Nous suivre

  1. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

[VotreAvis] Et la balance des blancs

Discussion dans 'Etalonnage' créé par Dandug, 7 Mars 2014.

  1. Dandug

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    121
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Question basique mais néanmoins pas vue sur cette partie du forum consacrée à l'étalonnage.
    On m'a toujours dit qu'avant de filmer il fallait faire une balance des blancs, et ainsi on évitait pas mal de souci après pour l'étalonnage.
    Mais doit on faire une balance sur du blanc ou du gris à18% comme le conseille les photographes ou bien encore faire une image témoin dans laquelle est insérée une plaque témoin ( genre carte scuadra) puis corriger au montage avec la référence de cette première prise de vue.
    A vous lire sur le sujet
     
  2. jakovideo

    jakovideo Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    15 150
    Recos reçues:
    225
    Messages:
    10 753
    Appréciations:
    +145 / 284 / -1
    Bonsoir Dandug . je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être si pointu que çà, tout au moins en video . Comme exemple , je prend un cas concret . Video de mariage en plein été avec un soleil radieux . Dans l'église , c'est chaud ( cierges partout , éclairages tungstène etc ...) . Ta camera permet ( je le suppose ) d'enregistrer en mémoire au moins 2 valeurs de BdB , l'une dedans , l'autre à l'extérieur . Si tu n'arrives pas en retard à l'église , tu as largement le temps de mémoriser ces valeurs avec une simple feuille blanche . J'ai tjrs procédé comme ça et si ,malgré tout , il y a des corrections à faire au montage , elles sont minimes , ce qui ne dégrade pas la qualité . Je parlais ici d'un tournage "amateur éclairé " , pas d'un tournage pro ou , là , c'est une tout autre histoire . Et je serais bien incapable de t'expliquer les subtilités.
     
  3. Miaz3

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    4
    Messages:
    455
    Appréciations:
    +7 / 10 / -0
    Pour une BdB en shooting et post-Prod ? ou juste en post-Prod ?
     
  4. nazems75

    Points Repaire:
    1 520
    Recos reçues:
    5
    Messages:
    54
    Appréciations:
    +0 / 5 / -0
    Bdb

    Bonjour,

    La balance des blancs est à faire avant le tournage. On ne fait pas de balance des blancs en post-prod, on corrige les problèmes de couleurs et/ou de luminosité du tournage (dans la mesure du possible) et bien sûr si on a le temps ou le budget, on donne une ambiance, on homogénise avec l'étalonnage.
    En tout cas, la balance des blancs en tournage vous permet de ne pas perdre du temps par la suite en post-prod et d'éviter de dégrader certains plans car si on peut faire beaucoup de choses en post-prod on ne peut hélas pas toujours tout corriger.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  5. ogt

    ogt
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 200
    Recos reçues:
    493
    Messages:
    20 742
    Appréciations:
    +526 / 1 042 / -30
    Bien sûr la balance des blancs se fait sur la scene à filmer.

    Il suffit d'avoir toujours dans la sacoche du camescope un Bristol blanc (petit carton glacé blanc) et de pointer le camescope dessus en balance des blancs manuelle, et de valider, pour enregistrer la balance des blancs locale.
    Si l'environnement change, on recommence l'opération ( à moins que le camescope permette de garder plusieurs valeurs)


    Nota : il faut avoir préalablement validé le pouvoir réflecteur du Bristol, car certains peuvent quand même rajouter un légère tendance vers le bleu ou le rouge. Donc bien valider que sur la vidéo, le blanc est blanc !
    (comme dirait Coluche : plus blanc que blanc)

    Olivier
     
  6. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    481
    Messages:
    22 977
    Appréciations:
    +506 / 2 290 / -10
    On peut aussi bosser en Preset, après tout en film il n'y avait pas de "balance des blancs" c'était du 3200 K que l'on convertissait en jour avec un 85 .... la plupart du temps sur les Betacam ou autres, je préférais les Preset aux balances des blancs car la couleur était meilleure, je conservais la BAL juste lorsqu'il fallait trouver des températures de couleur intermédiaire en trichant sur le blanc.
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  7. Pascal D.

    So

    Points Repaire:
    5 280
    Recos reçues:
    67
    Messages:
    2 172
    Appréciations:
    +3 / 30 / -0
    Il y a plusieurs points à prendre en compte, déjà il faut rappeler que le problème n'est pas le même si tu travailles en RAW ou si l'image et développée à la volée dans la caméra, rappeler aussi que certaines caméras ne sont pas souple en post-prod je pense tout particulièrement aux DSLR ou tout simplement toutes les caméras qui moulinent du 4.2.0. dans un échantilonage 8bits et compressé...

    Ensuite pour ce qui est du papier blans ou d'une charte grise, bien entendu qu'une charte grise permettra toujours une meilleure balance des blancs, enfin si la charte elle même est bonne, car elles ne sont pas toutes aussi performantes, les meilleures, ColorChecker, Douglas greycard, XpoBalance Lastlite attention je parle bien de Xpo balance pas de Easybalance qui ne m'a jamais plu même si j'en ai essayé plusieurs. :suspicious:

    La raison pour laquelle cela marche mieux sur du gris est assez simple, il est plus facile à l'appareil de voir des dominantes sur une densité moyenne que sur un blanc ou elles sont moins perceptible. ;-) Qui plus est il est très difficile de choisir un blanc vraiment neutre, puisque justement on voit difficilement une dominante, hormis si on a un spectro. :D Maintenant je dois bien avouer qu'il en est un peu de même pour les gris:unsure: puisque notre œil à la fâcheuse tendance à faire la correction automatiquement en recalibrant ce que l'on voit.


    Par contre il faut impérativement rappeler que il n'est pas toujours souhaitable de faire une balance des blancs, parfois cela détruit par la même occasion les caractéristiques mêmes de la lumière en neutralisant tout, il est tous à fait normale par exemple d'avoir une teinte légèrement jaune/orange dans une situation en intérieur illuminé par une lampe de chevet, c'est un exemple, si tu fais une balance de blancs, certes tout sera neutralisé mais tu perderas l'atmosphère. Il en va de même pour une belle lumière chaude de fin de journée en été, ou pour beaucoup d'autre situation encore.

    Donc au final ton choix doit être en partie, un choix de rendu final, je trouve quant à moi qu'il est intéressant de connaitre la température de couleur de la scène et d'appliquer sur le boitier un choix prenant en compte si on veut conserver une dominante un peu chaude ou si on préfère au contraire refroidir la scène. Bien entendu dans le cas de prise de vue studio de produit par exemple la une bonne balance et la règle.

    Bien sur tout est différent lorsque tu as des fichiers plus souple en étalonnage, car là tu peux faire ta balance de blancs et laisser l'intention de rendu se faire en étalonnage.
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  8. Dandug

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    121
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci à tous, je fais effectivement une balance avant tournage aves une feuille blanche mais j'ai constaté une tendance à virer au bleu d'ou le fait de savoir si une balance sur un gris neutre dit à 18% pouvait être meilleur. De pulse il faut avoir la valuer colorimétrie du gris pour pouvoir ajuster ce même gris en post prod.
    Pour OGT comment valider le blanc avant tournage?
     
  9. Pascal D.

    So

    Points Repaire:
    5 280
    Recos reçues:
    67
    Messages:
    2 172
    Appréciations:
    +3 / 30 / -0
    Attention au charte de gris 18% d'une autre époque si je peux m'exprimer ainsi, plus sérieusement avant en argentique on avait plus de souplesse et donc toutes les chartes de gris ne sont pas si précise que ça, c'est pour ça que je t'ai parlé de modèle de charte. Quant à la valeur en étalonnage ce n'est pas à mon sens important car en étalonnage tu vas appliquer des choix colorimétrique qui ne vont la plupart du temps ne pas se fier réellement au vrai couleur mais plus au rendu, la charte sert surtout à ne pas être à l'Ouest si je peux m'exprimer ainsi. ;-)
     
  10. Dandug

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    121
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Donc je continue à faire une balance des blancs avec ma feuille blanche, si je veux quelque chose de neutre et je peux en post prod faire un étalonnage pour donner l'ambiance que je veux.:-)
     
  11. Pascal D.

    So

    Points Repaire:
    5 280
    Recos reçues:
    67
    Messages:
    2 172
    Appréciations:
    +3 / 30 / -0
    Perso je choisirais plutôt une charte grise plutôt qu'une blanche, mais oui si tu passes en étalonnage et que tes images sont assez neutre tu pourras les typer en étalonnage. Mais bon dans le cas de belle lumière très caractéristique il serait peut être dommage de les neutraliser, donc ça dépend aussi de la situation je pense.
     
  12. cournonsec

    So So

    Points Repaire:
    7 950
    Recos reçues:
    72
    Messages:
    2 357
    Appréciations:
    +66 / 367 / -3
    Bonjour,
    il y a une astuce parue dans le regretté "Caméra Vidéo & Multimédia" (RIP) qui consistait à faire la balance sur une surface blanche sur laquelle on traçait une ou plusieurs lignes, plus ou moins longues, soit rouge (pour avoir une image avec une nuance bleue plus ou moins forte, selon la longueur et l'épaisseur des lignes ); ou bleues (pour avoir une nuance tendant vers le rouge).
    Toutefois je trouve le procédé peu recommandable, l'idéal étant d'avoir en natif l'image la plus parfaite possible pour se ménager toute possibilité de modification au montage.
     
  13. Dandug

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    121
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Ce que je constate c'est que soit on se fie à la lumière ambiante parce qu'elle offre une tonalité à l'image qui traduit bien l'atmosphère recherchée, mais là il faut être sûr que ce que l'on voit dans la caméra sera ce que l'on aura sur l'écran de montage. D'où les soucis de calibrage que certain post ont déjà évoqué.
    Soit on fait une balance des blancs et on travail en post prod la colorimétrie
    Personnellement n'ayant pas les possibilité de calibrer les différents matériels de la chaine de production (caméra, écran, système de diffusion), je ferais une balance des blancs (gris) et jugerais en post prod.
    Merci à tous pour vos remarques:good:
     
  14. Miaz3

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    4
    Messages:
    455
    Appréciations:
    +7 / 10 / -0
    Blanc, gris, noir...c'est ce qu'il y a de mieux qu'une seule et unique couleur.
    Pour une bonne balance des blancs le minimum Blanc et Noir.

    ++
     
  15. Video 92

    So So

    Points Repaire:
    5 050
    Recos reçues:
    45
    Messages:
    3 444
    Appréciations:
    +120 / 442 / -4
    Pour utiliser les presets, il faut avant vérifier qu'ils soient conforment pour la lumière du jour et pour l'artif.

    En premier il faut faire un noir auto (diaf fermé), pour les caméras qui comporte ce réglage, puis on peut faire le blanc (il vaut mieux utiliser un gris ou un blanc d'une mire achetée plutôt qu'une feuille a4 quelconque).

    En intérieur, il faut faire le blanc dans la lumière principale et ensuite envoyer les effets (lampes de chevet...) ce qui aura pour conséquence d'avoir des sources plus chaudes et plus agréables à l'image.

    La suite au montage, oscillo-vecto et moniteur de référence.

    Pour les nostalgiques, ressortir la Lilly!!!
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous