module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

atelier etalonnage log sur davinci resolve log 31 mars au 2 avril

Formations Etalonnage en mai avec Forest Finbow !
Deux formations Etalonnage du 10 au 12 mai et Etalonnage Avancé du 15 au 17 mai pour faire un bond dans la maîtrise de vos étalonnages ! Formations finançables AFDAS, Pole Emploi, OPCO, FAF 

Le cinéma animalier : art mineur ?

Discussion dans 'Vidéo (et photo) animalière' créé par apatura, 1 Mars 2023.

  1. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    91
    Messages:
    3 406
    Appréciations:
    +164 / 788 / -2
    Parce que Le Repaire a une rubrique video (et photo) animalière encore vivante grâce à quelques passionnés, et pour eux :
    [​IMG]
    "Septième arme

    Les amateurs de cinéma animalier étaient fébriles, le vendredi 24 février, devant la 48e Cérémonie des Césars. Un an après la victoire de Marie Amiguet et Vincent Munier pour La Panthère des neiges, Le Chêne remporterait-il le César du meilleur documentaire ? Malheureusement, il n’en fut rien, et l’on n’aperçut que furtivement dans le parterre d’invités bien habillés l’un de ses coréalisateurs, Laurent Charbonnier, grand habitué du Festival de Ménigoute. Et ce juste après l’hommage à Jacques Perrin, lui aussi fidèle du FIFO, qui fut l’un des rares producteurs à offrir au cinéma animalier des budgets de blockbusters.

    Une émission de France Inter sur le cinéma animalier

    Une question récurrente resurgit alors dans mon esprit : le 7e art méprise-t-il le cinéma animalier ? Le considère-t-il comme un genre mineur ? Certes, certains réalisateurs tirent leur épingle du jeu, mais si peu… C’est donc avec intérêt que l’on écoutera l’émission de France Inter, On aura tout vu, qui était consacrée à ce sujet, avec pour invité le réalisateur Maxence Lamoureux, auteur d’une thèse sur le cinéma animalier. Dommage qu’il n’ait à aucun moment été question ni du festival, ni de l’École de cinéma animalier de Ménigoute, l’Iffcam (après tout, on cite souvent les écoles dont sont issus les grands du 7e art !).

    « Il nous reste 761 jours »

    Il y eut un autre moment fort dans cette cérémonie de plus en plus décriée : l’irruption pacifique d’une activiste du collectif Dernière rénovation, immédiatement évincée par les agents de sécurité. L’antenne a été coupée et les spectateurs n’ont pas eu le temps de lire le message inscrit sur son tee-shirt : « We have 761 days left » [« il nous reste 761 jours »], allusion à la mise en garde du dernier rapport du GIEC sur l’urgence à agir.
    À l’initiative de Cyril Dion, cette « censure » a donné lieu à une pertinente tribune d’une vingtaine de professionnels du cinéma publiée le lendemain dans Le Monde : « Nous, professionnels du cinéma, ne pouvons pas continuer à faire comme si de rien n’était tandis que notre planète devient inhabitable ». Deux questions y sont soulevées : comment aborder l’urgence climatique durant la cérémonie, qui n’hésite plus à s’aventurer sur le terrain d’autres sujets graves (violences faites aux femmes, répression en Iran…) ? Comment faire en sorte que le cinéma s’empare du sujet, contribue à l’émergence d’un monde juste et soutenable ? Voire, comment faire du cinéma avec une empreinte écologique plus légère ? Cette question était d’ailleurs abordée lors du dernier Festival de Ménigoute et le sera de nouveau cette année de manière plus approfondie lors d’ateliers professionnels.
    Et des films récents comme La Montagne, prouvent que l’on peut intégrer la problématique du changement climatique dans un récit poétique et artistique. L’émergence d’une 7e arme ?

    Catherine Levesque-Lecointre

    C'est l'édito de Février 2023 du FIFO, le fameux festival de Ménigoute.

    A noter : le FIFA, plus modeste festival d'Albert, qui a bien failli disparaître en 2020, renaît cette année, dans des conditions difficiles, et donc en configuration minimale, mais il est vivant. C'est dans deux semaines et avec Laurent Charbonnier.
    Et puis bientôt aussi, le Festival de l'Oiseau et de la Nature, notre bien aimé festival d'Abbeville, la dernière semaine d'Avril.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 3
  2. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    531
    Messages:
    11 034
    Appréciations:
    +380 / 1 237 / -12
    Pas grave, s'il remporte l'adhésion des spectateurs ce sera bien mieux que dans cette "cérémonie" que je ne regarde plus depuis longtemps.

    A ce sujet, il est sorti aujourd'hui en BD HD. Je vais le recevoir demain et vous ferai un petit compte rendu de l'ensemble. Il a été tourné en 4K avec du gros matériel RED et Sony. Ce qui est dommage c'est qu'il n'y ait pas eu de version BD UHD. Mais un bon master HD provenant de rush UHD pourra donner un rendu de toute beauté.
     
    • J'aime J'aime x 2
  3. REDoré

    So

    Points Repaire:
    5 050
    Recos reçues:
    37
    Messages:
    1 593
    Appréciations:
    +182 / 511 / -2
    Bande annonce très alléchante de Le chêne :

    Industrie du cinéma en déliquescence. Rien ne devient mineur tant que les passionnés persistent et qu'en effet, le public répond et que des festivals soutiennent.
     
    • Merci Merci x 1
  4. AQW333

    So

    Points Repaire:
    13 900
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    10 394
    Appréciations:
    +563 / 1 928 / -21
    Ah oui bande annonce rompant me semble-t-il avec les classiques docu/reportages sur la nature....
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    11 325
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    1 592
    Appréciations:
    +140 / 965 / -1
    Apatura, en tout cas, si l'on s'en tenait aux publications vidéo de ces dernières années sur ce forum, à comparaison avec ce qui se catégoriserait 7ème art, c'est bien vous qui gagnez... :-)

    Et le cinéma français actuel est aussi prétentieux que médiocre.
     
    • Merci Merci x 2
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  6. REDoré

    So

    Points Repaire:
    5 050
    Recos reçues:
    37
    Messages:
    1 593
    Appréciations:
    +182 / 511 / -2
    Même problème en fait mais bonne nouvelle dans la mélasse, il n'y a que le circuit qui a pu et su rester traditionnel qui sauve les meubles en documentaire (dont animalier) comme en fiction.

    Vu sur la bande annonce que Le chêne était distribué par Gaumont et donc vérifié qu'il est co-produit et co-réalisé par Laurent Charbonnier (winds films) et Michel Seydoux (camera one productions).

    (Visiter les sites de ces productions car très instructif).

    De vrais professionnels dans leurs compétences respectives et qui ont donc eu raison de se réunir et d'insister.

    Anecdote perso récente en fiction : Eu le temps d'apercevoir et voir par curiosité sur Youtube un film en entier de 2019 retiré depuis pour non respect des droits d'auteur. Un particulier qui s'était en effet permis de le mettre en ligne sans se préoccuper des procédures ...

    Toujours est-il car boycottant aussi les Césars justement depuis 2019, qu'un petit roumain (un mini rom du nom de Piti Puia) aurait alors mérité le César du meilleur acteur pour Place des victoires (au grand dam des pseudo stars autoproclamées mais complètement à la ramasse) :

    Viré la télé mais les médias en ont-ils fait la promo avec autant de vigueur que pour les nanars ?

    Le tout est donc de résister en poursuivant son p'tit bonhomme de chemin sur les espaces demeurés disponibles même si plus restreints et occultés.

    Revenir à ne se soucier que du public sans en faire un patacaisse commercial spéculatif aux frais indus du contribuable.

    Le cinéma documentaire et fiction est d'essence (et de source) davantage artisanale qu'industrielle.

    Maintenir cette approche !
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    11 325
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    1 592
    Appréciations:
    +140 / 965 / -1
    En animalier, les comédiens sont généralement bénévoles, tu penses bien qu'il y en a quelques-uns aux Césars qui se demandent où passe le pognon...:mdr:
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Amusant Amusant x 1
  8. AQW333

    So

    Points Repaire:
    13 900
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    10 394
    Appréciations:
    +563 / 1 928 / -21
    Le cinéma animalier: art mineur ?

    Pour les mineurs... ce sera sans retenue et la famille suivra avec plaisir ...pas nécessaire du coup de passer sous les rat-d'arts de la censure, normalement...:-)

    Mais le cinéma animalier est souvent très consensuel ...voir trop ?

    Il est après les souvenirs de familles, les voyages... le sujet préféré de l'amateur photo/vidéo : c'est une échappée essentiellement esthétique, poétique, à la recherche d'un paradis perdu où viendra se greffer progressivement un intérêt plus zoologique...
     
  9. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    91
    Messages:
    3 406
    Appréciations:
    +164 / 788 / -2
    Oui, pour ce qu'on voit "à la télé" , bien souvent aussi très anthropomorphique (débat récurrent...)
    Un brin condescendant....
     
  10. AQW333

    So

    Points Repaire:
    13 900
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    10 394
    Appréciations:
    +563 / 1 928 / -21
    Qu'est ce que tu peut être sensible ...:unsure: ?! Allez oublions ...

    L'animalier est une des causes d'achat de matériel c'est un fait.... et en général ce n'est pas en faisant des études que l'on devient animalier c'est probablement un amateur qui par obstination devient professionnel et qui pousse toujours plus loin le bouchon, c'est une passion, une continuité, en partant souvent (peut être ?) de la photo quand on est petit et sans moyen...?

    J'admire d'ailleurs le courage l'abnégation l'investissement qu'il faut car il en faut de la ténacité pour enfin avoir des images intéressantes, exploitables...
    Et quand de tout cela oh miracle, un simple mini court sobre, fin , élégant arrive devant nos yeux ,on applaudit . :jap: nous avons des exemples ici...et il ne faut surtout pas être feignant.

    Mais l'animalier c'est aussi je le crois (donc ce n'est pas une vérité ), un moyen de fuir la dure réalité des rapports humains... C'est un espace magique celui de la nature comme peut l'être celui de l'enfance: il re-source , il réconcilie, il évite beaucoup de pb inhérents aux autres sujets audiovisuels comme semble l'évoquer avec humour le camarade nestaphe ... mais ce n'est pas trop le sujet je crois ici.

    homero parlait sur un autre forum à juste titre , plus de la méthodologie, astuces , organisation .. les choses à éviter qu'il faudrait partager pour réussir dans l'animalier... peut importe le niveau, débutant, amateur aguerri... et plus si on arrive a être diffuser contre de l'argent.

    Apres je ne m'inquiète pas trop pour l'animalier.(à tord ?)... il est par nature consensuel , tout public, et l'anthropomorphisme est évidemment un piège avec lequel il faudra vivre en permanence ici : "croire qu'un être vivant se comporte comme moi dans la même situation, cela rassure." ... comme nos à priori sur les autres .
    Mais s'il n'y a plus d'animaux ça deviendra de plus en plus compliqué malgré des appareils de en plus sophistiqués et abordables.

    L'Animalier a aussi besoin de se renouveler parfois pour ré-apprécier aussi les docu plus classiques basés surtout sur la qualité de l'image , l'esthétisme de plan majestueux qui vous inondent d'ondes positives .. surtout si la bande son nous semble parfaitement appropriée, super important évidemment (musique ou pas ) et plaisir totale assuré ;)

    Donc merci, merci , merci .... Gilles pour l'ouverture de ce sujet où des passionnés pourront donner plein d'autres films à voir ...le titre y incite ..donc belle initiative :good:

    Bonne journée ;-)
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  11. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    390
    Messages:
    16 914
    Appréciations:
    +645 / 2 625 / -27
    le probleme avec l'animalier c'est que si tu essaie de faire un scenario et d'y coller l'image, tu fais plus un film animalier, mais un film avec des animaux.
    Pour les puristes du genre c'est du cirque voir une heresie.
    du coup effectivement, ce te laisse pas tellement de marge de manoeuvre, entre faire un truc a la disney pour attirer le public, etre entre les deux, facon L'ours de Annaud (et la pour certains on derape deja beaucoup), ou Microcosmos, plus entomologiste, mais probablement tout aussi pipé.
    remarque que tu peux avoir du succès dans toutes les categories.

    un truc a noter (a notre ère de l'IA) , les films avec des animaux qui sont des pures produits de la synthese.
    L'odyssée de Pi par exemple.
    A quand un film animalier sans animaux ?
     
  12. AQW333

    So

    Points Repaire:
    13 900
    Recos reçues:
    194
    Messages:
    10 394
    Appréciations:
    +563 / 1 928 / -21
    Bin bientôt finalement... 2100 ? Tu lis dans l'avenir , le plomb à soudé ... :D

    L'animalier ce n'est pas " l'Ours " ni " Gorille dans la brume ".. c'est du docu ou présenté comme tel , "Le monde du silence" ( je sais je sais ... y a de la mise en scène plus ou moins ;)), Antarctica: sur les traces de l empereur....etc.

    Avec la conscience qui évolue un peu plus écolo, on applique à soit même un peu plus de règle..."ça on, fait pas on attendra le temps ki faut "...

    Après on bidouille au montage...là aussi on peut se dire plus intègre que les autres et pas de bidouille , c'est le même animale... etc.
     
  13. giroudf

    So

    Points Repaire:
    15 400
    Recos reçues:
    390
    Messages:
    16 914
    Appréciations:
    +645 / 2 625 / -27
    oui , mais si tu limites le film animalier a des plans de flamants roses bouffant de la crevette pendant 5 minutes, meme avec un beau coucher de soleil ( le plan suivant etant en general les yeux du lion qui brillent dans la nuit), c'est sure que ca va pas cartonner chez le grand public (quoique sur un malentendu...).
    bon, tu te sera fait plaisir en passant deux mois dans un parc naturel en Afrique, mais je suis pas sure que ca transparaisse dans le film ou que ca vende des tickets de cine.

    Du coup, si tu tiens absolument a tourner ce genre de film avec ce genre de methodes, faut quand meme pas esperer gagner un oscar face a Avatar ou a George Clooney.

    On a par exemple longtemps encensé la BBC pour des films passionant et bien foutus sur les animaux, jusqu'a ce qu'on se mette a critiquer les methodes de tournages. Bon depuis ils en font plus tellement.
    Cousteau, lui , il avait trouvé le truc, il faisait des films sur lui et son bateau, et si un poisson sympa passait dans le champ, c'était tant mieux pour le coté ecolo.
    Ca me rappelait le style de la serie "les globes-trotters"
    LES GLOBE TROTTERS REPORTAGE INACHEVÉ RIO DE JANEIRO BRÉSIL - YouTube

    marrant, exotique et legerement didactique...
     
    #13 giroudf, 2 Mars 2023
    Dernière édition: 2 Mars 2023
  14. REDoré

    So

    Points Repaire:
    5 050
    Recos reçues:
    37
    Messages:
    1 593
    Appréciations:
    +182 / 511 / -2
    Au vu de la bande annonce, Le chêne me semble tout de même figurer l'arbre de vie.

    On ne serait alors plus dans le mineur mais sur un moment bien cinématographique dans le respect du public et du rapport à la nature.
     
  15. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    531
    Messages:
    11 034
    Appréciations:
    +380 / 1 237 / -12
    Je viens de voir le film. Demain je vous raconterai mais j'ouvrirai un sujet spécifique pour ce film.

    Mais, oui, cela rejoint ce que tu dis REDoré. ;-)
     
    • Merci Merci x 3
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous