module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Edius X part en live le 5 Mars à 17h avec le Repaire !
On se retrouve pour une session de formation gratuite en ligne de 2 heures avec François pour découvrir cette nouvelle version et poser toutes vos questions !
Rejeter la notice

atelier etalonnage log sur davinci resolve log 31 mars au 2 avril

Atelier Etalonnage LOG sur DaVinci Resolve avec Forest Finbow
Faites un bond dans votre maîtrise de DaVinci pour atteindre vos objectifs créatifs ! Forest partage son expérience double de chef-op et chef étalonneur pour vous donner les clefs d'un étalonnage réussi
31 mars au 2 avril, 625€HT les 3 jours -15% avant le 28 février

Filmer une interview

Discussion dans 'Esthétique / artistique dans le cinéma et la vidéo' créé par homero, 10 Novembre 2020.

  1. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    Un cas simple d'interview fréquemment rencontré mais j'ai trouvé sur Tracks (Arte) cet exemple bien filmé

    Makoto Nagahisa filme l’enfance insolite au Japon Tracks ARTE.jpg

    Brève analyse :

    l'image est très bien gérée en particulier la place des éléments graphiques de la déco :
    - La table ovale à gauche, sa matière mise en valeur par une réflexion
    - Le tableau en haut à droite, avec une brillance qui permet de le "sortir"
    - Tous les 6 éléments verticaux en dégradé qui offrent des reliefs différents sur toute l'étendue du cadre.
    - La plante qui permet de masquer partiellement l'entrée de jour dans laquelle les détails sont sans importance.
    - Idem pour le store vénitien qui sert aussi d'atténuateur tout en ajoutant un élément graphique
    - Bien que n'utilisant qu'une seule source, la lumière est logique, elle semble venir de la fenêtre, sa position permet de donner un peu de matière au vêtement blanc, en général un piège qui éteint les visages.
    - Bien que la lumière soit latérale, les deux yeux du sujet sont visibles et brillants, preuve d'un bon placement de la source dans l'espace
    - Le côté clair du visage se détache du fond sombre et sa partie sombre au contraire se retrouve dans une zone aux valeurs moyennes donc n'est pas noyée.
    - La tache sur le mur provient de la lumière du jour, c'est impossible à contrôler en durée mais au gros plan elle a été utilisée comme élément graphique, on se retrouve avec deux valeurs de cadre appartenant à la même famille.
    - L'opérateur a visé l' équilibre tout en conservant le caractère.

    Makoto Nagahisa filme ARTE - Tracks (1).jpg

    D'autres auraient choisi d'envoyer les fonds au flou pour ne pas avoir à les gérer d'où les full-frame plein pot avec quelques centimètres de profondeur de champ.
     
    #1 homero, 10 Novembre 2020
    Dernière édition: 10 Novembre 2020
    • Je recommande ! Je recommande ! x 10
    • J'aime J'aime x 1
  2. nestaphe

    So

    Points Repaire:
    11 325
    Recos reçues:
    102
    Messages:
    1 193
    Appréciations:
    +87 / 577 / -1
    Excellent, Homero ! ;-)
     
  3. Gild

    Modérateur So

    Points Repaire:
    11 930
    Recos reçues:
    58
    Messages:
    7 758
    Appréciations:
    +8 / 25 / -0
    Vraiment intéressant :jap:
     
  4. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    Merci, on en refera d'autres à l'occasion ... quitte à ce que ce soit dans le sens inverse : ce que l'on aurait pu ou du faire. Par exemple sur l'exemple précité, en jouant sur un barndoor ou une demi-diffusion sur projo (en oblique pour conserver l'axe lumière), on aurait pu diminuer le vêtement blanc, là ça passe mais toutes les caméras ne possèdent la possibilité d'encaisser si on ne les aide pas à la lumière. Comme souvent dit ici, à l'image (ou au son) on commence toujours par enlever ce qui est susceptible de gêner ...
     
    #4 homero, 11 Novembre 2020
    Dernière édition: 12 Novembre 2020
    • J'aime J'aime x 3
    • Je recommande ! Je recommande ! x 2
  5. cv21

    Points Repaire:
    3 980
    Recos reçues:
    21
    Messages:
    479
    Appréciations:
    +32 / 91 / -1
    Observer la lumière, effectivement c'est un bon moyen de réussir son cadre.

    N'ayant toujours pas ce luxe de pouvoir choisir, je regarde cette image comme cela: elle respecte les bases d'un cadrage de type interview.

    image-cadragelow.jpg

    En rouge et orange: le sujet principal apparaît bien dans les zones sécurisées (overscan) ! La position du logo Tracks ne doit rien au hasard. Elle se situe dans cette limite.

    En bleu léger: juste un vieux repère du 4/3 safe, sur le plan plus serré comme par hasard cela devrait tomber sur le bord de son visage (à droite de l'image)

    En rose: règle des tiers, le visage du sujet principal se situe dans l'une des zones d'intersection du haut

    Autres détails:
    - il y a juste ce qu'il faut d'air au dessus de son crâne avant d'atteindre la zone sécurisée, pour ma part j'ai tendance à serrer un peu plus (trop).
    - plus important, le sujet se situe "droite cadre" avec de l'air devant son regard. Pour y parvenir, celui qui pose les questions s'est placé à la gauche de la caméra.
    - le regard se situe au même niveau de celui qui l'interroge.
    - dans le choix du cadre secondaire (gros plan), il y a juste ce qu'il faut d'espace pour que le synthé indiquant son nom ne vienne chatouiller son menton et cacher son visage, en cas de sous-titre cela restera supportable

    Pour être honnête, j'ai toujours peur du côté "plante verte" lorsqu'il y a une plante dans le cadre. Ici, en plus, elle suit une ligne de force. C'est une "phobie" très personnelle.
    Si le lieu n'apporte pas d'informations sur le sujet de l'interview (par exemple des clichés: un studio d'enregistrement pour un musicien, une salle d'opération pour un médecin, etc...) il créé une ambiance apaisante.
    Le bleu de la lumière du jour fonctionne bien avec les couleurs chaudes qu'il porte sur lui (pour un tournage rapide je n'aurais peut-être pas pris ce petit risque). L'éclairage sur lui me semble doux et agréable. Le second cadrage est effectivement très cohérent avec le premier. Si globalement le cadrage du sujet est effectivement classique, je trouve l'ensemble bien fini (toutes les remarques du 1er post d'Homero). Bref, c'est propre.
     
    #5 cv21, 14 Novembre 2020
    Dernière édition: 15 Novembre 2020
    • J'aime J'aime x 6
  6. Elzéar

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    37
    Appréciations:
    +4 / 8 / -0
    Bonnes analyses très instructives :good:
     
  7. apatura

    So

    Points Repaire:
    5 900
    Recos reçues:
    66
    Messages:
    2 921
    Appréciations:
    +115 / 553 / -2
    Merci Homero et CV21. :jap::jap::jap:
    Des "leçons" comme ça "on" en redemande ! Et puis ça nous change des dual Iso vrais ou faux.:)
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Merci Merci x 1
  8. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    On va continuer ... toujours avec les valeurs de plan provenant d' éléments piochés dans l' émission hors-norme d' ARTE, Tracks, et qui est à la fois rigoureuse en tournage-montage et sûrement un des objets audiovisuels les plus originaux du petit écran et cela depuis 24 ans. :jap:

    1er sujet : sur le grand photographe Ralph Gibson :

    Ralph Gibson, à trois pas de la réalité | TRACKS | ARTE

    Le plan large : bien composé, le personnage se détache bien dans le décor très dépouillé, la place a été bien choisie, ça correspond presque à la rigueur N&B du personnage

    gibson1.jpg


    Le gros plan : ça tient toujours, grâce au rappel de la trouée de lumière et de son encadrement

    gibson2.jpg


    Le très gros plan : Là, la référence au décor est en grande partie perdue, ça se remplira avec l'incrustation, l'image a perdu de son caractère mais le regard est brillant.

    gibson3.jpg

    Et là, un élément parasite est apparu derrière l'épaule droite de Gibson : dommage. Ce sont des pièges que l'on rencontre assez souvent et lorsque l'on s'en aperçoit à temps, il faut éliminer au cadre dès que l'occasion se présentera (voir copie d'écran N°2) soit au moment d'une question, lors d'un silence ... soit lentement en zoomant en faux-cul sachant ça peut handicaper le montage si une coupe doit intervenir dans le mouvement lancé.


    gibson4.jpg


    2ème sujet sur le Japonais Takuya Vasa (Ken le Survivant, Ring etc ...)

    Takuya Wada, l’homme à tout faire de l’animation japonaise | TRACKS | ARTE

    Le plan large : décor riche avec nombreux éléments graphiques colorés

    takuya_vada1.jpg


    Le Plan moyen :
    ça tient toujours, le logo du T-shirt concourt à assoir le cadre

    takuya_vada2.jpg

    Le Gros plan : le rappel des autres valeurs existe grâce à la couleur mais l'image a perdu du caractère car en gros plan le regard doit être brillant et dans ce cas c'est impossible à cause des lunettes fumées.
    Autre chose : le visage et la tache claire sur le fond orangé se différencient sans jamais se noyer, le fond flou sauvant en partie le coup ... L' idéal aurait été d'accentuer le contraste, éventuellement jouer sur la température de couleur de la source d'éclairage keylight sur le visage pour accroître la différence entre ces teintes chaudes qui se jouxtent mais pour cela il aurait fallu disposer d'une source plus puissante sur le côté droit du visage pour atténuer les valeurs du fond. Pas grave mais là aussi le gros plan est moins riche que les cadres précédents.

    takuya_vada3.jpg

    Tout ceci, pour dire qu'il faut dans la mesure du possible toujours contrôler que le gros plan se trouve au même niveau que les valeurs larges et moyennes. Ce contrôle est à assurer dès la mise en place, ici rien n'est hors limite et en reportage on pense plus à choisir des valeurs différentes pour masquer les coupes au montage tout en composant avec le temps d'installation et de tournage imparti. Comme quoi le métier c'est toujours gérer les compromis.
     
    #8 homero, 20 Janvier 2021
    Dernière édition: 20 Janvier 2021
    • Je recommande ! Je recommande ! x 4
    • Merci Merci x 2
  9. Gild

    Modérateur So

    Points Repaire:
    11 930
    Recos reçues:
    58
    Messages:
    7 758
    Appréciations:
    +8 / 25 / -0
    Dans les deux cas, je trouve que l'image du gros plan est un peu molle, mais c'est peut-être dû au photogramme figée ou à la compression du net. Comme tu le précises Homero, un peu de contraste et de la pêche apporté par un poil de netteté améliorerait les choses.
     
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    C'est vrai, il n'y a pas de noir profond, excepté sur les caractères et encore. Je n'ai pas retouché le contraste et les images étant hébergées sur le Repaire, ni voulu qu'elles aient trop de poids, la capture c'était en *.png converties en *.jpg.

    On va poursuivre la discussion puisqu'elle semble intéresser, en projets les interviews avec deux personnes à l'écran, les modes parfois ... douteuses de ces dernières années : plans cassés, profondeurs de champ de 3 cms avec les flous qui en découlent dès que le personnage bouge sur son siège, à deux caméras les gros plans en regard perdu alors que dans le plan large celui-ci est en place (fréquent sur les docs d' Outre-Atlantique) et qu'il serait plus avisé de faire l'inverse pour avoir de la présence. Faut que je trouve des exemples ...
     
    #10 homero, 30 Janvier 2021
    Dernière édition: 30 Janvier 2021
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  11. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    3 520
    Recos reçues:
    7
    Messages:
    193
    Appréciations:
    +7 / 52 / -0
    Dans le premier exemple il y à des chances que le très gros plan et le gros plan soient les même, et que le zoom soit réalisé en post, d ou une petite perte de netteté
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    Possible, je n'y avais pas pensé, mais quand on voit le plan large de départ, il faut un zoom avec une bonne course en focale pour arriver aussi serré, rien d'impossible avec la plupart des caméras pro qui en sont équipées, plus rare avec les DSLR.
     
    #12 homero, 30 Janvier 2021
    Dernière édition: 30 Janvier 2021
  13. AQW333

    So So

    Points Repaire:
    12 400
    Recos reçues:
    149
    Messages:
    8 538
    Appréciations:
    +419 / 1 333 / -17
    Rien n'est impossible en effet, mais je ne suis pas sur que le flou d'arrière plan serait aussi marqué , et si le visage est assez doux il reste assez qualitatif... juste une impression.
     
    #13 AQW333, 31 Janvier 2021
    Dernière édition: 31 Janvier 2021
  14. cournonsec

    So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    80
    Messages:
    2 668
    Appréciations:
    +85 / 498 / -4
    homero a changé d'icone, mais j'ai réussi à trouver son vrai visage :


    [​IMG]
     
    • Amusant Amusant x 1
    • Hors sujet Hors sujet x 1
  15. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    556
    Messages:
    25 017
    Appréciations:
    +661 / 3 112 / -14
    Le personnage (immonde) est issu d'une B.D. de Piotr (*) : Marc Edito, grand reporter des Niouzz ... même Homer Simpson original ou realistic est grande classe à côté ... Ne vous faites jamais interviewer par lui !

    (*) Echo des Savanes

    [​IMG]
     
    • Amusant Amusant x 1
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous