module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED // DMSC2 & DMSC3 Komodo
Enfin le retour de cet atelier ultra pratique pour se préparer à tourner en RED, les 15 & 16 décembre à Paris
>> Toutes les infos <<

Rejeter la notice

Atelier Interviews avec Mathieu Misiraca
Deux jours pour réussir ses interviews, les 4 & 5 décembre à Paris. DERNIERES PLACES

LUMIX BS1H : Un S1H au form factor cubique

Nouveau LUMIX BS1H : un S1H amélioré ? On décortique ça ensemble.

Publié par Victor Lièvre le 11 Octobre 2021 dans News
► Commentaires 14
    Recos : 1
    Vues : 1 460
  1. Victor Lièvre
    Panasonic a annoncé la sortie de leur nouvelle caméra : la LUMIX BS1H

    Cam 1.jpg

    La BS1H est tout bonnement une S1H dans un corps modulaire de forme cubique, un form factor que l’on retrouve beaucoup sur les caméras cinéma.

    La caméra nue s’avère ultra compacte (93 x 93 x 78.8mm) ne pèse que 585 grammes, est faite de métal et dispose 3 points de montage 1/4" mounting points sur les côtés et le dessus de la caméra, ainsi que 2 points sur sa base.

    Le capteur est identique à celui de la S1H : CMOS Full-Frame 6K de 24 mégapixels. En 6K, la caméra pourra enregistrer en 24fps (dommage pour le 25fps). On pourra monter à 60fps en 4K (crop appliqué équivalent Super35) et jusqu’à 180fps en FHD.

    La caméra est équipée d’un filtre OLPF (Optical Low Pass Filter) afin d'empêcher l’apparition de moiré à l’image, déjà présent sur la S1H.

    Panasonic annonce une plage dynamique de 14+ diaphs en V-log.

    Dual iso rec.jpg

    Le capteur dispose toujours du dual ISO natif de 640 et 4000 ISO, permettant une meilleure gestion du bruit à haute sensibilité.

    Tout comme la S1H, la caméra propose une quantité très importante de format d'enregistrement, parmi lesquels on retrouve notamment un mode anamorphique (4:3) en 4K.

    La caméra permet un enregistrement RAW 12bits en externe (via la sortie HDMI).
    • L’Atomos Ninja V ou V+ pourra délivrer de l’Apple ProRes Raw
    • Le Blackmagic Design Video Assist 12G HDR pourra délivrer du Blackmagic RAW

    Côté ergonomie, l’élément le plus marquant est sans doute l'absence d’écran, obligeant ainsi à l’utilisation d’un moniteur externe.

    connectiques.png

    Le choix des connectiques est plutôt déroutant. La sortie 3G-SDI ne peut pas transmettre un signal vidéo de définition supérieure à la FHD, limitant son usage à du monitoring.

    Pour sortir un signal 4K, il faudra se contenter de la sortie HDMI, avec les limites qu’on lui connaît. Avec une ergonomie qui semble destinée à des conditions d’usages exigeantes (ex captation), on aurait pu espérer pouvoir bénéficier du SDI pour sortir un signal 4K ou 6K, avec une norme 6G-SDI, voire 12G-SDI.

    Le boîtier bénéficie d’une connectique LAN, permettant l’alimentation et le contrôle de la caméra, via un seul et même câble PoE+ (Power over Ethernet+). La connectique LAN permettra de sortir un signal 4K au débit probablement réduit pour faciliter le streaming.

    Le logiciel Panasonic LUMIX Tether for Multicam permet la gestion de flux Multicam et le contrôle des réglages caméra. Prochainement, une mise à jour logicielle prendra en charge le live streaming IP (RTP/RTDP) par Ethernet.

    Panasonic conserve sa monture L, compatible avec un large choix d’optique Panasonic, Leica Camera et Sigma. On peut regretter l'absence d’une bague de verrouillage qui aurait permis un meilleur maintien de l’optique.

    Tout comme sur la BGH1, la caméra fonctionne avec une batterie Panasonic AG-VBR. Cependant, on ne connaît pas encore l’autonomie offerte par la BS1H. Évidemment, il sera également possible d'alimenter le boitier sur secteur via le port DC 12 V.

    Contrairement à la S1H, la BS1H n’intègre pas la technologie IBIS (In-Body Image Stabilization). La caméra ne ciblant pas un usage “run and gun”, il n'est pas si étonnant de voir cette fonctionnalité disparaître.

    Côté médias : la BS1H embarque un double slot de carte SD. On peut regretter l'absence de supports d'enregistrement plus performants type CFexpress ou CFast.

    On regrettera également l’absence de filtres ND intégrés, qui auraient pu justifier davantage la création de cette caméra.

    Enfin, Panasonic ne communique pas sur une éventuelle amélioration de son autofocus qui reste en deçà de ce que proposent ses concurrents.


    En conclusion :

    L'idée d'intégrer une S1H au sein d'un form factor de ce type est intéressant, rendant la caméra plus versatile pour un usage fiction, son format symétrique et les nombreux points de montage facilitant son accessoirisation.

    La BS1H sera disponible dès novembre au prix de 3 499 EUR.

    On regrette cependant l'absence de filtres ND (d'autant que la suppression de l'IBIS a libéré de la place dans le boîtier), une sortie SDI limitée au FullHD, l'absence d'écran. La possibilité d'alimenter la caméra par V-Lock aurait représenté également un vrai plus.

    La caméra sera particulièrement bien designée pour un usage live streaming de haute qualité, avec la sortie LAN et la possibilité de contrôler plusieurs caméras à distance.

    Toutefois, avec le même capteur que la S1H, on bénéficiera de hautes capacités et d'une très bonne qualité d'image, pour un tarif de 500€ inférieur à celui de l'hybride, ce qui en fait une option très intéressante.


    Co-rédigé avec @Marina
    nestaphe a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 14

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous