Users online now

  1. JB60
  2. kovatch
  3. invader
  4. giroudf
  5. Zzzzz
Nous sommes en ce moment 472 sur Le Repaire : 11 Repairenautes connectés, 451 visiteurs, 10 robots

Test Tokina Firin 20mm pour Alpha 7S

Quel usage en vidéo ? Retour d'expérience de trois vidéastes professionnels

Publié par Repaire, le 5 Mai 2017
  1. Repaire
    L0000085-0001.jpg Tokina, fabricant japonais d'objectifs, qui par ailleurs vient de faire son entrée sur le marché des optiques cinéma, a sorti récemment cette optique grand angle dédiée aux boitiers Sony Full Frame (monture E).
    Prix ~ 889€

    On parle donc notamment de l'Alpha 7S, boîtier utilisé par de très nombreux vidéastes pros et passionnés, notamment ici sur le Repaire, et d'une optique qui présente sur le papier des atouts intéressants :
    grand angle 20mm , ouverture f2, stabilisation "5 axes" (du boitier) avec l'alpha 7S II, connexions électroniques pour d'éventuels rattrapages d'automatismes, une bague de diaph débrayable.

    Au Repaire, on s'est alors demandé quelle évaluation pouvait être faite d'un objectif de ce type sur un usage essentiellement vidéo. Trois Repairenautes (@drhit, @MilPak et @tseuk) se sont penchés sur cette optique en situation réelle (Drhit et Tseuk : A7S, Milpak : A7SII).

    Voici la synthèse de leurs retours, ainsi que l'évaluation vidéo réalisée par Drhit ci-dessous :




    Bonne impression d'ensemble : ergonomie globale et qualité des matériaux


    Milpak : "Bonne qualité de fabrication générale, le « tout métal » donne une impression de solidité, et un bel objet.
    Contrepartie, le poids un peu élevé : 500g. Dans l’absolu, ce n’est pas énorme, mais par rapport au 600g d’un boitier A7S, ce n’est pas neutre.
    Le volume reste bien compact, par rapport à un Samyang, par exemple."

    Drhit : "L'objectif est livré avec un pare-soleil rectangulaire, qui nous rappelle clairement une mattebox de caméra. Le seul souci j'ai eu du mal une fois le pare-soleil monté à remettre et à enlever le cache de l'objectif."


    Qualité optique confirmée : bon piqué et faible déformation


    Tseuk : "On constate un très bon piqué dès F2.
    Les couleurs semblent plus vraies, meilleure réponse que mon 50mm f1.4 de Canon, dans le bleu du ciel par exemple.
    Pas de déformations géométriques, une ligne droite reste droite dans l'angle.
    Magnifique effet "étoile" à 18 branches si on prend le soleil. Très beau bokeh.
    Objectif de très bonne qualité, pas de vignetage, de déformation. Belles couleurs."

    Milpak : "Personnellement, j’ai rarement vu si peu de distorsion sur un très grand angle de ce prix.
    A f/2, ça pique déjà au centre mais pas sur les bords, et on a un peu de vignettage. A relativiser pour un usage vidéo : Généralement, à pleine ouverture, on ne cherche pas une netteté sur toute l’image …
    A partir de f/4, c’est tout bon, voire même très bon. Du gros piqué, du contraste, pas d’aberration chromatique ni de flare gênants.
    Sur le A7S II et ses gros pixels, pas de diffraction jusqu’à f/16, et pour un rendu en HD, l’image reste même parfaitement exploitable en fermant à fond à f/22.


    Ergonomie en vidéo et fonctionnement avec l'A7S


    Drhit : "C'est un objectif tout manuel, ce qui pour moi n'est pas un problème, vu que je fais essentiellement de la vidéo.
    Les connecteurs électroniques présents sur l'optique permettent de garder active la stabilisation 5 axes et le focus peaking (super utile pour ce genre de focale).
    Sur la bague de diaph, il y a un petit clic qui permet de choisir entre un mouvement cranté ou fluide. Un bon point pour la vidéo.
    La bague de mise au point a des butées, à ses deux extrémités, très pratique pour faire son point manuellement ou encore avec un follow-focus"

    Milpak : "Bague de mise au point à grande course, agréable à utiliser, mais bague de diaph trop molle en crantage débrayé pour un usage confortable.
    Heureusement l’affichage des données sur l’écran aide bien, et j’avoue ne jamais modifier l’ouverture sur un petit DSLR pendant une prise de vue …
    Si on nest pas en mode « Vidéo » sur le boitier, attention au menu « Aide MF » du A7S qui bascule la vue en mode loupe dès qu’on touche au point.
    Modification du cadre assez importante pendant un changement de point."

    Tseuk : "Le + : pas besoin d'adaptateur !
    Aucun automatisme : optique totalement manuelle.
    Bonnes bagues précises.
    Sur l'A7S 1 le diaph s'affiche dans le viseur et on récupère aussi les exifs dans Lightroom."


    Stabilisation


    Milpak : "Apporte un mieux par rapport à mes 24mm Samyang et 28mm Sony, mais, sur un 20mm, est-ce bien fondamental ? (Sachant que je ne tourne jamais à main levée sur le A7S.)
    Sur un gyrostabilisateur, la focale va donner un bon coup de main pour la fluidité des mouvements, et si je devais acheter un 20mm, il serait en priorité monté sur le Came Tv Optimus ou équivalent.
    Les 500g du Tokina demandent sans doute un réglage moteur différent de mon habituel Sony 28mm à 200g pour optimiser l’ensemble. Pour des essais rigoureux, il aurait fallu que je reprenne compètement les réglages de mon Came Tv à partir du logiciel de paramètrage ( Le fameux « SimpleBGC GUI » : Une usine à gaz – Prévoir 2 ou 3 heures de prise de tête)
    Malgré tout, le résultat est prometteur en l’état : On arrive sur un ensemble en état de marche qui pèse 2,8 kg, on peut se promener avec toute la journée, et le poser n’importe où, avec le bon montage :

    TOKINA-CAME-TV-01-compressor.jpg TOKINA-CAME-TV-02-compressor.jpg

    Le résultat en images :




    Tseuk : "Testé avec un Zhiyun Crane, sans aucune stabilisation, l'image est très stable. Impressionnant et parfait pour être utilisé en mouvement / avec un stabilisateur.
    C'est un 20mm, de face, c'est ok, mais filmer de côté, trop près, les choses filmées vers les bords du cadre sont étirées. Donc attention en longeant des murs par exemple. Rester le plus possible dans l'axe de l'horizon sinon toutes les lignes verticales ne sont plus droites. Les panoramiques doivent être lents."


    Quel usage privilégié en vidéo ?


    Drhit : "Quel est l'objectif d'avoir un 20mm alors que traditionnellement on va plutôt avoir un 24mm ou un zoom du genre 16-35 dans son sac. L'intérêt d'un 20mm f2.0, ça serait surtout pour les tournages en intérieur, dans les petits espaces, comme ici monté sur stabilisateur Ronin, dans un petit couloir."
    "L'ouverture maxi f2.0 est un bon point car dans des conditions de basse lumière je préfère avoir un objectif à grande ouverture que de monter en iso, même sur l'A7S"

    Tseuk : "Parfait pour avoir du recul quand on en manque, pour le paysage."
    "En évitant les écueils de la déformation des perspectives, on peut adorer cette focale, donner une "signature", un style à ses images."

    Milpak : "20mm, c’est la fête des points de fuite, des perspectives et des images profondes avec des premiers plans énormes … (et des visages déformés sur les bords ! )"
    "Sans doute un peu faible aux grandes ouvertures pour les puristes de la photo, mais très intéressant en vidéo.
    J’aurais été tenté de m’en offrir un, car il aurait fait également un bon 30mm manuel sur une FS5 Sony. Malheureusement, ça bugue...
    Il faut mettre la caméra sous tension avant de monter le Tokina, sous peine d’écran noir, et surtout, dans tous les cas de figure, pas de stabilisation possible sur la FS5 …
    Je pense que Tokina a intérêt à revoir la partie électronique avant de lancer toute une gamme sur le même modèle !"


    Conclusion


    Les plus
    • ouverture F:2
    • bon piqué
    • pas d'aberrations ni de vignettage sensible
    • bonne construction
    • stabilisation et aide au point conservés
    • réglage du diaph décranté possible
    Les moins
    • optique entièrement manuelle
    • adaptation imparfaite pour la FS5
    • modification du cadre lors de la mise au point

    Et vous, quel serait votre usage d'une optique 20mm ? Dites-nous ce que vous en pensez !