Nous suivre

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED
Dernières places dispos les 26&27 Février à Paris
>> Infos & Résa <<

Rejeter la notice
Formation Raw C200 Tourner en Raw avec une C200
Notre formation vidéo est disponible !
>> Toutes les infos <<
Rejeter la notice

Session gratuite initiation Edius
Le Repaire organise une session de formation gratuite sur Edius le 10 Mars à 16h30 à Paris
>> Toutes les infos <<

Le webdocumentaire existe t'il encore ?

Discussion dans 'Esthétique / artistique dans le cinéma et la vidéo' créé par homero, 27 Juillet 2017.

  1. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    7 020
    Appréciations:
    +290 / 989 / -17
    je partage plutôt bien avec vidéo 92 ou crakers (j'ai eu vent de ses tentatives) ...en vrac : un doc c'est " un tout construit se regarde linéairement " . le web doc c'est .... page d'accueil de site avec tous les liens qu'on veut....avenir en muséographie

    Il y a dans cette démarche une sorte d'envie de s'affranchir des limites de ce mode d'expression audiovisuel, pour avoir par exemple la même liberté qu'un livre, une encyclopédie...
     
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    Pour l'instant en webdoc il n'y a pas possibilité de faire évoluer le produit dans le temps sauf par intervention de l'auteur (ou de hackers).

    L'idéal en webdoc interactif serait de pouvoir enrichir l'arborescence en rajoutant des liens (vérifiés façon Wikipédia, je ne sais si ça a été tenté en webdoc, sinon on pourrait appeler ça du webdoc 2.0), de toutes façons si cette forme barbe, le spectateur comme pour tout autre média où il ne pas trouve pas son compte pour de multiples raisons, culturelles, manque de curiosité par habitude (on ne renonce pas facilement aux certitudes construites) ... il ne va pas s'installer, zapette assurée qui conditionne les résultats audimat. Je ne trouve pas que le fait d'ouvrir et d'enrichir un contenu qui n'est pas coulé dans le bronze une fois pour toutes soit un nivellement par le bas, ça fait appel à sa propre responsabilité vis-à-vis des push-médias où l'on choisit déjà en fonction de ses idées préconçues et que des moteurs amplifient pour vous satisfaire et vous enfermer un peu plus à votre insu de votre plein gré dans vos certitudes du moment.
    Prenons le cas des "Conversations avec Poutine" parce que c'est encore chaud, si en webdoc totalement interactif lorsqu'une chose est affirmée et qu'apparaît un pop-up dirigeant vers des contradicteurs (et ça n'en a pas manqué dans la presse française et chez nos intellectuels) ou au contraire une preuve de véracité établie, ça serait alors du débat intégré au documentaire au lieu d'en faire un élément à part précédant ou suivant le doc. Ca ne se regarde pas pareil et à une époque de clones de clones, c'est à expérimenter.
    Cela dit c'est peut-être aussi la fin du doc d'auteur ... quand auteur il y a. Je me méfie des maîtres à penser du moment, des passages obligés des modes et doctrines, de ce qui peut être manipulé et sera remis en question après des dizaines d'années alors que ce sera trop tard.

    C'est le but de ce devoir de vacances, personnellement n'étant pas compétent pour de multiples raisons et voyant que les discussions Repaire tournent fréquemment en rond, une tentative pour repérer des portes de sortie vers de possibles évolutions. Ca ne se fera pas sans nous et plusieurs cerveaux valent mieux qu'un. Et il me semble que déjà confusions sur le sujet se soient manifestées.
     
    #17 homero, 28 Juillet 2017
    Dernière édition: 28 Juillet 2017
  3. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    161
    Messages:
    16 892
    Appréciations:
    +279 / 1 399 / -32
    La liberté du livre s'arrête à l'histoire qu'il raconte.

    Prends un roman, saute ou lis les chapitres dans le désordre, c'est pas sûr que tu comprennes ce que l'auteur a voulu raconter.
    A une plus grande échelle, internet peut être assimilé à un big web doc :D
     
  4. Guest20191220

    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bienvenue dans la participation de MyPOV sur le webdocumentaire

    le webdocumentaire permet de choisir un élément d'un ensemble
    le webdocumentaire permet un lecture non linéaire
    dans le principe un guide audio est une forme de webdocumentaires
    le webdocumentaire offre la possibilité de louper des éléments
    le webdocumentaire est un index
    le webdocumentaire nécessite l’apprentissage de son interface
    le webdocumentaire n'est qu'une interface
    le webdocumentaire a parfois une interface incompréhensible
    l'interface du webdocumentaire est parfois rédibitoire
    il y a des webdocumentaires dans les expositions
    le guide audio permet de choisir ce qu'on souhaite entendre
    il y a des webdocumentaires dans les musées
    l'interface du webdocumentaire est différente pour chaque webdocumentaire
    le webdocumentaire est présent dans l'univers éducatif
    le webdocumentaire n'a pas de forme narrative








    Bref, en dehors de quelques contextes particuliers, le webdocumentaires n'a pour moi pas d’intérêt.
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Amusant Amusant x 1
  5. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    7 020
    Appréciations:
    +290 / 989 / -17
    Élégamment bien argumenté que la lumiere soit...homero.

    Ma parenthése potache était lié à mon ignorance sur la définition exacte proposée par Liquid pro

    je suis donc parti sur le docu classique plus court qui se rapproche un peu de la fiction (point de vue)...Et pour poursuive sur Saint Kro ..le roman est lié à la fiction... alors que pour moi l’équivalence écrit du docu...c'est le mag hebdo ou mensuel....dont on peut lire le début ou la fin si c'est écrit par plusieurs (multiple point de vue ) ..l'un étant barbant évident ou complexe, à lire plus tard ... etc.

    C'est dans se sens que je voulais m'exprimer, donc pas le livre mais son symbole, l’écrit en générale, en opposition à l'audiovisuel

    .;-)
     
  6. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    Gütenberg vs. Mc Luhan ... version 2.0 ou 3.0 .
    Effet Flynn ? J'suis mal barré ! :mdr: et on en reparle ces jours-ci !
     
    • Amusant Amusant x 1
  7. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    • Merci Merci x 1
  8. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    10 500
    Recos reçues:
    96
    Messages:
    7 020
    Appréciations:
    +290 / 989 / -17
    Moi j'en connais qui a réinventé un p'tit métier. ..livreur de journaux...mais en mode 2.0 sur le repaire :rolleyes:
     
  9. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    Un jeu vidéo sur Amiga que j'adorais "Paperboy" :

     
  10. ggfx

    Modérateur So

    Points Repaire:
    11 680
    Recos reçues:
    109
    Messages:
    11 069
    Appréciations:
    +23 / 106 / -4
    je ne savais pas ce qui est défini derrière le lexique webdocumentaire.

    comme vous le présentez, il y a peu de chance d'envisager un présent, et encore moins un avenir à ce type de média.

    Il y a la forme la plus connue comme borne mutimedia. Et la partie proprement web. Disons pour faire simple, la partie software.
    Je ne pense pas que la borne multimedia soit finie. C'est plus la question d'un possible succès en lien avec une quantité importante d'utilisateurs qui doit nourrir la réflexion.
    Une borne, ou poste de travail ponctuel, qui permet l'accès à de la doc informatisée, voir multimédia, peut être très utile. Encore plus si une personne compétente la manipule. Tout ce qui se rapporte aux solutions portables, comme le PC, la tablette, le smartphone, sont les supports idéaux.

    Mon avis, ça vous paraîtra naïf, est que le potentiel est immense. Et je suis sûre que de jeunes entrepreneurs y pensent.
     
  11. milo

    Points Repaire:
    3 470
    Recos reçues:
    14
    Messages:
    3 247
    Appréciations:
    +4 / 40 / -2
    détails qui tuent :
    - en cherchant un éditeur de pages web, j'en ai tant vus qui promettent une plus grande place à la pub, à la visibilité sur fb et toutes ces sortes de choses : c'est juste bon pour être président!
    - perso, je bouffe du documentaire tv, en zappant énormément, et il n'y a pas de pb pour en trouver, de très haut niveau, et quasiment sans pub, ex : hier, Via Stella (FR3 Corse, indépendante.. des autres Fr3) un docu d'une heure sur Athènes, présentations des sites célèbres, et les changements à travers l'histoire : nettement au-dessus de ce que peut faire une petite entreprise, et image de luxe, avec il est vrai beaucoup de photos et peu d'effets. Faut savoir ce qu'on veut : voir, tout court, ou en "même temps", savoir! savoir. Le côté érudit peu décourager, mais sinon, quoi?
    - le web peut lui, offrir son aide à un niveau précis, sur le terrain, comme les "Google glasses" ... comme en touriste on n'est pas d'humeur à supporter des pubs à chaque fois qu'on voit un pub, le financement peut être problématique!
    - Il restera toujours des documentaires personnels uniques et impossibles à refaire, à thèmes, associatifs, et des festivals pour les montrer, avec le danger de rester marginal, orienté, et de contribuer aux "fake news" : si on se garde de tout ça, et qu'on reste concis, il est possible de passer à la postérité, il y a des exemples, fait faut pas être pressé!
     
  12. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    1 047
    Appréciations:
    +60 / 426 / -1
    :jap:
     
  13. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    Merci pour ces tentatives de relancer la discussion, je me suis aperçu que notre confrère Magazinevideo avait essayé d'ouvrir sur le sujet il y a 3 ans : Le Webdoc existe-t-il ? - MAGAZINEVIDEO.COM .... sans aucun succès. Je continue à picorer dans le bouquin désormais bardé de post-it. Ouvrage très (trop ?) riche réalisé par des gens compétents et ambitieux mais dommage qu'ils n'aient pas fourni un DVD d'exemples avec le volume ...
    Néanmoins le combat continue au ralenti : Webdocumentaires Archives - Le Blog documentaire

    Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour qu'une discussion Repaire qui se voulait différente ne se ferme pas trop vite, ça avait été déjà peu évident d'intéresser au smartphone mais on y est arrivé .... Je retourne me cultiver sur les aventures du GH-5 et la web-série Comment brancher Sennheiser ew 112-P (122) sur la PXW-X200 ? Les best-sellers du site :D
     
    #28 homero, 20 Septembre 2017
    Dernière édition: 20 Septembre 2017
  14. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    9 425
    Recos reçues:
    73
    Messages:
    1 047
    Appréciations:
    +60 / 426 / -1
    De rien, Homero. Mais tu te doutes que c'est aussi que j'avais quelque chose à dire... Hier il était tard :-).

    Je me dis qu'il pourrait bien s'agir d'un outil d'apprentissage calibré pour un archétype du "joueur de jeux vidéo", une méthode bénéfique capable de l'empêcher de sombrer dans une complète inculture, ou plutôt dans une culture bourrique, sensationnelle et dans laquelle un conspirationnisme des plus effrontés tranquillement galope, au mépris de tout travail scientifique.

    Si le documentaire traditionnel emprunte largement aux procédés narratifs de la "pure" fiction, qu'il s'agit même pour lui d'une qualité essentielle contribuant pour beaucoup à le distinguer du reportage, que paradoxalement l'utilisation de tout procédé pour appuyer un sujet censé être réel peut (et même devrait) laisser sa part de doute *, bref, je dirais que tout récit relativement élaboré peut être considéré à juste titre comme une fiction et que cela ne veut absolument pas dire que le récit échafaude des choses fausses ! L'ennui, c'est que le procédé "interactif" a encore bien plus de capacité à la manipulation, et qu'en plus, il intéresse d'abord un public avide de "rebondissement" ! Oui, je pense que le discernement ne peut être que ralentit par la possibilité de se déplacer librement d'une idée à l'autre dans le récit (l'interactivité, quoi...), tout peux aller plus vite, et même au rythme de ses impatiences (que nous connaissons tous assis sur notre surf dans l'Internet), "que de chemin pourrais-je parcourir en, par exemple, 52 minutes", et dans le propos, il n'y a plus vraiment de cheminement certain et surtout identifiable, mais les idées restent cependant celles de leur auteur !



    * au passage, les conspirationnistes sont des gens qui ne doutent pas ou plus, ils sont des croyants ! :weird:
     
    #29 nestaphe, 20 Septembre 2017
    Dernière édition: 21 Septembre 2017
  15. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    500
    Messages:
    23 701
    Appréciations:
    +561 / 2 553 / -11
    En regard à tout ce qui a été dit plus haut sur la linéarité, je me suis posé la question lors de la re-diffusion hier sur FranceO de l'excellent documentaire oscarisé "Cartel Land" de Matthew Heineman. Le film s'ouvre sur des narcos mexicains armés et masqués en pleine cuisine de fabrication de méthamphétamine .... puis on assiste à la naissance de milices paramilitaires anti-narcos qui règlent efficacement l'insécurité locale au grand dam de la police officielle ... on est au ras de l'affrontement, suite à des négociations entre officiels et milices et aussi à la mise hors-service suite à crash aérien de leur leader, celles-ci sont intégrées dans le dispositif policier, les narcos malmenés dans la première partie du film disparaissent (leurs tatouages aussi) mais sont petit à petit subrepticement remplacés par un autre groupe plus discret composé d'éléments troubles plus ou moins amnistiés issus du premier .... et à la fin on re-boucle sur la séquence de début et tombe l'aveu d'un des "cuisiniers", ils se sont infiltrés dans le dispositif de répression officiel (réarmé et habillé de neuf) qu'ils contrôlent en partie. Je me suis posé cette question "que donnerait une adaptation avec une arborescence web-doc ?" ... On court-circuiterait le coup de théâtre final, la dégradation des motifs de justice originaux, l'évolution des personnages .... bref tout ce qui fait l'intérêt de ce docu admirablement construit qui se regarde comme une fiction. En cela je rejoins bon nombre de commentaires plus haut.
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous