Nous suivre

  1. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

[CommentFaire?] Comment garder son équipe, son projet et le reste ?

Discussion dans 'Faire son film' créé par MisterP95, 24 Décembre 2016.

  1. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Non ce n'est pas le mal absolu, tu interprètes pour te rassurer.... Tu conviendras que ne pas comprendre qu'ils n'adhèrent pas avec autant de passion et de persévérance que toi est très naïf...
    Et penser qu'une compensation financière pourrait les motiver est également très naïf.
     
  2. MisterP95

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    6
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Oh non, je ne cherche pas à me rassurer.

    Je n'attends pas d'eux qu'ils aient la même volonté, persévérance, etc. que moi. Je pense simplement que s'ils n'ont pas la volonté de travailler sur ce projet, ils n'ont qu'à prendre leur responsabilité et partir plutôt que de me faire miroiter une "pseudo-volonté" de travailler/développer ce projet. Ce projet ce n'est pas que MOI, c'est aussi eux. Et s'ils ne sont pas dedans, rien avance. (Enfin, j'ai toujours la possibilité de travailler seul...)

    Les payer n'est pas mon idée mais la leur. Les phrases-types : "Si on était payé, ce serait plus simple pour nous" ou encore : "Si on gagnait de l'argent on aurait l'impression de travailler" sont sans équivoque.

    Ils ne voient dans ce projet qu'un travail qui pourrait leur ramener un salaire plutôt qu'une activité qui permettrait d'apprendre, peaufiner, etc.
     
  3. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Si c'était aussi "eux" que cela, la question de leur persévérance ne se poserait pas...C'est parce qu'ils n'y trouvent pas leur compte que la situation est celle que tu décris.
    Et le prétexte de l'argent n'est qu'un prétexte je t'assure.

    Personnellement, à part dans la pub ou dans l'institutionnel, je ne travaille jamais sur un projet 'artistique" auquel je ne crois pas, qui ne m'intéresse pas et je ne suis vraiment pas le seul...et ça fait pourtant un sacré paquet d'années que je bosse dans ce métier.
    La majorité des projets où l'équipe n'est là que pour le fric sont foireux...

    En revanche je vois de très nombreux projets bénévoles (ou presque) où les gars et les filles se défoncent comme des dingues, sans compter ni leur temps ni leur énergie...parce qu'ils y trouvent leur compte.

    Pose toi des questions sur ta façon de bosser avec les autres....
     
    • J'aime J'aime x 3
  4. MisterP95

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    6
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Déjà fait. Et ça se passe très bien avec les nouvelles têtes qui viennent d'intégrer l'équipe. Mais ils ne sont pas suffisamment nombreux pour continuer le projet avec eux seulement.

    Je pense que mon projet est rentré dans la catégorie des projets foireux dont l'équipe ne cherchait que l'argent.… j'ai probablement mal constitué mon équipe à l'origine du projet.
     
  5. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    13 650
    Recos reçues:
    152
    Messages:
    15 987
    Appréciations:
    +234 / 1 166 / -25
    Tout à fait d'accord, ta première équipe ne s'est pas intégrée au projet, ou n'attendait que de l'argent.
    Il est vrai qu'il est difficile, voire impossible, d'intégrer et de supporter un projet si celui ci ne nous intéresse pas.
     
  6. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    476
    Messages:
    22 738
    Appréciations:
    +493 / 2 204 / -10
    Quand la sauce ne prend pas, mieux vaut changer de recette quitte à faire plus simple.
     
    • Merci Merci x 1
  7. saint kro

    saint kro Conseiller Technique Son numérique
    Modérateur So So

    Points Repaire:
    13 650
    Recos reçues:
    152
    Messages:
    15 987
    Appréciations:
    +234 / 1 166 / -25
    Ou de changer de chef saucier :mdr:
     
    • Amusant Amusant x 2
  8. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    476
    Messages:
    22 738
    Appréciations:
    +493 / 2 204 / -10
    Ca me rappelle ce célèbre quatuor à cordes qui ne pouvait pas se blairer au point que chacun prenait un hôtel différent en tournée mais à l'inverse tout rentrait dans l'ordre au premier coup d'archet. C'est ce qu'on appelle faire des concessions sur l'essentiel ! Sinon ça risque de ne plus avoir au répertoire que les "Partitas pour violon seul" de Bach.
    Enfin mieux vaut être seul que mal accompagné ....
    Plaisanterie soviétique : "Qu'est ce que le quatuor de Leningrad ?" ... Réponse : "L'Orchestre de Leningrad de retour d'une tournée aux USA"
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Amusant Amusant x 1
  9. bcauchy

    So So

    Points Repaire:
    13 200
    Recos reçues:
    249
    Messages:
    19 204
    Appréciations:
    +226 / 873 / -9
    Oui et ..
    :non:"vous n'avez que les encadrés que vous méritez "
     
  10. tseuk

    So

    Points Repaire:
    6 530
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 444
    Appréciations:
    +36 / 190 / -1
    Je vous trouve cassants et un peu hautains avec MisterP95, mais bon je suis pas souvent ici, et le va et vient des nouveaux arrivistes peut user.
    C'est pas très pédago de dire qu'il est naïf, c'est évident d'être naïf quand on est jeune. Donner les raisons serait plus constructif.

    Mister, si tu fais un projet, c'est pour apprendre, si un acteur entre dans ton projet, c'est pareil.
    Il faut établir avec lui un contrat moral, ce qu'il vient chercher/ apprendre, ce que tu es prêt à enseigner/donner.
    Etre clair et ultra-strict dans les temps de travail, surtout pour les bénévoles, le temps de présence est une valeur inestimable.
    ( après t'a des mecs qui râlent alors que tu les lâches à 19h, et tu les vois pas râler quand ils rentre à 23h d'autres films ...)
    Il faut que les acteurs techniciens présents puissent créer leur styles dans leurs domaines respectifs, que chacun s'épanouisse et ils te suivront, ou plutôt suivront l'équipe. Tu es un chef d'orchestre, il te faut de l'empathie, te mettre à la place des gens, et s'il y a des problèmes/désaccords, voir ce qui manque dans ce qu'ils sont venus chercher. Surtout pour les moments difficiles ou chiants.
     
  11. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 700
    Recos reçues:
    47
    Messages:
    817
    Appréciations:
    +60 / 206 / -8
    Tu ne fais que redire de façon plus générale ce que nous avons déjà tenté de dire de façon plus spécifique...

    J'ai volontairement repris les mots de MisterP95 pour lui répondre. C'est au travers des mots et des formules qu'il utilise que je base mes réponses, afin justement de ne pas tomber dans les généralités (être un chef d’orchestre, avoir de l'empathie...etc).

    Mes réponses sont bienveillantes et jamais "hautaines", je tente toujours de détailler mon argumentation et de souligner les problématiques que je soupçonne dans les formulations de MisterP95.
    Dire que MisterP95 est naïf en pensant qu'une compensation financière donnerait à son équipe l'envie de s'impliquer dans la réalisation de son projet artistique est à mon avis, du simple bon sens.
    J'ai entendu cela (et son contraire) tant de fois pour savoir que le problème est toujours ailleurs...
    Car j'ai vu des équipes travailler 15heures par jour, suer sang et eau sur des projets mal payés, car l'ambiance était géniale, le projet enthousiasmant, le réal passionné et passionnant !
    Et au contraire des équipes chiantes, qui râlent et se plaignent, font le minimum sur des projets super bien payés, car le réal est pénible, le projet incompréhensible, chaotique, confus...

    Alors là je ne suis pas du tout d'accord avec toi, car les techniciens ne sont pas là pour développer leur "propre style" sur le projet d'un réalisateur (sauf s'ils ont été recrutés spécifiquement pour cela).
    Les techniciens (Image / son / lumière / cadre / costume / maquillage....) sont au service d'un projet, d'une démarche artistique et surtout pas là pour créer leur style.
    En tant que Chef Op, lorsque je travaille sur un clip, une pub ou une fiction, je dois me plonger dans l'univers du réalisateur, et m'effacer au profit du projet, je dirais que c'est même une des qualités essentielles du technicien (chef de poste) au cinéma !
    Idem pour les comédiens, qui doivent se plonger dans une époque, dans un rôle, dans une approche particulière de mise en scène, et adapter leur jeu en s’effaçant complètement !
    Un acteur de comédie qui joue un drame, ou l'inverse, puis un film de science fiction puis un film d'auteur, puis un film d'époque....
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. homero

    So

    Points Repaire:
    16 000
    Recos reçues:
    476
    Messages:
    22 738
    Appréciations:
    +493 / 2 204 / -10
    Bien d'accord, il y a des réals qui ont le sens de la com, tout devient clair, se décoince même avec un scénario hermétique, la participation de tous se fait automatiquement combinant bonne humeur et efficacité, on gagne du temps et d'autres qui empouacrent l'ambiance dès que de petits problèmes (qui auraient été facilement résolus sous un autre climat) apparaissent. J'ai mouliné assez de making-of pour la téloche pour en témoigner (je ne donnerai pas de noms ...). Sur un tournage de six semaines c'est l'intérêt de tous (et du film) d'assurer le "vivre ensemble".
     
    #27 homero, 28 Décembre 2016
    Dernière édition: 29 Décembre 2016
  13. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    229
    Messages:
    11 472
    Appréciations:
    +304 / 1 120 / -14
    deja il y a la planification.
    un blockbuster americain met 5 a 7ans de preparation pour 3 mois de tournage.
    vouloir tourner un court sur une annee voir plus est completement naif.
    et ca ne sert a rien de faire une planification d'enfer si on ne la tient pas, genre reunion ou la moitie de gens viennent ou depasser abusivement les horaires programmes, ou deplacer les tournages a tout bout de champ. On ne peut pas avoir des exigences avec les autres si on en a pas pour soi-meme. En fait on doit faire comprendre a tout le monde qu'a partir d'un certain moment, il n'y a plus personne qui decide, c'est le planning qui decide.
    Ca permet aussi de detecter/virer les elements perturbateurs, ceux qui viennent quand ils veulent par exemple.
    apres il y a aussi la cerise sur le gateau. On peut faire une reunion de travail de plusieures manieres (agreables ou pas).
    Avec une bonne bouffe ca coute un peu plus cher, mais ca aide a l'ambiance, chose qui n'a pas de prix, on l'a vu plus haut, mais attention de pas passer dans le tourisme non plus. gaspiller une demi journee pour faire ce qui aurait pu l'etre en 1 heure ca le fait pas non plus.
    On doit aussi decouper les equipes en plusieurs categories. Le perchiste pour le micro, on peut le remplacer quand on veut.
    L'acteur principal c'est plus dur. La planification en tient compte, la renumeration aussi.
    un episode de 50min, ca doit etre tourne en une journee. une serie de 12 episodes, en une semaine.
     
    #28 giroudf, 28 Décembre 2016
    Dernière édition: 28 Décembre 2016
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1
  14. tseuk

    So

    Points Repaire:
    6 530
    Recos reçues:
    38
    Messages:
    1 444
    Appréciations:
    +36 / 190 / -1
    Mais les chef op sont Toujours recrutés pour leur propre style ! C'est pour ça que les réal s'en approchent, donc ça serait à sens unique ? "Tu fais ce que je te dis" ( et que tu ne sens pas ) et tu te tais ? Sympa le boulot. Le gars va demander pourquoi tu l'a embauché si tu connais son boulot.

    Mais ça c'est quand on connaît son style.

    Là ils sont au stade de l'apprentissage, pas du pro, donc au stade où les gens se cherchent, expérimentent ( il faut 10 ans pour découvrir son style ) , jouent avec la lumière ( et autre.. ), c'est la source de plaisir et grâce à ça de progression rapide, bien sûr en accord avec le réal, mais il faut laisser une marge de manœuvre, de choix, sinon aucune surprise, aucun progrès, surtout à l'âge où ils sont !
     
    • Merci Merci x 1
  15. giroudf

    So So

    Points Repaire:
    13 500
    Recos reçues:
    229
    Messages:
    11 472
    Appréciations:
    +304 / 1 120 / -14
    oui tu peux faire ca , mais off-line, pas pendant le tournage.
    Dans les films , on fait plusieures equipes qui s'occupent chacunes de leur problemes.
    Tu peux envoyer les eclairagistes faire des tests sur un lieu de tournage pour trouver leurs marques.
    tu fais des tests avec les acteurs pour des scenes difficiles ou pour les maquillages.
    tu remuneres les acteurs pour qu'ils apprenent leurs dialogues tranquilles chez eux (et si ils ne les savent pas le jour du tounage tu fait sauter cette prime).
    Tu le fais pas pendant le tournage, avec 12 personnes qui attendent que les 2 gars de l'eclairage trouvent la bonne lumiere.
    Avec des pros et des tonnes de matos, tu peux te permettre de faire ca pendant le tournage. Pas avec des amateurs.
     
    • J'aime J'aime x 1
Chargement...
Discussions similaires - garder son équipe
  1. xavax
    Réponses:
    6
    Nb. vues:
    423
  2. alexisoko
    Réponses:
    0
    Nb. vues:
    257
  3. Carlo71
    Réponses:
    5
    Nb. vues:
    333
  4. EditorChris
    Réponses:
    63
    Nb. vues:
    3 162
  5. Sham
    Réponses:
    2
    Nb. vues:
    542

Partager cette page

Autres contenus

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous