Nous suivre

Epson Moverio BT-300 : des lunettes AR, une bonne solution pour le pilotage drône ?

François a testé cette solution originale pour piloter et monitorer en même temps un drône de prise de vues

Publié par Repaire le 2 Janvier 2020 dans Tests
► Commentaires 0
    Recos : 0
    Vues : 724
  1. Repaire
    François a expérimenté une nouvelle solution de monitoring pour la prise de vues en drône : les lunettes à réalité augmentée. Il est accompagné pour ce test par Stefan, également pilote professionnel de drône.


    Que peuvent apporter des lunettes à réalité augmentée à la prise de vues aérienne ?


    Dans beaucoup de cas, au cours d'une prise de vues aérienne, le télépilote assure à la fois le pilotage de son drône et le monitoring de l'image enregistrée par la caméra.

    Un signal vidéo au format léger est envoyé par le drône et réceptionné par la télécommande, ce qui permet un monitoring via un smartphone, une tablette ou encore une télécommande équipée de son écran intégré, comme le propose DJI par exemple avec le Smart Controller.

    En pratique, ça nécessite donc d'alterner en permanence le regard entre le drône et la télécommande. Pas super pratique justement.

    De plus, les écrans des télécommandes ou des smartphones ne sont pas toujours très lumineux, ce qui peut s'avérer gênant. Et si le soleil est de la partie, il y a des chances qu'on ne voit plus grand chose...

    L'idée de ce test était donc d'expérimenter une solution qui apporte une réelle amélioration au monitoring avec
    - une image de grande taille,
    - affichée directement devant les yeux,
    - sur des lunettes transparentes,
    ce qui permet de respecter la législation qui impose d'avoir en permanence son drône "à vue" (ce qui exclut de facto les casques VR, en dehors des compétitions de drônes).

    Cette solution pourrait également apporter un retour pour un cadreur disposant d’une télécommmande spécifique pour piloter la nacelle (le top quand on a le budget).

    L'objectif du test est donc de vérifier la valeur ajoutée des lunettes, la qualité du retour vidéo, la possibilité de cadrer en plein jour (avantages vs smartphones / télécommandes), l'usabilité, la compatibilité avec différentes modèles de drônes ou de caméras, le respect de la législation.
    31z0-5xk2xL.jpg

    Lunettes Epson Moverio BT-300


    Il existe plusieurs modèles de lunettes qui proposent ce type de fonctions, on a choisi de tester le modèle Moverio BT-300 de chez Epson, qui propose un niveau de qualité d'image et une ergonomie compatible avec un usage professionnel, pour un prix "raisonnable" (autour de 700€ HT), comparable avec les prix d'un SmartController de chez DJI.

    Les lunettes sont connectées via une connexion filaire micro USB à un boîtier de contrôle, qui est à la fois un petit ordinateur, fonctionnant sur un système d'exploitation "maison" Epson (qui est en fait un système Android) et une télécommande, avec une capacité tactile et un bouton de contrôle central.

    controleur_tactile_BT-300.jpg

    Dans ce système peuvent être installées différentes applications via la boutique d’applications Moverio (sorte de Play Store). En standard, l'application DJI Go est déjà installée (application de monitoring des drônes DJI).
    Via sa connexion wi-fi ou bluetooth et l'application adaptée, le boîtier va pouvoir se connecter aux caméras, récupérer le retour vidéo et l'afficher dans les lunettes.

    Les lunettes pèsent 69g, hors poids des filtres assombrissants (deux niveaux) et des câbles de connexion.

    Caractéristiques des lunettes :
    - Technologie d'affichage : Si-OLED (diode électroluminescente organique-silicium)
    - Résolution : 921.600 pixels ( 1.280x 720) x RGB
    - champ de vision : environ 23 °
    - Taille de l'écran (distance de projection) : 80 pouces à 5m
    - Reproduction des couleurs 24 bits (16,77 millions de couleurs)
    - Taux de rafraîchissement : 30 Hz
    - CPU : Intel® Atom™ x5, 1.44GHz Quad Core
    - RAM : 2 Go
    - Mémoire interne : 16 Go
    - Mémoire externe : microSD (max. 2 Go), microSDHC (max. 32 Go)
    - Réseau local sans fil : IEEE 802.11a/b/g/n/ac with WiFi Direct and WiFi Miracast (Source/Sink)
    - Bluetooth Bluetooth Smart Ready
    - micro USB USB 2.0 Hi-Speed
    - Autonomie de la batterie : 6 hrs (Mode vidéo avec Système d'exploitation à 25°)
    - Dimensions : 191 mm x 178 mm x 25 mm

    Les lunettes disposent également d'une caméra, d'un GPS, d'une boussole, d'un gyroscope, d'un accéléromètre et d'un capteur d’éclairage, qui permettent des applications autres de types jeux et loisirs (non testés).

    Le test des lunettes Epson Moverio BT-300


    3 configurations testées :
    - DJI Inspire 2 via l'application DJI Go 4 : application pré-installée, fonctionnement ok, faible latence
    - GoPro 3 et 4 : impossible d'installer l'application GoPro sur le système Epson, application tierce installée, forte latence (3 secondes)
    - Yuneec Q500 4K : application Yuneec CGO installée mais impossible de la faire fonctionner

    Test bonus :
    - GH4 / GH5 : application Panasonic installée, fonctionnement ok, aucune latence (3 images).

    Conclusion


    François a été agréablement surpris par la qualité du retour vidéo de son drône Inspire 2, que ce soit sur la restitution des couleurs et la finesse des détails / netteté.

    upload_2019-12-30_13-38-12.png

    Stefan a pour sa part trouvé les lunettes assez confortables, malgré un poids au départ qui peut paraître élevé. C'est rassurant quand on pense à certaines lunettes 3D particulièrement pénibles à porter pendant une heure et demi de film, ici ça ne semble pas être le cas même sur plusieurs heures.
    Le système de faces pare-soleil fournies permettent une utilisation en plein soleil, ce qui représente un vrai plus.

    Bémol sur :
    - la difficulté à faire fonctionner les applications nécessaires sur le système d'exploitation, qui tourne sur une version d'Android relativement ancienne.
    - le "trackpad" du boîtier de commande, difficile à prendre en main
    - l'absence d'entrée HDMI qui permettrait de récupérer le signal vidéo directement de la télécommande du drône, sans latence ni problème de compatibilité d'applications, etc.

    Epson propose un deuxième modèle, le Moverio BT-35E, plus cher (1125€) qui dispose de cette entrée HDMI via un module séparé :

    23183-productpicture-lores-en-bt-35e.png.png

    Ce test valide donc l'utilité de ces lunettes à réalité augmentée dans le cadre d'une prise de vues aérienne, qui apportent un gain important en ergonomie et confort, tout en respectant le cadre imposé par la réglementation.

    upload_2019-12-30_13-33-23.png

    Retour intéressant sur l'usage avec un GH5 sur gimbal, pour gérer son cadre dans de meilleures conditions que sur l'écran de l'appareil (et même en plein soleil).

    Reste le look 90's à assumer ;-)

    Les lunettes Epson Moverio BT-300 sont vendues 850€ TTC / 708€ HT.


    Liens d'achat :

    Epson Moverio BT300 - 850€ : Epson Moverio BT-300 Lunettes de Réalité Augmentée avec Affichage OLED: Amazon.fr: High-tech
    Epson Moverio BT35E - 1125€ : Epson Moverio BT-35E Lunette 3D Noir, Argent 1 pièce(s): Amazon.fr: High-tech

Partager cette page

► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous