module inscription newsletter haut de page forum mobile

Espaces colorimétriques et exports via Photoshop

Discussion dans 'Photo numérique' créé par JeremyLai, 17 Décembre 2019.

  1. JeremyLai

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    6
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous,

    Derrière ce titre un peu énigmatique de sujet se cache un réel problème pour lequel, j'en suis sûr, l'un d'entre vous porte en lui la solution qui me sauvera d'un échec cuisant.

    Je m'explique.

    J'ai réalisé des photos d'oeuvre d'art en RAW en vue de leur impression sur catalogue d'art pour un musée.

    Je trie mes photos sur Lightroom, mais j'envoie vers Photoshop pour faire mes retouches. Avant de toucher à quoi que ce soit, je prends soin de convertir l'espace colo de mes photos en COATED FOGRA39 (donc CMJN), je vérifie que l'espace de travail de PS est bien en CMJN, et je coche Couleurs d'épreuve.

    Je fais ma vie, mes petites retouches d'exposition etc... puis j'exporte mes documents en .TIFF sans compressions, donc CMJN 8bits/couche.

    Sauf qu'une fois sur mon bureau, j'ouvre mes jolies TIFF et je trouve les couleurs plus ternes, mes noirs plus fades, et mes couleurs généralement avec moins de vibrance.

    Je suis, il est vrai, quelque peu contrarié. Parce que du coup, je suis obligé de retourner sur PS pour pousser un peu ma saturation/Vibrance, luminosité entre autre, pour qu'une fois exporté, mon TIFF soit à ma convenance.

    Mais finalement, je me suis dit, quelle est vraiment la bonne référence pour moi ? C'est à dire quelles sont les couleur les plus justes ? Celle que je vois dans le logiciel, Photoshop, ou Lightroom même, ou celle que je vois, après export de la photo, sur mon bureau, directement sur mon ordi ? (Sachant que je suis sur Mac, et que je lis avec Aperçu, je sais pas si c'est important ;o).

    Du coup naturellement, je me pose la question pour l'imprimeur, est-ce qu'il verra les photos comme je les vois dans Photoshop ou comme je les vois après export en TIFF.

    Merci d'avances pour vos réponses qui pourraient éclairer mes récentes préoccupations photographiques.
     
  2. ogt

    ogtx
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 700
    Recos reçues:
    545
    Messages:
    23 532
    Appréciations:
    +711 / 1 390 / -40
    Probablement que votre outil de visualisation ne respecte pas l'espace colorimétrique des vos photos, ou même que votre écran est mal étalonné.
    Photoshop et Ligthroom ont leur propre visualiseur.
    On général, avec les cartes graphique, on peut spécifier si le profiil de couleur est défini par la carte ou par l'application.
    Sur un ordinateur, la chaine de couleur est très complexe, car il peut il y avoir des corrections à plusieurs niveaux, et donc avoir des résultats imprévus.
    Exemple sur mon image : réglages de couleurs effectués par la carte Nvidia (sur PC).

    Olivier
     

    Fichiers attachés:

  3. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    486
    Messages:
    10 600
    Appréciations:
    +269 / 896 / -9
    Bonjour

    Les couleurs les plus justes sont celles de l'écran étalonné qui doivent se rapprochées au plus près de ce tu verras sur le papier après impression. Et rien d'autres.

    Il te va donc falloir obtenir un profil d'impression avec un logiciel spécialisé, sa mire et son spectrocolorimètre.

    Il faut que l'imprimeur puisse te sortir l'impression de cette mire dans les conditions rigoureusement identiques à celles de l'impression du catalogue.

    Avec ton ordinateur, le logiciel et la sonde du colorimètre, tu vas analyser les patches de la mire obtenue. Après cette analyse, le logiciel va te faire un profil d'impression.

    C'est ce profil d'impression que tu utiliseras sous Photoshop pour étalonner tes photos car il va reproduire (ou tenter de le faire au mieux) la reproduction finale sur papier.

    Évidemment, tout ton travail de post-production sous Photoshop devra se faire à l'aide d'un écran étalonné au mieux. Sinon tu pars au casse-pipe.

    Bon, je ne connais pas tes compétences en la matière, mais je passe un certain nombre de choses sous silence (sinon je t'en écris 15 pages :laugh:).

    Soit tu ne connais rien du tout à ces techniques et tu n'as pas le matériel adéquat, alors il te faut contacter un professionnel (ton imprimeur ?) pour t'en sortir.

    Soit tu connais un peu et tu pourras creuser le sujet en allant voir par exemple le site d'Arnaud Frich qui traite avec sérieux et pédagogie tout ce qui touche à l'étalonnage des écrans et l'utilisation d'un profil d'impression sous Photoshop.

    Après, c'est comme tout. Il y a la théorie qui va te conduire au plus proche de l'impression souhaitée. Mais en pratique, un auteur qui tire un "beau livre" et qui a fait préparer tout son épreuvage, va généralement assister au premières impressions et donnera son avis sur d'éventuelles modification d'encrage sur ses impressions pour valider un tirage définitif.
    Mais ça c'est pour les gros projets, ce qui n'est peut-être pas ton cas.
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. JeremyLai

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    6
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonsoir et merci pour vos réponses,
    Ogt, je ne parviens pas à modifier sur mon MAC les réglages colorimétriques associés à mon bureau. Je n'ai pu que changer d'espace colo mon moniteur (en général) en Adobe RGB (plutot que LCD Couleur). Mais ça s'applique évidemment à tout ce que je vois dans PS, et hors PS.
    Tu penses donc qu'il vaut mieux que je fasse confiance à PS et à son visualiseur plutôt qu'à un visualiseur externe (celui de mac en l'occurence) ?

    Evidemment, je sais que tout cela doit passer par un écran bien étalonné, et je suis en train de regarder les sondes en ce moment sur le marché pour trouver celle qui me convient.

    JLH37, merci pour toute ces infos. J'arrive peu à échanger avec mon imprimeur mais je n'ai pas l'impression que, comme pour un gros projet, il soit prêt à me donner le profil colo associé à son matériel. J'ai simplement trouvé après quelques recherches, que le Fogra39 était relativement "universel" pour les impressions d'art sur papier. Je transmets le profil colorimétrique que j'utilise à l'imprimeur pour info.

    En tout cas, on est d'accord que la fonction aplatir sur PS (enfin, enregistrer-sous quoi) au moment de l'export ne modifie pas la colorimétrie du fichier. Je suis censé retrouvé après export, le même fichier que j'ai travaillé sur Photoshop ? Dans ce cas là, j'incriminerais le Viewer (aperçu sur Mac) et considèrerais comme ma bonne "référence" l'image que je vois dans PS.

    Je sais que tout cela est forcément un peu biaisé tant que mon écran n'est pas parfaitement étalonné, mais j'aimerais déjà être sur d'avoir le bon process, et d'avoir l'écart le plus minime entre ce que j'ai sur mon écran et ce que je découvrirais sur papier.

    PS : Merci pour le lien du site d'Arnaud Fritch qui est très instructif ! :)

    Bonne soirée !
     
  5. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    286
    Messages:
    13 623
    Appréciations:
    +427 / 1 604 / -19
    en general le plus simple est de ne rien bidouiller, voir si ca marche comme tu veux, et seulement au final, exporter une version dans le format qui convient.
    donc verifie en quoi sont tes photos (Adobe sRGB ? ) travaille dessus dans le meme format, et seulement quand tu as fini, tu exportes une version CMJN.
    En plus tu peux facilement comparer les deux images sur le meme ecran.
     
  6. MTSM

    Points Repaire:
    1 200
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    114
    Appréciations:
    +6 / 9 / -0
    Bonsoir,

    Un CMJN est toujours plus terne, un peu moins "pêchu" il faut le prévoir lors du traitement le booster un peu plus que ce que la norme indique !
    Serge
     

Dernières occasions

 

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous