module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

logo repaire

Le Repaire recherche un ou une Stagiaire, en renfort sur l'éditorial et l'organisation des ateliers.
Poste à pourvoir dès maintenant

DJI Avata : nouveau mini drone FPV (mais pas encore tout à fait)

DJI sort un nouveau mini drone de type Ciné Whoop avec casque de monitoring, pour une expérience de vol immersive

Publié par Marina le 26 Août 2022 dans News
► Commentaires 1
    Recos : 1
    Vues : 4 422
  1. Marina
    DJI a annoncé à grand coups de communication (comme à son habitude) un nouveau venu dans la série des mini drones : le DJI Avata.


    [​IMG]



    DJI Avata : premier drone "Ciné Whoop" de DJI


    L’Avata appartient à la catégorie des Ciné Whoop, petit nom donné par la communauté des dronistes “FPV” à ces mini drones destinés à la réalisation d’images créatives. Leur petite taille leur permet de passer dans des espaces très réduits et les équipements de protection de s’approcher des personnes.

    Ce concept de “Cinewhoop” existe depuis plusieurs années, mais était une pratique jusqu’ici difficile d’accès, car les appareils étaient chers ou bricolés et difficiles à piloter.

    Comme toujours, DJI rend avec l’Avata cette pratique accessible au plus grand nombre, avec des automatismes, une grande facilité d’utilisation, et un coût réduit.

    Avec des performances vidéos améliorées par rapport au DJI FPV, l’Avata pourrait répondre aux attentes d’un utilisateur professionnel.

    Il semble donc se situer à la frontière du drone de prise de vues pro, et du drone de loisir par son prix réduit et son mode de pilotage immersif et acrobatique (même si on verra qu’en réalité le mode réel FPV ne sera pas directement accessible aux acquéreurs des premiers packs vendus par DJI).


    DJI Avata : capteur 1/1,7” et D-Cinelike


    Le nouveau drone DJI embarque un capteur un peu plus grand qu’un demi pouce, de 48 millions de pixels. Il est équipé d’un objectif ouvrant à f/2.8 de 12.7mm en équivalent full frame, ce qui donne un angle de prise de vues de 155° en mode Ultra Wide.

    DJI_Avata_face.jpg

    Il peut enregistrer en 4K à 50 ou 60ips et en 2.7K ou FullHD à 50/60/100/120fps en mp4 à 150Mbps.
    On regrette l’absence de l’enregistrement en 25fps.

    Deux profils d’images sont disponibles : le mode standard et le mode D-Cinelike. Ce profil moins saturé et d’une gamme dynamique légèrement plus étendue, laisse plus de latitude en post-production et facilite l’alignement de la colorimétrie de l’image avec celle d’autres caméras.

    La plage ISO du drone s’étend de 100 à 6400 en auto et de 100 à 25600 en mode manuel. Les premiers retours annoncent de meilleures performances en basses lumières que le drone DJI FPV.

    Deux modes de stabilisation électroniques sont disponibles : Rocksteady qui adoucira les mouvements du drones (disponible en 2.7k) avec un rendu qui semble rester plutôt naturel et Horizonsteady, qui s’efforcera de maintenir l’image totalement horizontale (disponible en 4K en ratio 16:9).

    Des filtres ND sont vendus en option par DJI, qui seront indispensables pour rester, quelle que soit la situation lumineuse, avec un réglage de shutter cohérent avec votre cadence d’images (1/100 pour 50ips) et donc un flou de mouvement qui reste naturel.

    Le drone peut enregistrer sur une mémoire interne de 20Go ou sur carte microSD jusqu’à 256Go.


    DJI Avata : trois modes de vol mais pas de full FPV en standard


    Le DJI Avata est ultra compact (18x18x8cm) et léger (400g).

    DJI_Avata_main.jpg

    Comme le DJI FPV, le DJI Avata propose trois modes de vol, que le pilote choisira selon son niveau d’expérience :
    • Mode normal : dans ce mode, le DJI Avata se comportera comme un drone classique, en volant en position horizontale. En mode normal, il peut notamment voler en position stationnaire, une fonction habituellement inaccessible avec un drone Cine Whoop.

    • Mode manuel : c’est le mode FPV, dans lequel le pilote aura un contrôle total du drone sur les 3 axes, permettant une expérience de vol immersive et acrobatique. La télécommande DJI FPV Remote Controller 2 non vendue avec le drone est nécessaire pour accéder à ce mode.

    • Mode sport : un mode hybride, ajoutant certaines capacités de déplacement dynamique issues du mode FPV au mode normal.

    Le DJI Avata est annoncé avec 18 minutes d’autonomie de vol. Selon les premiers retours, cette durée de vol peut se raccourcir en cas d’usage intensif (vitesse, mouvements).

    Un mode de pilotage immersif avec les DJI Goggles 2 et le DJI Motion Controller


    Avec ce nouveau drone, DJI lance une nouvelle version de son casque immersif de monitoring, les DJI Goggles 2.

    Ces lunettes permettent au pilote du drone de visionner devant ses yeux les images produites par le drone. L’objectif est donc d’apporter au pilote l’expérience la plus proche possible de celle d’un jeu vidéo ou encore d'un simulateur de vol.

    DJI_Avata_goggles.jpg

    La nouvelle version des lunettes de DJI est beaucoup plus compacte et légère, elles pèsent 290g et sont composées de deux écrans micro-OLED.

    Il est possible de régler la dioptrie de chaque œil et de verrouiller le réglage.

    On accède au menu de réglage par une zone tactile sur le côté des lunettes, et un détecteur éteint les lunettes si elles ne sont pas portées. Elles sont alimentées par une batterie externe reliée par un câble USB-C.

    [​IMG]
    L’ancienne version DJI Goggles v2 à gauche, La nouvelle version DJI Goggles 2 à droite.
    Source : DJI Avata contre DJI FPV : quel drone à la première personne est le meilleur ? - Gamingsym France

    Les premiers retours sont positifs, les lunettes sont confortables et ne laissent pas entrer de lumière parasite. Le contrôle tactile semble perfectible, et la batterie externe, même si elle permet d’alléger l’ensemble, présente le risque d’arrachage du câble.

    Les lunettes reçoivent le flux vidéo du drone par le nouveau système de transmission O3+ qui permet la transmission d’image en 1080p à 100fps avec une latence minimale de moins de 30ms, et en haute qualité en 1080p/50fps avec une latence de 40ms, avec un débit max de 50Mbps.

    Le DJI Avata est compatible avec la version précédente des lunettes, les DJI FPV Goggles v2, le drone est d’ailleurs proposé en deux packs différents avec l’une ou l’autre des versions de lunettes.
    DJI_Avata_motion_controller2.jpg
    DJI_Avata_motion_controller.jpg

    Avec le nouveau drone, DJI a introduit une nouvelle manette de contrôle, le DJI Motion Controller, qui ressemble ni plus ni moins à une manette de jeu vidéo. Avec cette manette, on contrôle le drone à une main, le drone suit les mouvements de la main de l’opérateur pour proposer un mode de contrôle intuitif.

    A noter que le mode M (full FPV) du DJI Avata ne peut pas être contrôlé avec cette manette.

    Pour exploiter ce mode, il faudra se munir de la télécommande du DJI FPV, la DJI FPV Remote Controller 2, avec laquelle le drone est compatible.

    cb6879a2e36cb01d3efe83bfee479c70@large.jpg

    Le DJI Avata n’est pas proposé à la vente avec cette télécommande, les packs proposés incluant tous le DJI Motion Controller. Il faudra donc nécessairement l’acheter en supplément si vous ne la possédez pas déjà.

    A noter également qu'actuellement, le drone n'est pas disponible à la vente seul (hors kits).


    DJI Avata : du FPV en toute sécurité ?


    Ce qui caractérise les Cine Whoop, ce sont les protections qui entourent leurs hélices et “autorisent” le vol rapproché pour réussir à produire des vidéos spectaculaires que l’on voit de plus en plus ces derniers temps, dans des bâtiments, autour de personnes.

    Le drone est équipé d’un système de freinage d’urgence qui permet au pilote de mettre instantanément le drone en mode stationnaire par la pression d’un bouton sur la manette.

    DJI Avata dispose par ailleurs d’une vision binoculaire vers le bas et d’une détection infrarouge ToF, pour la détection d’obstacles situés en dessous.

    DJI invite clairement ses utilisateurs, au travers des vidéos promotionnelles, à exploiter les capacités du drone pour la réalisation de vidéos créatives, en survolant des personnes, en explorant des zones exceptionnelles, et à réaliser des performances de pilotage pour une expérience de vol immersive et plus de sensations.

    Tout le monde s’en doute, piloter ce type de drone, même très léger, et disposant de protections, n’est pas sans risque.

    La législation qui encadre le pilotage et le vol des drones est complexe et mouvante, nous vous incitons à en prendre connaissance (vol à vue, présence d’une personne à proximité pouvant reprendre le contrôle, distance de vol, survol des personnes et des zones habitées, etc.)

    L'évidence est en premier lieu de vérifier que vous êtes couverts par votre assurance pour l’usage de ce matériel, et ne pas mettre en risque l'intégrité physique des personnes.


    Prix et disponibilités du DJI Avata


    Le DJI Avata est disponible à la commande sur le site de DJI et chez ses revendeurs.

    Plusieurs packs sont proposés :
    caraibe a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 1

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous