer comme un art (et non une technique).
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous