module inscription newsletter haut de page forum mobile

Canon EOS C400 : caméra EOS Cinema 6K en monture RF

Canon vient d’annoncer l'EOS C400, première caméra EOS Cinema haut de gamme en monture RF

Publié par Marina le 5 Juin 2024 dans News
► Commentaires 1
    Recos : 1
    Vues : 596
  1. Marina
    Canon vient d’annoncer la nouvelle caméra de cinéma numérique Canon EOS C400, première caméra EOS C à l’ergonomie et aux fonctionnalités professionnelles, en monture RF.

    549292224603-EOS C400 CN-R85mm T1.3 L F FSL 03.jpg


    Canon EOS C400 : le vrai lancement de la monture RF dans la gamme EOS Cinéma ?


    Canon était un peu à la traîne en 2018 sur le terrain des boîtiers hybrides. Alors que Sony en était à sa 3ème génération de boitiers Alpha, Canon sortait son premier modèle sans miroir, l'EOS R, et inaugurait du même coup sa nouvelle monture RF.

    Depuis, Canon a largement étoffé la gamme, avec une grosse dizaine de références de boîtiers hybrides allant du haut de gamme (R5, R3) à l’entrée de gamme (R8), pour tous les besoins et les budgets.

    Et la gamme Cinema EOS alors ?

    La monture RF a fait son apparition dans la gamme avec la C70 et l’EOS R5C, des caméras aux ergonomies de boîtier photo ou très proche, ce qui était intéressant pour Canon car c’était un segment plutôt occupé par Blackmagic jusqu’ici, des caméras notamment très intéressantes pour les photographes qui souhaitent se développer vers la vidéo.

    Mais c’est réellement la sortie de la Canon C400 qui signe l’arrivée de la monture RF dans la gamme EOS Cinema.

    La C400 vient renouveler la gamme professionnelle de Canon, caractérisée par des connectiques professionnels (SDI 12G, Monitor Out, mini XLR), options d’enregistrement et d’alimentation répondant aux différents besoins des tournages professionnels, dans des boîtiers robustes (magnésium), à l'ergonomie étudiée (points de montages, poignée et grip amovibles...).

    Cette nouvelle caméra arrive justement après la sortie de nouvelles optiques RF dédiées à la vidéo et au cinéma, comme le RF 24-105 f/2.8 ou encore la nouvelle série de prime CN-R (ce qui manquaient encore jusqu’ici pour permettre une chaîne optique complète en RF, dans la gamme EOS Cinéma)

    On a vu également ces derniers temps un grand nombre de fabricants tiers sortir des optiques en monture RF, et notamment des optiques prime compactes chez Sirui ou Irix.

    On peut même espérer voir se développer des optiques compatibles avec l’AF Canon chez d’autres fabricants, après un premier exemple tout récemment avec le Laowa 10mm F/2.8 Zero-D FF - RF. Il y aussi Sigma et Tamron qui annonce du RF, en APS-C pour le moment.

    On pourra monter dans tous les cas l’ensemble du parc optiques EF sur la C400, et profiter de l’AF via un adaptateur, ou encore bien entendu des optiques de cinéma en PL.

    Canon sort en même temps que la C400 un adaptateur de monture PL-RF, qui offre une connexion sécurisée avec 2 plaques de verrouillage.

    Cet adaptateur permet la prise en charge complète de la technologie Cooke/i pour la capture des métadonnées.

    549292224603-EOS C400 CN-E85mm T1.3 FP X FSL 02.jpg

    Une plus grande agilité en termes de compatibilité optique donc pour cette nouvelle caméra, en comparaison des des C500 et C300 sur lesquelles il était nécessaire de changer de monture pour passer de l’EF au PL.


    Triple Base ISO avec un nouveau pallier à 12800 ISO !


    Le capteur full frame de la Canon EOS C400 embarque 26.7 millions de pixels, dont 19 millions effectifs, avec 6000x3164 pixels.

    Le capteur est de conception rétro-éclairé BSI (back side illuminated), avec la promesse d’une “plus grande efficacité de collecte de la lumière, une plus grande sensibilité et moins de bruit”.

    image5.png

    La structure du capteur permet également une lecture plus rapide des photosites, et un rolling shutter réduit.

    549292224603-EOS C400_Ambient_Christne Ng_Canon USA_07[1].jpg

    Canon annonce une dynamique de 16 diaphs, légèrement inférieure à celle qu’ils annonçaient pour la C300 Mark III (16+) et légèrement supérieure à celle de la C500 (15+).

    Avec ce nouveau capteur, Canon propose désormais trois bases iso natives : 800, 3200 et 12800 (en Log), rejoignant ainsi Sony dans cette base d’amplification très élevée, dédiée aux tournages en très basses lumières.

    Les bases natives varient selon le gamma utilisé, elles seront donc de 400, 1600, 6400 en Canon 709 / BT 709 Wide DR / PQ / HLG, et de 160, 640, 2500 en BT.709 (REC709).

    Comme sur le R5C, le changement de base peut désormais se faire soit en automatique (la caméra décide du moment opportun de changer de base selon les conditions de luminosité), soit en manuel.


    6K/60p en RAW, 4K Haute qualité


    La caméra enregistre
    • jusqu’en 6K/60p en Cinema Raw Light, dans trois niveaux de compressions (RAW HQ, RAW ST, RAW LT) sur cartes CF Express type B (un slot).

    • jusqu’en 4K/120p en XF-AVC 4:2:2 10bit (encapsulé dans du MXF), sur-échantillonnée à partir de la 6K, sur cartes SD v90 (un slot), même en parallèle de l'enregistrement RAW.
    549292224603-EOS C400_Ambient_Christne Ng_Canon USA_CFExpress-01[1].jpg

    La 4K sera sur-échantillonnée à partir de la résolution 6K jusqu’en 60p.

    La caméra enregistre également dans deux nouveaux formats XF-HEVC S (H.265 / HEVC) et XF-AVC S (H.264 / AVC) encapsulés dans du .mp4.

    Ces deux nouveaux formats permettent des noms de fichiers plus longs, permettant d’intégrer plus d’informations, avec des structures de fichiers complexes similaires à celles des .mxf. Les noms de fichiers sont conservés entre le fichier principal et le fichier proxy.

    La caméra peut également enregistrer en mode Proxy (mêmes codecs en débits réduits).

    La caméra propose l’enregistrement en mode Super35 et Super16.


    Nouveau design plus compact, plus de viseur


    La C400, à l’image des autres caméras de la gamme EOS Cinema, propose une ergonomie modulaire.

    Elle est légèrement plus compacte et légère que la C500 Mark II, avec ses dimensions de 142mm x 135mm et ses 1.5kg, contre 152,6 x 167.8mm et 1.75kg pour la C500 Mark II.

    Malgré cette compacité, la nouvelle caméra intègre en natif certaines options de connexions qui n’étaient proposées pour la C500 Mark II qu’au travers de systèmes d’extensions payantes (le Wi-Fii notamment, la prise ethernet, le port lens, la prise DIN, Lanc…).

    La caméra est notamment compatible avec les objectifs Cine-Servo sans système extérieur au travers du connecteur 12 broches de la prise Lense.

    549292224603-EOS C400 BSR.jpg

    La caméra propose au total 18 boutons assignables, dont 13 sur le corps, 3 sur le grip, 2 sur l’écran LCD.

    Le support de l’écran LCD tactile de 3,5” et 2,76 millions de pixels (contre 4,3” sur la C500) a été amélioré, il permet maintenant une rotation sur 360° de l’écran, et offre un nouveau système de glissière pour pouvoir positionner l’écran à la distance souhaitée. La connectique de l’écran est en USB-C et verrouillable.

    549292224603-EOS C400 CN-R85mm T1.3 L F BSL 03.jpg
    549292224603-EOS C400 CN-R85mm T1.3 L F FSL 03.jpg

    Comme sur les autres caméras de la gamme, la poignée supérieure a également évolué, elle peut être installée et désinstallée sans outils à l’aide d’une molette de vissage.

    Nouveauté : la poignée embarque la griffe multi-fonction active.

    Le nouveau grip dispose de 3 boutons assignables, d’un mécanisme de verrouillage de la rotation. Il est connecté à la caméra via une connectique USB verrouillable, il peut être déporté pour un usage à l’épaule via l'utilisation d’un câble d’extension USB-C tiers.

    549292224603-EOS C400 CN-R85mm T1.3 L F BSR 02.jpg

    La caméra embarque toujours un système de filtres ND, mécaniques, qui permettent de filtrer de 2 à 10 stops de luminance.

    On regrette l’absence de viseur sur cette nouvelle machine, qui n’est malheureusement pas compatible avec les viseurs existants de la gamme C300 / C500…

    549292224603-EOS C400 BSL.jpg

    Au niveau des connectiques, la caméra dispose :
    • de 2 ports SDI : 12G SDI & une prise Moniteur 3G-SDI
    • d’un port USB-C
    • d’une prise HDMI out type A
    • d’une prise DC-IN 12V
    • d’une prise Ethernet
    • de deux sorties USB-c pour le grip et le LCD
    • d’une prise Lens (12 pin) pour la connexion des optiques compatibles
    • d’une prise Timecode & d’une prise Genlock/Sync
    • d’une prise Remote pour connecter les télécommandes compatibles

    La caméra dispose d’un wi-fi intégré.


    Autofocus Dual Pixel CMOS AF II & stabilisation numérique


    La Canon C400 embarque l’autofocus Dual Pixel CMOS AF II avec la fonction évoluée EOS iTR AF X, la dernière génération d’autofocus à détection de phase de Canon, présent sur les boîtiers hybrides depuis le R5.

    Le système autofocus couvre l’intégralité du capteur et offre la détection des personnes et des animaux (chien et chats). Il permet le suivi des yeux, des visages, de la tête et des corps (même de dos).

    Le système autofocus est réglable en vitesse et en sensibilité, et le choix est offert entre priorité aux visages ou visages seuls.

    L’autofocus est disponible jusqu’à 120fps (non disponible en 2K / 180fps).

    Le capteur de la caméra Canon EOS C400 n’est pas stabilisé, la caméra dispose d’une stabilisation électronique 3 axes qui peut se coordonner éventuellement avec la stabilisation optique de l’objectif au travers de la monture RF (ou EF).


    Fonctions Live / multicam & production virtuelle


    La caméra embarque un ensemble de fonctionnalités dédiées aux productions live / multicam :
    • Port DIN (retour vidéo, genlock, sync out)
    • Connecteur d’objectif 12 broches (prise lens) pour CineServo / optiques BCTV
    • Wi-Fi et prise ethernet (XC Protocol)
    • Streaming sur IP (SRT / RTSP)

    2 lampes tally permettront d’informer l’opérateur du lancement de l’enregistrement, sur le corps et l’écran de la caméra.

    De nombreuses options de contrôle à distance de la caméra seront possibles, selon la taille du projet et les modes de connexion avec les caméras :
    • Via les télécommandes RC-IP1000 (pour contrôler jusqu’à 200 unités sur 20 groupes) et RC-IP100 (jusqu’à 100 unités en 10 groupes) au travers du XC Protocol et de la connexion ethernet,
    • Application Remote Camera Controller pour contrôler jusqu’à 20 caméras (via ethernet ou wifi)
    • Application Canon Multi Camera Control pour contrôler jusqu’à 4 caméras en 5 groupes (wifi)
    • Browser Remote (directement via un navigateur internet) pour piloter une caméra solo à distance, ethernet ou wifi
    Canon se positionne également sur le marché de la production virtuelle avec la C400, qui permet, au travers de la monture RF, l’enregistrement et la transmission de métadonnées image par image, pour les process VFX et la production virtuelle :
    image2.png


    Audio


    La caméra dispose de deux ports mini XLR (les mêmes que sur la C70, qui nécessiteront des adaptateurs XLR vers mini XLR - qui ne semblent pas fournis - pour brancher vos micros), d’une prise casque et d’une entrée micro mini jack.

    Les commandes de niveau audio ont été déplacées pour être positionnées du côté gauche de la caméra, donc du côté opérateur, plus cohérent avec un usage documentaire.

    Le corps de la caméra embarque la griffe porte-accessoires multi-fonctions (reportable sur la poignée), compatible avec l’adaptateur audio TASCAM CA-XLR2d-C, qui permet de monter à 4 le nombre d’entrées XLR ou encore le micro canon DM-E1D, alimenté et piloté directement par la caméra.


    Sortie vidéos / monitoring


    La caméra offre plusieurs sorties vidéo (en sus du LCD) pour le monitoring pendant le tournage :
    • une sortie HDMI
      une sortie 12G SDI
    • une sortie SDI Moniteur
    Point important, Canon annonce qu’il sera possible de les faire fonctionner simultanément, ce qui peut s’avérer indispensable dans des contextes de tournage en équipe, ou pour envoyer un retour séparé au client (avec ou sans Lut).

    La C400, comme ses prédécesseuses, permet l’affichage de Luts custom, et est également compatible avec le monitoring anamorphique en proposant le desqueeze de différents ratios anamorphiques directement sur le LCD.


    Alimentation : nouvelles batteries, pas de v-lock et chargeur en option


    La caméra arrive avec de nouvelles batteries BP-A30N et BP-A60N qui vont permettre d’utiliser toutes les fonctionnalités de la griffe porte-accessoires multifonction et de la borne lens qui nécessitent une plus grande puissance électrique.

    La caméra reste compatible avec les anciens modèles de batteries, mais ces fonctions risquent de ne pas être assurées.

    La caméra peut être alimentée via son port DC-IN 12v. On peut regretter que l’alimentation ne soit cependant pas fournie avec la caméra, il faudra en effet s’acquitter de quelques centaines d’euros supplémentaires pour mettre la caméra sur secteur.

    On regrette également l’absence de solutions natives d’alimentation de type V-Lock, qui peut s’avérer indispensable sur des configurations embarquées. Il faudra passer par des solutions tierces via le port DC-IN 12v, sauf si le port USB-C offre la possibilité d'alimenter la caméra.

    Les quatre trous filetés présents à l'arrière de la caméra permettront d'y fixer des supports d'accessoires à cet effet.

    549292224603-EOS C400_Ambient_Christne Ng_Canon USA_03[1].jpg


    Tarifs, disponibilité et conclusion


    La caméra Canon EOS C400 sera disponible à la rentrée 2024, au tarif de 7226€ HT / 8600€ TTC, donc 2000€ environ en-dessous de celui de la C500 Mark II (9300€ HT) ou 1000€ en-dessous de la C300 mark III (8200€ HT).

    Ce tarif la place à 1700€ au-dessus seulement de la Sony FX6 (qui n’est pas un capteur 6K) (5500€ HT), 2500€ en-dessous de celui de la FX9 (10 000€ HT).

    Avec la Canon C400, Canon renouvelle sa gamme EOS Cinema et introduit enfin la monture RF dans son offre dédiée à la vidéo professionnelle et au cinéma.

    La Canon C400 présente un grand nombre d’atouts, avec un AF efficace, des filtres ND intégrés, des fonctions de contrôle à distance et de transmission, des connectiques et options de monitoring professionnelles, une ergonomie repensée et améliorée.

    Sa monture hybride, son capteur Full Frame, son rolling shutter annoncé limité, une dynamique (annoncée) à 16 diaphs, ses trois iso natifs avec le nouveau pallier à 12800 ISO et ses performances en très basses lumières pourraient lui permettre de représenter une alternative intéressante face à Sony, d’autant que Canon a fait le choix pour cette nouvelle caméra de proposer un tarif qui le place plutôt bien face à sa concurrence.

    Au-delà ces considérations, après l'arrivée d’optiques professionnelles orientées vidéo en RF, en particulier le 24-105 F2.8 L Z, on se demandait quand il allait devenir possible de les utiliser sur une caméra haut de gamme Canon.

    Il y avait un manque à combler dans la gamme Canon, c’est désormais chose faite.

    Images

    1. 549292224603-EOS C400 BCK.jpg
    2. 549292224603-EOS C400 BOTTOM.jpg
    3. 549292224603-EOS C400_Lifestyle_Christne Ng_Canon USA_2.jpg
    caraibe a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 1

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions