• Votre publicité ici

    Mettez en avant votre activité ou vos produits sur Le Repaire. Cliquez pour plus d'infos

Users online now

  1. caraibe
Nous sommes en ce moment 132 sur Le Repaire : 1 Repairenautes connectés, 124 visiteurs, 7 robots

[Bricolage] Faire son banc titre/truca Super 8

Discussion dans 'Film argentique : projection et numerisation' créé par gybe, 8 Novembre 2007.

Statut de la discussion:
Fermé pour nouveaux messages
  1. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous,

    Je fais appel à vos connaissances de bricoleurs ou de techniciens ciné pour vous demander votre avis concernant la fabrication d'un banc titre à image aerienne

    [​IMG]

    Le but serait de partir d'un projecteur modifié comme pour la repique donc une ampoule moins puissante et un dispositif de diffusion. Je supprimerais l'entraînement par moteur électrique pour trouver une solutions manuelle (ou changement du moteur pour un dispositif pas à pas) pour pouvoir faire défiler le film image par image.
    A l'aide d'un dispositif de condenseur standard (miroir+lentille) je pourrais créer une image aérienne qui puisse être refilmée en Super8. On obtiendrait alors une sorte de Truca faite maison.

    Mon but dans tout celà quel est-il ? :
    - pouvoir faire des effets spéciaux simples (ralentis, images fixes...)
    - pouvoir faire ajouter des titres à mon film grâce à l'usage de cellulos ajoutés à l'image aérienne
    - ouvrir des possibilités de créations pour mes films S8 destinés à être projetés en S8 (pas de montage virtuel...tout à l'ancienne !)

    J'attends des réactions, des idées, des conseils...
    Peut-être certains d'entre vous ont déjà réalisé ou pensé à réaliser ce genre de chose...

    Une de mes interrogation est la suivante : où se situe la zone de mise au point de l'image aérienne ? Ceci pour savoir à quel niveau il est possible d'ajouter les cellulos des titres ou autres graphismes à ajouter.
     
    #1 gybe, 8 Novembre 2007
    Dernière édition: 9 Novembre 2007

    Publicité

  2. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Hum...du coup j'ai du mal à comprendre.
    Quand on utilise la méthode du condenseur pour une repique S8/DV, il faut bien faire la mise au point du projecteur sur une zone, non ? et idem pour le camescope... là on aurait un projo et une caméra S8 à la place du camescope.

    De quel condenseur parles tu ?

    Je ne sais pas si j'ai été assez clair dans mon premier post. L'image présentée est juste mise pour expliquer un peu le concept.
    En fait je tiens juste à adapter la méthode de repique par condensuer pour en faire une sorte de Truca S8... donc avancement du film image par image et possibilité d'ajouter des cellulos à un endroit propice pour effectuer du titrage par exemple.
     
  3. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    C'est du côté plat de la plano-convexe, non ?

    Edit : visiblement t'utilise pas une lentille plano-convexe mais une véritable lentile...du coup j'ai peur que la partie bien au point soit au centre de la lentille.
     
  4. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci pour le test Gege13 !

    Je pense que pour du titrage simple sans trop d'effet ça doit être jouable...

    Pour le reste, je viens de faire un saut sur ton site. Tu y marques ceci :
    "Le remplacement de la lampe permet, si on utilise un transformateur pour lampe halogène, de faire un arrêt sur l'image, sans risque pour le film, et ainsi de faire tranquillement tous les réglages, alignement, cadrage, mise au point, balance des blancs...etc"
    Si je comprends bien, tu mets un transfo halogène pour faire varier la puissance de l'ampoule...ça marche bien ? Pas trop d'ennui pour régler la luminosité lors d'un transfert standard ?

    Sinon y'a-t-il déjà eu une modification faite sur l'entraînement de la bande pour faire de l'image par image ? Là encore un transformateur ou un potentiomètre feraient-ils l'affaire

    Edit : pourquoi as-tu utilisé une lentille complète et pas une plano-convexe ?
     
  5. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Pour la lentille :D ... effectivement, on fait avec ce qu'on a/trouve ; je me demande d'ailleurs la différence de résultat entre une plano-convexe et une lentille tout court en terme de résultat...y'en a pas une avec l'image inversée ou retournée ?

    Pour le moteur, le but n'est pas d'avoir une synchronisation automatique avec la caméra mais juste d'éviter l'avancement purement manuel.
    L'objectif est juste d'avoir une solution de projection image par image (pour la réalisation d'effets ou l'ajout de titres/elements graphiques) et une solution de capture (caméra S8) image par image.
    Vu que je ne crains pas d'y perdre mon temps...pas besoin de synchro auto :D
     
  6. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    N'ayant aucune compétences en électronique...je pense que l'anvancement manuel va finir par être le bon choix :D

    Merci pour les conseils/réactions...au moins je sais à quoi m'en tenir : techniquement c'est jouable, y'a plus qu'à !
     
  7. homero

    So

    Points Repaire:
    14 895
    Recos reçues:
    386
    Messages:
    17 320
    Appréciations:
    +87 / 667 / -4
    J'ai pratiqué un peu (très peu) sur un banc-titre Crass 35 mm de ce type, le croquis montre bien où l'on pose les cellos et c'est là où l'on fait la mise au point de l'objectif. Le projo en dessous de la table est synchronisé avec la caméra image-image Tu peux ainsi intégréer une animation en dessin animé dans un décor filmé en réel. Fais une recherche sur les mots : Oxberry optical printer .
     
  8. gybe

    Points Repaire:
    1 125
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    176
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Merci Homero pour ta réaction.

    En fait, j'avais déjà consulté ces liens, mon post n'était pas clair d'un point de vue rédactionnel. Je voulais exprimer mon but et pas demander l'utilisation de la machine.

    Reste que je manque de détails techniques sur ce genre de machine :
    - types de lentilles utilisées,
    - zone précise de mise au point...

    Mais je pense partir d'un dispositif de condenseur simple (projecteur modifié + lentille plano-convexe) et le faire évoluer vers le dispositif recherché.
    On verra par la suite ce que ça donne.
     
Statut de la discussion:
Fermé pour nouveaux messages

Partager cette page