module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED // DMSC2 & DMSC3 Komodo
Enfin le retour de cet atelier ultra pratique pour se préparer à tourner en RED, les 15 & 16 décembre à Paris. DERNIERES PLACES
>> Toutes les infos <<

Des avis sur mon synopsis détaillé de court-métrage ?

Discussion dans 'Faire son film' créé par Marcello34090, 13 Novembre 2021.

  1. Marcello34090

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    50
    Appréciations:
    +4 / 15 / -0
    Bonjour à tous,

    J'ai déjà publié pas mal de questions dans les rubriques techniques du Repaire, à propos de l'image et du son, et je voulais maintenant avoir quelques premiers avis sur le scénario de mon projet de court-métrage.
    Je voudrais surtout savoir si ce que j'ai écrit vous parle, si vous arrivez à bien visualiser ce qu'il raconte et si tout vous semble à peu près "cohérent", sachant qu'il s'agit d'un court métrage de "science fiction" (avec des gros guillemets) qui comporte aussi des éléments de suspense et "d'horreur" (là aussi avec de gros guillemets).

    Je précise que je suis un passionné de cinéma et un amateur en matière de réalisation. J'avais écrit ce court-métrage à partir de plusieurs idées qui m'inspiraient et après avoir découvert par hasard qu'il rentrait parfaitement dans le thème du Nikon film festival de cette année ("le rêve"), j'ai décidé d'y participer en me disant que ce serait une motivation supplémentaire pour le terminer. Il faudra par contre faire en plus un travail d'adaptation pour le faire rentrer dans le format de 2m20 car pour l'instant au vu de ce que j'ai écrit il doit plutôt se situer aux alentours des 5min...

    Synopsis détaillé :
    Un matin, une mystérieuse femme sonne à la porte d’un jeune homme. Celle-ci se présente comme étant la représentante d’une société fabriquant des implants cérébraux et lui vante les mérites d’un nouvel appareil révolutionnaire censé multiplier par cent la puissance des rêves. Le jeune homme est intrigué et tenté mais un peu méfiant. Il demande du temps pour réfléchir. La lumière sur les personnages change brutalement et le décor disparaît laissant les deux personnages face à face dans un noir total. La représentante lui annonce alors qu’il a en fait déjà accepté de se faire implanter et qu’il est actuellement en train de rêver. Elle lui explique que l’implant n’était pas encore prêt à être commercialisé et qu’il leur sert de cobaye, notamment pour tester la résistance du coeur aux émotions fortes ressenties lors de cauchemars beaucoup plus puissants que la normale. Elle lui apprend qu'il va être propulsé dans un cauchemar dans quelques secondes et qu'il est possible qu'il fasse un infarctus si celui-ci est trop violent. Le jeune homme se réveille en sursaut dans son lit. Il reprend ses esprits et réalise peu à peu que tout ce qui venait de se passer n’était pas réel. La sonnerie de la porte d’entrée retentit soudain et le jeune homme va ouvrir. Il tombe alors nez à nez avec une jeune femme qui se présente comme sa nouvelle voisine et qui ressemble trait pour trait à la représentante qu’il a vue dans son rêve, même si elle est habillée de manière complètement différente. Elle lui propose de se rendre à la crémaillère qu’elle organise dans quelques jours en face de chez lui et le jeune homme accepte, soulagé que tout soit revenu à la normale. La jeune femme reste seule dans le couloir, elle s’avance jusqu’à la porte d’en face, fait mine de tendre la main vers sa poignée mais suspend son geste. La lumière s’éteint brusquement et se rallume aussitôt. La jeune femme est de nouveau habillée comme la représentante du début. Elle regarde la caméra et sourit d’un air mauvais. Générique de fin.

    Éléments d'explication : un rêve dans un rêve
    Au moment où le jeune homme se réveille dans son lit, le spectateur est encore dans le doute : le personnage a-t-il imaginé toute l’histoire de A à Z ou a-t-il rêvé en ayant été réellement implanté ? Le fait de retrouver ensuite le personnage de la représentante joué par la même actrice mais sous une apparence différente doit dans un premier temps pousser le spectateur à accepter la thèse du rêve de A à Z : toute cette histoire d’implant et de représentante n’ont jamais existé, le cerveau du jeune homme a simplement utilisé les traits d’une voisine pour créer un personnage dans ses rêves. La retransformation de la voisine en représentante à la fin du film doit faire prendre conscience au spectateur qu’il s’est trompé ; le jeune homme sert bel et bien de cobaye et se trouve toujours coincé dans un cauchemar élaboré par la société qui l’a implanté.

    Voilà, merci d'avance pour vos retours ! Et n'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. REDoré

    Points Repaire:
    3 550
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    840
    Appréciations:
    +109 / 308 / -2
    Bonjour Marcello, merci et bravo de soumettre ton sujet au forum (au public).

    Ton "truc" (;)) peut tout à fait tenir en 2'20 et çà te semble difficile car tu ressens le besoin de tout expliquer en omettant pour l'instant qu'une image "vaut 1000 mots".

    Lâchons le mot, le "script-doctoring" (l'examen) réclame un peu de temps pour s'affûter et je passe volontiers le relais pour voir d'autres avis ou impressions.

    Je ne m'absente qu'en 1ère partie d'après-midi et je reviens tout de suite après, à la charge !

    En attendant, pas de souci, ton "truc" tient la route :good:
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. REDoré

    Points Repaire:
    3 550
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    840
    Appréciations:
    +109 / 308 / -2
    Avant de partir, une question m'est venue (puisque tu attends aussi des questions) : Es-tu déjà tombé amoureux ou as-tu déjà désiré une voisine de palier ?
     
    • Amusant Amusant x 3
  4. Charlie47

    Points Repaire:
    2 790
    Recos reçues:
    15
    Messages:
    602
    Appréciations:
    +59 / 215 / -0
    Bonjour,
    Je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, "fiction" et même plutôt franchement terre à terre (n'est-ce pas Patrice :D ) mais ton scénario tient la route et je suis surtout curieux de voir les astuces que tu vas trouver pour faire tenir ça en 2'20... J'applaudis d'avance... :bravo:
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  5. Marcello34090

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    50
    Appréciations:
    +4 / 15 / -0
    Merci pour ta réponse REDoré !
    Effectivement, j'ai une tendance au "bavardage" et à l'écriture je me rends compte que mes dialogues s'étirent un peu en longueur... il va falloir que je fasse du tri dans les infos que je donne

    D'accord, j'attends la suite de tes retours avec impatience !

    Ahahah non jamais, en général c'est même plutôt le contraire :laugh:
     
    • J'aime J'aime x 1
  6. Marcello34090

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    50
    Appréciations:
    +4 / 15 / -0
    Merci Charlie47, moi aussi je me demande comment je vais faire pour réduire tout ça en 2min20 ahah... :o je pense que je vais devoir couper pas mal de dialogues et opter pour une mise en scène "dynamique", économe et assez elliptique...
     
    • Merci Merci x 1
  7. Charlie47

    Points Repaire:
    2 790
    Recos reçues:
    15
    Messages:
    602
    Appréciations:
    +59 / 215 / -0
    Comme dit Patrice, une image vaut mille mots... C'est donc la force de tes images et leur "langage" qui feront que ça accrochera...
     
    • J'aime J'aime x 2
  8. REDoré

    Points Repaire:
    3 550
    Recos reçues:
    22
    Messages:
    840
    Appréciations:
    +109 / 308 / -2
    Coucou me revoilou et prêt à la charge ! (quel métier, mes enfants) !
    J'avais en effet comme un doute (que je vais donc éclaircir). La question servait à déchiffrer en quoi tu es lié toi et toi tout seul à ce sujet puisque c'est à toi qu'il est venu.

    (Ne me dis pas que c'est la scène du film que tu as indiquée, qui t'aurait inspiré. Tu t'es dit : "Mais diantre, cette scène me concerne, elle vient me chercher mais pourquoi moi ? Qu'ai-je encore fait ? Non, ne me harcelez pas, je suis innocent).

    Avec le recul extérieur, que vois-je ?

    Un palier, des portes, leurs poignées et même leurs serrures. Des portes qui s'ouvrent, qui se referment ou restent fermées. La lumière du couloir qui s'allume ou s'éteint sans prévenir (tant mieux, çà s'appelle déjà des images et des sons, ... et de l'action !).

    Par contre, en cours à l'université de Columbia, l'amphithéâtre serait unanime ! Nous avons un personnage féminin dit protéiforme et donc, archétypal ! (standing ovation !).

    Oui pour tenir 2'20, un personnage protéiforme implique d'office une transformation pouvant entrer dans une structure d'une si petite durée et dont on a d'avance le point central ('the mid-point" en patois du coin).

    Oui, je traduis (mais vraiment prendre aussi l'heure 1/2 de cours de Paul Schrader).

    Dans une métaphore (un palier ou le logement même du jeune locataire), tout personnage présent même par inadvertance devient ce qu'on appelle un "archétype" et même les éléments du décor qui devront servir l'action. Même le son de la sonnerie de la porte !

    La (nouvelle) question qui surgit : Marcello, que veux-tu dire et de quoi veux tu qu'on ait peur avec toi, exactement ?

    (T'inquiètes, j'ai des pistes pour t'aider).
     
  9. mhr

    mhr

    Points Repaire:
    4 330
    Recos reçues:
    25
    Messages:
    620
    Appréciations:
    +47 / 245 / -0
    Ça va prendre l allure d un certain ballet entre vaisseaux et planètes, cette histoire;-)
     
    • Amusant Amusant x 3
  10. Marcello34090

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    50
    Appréciations:
    +4 / 15 / -0
    Est-ce qu'il y a une référence qui m'échappe dans ce que tu écris là ?
     
    #10 Marcello34090, 13 Novembre 2021
    Dernière édition par un modérateur: 13 Novembre 2021
  11. Marcello34090

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    50
    Appréciations:
    +4 / 15 / -0
    Bon retour REDoré !
    C'est très intéressant ce que tu dis, j'espère que j'arrive à tout suivre

    Je serais bien en peine de démêler tout ce qui a pu m'inspirer pour cette histoire...
    disons que j'aime bien les petits courts métrages ou les épisodes de série qui mettent en scène des rencontres sur le pas d'une porte entre un personnage qui vient de l'extérieur (livreur ou quoi que ce soit d'autre) et la personne qui vit à l'intérieur de l'appartement. Ça peut créer des situations dramatiques intéressantes je trouve

    Ce que je veux dire et de quoi je voudrais qu'on ait peur ? Hum et bien j'aimerais communiquer au spectateur le sentiment de perte de contrôle total qui saisit le personnage, la détresse de n'être qu'un jouet entre les mains d'une puissance mystérieuse et invisible qui nous dépasse

    Pour le personnage féminin, j'aimerais qu'on le trouve à la fois effrayant, bizarre et séduisant
    Et que le personnage de la représentante soit l'antithèse de celui de la "voisine" (qui elle, devra être très avenante et chaleureuse)

    Quelles sont-elles ? :)
     
  12. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    83
    Messages:
    3 191
    Appréciations:
    +145 / 664 / -2
    Moi non plus je ne suis pas très branché fiction.....mais le coup du rêve dans les courts de fictions.... ouh là....ça va être difficile. Pourquoi ? Parce que tellement utilisé !
    A l'époque où je fréquentais assidûment les festivals, on n'y échappait jamais...tous (presque) les étudiants en cinéma s'y collaient.
    L'autre difficulté, tu l'as bien identifiée, c'est la durée. C'est très dur de faire très court et là je connais un peu mieux, parce que c'est vrai quel que soit le genre, fiction ou docu. (Mais c'est aussi un super exercice).
    Même si "une image vaut mille mots", rien que la longueur nécessaire pour détailler, puis expliquer ton synopsis peut inquiéter.
    Donc :
    Et plus le défi est costaud, plus ton mérite sera grand !

    Est ce bien la bonne méthode ? Ne serait-il pas mieux de concevoir dès le départ une time line de 2',20'' ?
    Et là je pose la question aux experts : est-il préférable de faire une version longue à partir d'une version courte, ou une version courte depuis une version longue?
     
    #12 apatura, 13 Novembre 2021
    Dernière édition: 13 Novembre 2021
  13. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    24 400
    Recos reçues:
    504
    Messages:
    10 832
    Appréciations:
    +323 / 1 072 / -11
    Tu as dû faire une erreur de formulation car l'alternative est la même dans les deux cas...;-)

    Ou bien j'ai mal lu.
     
  14. Charlie47

    Points Repaire:
    2 790
    Recos reçues:
    15
    Messages:
    602
    Appréciations:
    +59 / 215 / -0
    Perso je ne suis pas expert, loin de là, mais ma première idée serait d'écrire les textes incontournables à la compréhension, et d'en mesurer la durée... Ca donne déjà une idée de la faisabilité...
     
    • J'aime J'aime x 2
  15. apatura

    So

    Points Repaire:
    7 100
    Recos reçues:
    83
    Messages:
    3 191
    Appréciations:
    +145 / 664 / -2
    OUPSSSS! !
    merci Jean Luc, et pardon pour l'alternative absurde.
    Il faut lire bien sûr : "......ou une version courte à partir d'une longue".

    Ton avis ?
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous