Nous suivre

  1. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

Transfert Super 8 la méthode Stumpy

Discussion dans 'Film argentique : projection et numerisation' créé par phil21, 6 Janvier 2004.

  1. phil21

    Points Repaire:
    1 450
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    675
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Je n'utilise pas de matériel pro pour transférer.

    A l'aide de projecteurs 8 - S8 - 9.5 et 16mm (son optique ou magnétique pour le 16), à vitesse variable pour le 8 et le S8 (pour éviter le scintillment), je projète le film sur un papier blanc (genre papier couché qualité photo pour imprimentes) à une distance de 1.50 à 2 m pour éviter l'effet de paralaxe, que je filme avec un camescope tri ccd pana NV-DX100 mode manuel pour réglage de la vitesse (50ème) et pour réglage de la BDB et le diaphragme.
    Pour les films tournés en 24 ips j'utilise mon 2ème camescope le Canon XM1 car il possède les vitesses d'obturation 60ème et 75ème (pour éviter le scintillement).
    .
    Le camescope est relié par la prise YC à un correcteur de couleur XVC 900 Sony pour affimer les réglages et ce dernier est relié à un scope DV (j'en ai 2)
    soit un Pana NV-DV1000 ou un DSR 25 Sony.
    Pour le contrôle de la vidéo je branche un cable vidéo sur la sortie du scope vers un moniteur.
    Ensuite je fait un doublage son avec le Pana.
    J'utilise les scopes DV - DVCAM pour mettre les films sur DVD, sinom pour un transfert sur VHS Pal ou Sécam j'utilise deux scopes soit un NV-FS100 ou un NV-HS900 de Pana.

    [​IMG]

    Voila en gros ma pratique je n'utilise pas de matériel pro.

    [​IMG]
     
    #1 phil21, 6 Janvier 2004
    Dernière édition par un modérateur: 22 Mars 2006
    • J'aime J'aime x 1
  2. Dany44

    Points Repaire:
    100
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    11
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Transfert ciné vers numérique

    J'emploie à peu près la même méthode : Je projette également mes films (8 mm) sur une feuille de papier blanc mat, je reprends l'image avec mon camescope Panasonic NV GS400 (réglages manuels, 1/50è, iris et mise au point manuels). La différence est que j'envoie le signal directement sur mon PC par la prise DV, par l'intermédiaire d'un boîtier d'acquisition Movie Box DV de Pinnacle, qui est ici superflu mais qui serait utile dans le cas de super 8 sonore.

    Je capture séquence par séquence, en corrigeant les réglages du camescope selon si le film a été pris en extérieur (dominante bleue) ou en intérieur (dominante rouge orangée).

    Montage, sonorisation et ultimes corrections avec Adobe Premiere Pro.

    Ca coûte encore moins cher si on a déjà le PC, le DSR 25 et le XV C900 n'étant pas vraiment à la portée de toutes les bourses...

    A mon avis, toutes les boîtes avec miroir et verre dépoli ne servent qu'à ajouter le grain du dépoli au film.
     
  3. cinématographe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    363
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Il n'est pas possible de ne pas signaler aussi l'existence d'une autre méthode basée sur un bloc optique constitué d'un miroir argenté en surface (placé à 45°) et d'une lentille de 3 dioptries.

    Cette méthode permet d'obtenir des images beaucoup plus piquées, avec un meilleur contraste et une meilleure colorimétrie. De plus, elle élimine tout risque de déformation trapézoïdale de l'image, provoquée par la parallaxe.
    Il est possible aussi d'utiliser un contrôleur XV-C900, voire un magétoscope DSR25 pour ceux qui font de nombreux transferts pour des clents.
    Un amateur qui transfère ses propres films peut très bien corriger la coloriétrie avec un logiciel de montage.
     
    #3 cinématographe, 22 Mars 2006
    Dernière édition: 6 Juillet 2006
  4. Stumpy

    Points Repaire:
    3 850
    Recos reçues:
    3
    Messages:
    3 586
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    je n'utilise plus le scope DSR 25 depuis longtemps je transfère les films directement sur PC mais avec le correcteur de couleur XV-C900.
     
  5. Phif

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    20
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous.

    Je suis en train de mettre la dernière main à mon "condenseur". Tant qu'à faire, j'aimerai qu'il soit immédiatement à la bonne hauteur... :rolleyes:

    Quelqu'un peut-il me donner la cote verticale "support genre table <-> centre de l'objectif" pour un projecteur Beaulieu 708 EL (acheté sur Ebay, et pas encore reçu !!) ?

    Cote.jpg
     
  6. CHAUVET

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Transfert, des idées

    J’ai environ 1200 m de film à transférer et je voulais une méthode me donnant des résultats acceptables.
    J’ai commencé par lire et relire de nombreux forums sur le sujet
    Après avoir écarté la capture par projection sur un écran qui ne respecte pas les contrastes, je me suis intéressé à la capture « directe » de l’image

    Remplacement de la lampe 150w par une halogène 10w 6v ; puis comme mes lectures continuaient à mijoter, j’ai cherché à limiter au maximum les intermédiaires optiques :

    Idée N° 1 : scanner directement la pellicule avec un caméscope macro et un zoom puissant. Pas trouvé dans mes prix, il faut un objectif interchangeable… Peut être que certains trouveront la solution

    Idée N° 2 : utiliser un capteur pour microscope, mis à la place de l’objectif ; je reste persuadé que c’est LA SOLUTION mais je n’ai pas trouvé d’écoute après des distributeurs que j’ai pu contacter

    Idée N° 3 : remplacer l’objectif du projecteur par un objectif de focale fixe entre 60 et 80mm ( objectif d’agrandisseur). Cette méthode fonctionne, j’ai fait mon premier transfert aujourd’hui.
    J’utilise un 80 mm de 5,6 d’ouverture, filetage diamètre 25 monté sur un tube plastique pour assurer un centrage parfait
    Le camescope est monté tête en bas directement face à l’objectif (pour retourner l’image)

    LES REGLAGES
    Le film doit être dans le plan focal de l’objectif (image à l’infini)
    Le zoom pour obtenir l’image entière est réglé à 11 environ
    Le camescope est à quelques cm de l’objectif. La mise au point est très facile.

    COMMENTAIRES
    Bien entendu l’image est symétrique (je n’ai pas mis de miroir) , le retournement se fera par logiciel
    En bref j’ai supprimé la lentille 3 dioptries (cul de bouteille.
    De plus la mise au point est très facile.
    Les contrastes sont bien respectés avec le Panasonic NV GS500
    Un objectif de 60 mm permettrait de diminuer le zoom (attention 50 mm n’est pas suffisant)

    OBJECTIFS
    Voir le site www.camera-trade.com
     
  7. cinématographe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    363
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Pourquoi chercher à éliminer la lentille de 3 dioptries (qui d'ailleurs n'est pas un cul de bouteille, comme tu l'affirmes) si tu acceptes de perdre de la définition par un retournement d'image fait par logiciel ?
    Tous ceux qui ont fait l'expérience de ce retournement en post prod ont constaté une diminution incontestable du piqué.
    Je peux t'assurer que des tests faits avec les mires de la CST (commission supérieure technique) montrent que le déplacement des pixels pour retourner l'image la dégradent considérablement.
     
  8. cinématographe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    363
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    OUI !
    Je te conseille de lire ci-dessus le post #7 et si tu ne le crois pas, fais toi-même un essai comparatif.
     
  9. CHAUVET

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    transfert super8

    Bonjour,
    1° si je l'ai appelée cul de bouteille, c'est après contrôle optique de la lentille que j'ai achetée qui présente des defauts importants (peut être ai je mal choisi mon fournisseur)

    2° par rapport au boitier transfert, je supprime une optique (2 au total au lieu de 3 )

    3° la mise au point est très facile

    4° si effectivement le retournement par logiciel dégrade (ce que je ne comprends pas, car il y a uniquement un échange de pixels), je vais installer un miroir. Et merci pour la remarque
     
  10. cinématographe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    363
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    La suppression du miroir ne peut pas être considérée comme étant la suppression d'une optique parce qu'il ne s'y produit qu'une réflexion (et non pas une réfraction comme avec une lentille ou un dioptre). Le miroir ne peut donc apporter aucune dégradation de l'image.
    Sa présence est même un avantage, parce que la position à 90° du projecteur par rapport au camescope fait gagner de la place. La mise au point se faisant exactement de la même façon.

    La baisse de qualité de l'image lorsqu'on la retourne avec un logiciel est incontestable dès que l'on a affaire à des films super-8 de qualité. Les mires de la CST permettent de constater une très nette baisse de définition.
    Il est vrai que ceux qui n'ont eu à transférer que des films super-8 tournés avec des caméras de bas de gamme, n'ont pas eu la possibilité de se rendre compte d'une différence importante entre l'original film et la copie numérisée ; mais lorsqu'on est en présence de films tournés avec une excellente machine, comme une Beaulieu équipée d'une optique Angénieux, la différence saute aux yeux.
    Je ne crois pas que le retournement d'image se résume à un simple échange de pixels. C'est certainement plus compliqué que cela, sinon il n'y a aucune raison pour qu'il y ait une telle différence de qualité.
    Je te conseille vivement de refaire l'expérience avec le miroir.
     
  11. cinématographe

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    363
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Je suppose que lorsque tu écris HDV 1 CCD 3 Méga Pixels, tu fais allusion au Sony HC1.
    Si c'est le cas, une petite correction s'impose : Le HC1 n'a pas 1 CCD, mais 1 CMOS et la qualité des images est meilleure que celle de tous les tri-CCD.
    Pour avoir les meilleurs résultats possibles, aucune hésitation il faut choisir le Sony HC1.
    Mais il ne faut pas trop attendre parce que Sony va les retirer du marché et le HC3 qui le remplace est loin d'avoir ses qualités.
    Je te conseille de jeter un oeil ici :
    http://www.repaire.net/site/tournage/Sony_hc1_z1/comparatif_hc1_z1.php
     
  12. CHAUVET

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    16
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Lorsque je compte le nombre d'optiques, j'utilise 2 optiques (proj + cam) et un miroir
    alors que avec un boitier transfert il y a 3 optiques (proj + cam + lentille) et un miroir


    Comme je suis encore au stade expérimental, c'est promis je mets un miroir mais je ne comprends toujours pas comment un échange de pixels peut dégrader sauf peut être s'il se fait sur le fichier compressé
     
  13. jcgrini

    jcgrini Conseiller Technique Studio
    Conseiller Technique So

    Points Repaire:
    5 970
    Recos reçues:
    13
    Messages:
    7 895
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    salut à tous
    ce qui serait bien , vu que vous êtes en plein transfert, ce serait de nous mettre un petit echantillon (2 ou 3 secondes ) de vos transfert. et peut être même le retournement avec miroir et avec soft. maintenant, si mettre un clip est trop dur, vous pouvez nous mettre des captures d'images. on verra trés bien le piqué, contrast et qualité.
    merci.
    @+
     
  14. Phif

    Points Repaire:
    550
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    20
    Appréciations:
    +0 / 0 / -0
    Bonjour à tous. Petite question concernant le correcteur Sony XV-C900 pour les spécialistes de cet appareil : un modèle acheté aux US (où règne la norme NTSC) fonctionnera-t-il dans une chaîne PAL ? En clair, est-il ou non compatible avec ces 2 normes et/ou se moque-t-il de ces dites normes ?
     
  15. Stumpy

    Points Repaire:
    3 850
    Recos reçues:
    3
    Messages:
    3 586
    Appréciations:
    +0 / 1 / -0
    Bonjour Phif

    Le XV-C900 fonctionne en PAL ou en NTSC mais pas les deux à la fois.

    Je te conseille donc d'acheter un appareil en PAL pour tes transferts.

    a+

    Stumpy
     
Chargement...

Partager cette page

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous