module inscription newsletter haut de page forum mobile

Panasonic Lumix GH7: le M43 en a encore sous le pied

Deux ans après la sortie du GH6, Lumix vient d’annoncer le successeur de son boîtier porte étendard, dans la gamme M43 : le GH7.

Publié par Lucas.janiszewski le 6 Juin 2024 dans News
► Commentaires 5
    Recos : 1
    Vues : 420
  1. Lucas.janiszewski
    Deux ans après la sortie du GH6, Lumix vient d’annoncer le successeur de son boîtier porte étendard, dans la gamme M43 : le GH7.



    Les améliorations sont conséquentes, justifiant la volonté de Panasonic de préserver sa gamme M43, en dépit de la tendance du marché, persistante, à aller vers le full frame.

    Le capteur de 25.2MP, stabilisé en 5 axes, reste matériellement inchangé, mais vient être renforcé par des périphériques et fonctionnalités remis au goût du jour.

    Capture d’écran 2024-06-06 à 22.04.55.png

    Tout d’abord, l’autofocus à détection de phase, apparu sur le GH6, a été considérablement renforcé. Équipé d’un nouveau processeur et de 779 points de détection, la vitesse de mise au point a été divisée par 3, selon le fabricant.
    Ajout gadget, mais qui peut se révéler utile, vous pouvez demander au boîtier de faire la mise au point d’un objet ou d’une partie de votre sujet en particulier (lunettes sur un visage, phare de voiture…).

    L’enregistrement sur CFexpress offre, à l’utilisateur, une variété d’options d’enregistrements notamment en ProRes 422HQ, ProRes RAW ou All-I:
    • 5.7K 4:3 Open Gate jusqu’à 30 i/s

    • 5.7K 17:9 jusqu’à 60 i/s

    • 4.4K 4:3 jusqu’à 60 i/s

    • 4K 17:9 jusqu’à 120 i/s

    • FHD jusqu’à 240 i/s (300 en mode variable framerate)
    Point à regretter, les rushs sont en 4.2.2 10 bit seulement jusqu’à la 4K, et descendent ensuite en 4.2.0 10 bit, sur les résolutions supérieures.
    L’option secondaire, sur carte SD, sera à préférer pour l’enregistrement simultané des proxies ; le débit de ce type de support étant très vite limitant.
    L’enregistrement en externe, quant à lui, est sensiblement appauvri, par rapport aux performances internes, et ne va pouvoir atteindre que la 5.7K 17:9.
    Le constructeur certifie qu’il n’y a pas de limitation d’enregistrement à prévoir, dû à une surchauffe potentielle, et ce sur toutes les résolutions. Le GH7 étant refroidi à l’aide d’un système de ventilation actif.

    Panasonic-LUMIX-GH7-13.jpg

    Très belle surprise, l’apparition de l’Arri LogC3, en plus du V-log Panasonic, au moyen d’une clé d’activation supplémentaire, à 199,99$.
    Le LogC est utilisable sur tous les formats d'enregistrement, à l'exception du ProRes RAW.
    C’est, à ma connaissance, la première fois que l’on retrouve cette courbe, sur une autre caméra que celles issues du fabricant allemand.
    On aura alors le choix de l’afficher avec les 87 LUTs de l’ARRI look library, ou via des LUTs custom ajoutées par l’utilisateur.

    Le capteur se targue, toujours selon Panasonic, de 13+ diaphs de dynamique, avec le mode Dynamic Range Boost, combinant deux prises de vues à deux niveaux de sensibilité, un bas à saturation poussée et un haut debruité. Au-delà de 60i/s, ce mode n’est plus disponible et descend la dynamique à 12+ diaphs.

    Côté photo, l’utilisateur n’est pas lésé. Nous bénéficions d’un mode rafale jusqu’à 75 fps en shutter électronique, ou 14 en shutter mécanique.
    La résolution des images fixes peut atteindre 100 MP, au moyen du hi-res mode, compilant 8 photos simultanées, ajustées entre elles via le système de stabilisation.

    Ergonomiquement, le corps en magnésium du GH7 est identique en tout points à celui de son prédécesseur, le GH6. Le boîtier, tropicalisé, reste assez léger, avec un poids de 806g. Et continue de disposer de son écran tactile orientable, de 3 pouces.
    Côté connectiques, on a le quatuor habituel: USB-C (transfert), HDMI Type-A, et entrée et sortie jack.

    Panasonic-LUMIX-GH7-6.jpg

    A souligner, que la griffe flash est interfaçable avec le module audio DMW-XLR2, ajoutant deux prises XLR et surtout l’enregistrement du son en 32-bit float.

    Panasonic-LUMIX-GH7.jpg


    Le Panasonic Lumix GH7 sera livrable dès Juillet 2024 pour 2199€ nu, ou 2799€ avec le 12-60mm f/2.8-4.

    Pour conclure, c’est un boîtier qui bénéficie de certains atouts, notamment grâce à sa versatilité en vidéo. Il pâtit aussi de quelques manques, tels qu’une hétérogénéité dans la profondeur d’échantillonnage, rappelons-le, 4.2.2 10 bit uniquement jusqu’à la 4K.
    Il demeure dans une fourchette de prix assimilable dans un budget de professionnel.
    Le M43 reste cependant un parti-pris qu’il faut accepter et qui doit correspondre a son usage, on aime ou on aime pas, mais cela ne fait pas moins du GH7 un très bon boîtier, dans l’ensemble.
    caraibe a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 5

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous