Nous suivre

Rejeter la notice
Formation Raw C200 Tourner en Raw avec une C200
Notre formation vidéo est disponible !
>> Toutes les infos <<
Rejeter la notice
Formations vidéos en réductions Réductions sur nos formations vidéos !
Pendant cette période de confinement, nos tutos (Raw C200, XF705) sont en promo !
>> Toutes les infos <<

Histoire de l'étalonnage

Discussion dans 'Etalonnage' créé par EtaloMan, 7 Mars 2020.

  1. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Bonjour,

    En ce moment je fais un rapport de veille pour les cours et je cherche à connaître les origines de l'étalonnage..

    D'où ça vient, quel a été le premier film étalonné, premiers vrais étalonneurs, etc...

    :D
     
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    506
    Messages:
    23 924
    Appréciations:
    +590 / 2 633 / -11
    Incapable de répondre à cette question ... il me semble d'ailleurs plus intéressant de parler des méthodes additives ou soustractives appliquées en étalonnage film couleur argentique. Faites une recherche sur ces deux méthodes peut-être que vous trouverez un chapitre consacré à l' historique.
     
  3. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Ok, merci de votre réponse je vais regarder ça.
     
  4. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Alors, en cherchant sur le net je tombe sur l'étalonnage numérique.

    Pourquoi parler d'étalonnage numérique. Y'avait-t-il avant, un étalonnage analogique...? -> synthèses photo...?

    Et d'ailleurs est-il possible d'étalonner un film tourné en pellicule ? Si oui comment ?
     
  5. Guest20200301

    So

    Points Repaire:
    5 045
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    391
    Appréciations:
    +38 / 41 / -0
    Si étalonnage répond à :
    Détermination des conditions d'exposition et de traitement qui permettent l'harmonisation des différents plans (film cinématographique).


    ;)
     
  6. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Si je me trompe pas c'est colorié à la main là...

    Donc on peut difficilement faire plus original au sens premier du terme..^^

    Je vais continuer à chercher mais je vois pas pour l'instant une autre technique permettant de modifier la couleur sur de la vidéo..
     
  7. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    51
    Messages:
    3 743
    Appréciations:
    +139 / 510 / -6
    Et oui ! Du temps du film argentique il y avait de l'étalonnage, mais avec beaucoup moins de possibilité que maintenant avec le numérique.
    On tournait en négative, puis on faisait une copie à lumière unique pour le montage de la copie travail ensuite le négatif était conformé à l'identique de cette CT. Et après passage à l'étalonnage pour le tirage d'une première copie qui servait ensuite à faire des internégatif afin de tirer les copies d'exploitation.
    Des infos : Techniques de laboratoire cinématographique — Wikipédia
    ou ici : etalonnage argentique : Materiel et Montage - Forum Cinema - Cinéastes & Cinéma
    ou là : CPNEFAV
     
  8. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    51
    Messages:
    3 743
    Appréciations:
    +139 / 510 / -6
  9. Guest20200301

    So

    Points Repaire:
    5 045
    Recos reçues:
    17
    Messages:
    391
    Appréciations:
    +38 / 41 / -0

    Fichiers attachés:

  10. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Merci beaucoup pour tous vos partages, je vais directement aller explorer tout ça.

    J'ai entendu mon prof dire ce terme à l'école "coloriste", oui l'étalonnage évoluant j'imagine que c'est de plus en plus précis et donc que les termes s'additionnent..
     
    #10 EtaloMan, 7 Mars 2020
    Dernière édition par un modérateur: 7 Mars 2020
  11. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    506
    Messages:
    23 924
    Appréciations:
    +590 / 2 633 / -11
    Parce qu'auparavant, avant l'arrivée en masse du numérique, on étalonnait en régie analogique et les corrections apportées en jouant avec des potars sur des réglages avec des fonctions dédiées à chaque couleur c'était alors recopié en analogique sur des formats pour la diffusion : 1 pouce par exemple.


    Ben oui, c'est pour cela que je parlais des méthodes soustractives ou additives pour l'étalonnage couleur.

    Ce n'est jamais que ce que l'on a toujours fait en tirage photo : lorsque l'on a une image négative bien noire donc surexposée, au tirage positif pour retrouver des valeurs correctes on va envoyer plus de lumière pour traverser ce négatif. En couleur si l'image présente une dominante magenta on va rajouter sur la lumière de tirage une gélatine dans la complémentaire, le vert. C'est la méthode soustractive longtemps utilisée en cinéma, l'étalonneur préparait une bande dite "lumière de tirage" qui s'interposait entre la source lumineuse (comme sur un agrandisseur) et le négatif qui était en contact avec la pellicule positive (l'équivalent du papier en photo) et sur cette bande il y a avait un trou plus ou moins gros quand il fallait faire passer + ou - de lumière et on agrafait une gélatine de correction.

    La tireuse contact | L'Abominable

    J'ai fait au plus simple ... pour rester dans le sujet !
     
  12. REDoré

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    184
    Appréciations:
    +36 / 47 / -1
    Sur un autre forum, on parle aussi de cette dernière vidéo :


    Je précise (puisque c'est moi qui commande :!!!: :rolleyes:) que l'étalonnage ne se réduit pas à la colorimétrie mais surtout à la lumière (dont la colorimétrie n'est qu'un des effets).
     
    • J'aime J'aime x 4
  13. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    506
    Messages:
    23 924
    Appréciations:
    +590 / 2 633 / -11
    Concernant le film argentique, ce qu'il y a d'intéressant dans le lien de REDoré c'est que l'on voit au début du sujet de l'étalonnage additif sur film qui avait succédé à l' étalonnage soustractif dont je parlais au post précédent et qui avait été utilisé pendant des années. La machine additive la plus répandue était l' Hazeltine. Difficile d'en trouver des références sur le web.
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0

    J'aime bien le simple (mais pas trop le facile ^^) donc ça va :laugh:

    REDoré, merci pour la vidéo et la précision :)

    Avec tout ça déjà je vais pouvoir pas mal développer mon rapport, merci de votre aide :good:
     
    #14 EtaloMan, 8 Mars 2020
    Dernière édition par un modérateur: 8 Mars 2020
    • Merci Merci x 1
  15. EtaloMan

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Mais au début du film c'est de l'analogique donc du soustractif...? ou je me mélange ?
     
Chargement...

Dernières formations

 

Partager cette page