module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED 29 & 30 septembre à Paris
Formation ultra opérationnelle, concentrée sur deux jours, pour découvrir les caméras RED et se préparer à leurs premiers tournages.
10 % de réduction pour les inscriptions avant le 31 août.

>> Toutes les infos <<

Détérioration VHS AVI par encodage H264

Discussion dans 'HDV, DV, anciens formats sur cassette' créé par Lacombe, 7 Décembre 2019.

  1. Lacombe

    Points Repaire:
    1 300
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    269
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Bonjour,

    Comme déjà mentionné dans un autre post j'ai numérisé plus de 120 h de rushes de DV, HDV, S-VHS et VHS sans parler du Super 8, entassés depuis près de 50 ans!
    Ma question est la suivante:
    J'ai numérisé à l'aide du boitier Canopus ADVC 300 mes cassettes VHS en fichiers AVI et codec Grassvalley HQ fine. Sous ce format en relisant dans la time line sous Edius 9.51 la qualité n'est évidemment pas top, mais elle est très comparable aux rushes originaux sur cassette.
    Après montage, j'ai souhaité encoder dans un format moderne (le H264) avec Edius. J'ai misé sur la qualité maximum avec un CBR Max. La réduction en Go pour 10 min de rushes est d'ailleurs peu réduite de 10Go en HQ Fine à 4Go en H264! Même avec ce faible taux de compression je trouve la qualité dégradée et je ne vois pas d'autre solution pour obtenir une meilleure qualité en format de diffusion.

    Avez vous une idée? Merci
     
    #1 Lacombe, 7 Décembre 2019
    Dernière édition: 8 Décembre 2019
  2. ogt

    ogtx
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 700
    Recos reçues:
    542
    Messages:
    23 481
    Appréciations:
    +701 / 1 371 / -40
    10 minutes en H264 font 4 Go ? ? ?
    Une excellente qualité en H264 pour une vidéo en FHD 25p est obtenue avec un débit d'encodage de 18 Mbits/s, soit 1,350 Go pour 10 minutes.

    Il y a donc quelque chose qui ne va pas dans votre export.
    Donnez la totalité de vos paramètres d'export, ou mieux une image du panneau de ces paramètres.

    Olivier
     
  3. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    176
    Messages:
    17 702
    Appréciations:
    +321 / 1 552 / -35
    plutôt
    j'ai numérisé plus de 120 h de rushes de DV, HDV, S-VHS et VHS sans parler du Super 8, entassés depuis près de 50 ans!
     
  4. Lacombe

    Points Repaire:
    1 300
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    269
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Je confirme les deux posts.

    Pour Olivier, le débit d'encodage de qualité en H264 proposé par Edius est effectivement de 20 Mbits/s et en utilisant cette option mon fichier H264 fait bien 1.6 Go. Il est possible dans Edius de choisir d'autres options de bit rate (VBR ou CBR) et d'autres débits. Pour obtenir la "meilleure" qualité possible j'avais choisi volontairement un débit constant maximum (CBR à 50 Mbits/s) et donc obtenu ce gros fichier de 4 Go. Je reconnais que la différence de qualité visuelle entre les deux débits est très minime à l'oeil et que le rapport qualité/taille est très en faveur du 20Mbits/s. Par contre la comparaison entre le fichier d'origine (codec Grassvalley HQ fine) et le fichier H264 montre clairement une dégradation de l'image.

    Mes deux questions sont finalement les suivantes :
    (1) le codec H264 est-il le meilleur possible pour garder la qualité originelle de l'image VHS ( qui est mauvaise évidemment de par sa nature!)
    (2) pourquoi les diffuseurs actuels (TV ou vidéoprojecteurs) ne permettent-ils plus la visualisation de fichiers AVI avec des codec type Grassvalley alors que des logiciels PC comme Power DVD le permettent sans problème?

    Pour Saint Kro, correction effectuée. Merci
     
  5. ogt

    ogtx
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 700
    Recos reçues:
    542
    Messages:
    23 481
    Appréciations:
    +701 / 1 371 / -40
    Edius n'est pas spécialement réputé pour avoir un bon encodeur H264. Par exemple, avec Premiere, l'image avec ces paramètres est superbe (avec un fichier source correct).

    Le visualiseurs matériels (dont les téléviseurs) n'ont jamais permis de prendre en compte les codecs de travail comme Le CanopusHQ, le Cineform, Le DnxHD ou le Prores) qui sont des codecs propriétaires.

    Olivier
     
  6. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    14 425
    Recos reçues:
    209
    Messages:
    2 135
    Appréciations:
    +187 / 510 / -2
    DNx, ProRes et Cineform propriétaires ? En théorie oui mais pas en pratique, les codecs sont téléchargeables gratuitement et leur code source est disponible dans les librairies de FFMPEG notamment. De nombreux logiciels de conversion gratuits gèrent ces formats (notamment via les librairies de FFMPEG). Ce sont des codecs simples, basés sur la technique de compression utilisée pour le JPEG (DNx & ProRes) et JPEG2000 (Cineform).

    La raison du non support de ces codecs sur les médias de diffusion est qu'ils ne sont pas des codecs standardisés de diffusion tout simplement, contrairement aux codecs MPEG-4 dont c'est la seule vocation. Ils prennent beaucoup de place et à leur meilleure qualité, aucune clé USB ou carte SD ne peut suivre le débit nécessaire pour les lire (jusqu'à plus de 400 Mo/s). Rien qu'a la qualité médiane ou je les utilise, ils nécessitent un débit d'environ 88Mo/s (+ de 700MBits/s). Je ne pense pas qu'il existe des clé USB capables de soutenir un tel débit en continu.

    Il faut bien distinguer les codecs de diffusion standardisés (MPEG-4 par exemple) des codecs de travail / montage. Les premiers sont conçus pour faire gagner de la bande passante aux diffuseurs (et donc leur faire économiser de l'argent), les seconds sont optimisés pour le travail en post production (que ce soit en tant que proxy du RAW ou en tant que tel).
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
    • J'aime J'aime x 1
  7. jakovideo

    jakovideo Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    15 150
    Recos reçues:
    228
    Messages:
    11 015
    Appréciations:
    +160 / 303 / -1
    Bonjour , pourquoi vouloir absolument diminuer le poids des fichiers convertis puisqu'on perd en qualité alors que le prix des HDD externes est très bas ( 4 To pour moins de 100 euros !!!) . Quand j'avais converti mes VHS Secam , le meilleur résultat que j'ai obtenu , c'est avec un graveur de salon LG . Il n'y avait, évidemment pas , d'amélioration sur l'image qui est excécrable de nos jours , mais le graveur me supprimait une grande partie du bruit video ( les petites " vaguelettes " horizontales qu'on ne manque pas de voir sur toute VHS ). Pourtant le graveur effectuait une conversion en MPEG2. Malheureusement , mon graveur ne peut plus servir que comme transcodeur Secam/Pal car il ne reconnait plus les différents types de DVD vierges et , en repassant dans Edius pour la numérisation du signal , les vaguelettes apparaissent de nouveau.
    PS : évolution du rapport signal/ bruit en video : 40 dB en 1976 alors que, de nos jours , on frôle les 60 dB - C'est énorme.
     
  8. Lacombe

    Points Repaire:
    1 300
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    269
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Depuis 20 ans je n'ai pas très bien suivi l'évolution des normes de diffusion et j'en étais plus ou moins resté aux fichiers AVI qui me convenaient très bien pour le montage. Je gravais des DVD et des BluRay avec de résultats qui me satisfaisaient. Je n'investissais que dans les caméras pour bénéficier d'une mailleure qualité (VHS, S-VHS, DV, HDV...).
    Aujourd'hui à la retraite, j'essaye de comprendre cette évolution et je suis un peu surpris par le mépris des industriels envers les "vieux" formats. Rien ne nous dit que les formats actuels seront lisibles de façon simple par les particuliers dans 20 ans, un peu comme le VHS aujourd'hui. Or de mon point de vue, la mémoire de tout ce que nous avons enregistré dans le cadre familial ou professionnel est FONDAMENTAL pour une société et le rôle des industriels devrait être de maintenir les conditions techniques pour la meilleure restitution possible de cette mémoire.
    Je vais faire comme vous tous, "H264iser" mes rushes VHS et S-VHS et voir s'évaporer un peu de cette qualité que j'ai toujours cherché à sauvgarder. Les moyens de diffusion ne servent pas qu'à regarder des émissions télé de plus en plus débiles et formatées mais devraient aussi servir à restituer cette mémoire dans les meilleures conditions techniques, je crois.
    Je deviens décidément un vieux grincheux mais je lutte...
     
  9. Alcoriza

    So So

    Points Repaire:
    5 800
    Recos reçues:
    68
    Messages:
    3 172
    Appréciations:
    +161 / 274 / -1
    Pour en revenir au sujet de base, je ne comprends pas comment il peut y avoir une perte de qualité avec de tels débits. Je veux bien croire que l'encodeur h264 de Edius soit pas dingue mais tout de même...

    Je pense qu'un petit tour sur la rubrique Edius de ce forum serait intéressant. Savoir si les séquences correspondent bien aux rushes, s'il n'y a pas un désentrelacement malencontreux quelque part etc...
     
  10. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    14 550
    Recos reçues:
    176
    Messages:
    17 702
    Appréciations:
    +321 / 1 552 / -35
    L'AVI n'étant qu'un conteneur, on peut trouver un peu n'importe quoi à l'intérieur, je comprends mal ta référence à ce conteneur.
     
  11. LiquidPro

    So

    Points Repaire:
    14 425
    Recos reçues:
    209
    Messages:
    2 135
    Appréciations:
    +187 / 510 / -2
    Il en est ainsi depuis les débuts de la vidéo. Au début la télé utilisait des bandes magnétiques 2 pouces, puis 1 pouce, puis plus tard dans les années 70 sont arrivés des formats sous forme de cassette, et il y en a eu vraiment beaucoup, tous incompatibles entre eux. Moins à titre particulier, mais que faire aujourd'hui de sa collection de cassettes V2000 ? Concernant l'audio ce fut la même chose. Durant ces années, il y avait une nette différence entre le matériel particulier et professionnel. Cet écart s'est peu à peu réduit et la qualité de nos images a fait un bond considérable avec le numérique, il était impossible de rester campé sur des technologies inadaptées à cette évolution.

    J'ai dans mes combles des cartons de pellicules et cassettes d'innombrables formats, ne représentant qu'une petite partie de ceux ayant existé. Dur dur de trouver des magnétoscopes en bon état pour lire de l'U-Matic, du Beta (et ses variantes numériques), et bien d'autres formats et variantes incompatibles entre elles. Ces appareils étaient mécaniques, complexes, coûteux, lourds, nécessitaient de l'entretien très qualifié et étaient sujet à l'usure. Depuis, nous sommes entré dans l'ère du numérique, des supports dits "dématérialisés" (ce qui est une appellation abusive car les données sont toujours stockés sur des supports matériels, que ce soit des disques mécaniques, des bandes ou des mémoires non volatiles).

    Et si la machine pour lire des fichiers n'est plus exclusive comme l'étaient les magnétoscopes, les formats en vogue continuent de changer. Mais avec une différence de taille : on peut toujours lire des codecs aujourd'hui abandonnés avec certains logiciels, c'est plus aisé que de trouver un magnétoscope en bon état. Et la qualité de lecture ne dépend pas de l'état de l'appareil, elle reste identique à ce qu'elle était. Je pense donc qu'on pourra encore lire des fichiers encodés en h264 dans 20 ans, même si ce codec sera obsolète depuis longtemps.

    L'h264 est déjà appelé à disparaître au profit de l'hevc ou de l'AV1... en attendant de nouvelles normes, de nouveaux formats qui s'imposeront. :)
     
    • Je recommande ! Je recommande ! x 1
  12. ogt

    ogtx
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 700
    Recos reçues:
    542
    Messages:
    23 481
    Appréciations:
    +701 / 1 371 / -40
    D'une manière générale, si on veut péréniser les données et l'information, il faut obligatoirement retranscrire ces données d'un ancien format vers un format plus récént, avant que les outils pour les anciens format disparaissent.
    Ainsi par exemple , il faut se dépêcher de transférer tous les supports VHS, HI8, DV, HDV, vers des formats plus récents Mpeg2, H264 ou H265 aujourd'hui, (ça devient déjà très difficile de trouver des lecteurs) et dans quelques temps à nouveaux re-transférer ces nouveaux fichiers vers les futurs formats VP9, AV1 ou autres qui ne vont pas tarder à se généraliser.

    C'est le seul moyen de conserver ces précieuses données.

    Idem d'ailleurs pour toutes les données informatiques,
    on est passé des disques ESD à SCSI, puis IDE, puis Sata, et si on n'a pas transféré les données, elle seront perdues à tout jamais.
    Seules les informations gravées dans la pierre (glyphes Maya, hiéroglyphes Egyptiens, ...) persisteront encore quelques siècles :approb:

    Olivier
     
  13. Lacombe

    Points Repaire:
    1 300
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    269
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Petit point sur la "détérioration" H264.

    Je pense avoir avancé dans mon problème.

    je suis revenu au rushes originaux avant montage sous Edius (50i 720x 576)
    J'ai réalisé l'exportation en H624 sous Edius avec les bitrates habituels et une deuxième avec MediaEncoder d'Adobe dans les mêmes conditions. Il me faut être honnête, le résultat est bon dans les deux cas avec quelques vaguelettes et un aspect numérique de l'image mais sans réelle détérioration de la netteté. Difficile pour moi de juger d'une meilleure qualité avec Adobe par rapport à Edius.

    Par contre sur les rushes montés avec Edius, j'avais utilisé la fonction calculer pour finaliser le projet. Je me suis aperçu que cette fonction calculer utilisait un codec GrassValley Edius HQ qui dégradait l'image. La dégradation observée était donc essentiellement due à ce calcul et non à l'encodage.
    Je refais donc les montages sans calcul et avec exportation directe. Je vais revenir sur le forum Edius pour mieux comprendre l’utilité de cette fonction Calculer.

    Merci à tous.
     
  14. ogt

    ogtx
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    17 700
    Recos reçues:
    542
    Messages:
    23 481
    Appréciations:
    +701 / 1 371 / -40
    Cette fonction sert normalement à fluidifier la lecture sur la timeline, si votre machine est un peu poussive pour lire sans saccades.

    Olivier
     
  15. Lacombe

    Points Repaire:
    1 300
    Recos reçues:
    1
    Messages:
    269
    Appréciations:
    +1 / 2 / -0
    Non je viens d'acquérir une machine puissante pour égayer ma retraite:).
    Je viens de transférer mes questions dans le forum Edius. Merci pour vos éclairages.
     
Chargement...

Dernières occasions

 

Partager cette page