module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

logo repaire

100 licences d'essai Edius X valables jusqu'au 30 Juin gratuites pour les Repairenautes !

Partage

Discussion dans 'Le café du Repaire' créé par entrelaces, 2 Avril 2021.

Tags:
  1. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    On filme pour partager ce que l'on filme (la part est payante ou ne l'est pas).
    A votre avis, quelle est la chose la mieux partagée du monde ? La moins partagée ?
     
    #1 entrelaces, 2 Avril 2021
    Dernière édition: 2 Avril 2021
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    569
    Messages:
    25 387
    Appréciations:
    +707 / 3 327 / -15
    La plus partagée ... à un moment j'aurais pensé à une copine (ou plusieurs) ... la moins partagée, peut-être des droits d'auteur alors que je m'étais tapé tout le boulot sans voir une seconde le bénéficiaire final sur le tournage.
     
    • Merci Merci x 1
    • Amusant Amusant x 1
  3. caraibe

    So

    Points Repaire:
    14 300
    Recos reçues:
    191
    Messages:
    17 247
    Appréciations:
    +332 / 1 031 / -32
    Entrelaces :hello::hello:
    Je pense que chacun film pour des raisons en fonction de sa personnalité ou de son travail !
    Un PRO qu'il s'appelle Ridley Scott ou Truc du Repaire filme pour gagner sa croute tout en se faisant plaisir.
    Qui que ce soit, et pour quoi que ce soit qui film, c'est aussi qu'il aime ça
    Ensuite le partage car c'est la question que tu soulèves qui n'aime pas faire partager ce qu'il a filmé dans la mesure où il en est satisfait.
    Un Pro
    Plus il partage plus il gagne :laugh:
    Un amateur.
    Pus il partage plus il est content :laugh:
     
    • Merci Merci x 1
  4. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    Oui homero, une copine, ça me fait penser à "filles faciles" de Goldman


    L'injustice : ouaip, idem...

    oui caraibe (André :-)) : filmer pour l'argent ou le contentement ; c'est effectivement la réalité aujourd'hui.
     
  5. REDoré

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    632
    Appréciations:
    +101 / 222 / -1
    Bonjour tous et toutes, tout dépend aussi de ce qu'on entend par partager et quelle émotion en tirer et à titre perso, je me suis simplifié la vie et me suis résolu à synthétiser.

    Vu un docu sur Pier Paolo Pasolini où il prétend (sans qu'il y ait à le contester) que si on voit d'abord le cadre et les mouvements de caméra, on a à faire à un "cinéaste poète" (ce que perso, je n'hésite pas à qualifier de "chorégraphie" de la caméra, sons et musique inclus).

    Sans doute par formation personnelle du cinéma ET de la vie, il y a une autre forme de poésie que perso, je cherche à d'abord observer et saisir dans ce que je décide de filmer et que je ne partage pas (oui à ce jour, dans le cercle privé) si je ne l'ai pas obtenue ne serait-ce qu'à un seul instant même furtif ...

    C'est celle qu'on aurait tous et toutes tendance à se refuser car on préfèrerait l'ignorer et que perso, j'ai entrevue tout petit en pensant devoir l'apprendre et qu'heureusement l'obligation de maturité et son risque de médiocrité, n'est toutefois pas parvenue à me faire oublier et renoncer :

    (Sa propre poésie à ne pas refouler, n'est pas le partage d'une émotion mais de sa source).
     
    • Merci Merci x 1
  6. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    Eh oui. :idea: On ne peut partager que la source d'une émotion, car l'émotion est intime. Même lorsque toute une salle de cinéma a peur, rit ou se met à pleurer.
    Autre exemple (les images ne parlent pas d'elles-mêmes) : le haïku audiovisuel.
    Exercice : réalisation d'un haïku vidéo de 30 secondes
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. REDoré

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    632
    Appréciations:
    +101 / 222 / -1
    Sauf entrelaces que cette poésie personnelle n'aboutit pas forcément qu'à un poème visuel (même si on peut en effet y percevoir le fond et en apprécier le partage).

    Cette formation (que je m'étais ainsi promise) induit de saisir et partager sa propre conception de cette poésie détenue pas sur la forme mais pour réciter un tout autre poème dont ladite source reste humaine et vivante.

    Surtout quand encore en quête de maturité, l'adolescence a pu la conforter :


    Le visuel, c'est le contenant ... surtout quand la même adolescence a cru comprendre d'abord la nécessité d'un minimum de chorégraphie (confirmée dans le docu par Pier Paolo Pasolini) :


    Non, erreur ! Ce n'est pas valable qu'en fiction ! Il suffit d'observer et de saisir :jap:

    (oui bon d'accord, en fiction, cette poésie se traduit surtout dans les regards ...).
     
  8. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    Comment peut-on détenir de la poésie ? La poésie c'est au contraire, il me semble mais je ne suis pas du tout spécialiste, quelque chose qui se passe lors d'une transmission (la transmission de la "source" d'émotion), c'est un transfert, pas un stock. Ce que l'on stocke ce sont des souvenirs, des souvenirs d'émotions (E.T. !!).

    Je penserais plutôt à de l'harmonie. Les exemples que tu montres sont très complexes ! Notamment à cause de la musique.

    Là je ne saisis plus.. :unsure: Observer c'est précisément saisir. Mais cela ne garantit pas l'émotion.
     
  9. REDoré

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    632
    Appréciations:
    +101 / 222 / -1
    entrelaces, tu as raison, il ne s'agit pas de détenir cette poésie mais de la laisser libre de se manifester lorsqu'elle en offre (ou en réclame) l'occasion.

    Ce n'est pas dans le sens poétique (littéraire) mais dans ce qu'on observe et saisit de finalement si particulier (souvent sur l'instant et instinctivement).

    C'est en fait pour bien distinguer l'émotion de ce qui nous anime à la partager.

    (Je suis perso persuadé qu'elle relève du domaine de la mémoire personnelle mais faudrait toute une thèse qui plus est, jungienne o_O).

    Ce n'est pas de l'harmonie mais bien une chorégraphie dont le but serait oui peut-être d'harmoniser toute sa poésie personnelle mais pour en chercher un sens (comme avec le geste aussi furtif que d'allumer son doigt tellement on sait ou ressent tout ce que çà partage ;)).
     
  10. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    Oui l'instinct. J'ai fait quelques petits films instinctifs, très courts. Mais quand je les montre ça tombe à plat parfois, pas d'émotion chez les spectateurs.
    Eh oui. Que signifie partager des photos ou des vidéos sur YT, FB ... ? Que partage-t-on au juste, des émotions ?
    Le moteur de ce type de "partage"... l'instinct ? le narcissisme ?
     
    #10 entrelaces, 3 Avril 2021
    Dernière édition: 3 Avril 2021
  11. REDoré

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    632
    Appréciations:
    +101 / 222 / -1
    Je précise que la poésie est comment traduire (soi et que soi) l'émotion partagée et peut tout autant se manifester par l'humour du moment qu'elle provient d'un sens aigu(isé) de l'observation pour suffisamment d'imagination.
    Le principal risque de l'instinct, c'est le cliché alors que c'est une matière première précieuse qu'il faut travailler.

    D'où perso, ma volonté instinctive dès petiot d'apprendre (en décidant de renoncer au statut de spectateur. Ce qui ne m'a jamais semblé un sacrifice).

    (vu sur le programme tv, un docu recommandé ce soir sur arte (noté ****) que je soupçonne donc intéressant pour vérifier que tout ne relève pas forcément que de la fiction mais du récit lui-même et de sa grammaire).
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. caraibe

    So

    Points Repaire:
    14 300
    Recos reçues:
    191
    Messages:
    17 247
    Appréciations:
    +332 / 1 031 / -32
    Un petit élargissement de cette notion de partage qui il y a peu d'années était réservée à l'écriture.

    Après l'écriture, après l'imprimerie, arrive l'informatique, internet et avec ça :
    Les réseaux sociaux
    YouTube
    Les forums
    Le partage même si c'est un besoin, comme tous les besoin c'est à consommer avec modération :
    Certains vont jusqu'à vouloir faire partager le moindre clou la moindre la moindre vis qu'ils ont utilisé pour faire leur super salle cinéma dédiée :
    Et là franchement ça tourne au comique ...ça peut aller jusqu'à 50 pages et plus de "partage" de leur travaux.
    Mon beau frère est un accroc de FessBook, c'est tout juste si il fait pas partager les moments ou il va pisser :D

    Un des icones les plus utilisés de nos smartphone l'icone partager :laugh:
    [​IMG]

    On a fait un petit clip qui nous plait c'est tout à fait humain de vouloir le mettre en partage sur le Net.
    seule l'exagération de ceux prêts à nous faire partager n'importe quoi est à blamer ..Mais Google a un bon espace de stockage et l'esprit large :laugh::laugh:.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  13. REDoré

    Points Repaire:
    2 690
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    632
    Appréciations:
    +101 / 222 / -1
    Salut caraibe (avé André), çà tout à fait d'accord mais le reste n'est pas du partage, ce n'est qu'une envie de pisser qui n'a pas à faire chier tout le monde.

    Pris le temps de voir le docu sur Arte. "Les chemins du sacré" çà s'appelait (mais vérifié, disponible sur YT).

    Oui de la poésie puisque ce partage revient aussi et quoiqu'on en pense, à "réenchanter le monde" et "célébrer la vie".
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    304
    Messages:
    14 443
    Appréciations:
    +488 / 1 817 / -19
    vous rigolez, mais il y a des types sur face book qui se filment en train de dormir, et ca fait un malheur.
    le partage c'est une communication qui sert essentiellement a rassurer.
    En montrant soit qu'on est comme les autres (tient , il va pisser), soit en montrant des trucs qui nous sont etranger (des trucs degeux ou risques qu'on est bien trop content de ne voir que sur l'ecran, mais bon ca aussi ca peut rendre accro) ou des truc extras qu'on reve de faire ou d'avoir (mais qu'on est bien trop nul pour en avoir l'occasion).
    Apres tu peux faire un mix des trois (c'est meme conseille) pour avoir un heros qui s'engeule avec sa femme (au passage, canon), qui se reconcilie en la baisant sur le capot de la ferrari avec en fond le repaire du mechant qui explose.
    Evidemment, si tu envoies ca comme Michael Bay ou a la Luc Besson, ca donne que des tetons, des explosions et des dialogues nunuches. Mais bon , a la rigeur ca marche sur des ados.

    Sinon il y des facons plus lechees, subtiles, romantiques, droles, poetiques etc... de le faire, ca va dependre de ton style et de ton public.
    On est tous sensible quelque part et effectivement au cinema il faut ratisser large (le sexe, l'argent, le pouvoir, la peur , le rire, la tristesse) si on veut toucher tout le monde.
    donc comme on est pas encore capable de partager des emotions comme on partage un sandwich, le pouvoir vient d'etre capable de mettre en situation des lieux, des gens, des actions, les couleurs et le son de maniere a mettre le spectateur en etat de creer cette emotion.
    L'interet du dessin anime a la disney, c'est qu'entre l'action (ce qu'on voit sur l'ecran) et la reaction (l'emotion chez le spectateur) il y a pas mal de chemin, donc c'est plus subtil (poetique ?).
    Mais bon, quand tu as vu toute la serie de blanche-neige a la princesse des neige, tu commence a comprendre que la aussi les ficelles sont bien grosses, et ca perd de son charme, au point que ca en devient desagreable (en tous cas chez moi).

    C'est comme quand tu decouvre que l'instinct maternel, c'est en fait que l'action d'une hormone , et que donc si tu possedes une bouteille de cette hormone (oxytocine) tu peux faire ressentir l'instinct maternel a un poteaux telephonique. Ca tue un peu la poesie.

    Donc je dirais que le partage c'est bien, ca sert a rassurer les autres (je suis comme vous et j'aspire aux meme choses) et en meme temps l'individu (je peux communiquer, j'existe, je suis meme foutrement bon dans ce que je fais). Pour faire exister une societe, c'est quand meme vachement utile.
    Mais bon faut pas se tromper si le message de ton partage, c'est "vous etes tous des cons" ou "y pas de moralite, vive l'anarchisme", tu risques de te retrouver ostracise assez rapidement, parce que ton expression fait un lien trop directe entre toi et ton message dangereux ou subversif.
    C'est un peu le combat des artistes ou des intellectuels qui tendent a proner qu'il ne faut pas faire de lien entre le message et le messager, mais malheureusement il y a bien trop d'exemples ou le message et le messager ont etes inextricablement meles (on reve tous d'etre celebre un jour et des fois ca tient qu'a deux mots) Allo quoi ?
     
    #14 giroudf, 4 Avril 2021
    Dernière édition: 4 Avril 2021
    • J'aime J'aime x 3
  15. entrelaces

    So

    Points Repaire:
    5 395
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    146
    Appréciations:
    +12 / 95 / -0
    Oui cette communication tous azimuts fabrique de la norme. Et permet de se comparer en permanence à la norme. C'est rassurant. Mais ça peut aussi faire des ravages notament chez les jeunes.
    J'ai vu l'épisode 1 de la série de Lenoir sur Arte. Il y a une remarque d'un scientifique au début qui m'a interpellée : les premiers dessins n'étaient pas fait pour communiquer entre Hommes, mais avec la Nature.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 2
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous