module inscription newsletter haut de page forum mobile

[VotreAvis] Objectif pour Sony Fs5 "court métrage"

Discussion dans 'Objectifs - optiques' créé par ultimax, 21 Août 2020.

Tags:
  1. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    Bonjour à tous,

    Voilà j'avoue je ne suis pas du tout calé en objectif, je connais les bases mais pas les références etc...

    Je prépare un court métrage assez ambitieux pour le début de l'année pro. j'ai la FS5 markII de sony, j'ai déjà deux objectif :

    - L'objectif SONY E PZ 18-105 mm f/4 G OSS (que je trouve très polyvalent dans du tournage de base, interviews , institutionnel etc ..

    - et l'objectif Sony FE 12-24mm f/4

    Donc là je suis bloqué, je suis polyvalent pour du tout venant je dirais, mais pour un court métrage, est-ce qu'il y a autre chose à savoir etc ... j'apprends doucement.

    En vous remerciant.
     
  2. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 812
    Appréciations:
    +323 / 817 / -5
    Bonjour ultimax, perso, sans être possesseur de la fs5, je voterais pour le 18-105 qui contient les focales utiles en fiction, sauf à avoir besoin des 200 à 400mm. Selon moi encore et surtout mes goûts, je ne descendrais pas en dessous du 28/30mm pour les plans larges.

    Si focales fixes impératives, yeutes du côté des Meike (à 400 € l'unité qu'on peut limiter à 2 ou 3).

    Certains réalisateurs (metteurs-en-scène pouvait on prétendre avant) relèvent le défi d'une seule focale comme le 50mm même pour un long-métrage. Un autre partant du même principe a toutefois jugé plus prudent d'ajouter un 75mm en plus de son 50mm.

    Je suis partisan du maintien de la tradition que ce soit le réa qui décide des focales et des emplacements de caméra. Pardon les directeurs photo et les chefs-op !

    ultimax, c'est surtout pour encourager ta connaissance des optiques car ton affection pour certaines (Cooke, Fujinon, Angénieux puisqu'on a vu le mot "ambitieux").

    Bon d'accord, c'est pour en attendant d'autres avis :unsure:
     
    • Merci Merci x 1
  3. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 394
    Appréciations:
    +761 / 3 258 / -34
    c'est vrai qu'avec un 18-105 on se demande pourquoi tu aurais besoin d'autre chose.
    Apres, c'est sure qu'a f/4 c'est pas fait pour tourner de nuit et du coup, les flous en fond c'est plus difficile.
    donc tu pourrais vouloir un objectif qui ouvre plus (2.8 par exemple) ., mais bon, dans un projet ambitieux on prevoit tout , donc de la lumiere.
    je dirais que l'inconvenient du zoom, c'est que tu places plus la camera, tu la mets ou tu peux et tu fais le cadre avec le zoom, Ce qui peut casser la coherence des plans qui se retrouvent avec des focales differentes. un "prime" ca a l'avantage de t'obliger de mettre la camera la ou il faut et en plus ca ouvre souvent beaucoup plus qu'un zoom. Mais evidemment ca complique tout et tu te retrouve a passer une matinee a monter des rails de traveling ou de dolly tout en te demandant si c'est bien necessaire.
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Merci Merci x 1
  4. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    Salut @REDoré ,

    Merci beaucoup pour ta réponse, c'est vrai que pour beaucoup, et selon les gouts le choix de la focal est différent, c'est vrai que j'avais tendance à trop varier lors de mes précédents court métrage, du coup on ressent un manque de cohérence, j'ai mis longtemps à comprendre que c'était ça. Merci pour ce rappel je vais aller dans cette direction.

    Ensuite, oui du coup avec mon objectif je peux rester dans cette "tradition" pourquoi d'ailleurs me parles-tu de focal fixe, quel est l’intérêt si moi j'ai un objectif à focal variable ? question pratique peut-être ?

    Effectivement comme je me dirige vers de la réalisation, j'aimerais que la notion de l'objectif ne m'échappe pas comme c'était le cas auparavant. Donc oui le réal, dans mon idée se doit d'avoir son avis. Après ...

    @giroudf Salut et merci, alors tu m'apprends aussi un truc, pour la sensibilité de nuit, l'image moins belle etc. dans mon cas il n'y aura pas de séquence de nuit pour l'instant mais j'y penserai.
    Tu réponds un peux à la question précédent, sur l'intéret d'un fixe, ça permet de garder cette cohérence , car on peut être tenté d'utiliser c'est vrai le zoom.
    Après on peut s'y tenir (essayer en tout cas :laugh: )

    Du coup, question plus générale, on est d'accord que l'objectif que j'ai avec la fs5 SONY E PZ 18-105 mm f/4 G OSS, suffit à faire un beau court métrage qu'il n'y a pas d'autres paramètres en dehors de la lumière décors etc .... En fait, c'est un objectif à 500€ et je m'inquiétais de sa qualité.

    Sinon lequel me conseillerez-vous pour un court métrage ? variable ou pas.

    Merci pour vos réponse,
    bonne journée ! :bravo:
     
  5. homero

    So

    Points Repaire:
    16 500
    Recos reçues:
    754
    Messages:
    28 278
    Appréciations:
    +1 099 / 5 692 / -20
    C'était entre autres la raison d'utiliser un chercheur de champ avec une focale fixe pour placer les rails. Avec un zoom on peut rattraper légèrement un faux-cadre, avec une focale fixe c'est râpé à moins de replacer les acteurs dans leurs marques (ou en faire de nouvelles).
    Et comme on l'a souvent dit et répété sur le Repaire, le choix de l'objectif en fiction ce n'est pas parce que l'on est coincé par la déco que l'on choisit le grand-angle c'est parce que l'on veut plus ou moins intégrer les perspectives ... exemple souvent donné ; le 18 mm (en format 35 mm) pour "Citizen Kane" d' Orson Welles. Ozu tournait tous ses films avec le même objectif fixe.
     
    • J'aime J'aime x 1
  6. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 394
    Appréciations:
    +761 / 3 258 / -34
    le type d'objectif, ca peut se discuter qu'avec le storyboard dans les mains...
    si tu debutes, en general tu selectionne le plan, determine l'impression ou le style, trouve un exemple dans un film, fait eventuellement un test avec la camera et la tu peux decider.
    par exemple Tarantino adore le plan pris depuis le coffre d'une voiture, il en met partout ou il peut.


    D'autres aiment les long panos sur les paysages, ou les travelling en helico (en drone aujourd'hui), les plans hyper serres ou super larges (Sergio Leone adore alterner les deux).
    Il y a des plan qu'il faut faire comme ca et pas autrement, parce que c'est efficace, d'autres ou tu peux innover.
    Il y a des scenes (combat, danse) qui permettent de faire des trucs super choregraphique avec la camera.

    Enfin bref c'est aussi ca qui fait un bon film.
     
    • Merci Merci x 1
  7. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 812
    Appréciations:
    +323 / 817 / -5
    Salut ultimax, la focale fixe, c'était si tu l'avais prévu ou si tu préférais. Les zooms ont fait des progrès mais fût un temps pas si lointain, il valait mieux miser sur la qualité d'un seul objectif par focale.

    Certains persistent dans cette vision et d'où les dites "séries" à louer alors que des zooms couvrent toutes leurs focales.

    Comme il faut aussi s'intéresser à l'histoire (du cinéma) quand on veut alimenter son ambition, rappelons également qu'un cinéma italien a été jugé comme abusant trop du zoom. Question d'époques, c'était considéré démodé puis plus tard, moins. Les focales fixes servaient à rétablir de la discipline (mais pas toujours du discernement).

    Aujourd'hui et je vois homero qui intervient entre temps (coucou), c'est le problème du trop grand-angle comme si le réa se détachait de son sujet et craignait de s'impliquer. N'aimerait-t'il plus ses acteurs ?

    J'ai pu voir depuis une dernière vidéo de Matthieu Misiraca critiquant un court-métrage 48h (Coccinelle) et qui en parle très pertinemment.

    J'en ai déduis que ce qui réconcilie tous les points de vues (zooms ou fixes), c'est de réussir avant tout sa composition (et sa lumière ... et le son).

    Salut giroudf, tu as raison mais le storyboard n'est surtout utile que pour les scènes d'actions à plusieurs caméras. Ce n'est pas pour toutes les situations. Mais pour prévenir ultimax, dans un bonus blu-ray, un storyboarder raconte que Ridley Scott donne ses instructions en focales pour chaque dessin d'une scène : "Ce plan là, tu me le dessines au 29mm".
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 394
    Appréciations:
    +761 / 3 258 / -34
    de maniere interessante le zoom ici est souvent utilise pour faire du transtrav (les extraits sur la fin)
     
    • Merci Merci x 1
  9. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    Vraiment passionant vos échanges et aussi les exemples.
    Alors bien entendu, j'hésiterai pas à faire quelques entorses s'il le faut, pour amener un style, et que ça donne un truc cool à la cam. J'ai prévu de storyboarder le court et faire quelques photos en repérage pour que je puisse faire un plan des lieux.
    Mais en priorité je vais essayé sur différente focal le même sujet qui marche par exemple ou autres pour que je puisse voir un peu les différence et avoir un premier ressenti pour aller sur le tournage et être à l'aise !
     
  10. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    @giroudf oui j'aime bien l'effet mais effectivement cela dépend du style que l'on se créait ou qu'on recherche, mais oui j'avais vu cet effet dans Poltergeist petit, je l'avais trouvé super.
     
  11. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    466
    Messages:
    18 394
    Appréciations:
    +761 / 3 258 / -34
    oui le transtrav est typique du plan qui est ultra type.
    (Le gars qui prend conscience de l'horreur de la situation).
    du coup c'est difficile de faire autrement, parce que sinon le spectateur risque de passer a cote. Du coup tu telephones le truc avec un effet gros comme une porte de grange.
    par tres original, limite ringard, mais efficace et en plus tu te fais plaisir a le tourner.

    Dans le meme genre tu as le plan typiquement americain de l'arrive d'une voiture,
    plan en contre plongee, camera au sol.
    La voiture arrive , pile avec la roue avant devant la camera, la portiere s'ouvre et un pied apparait.
    on a vu ce plan tellement de fois, que ca parait difficile de l'ignorer.

    un gars qui n'a pas peur d'utiliser tous ce trucs a outrance c'est Besson.
    au point que Wikipedia le decrit comme "Son style proche de l'esthétique publicitaire "
     
  12. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 812
    Appréciations:
    +323 / 817 / -5
    Pas forcément un compliment :o

    Trop réductrice, la référence pubs. C'est comme Tarantino qui se limite au coffre de Scorsese dans les affranchis.

    D'ailleurs, j'aimerais bien qu'ultimax nous précise sans trahir de secret dans quoi il a placé son ambition. Oui je sais, curieux comme une fouine ...
     
  13. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    @REDoré oh je parle d'une ambition à ma hauteur hein .. Tout court métrage ou autre peut être ambitieux à sa manière.
    Mais pour moi, faire du fantastic/fantasy dans une pleine avec des tentes montées sur place, des fx fonds verts pour en rajouter un peu partout et beaucoup d'acteur. C'est déjà ambitieux avec un budget très serré :cry2: Donc faut pas que je me trompe.
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. REDoré

    So

    Points Repaire:
    6 700
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    2 812
    Appréciations:
    +323 / 817 / -5
    Ton 18-105mm fera son office. Pas qu'en zoomant mais en le calant le plus souvent sur une focale donnée comme si elle était fixe.

    Petite remarque car tu dois être jeune, le style "fantastic/fantasy" a bien du succès mais ne dispense pas de la première de toutes les ambitions : "une bonne histoire" (comme disait le "patron").

    Possible autant en budget large que serré !

    Mais je te laisse le droit et le temps d'apprendre car je ne te souhaite qu'une belle expérience !

    J'espère qu'on en profitera sur le festival du Repaire. Marina va ordonner de briquer le tapis rouge !
     
  15. ultimax

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    14
    Appréciations:
    +2 / 5 / -0
    @REDoré alors non je ne suis pas si jeune 33ans .. Mais c'est un peu un rêve de gosse j'essaie de bien m'entourer pour l'équipe. Dans le passé, je tournais beaucoup mais ensuite j'ai arrêté (en dehors de ma profession de réalisateur/monteur/fx plus tourné dans institutionnel) , entre temps j'ai beaucoup appris testé etc ... la focal étrangement était vraiment ma lacune. Mais c'est bon je me suis beaucoup renseigné ces derniers jours et merci aussi à vous tous.

    Concernant l'histoire, j'ai écrit les bases et un professionnel et dialoguiste assez réputé dans ma région (Marseille et alentour) travaillera dessus pour donner le plus de vie à tout ça.

    Ah je ne savais pas qu'il y avait un festival, ça faisait quelques années que j'étais pas venu ici, je vois que c'est toujours cool donc je reviendrai souvent. Mais oui un festival ici carrément !!!
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page